Le Sénégal

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 17 oct. 2015, 12:39

Sénégal: Ocean Rig Athena attendu sous peu pour le forage au large

Agence Ecofin 15 oct 2015

FAR Ltd et ses partenaires de joint-venture, dont l’opérateur Cairn Energy, ont contracté le navire foreur Ocean Rig Athena pour l’exécution de leur solide programme de forage devant démarrer les semaines à venir sur des blocs très prometteurs dans l’offshore du Sénégal.

Image

Le pétro-gazier australien FAR a dévoilé, le 14 octobre, le choix de ce navire déjà sous un contrat à long-terme avec ConocoPhillips qui détient 35% d’intérêt dans les blocs devant faire objet du programme de forage.

Pour le moment, Ocean Rig Athena est en Angola et sa mobilisation vers le Sénégal pourra commencer les jours à venir, a expliqué FAR Ltd.

La fin du forage des puits, soit trois dont un puits exploratoire sur le riche prospect offshore Bellatrix, est projetée à mi-2016.

Les blocs offshores Sangomar Deep, Sangomar Offshore et Rufisque couvrant au total 7490 km2 au Sénégal, sont concernés par le programme.

FAR Ltd y détient 15% d’intérêt, contre 40% pour l’opérateur britannique Cairn Energy Plc, 35% pour ConocoPhillips et 10% pour la compagnie nationale Petrosen.


http://www.agenceecofin.com/exploration ... e-au-large

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 31 oct. 2015, 11:58

Sénégal : l’Allemagne alloue 50 millions € au secteur énergétique

Agence Ecofin 27 octobre 2015

Le Sénégal a obtenu de l’Allemagne un financement de 50 millions € devant servir au développement de son secteur énergétique. Les fonds devront en effet contribuer à la mise en place de nouvelles capacités énergétiques et à l’amélioration du réseau national de transport énergétique en vue de permettre une meilleure fourniture d’énergie.

Le montant octroyé servira en outre à soutenir le pays dans ses efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de protection de l’environnement. L’atteinte de ces objectifs passera entre autres par une diminution de la production énergétique à partir de ressources fossiles au profit des énergies renouvelables.

Dans ce cadre, un appui sera également apporté à un programme de formation des jeunes en énergies renouvelables qui sera bientôt mis en œuvre.

Le Sénégal qui fait partie des pays les plus touchés par le réchauffement climatique, envisage de porter son taux d’électrification rural à 60% d’ici 2017.

http://www.agenceecofin.com/investissem ... nergetique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 03 déc. 2015, 20:38

Sénégal : Far Ltd et ses partenaires obtiennent trois ans de plus sur le pétrole offshore

Agence Ecofin 27 nov 2015

Far Ltd et ses partenaires de joint-venture, dont l’opérateur britannique Cairn Energy, ont obtenu trois ans de plus à leur accord de partage de production lié à leur projet pétrolier dans l’offshore du Sénégal.

Le pétro-gazier australien a annoncé le 27 novembre avoir obtenu le décret présidentiel relatif à cette prorogation, faisant suite à leur demande et qui prendra effet à partir de février 2016.

Il explique que cette extension donne davantage de temps à la joint-venture d’analyser les gisements pétroliers de classe mondiale SNE et FAN découverts en 2014 et d’évaluer l’immense potentiel d’exploration dans la zone de l’accord de partage de production.

La première phase du programme d’évaluation et d’exploration est en cours et porte sur le forage de trois nouveaux puits SNE-2, SNE-3 et BEL-1 qui a déjà démarré et qui s’achèvera au cours du second semestre 2016.

FAR Ltd détient 15% d’intérêt dans les blocs offshores Sangomar Deep, Sangomar Offshore et Rusifique, couvrant au total 7490 km2 au Sénégal, contre 40% pour l’opérateur Cairn Energy Plc, 35% pour ConocoPhillips et 10% pour la compagnie nationale Petrosen.

Image


http://www.agenceecofin.com/exploration ... e-offshore

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 08 janv. 2016, 21:29

Sénégal : Cairn Energy, satisfait de son premier test de production pétrolière

Agence Ecofin Ecofin

Au Sénégal, Cairn Energy Plc vient d’annoncer le succès des tests de production de pétrole sur le puit "SNE-2" situé à 100 km des côtes dakaroises. La compagnie a déclaré être parvenue à une production journalière de près de 8000 barils de pétrole de bonne qualité.

Pour les analystes, ces chiffres vont au-delà des attentes et mettent un terme aux inquiétudes concernant la qualité du réservoir qui, selon la compagnie écossaise pourrait contenir plus d’un milliard de barils. Selon Reuters, de nombreux investisseurs attendaient les résultats de ces premiers tests pour se faire une idée du potentiel du puits. Simon Thomson, le PDG de Cairn Energy a déclaré : « Ces résultats confirment le potentiel sénégalais en matière d’hydrocarbures et nous espérons que les prochaines études permettront de revoir à la hausse ce potentiel».

Cairn Energy qui se focalise uniquement sur l’exploration a annoncé avoir également démarré une extraction de pétrole de basse qualité évaluée à 1000 barils par jour dans le même puits à une autre profondeur. La compagnie opératrice est propriétaire à 40% du puits qu’elle copossède avec Far Ltd, Conoco Phillips et la compagnie publique Petrosen.

L’annonce de la nouvelle du succès des tests a fait grimper à 9% la valeur des actions de Cairn Energy en bourse.

Le Sénégal est l'un des rares pays africains où les compagnies pétrolières et gazières continuent d'investir dans la recherche malgré la chute des prix du pétrole.

http://www.agenceecofin.com/exploration ... petroliere

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 30 janv. 2016, 12:41

Sénégal : Kosmos découvre un gisement de gaz sur la réserve de Guembeul-1

Agence Ecofin 27 janv 2016

Au Sénégal, la compagnie américaine Kosmos Energy a annoncé, mercredi, la découverte de gaz au large des côtes de Saint-Louis sur la réserve Guembeul-1, située à 5 km au sud de la zone où a été effectuée la découverte gazière du Tortue-1, en novembre 2015.

Guembeul-1 a été foré jusqu’à une profondeur de 5245 mètres. Il a démontré la continuité du réservoir ainsi que la communication de la pression statique avec Tortue-1 dans le Cénomanien inférieur, ce qui dénote d’une accumulation assez conséquente de gaz, a déclaré la compagnie.

Selon Kosmos, les compteurs ont atteint 331 pieds de gaz d'excellente qualité dans deux réservoirs, dont 184 dans le cénomanien inférieur et 148 dans l'albien sous-jacent, sans être entré en contact avec l’eau.

En conclusion, la compagnie, se basant sur les dernières estimations de la réserve de Tortue-1 (environ 17 Tcf), annonce que Guembeul-1 ne sera pas non moins important.

http://www.agenceecofin.com/exploration ... guembeul-1

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 30 janv. 2016, 13:36

La news ci dessus en mode ''sensationnel''.

Un vaste gisement de gaz découvert au large du Sénégal

Par RFI Publié le 29-01-2016

Le Sénégal se découvre des richesses importantes en gaz. Un important gisement vient en effet d'être découvert au large des côtes nord, dans la zone de Saint-Louis à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie. Aucun calendrier d'exploitation n'a pour le moment été annoncée.


450 milliards de mètres cubes
.
Ce gisement serait le deuxième plus important sur la façade atlantique Maroc-Angola. Pour faire cette découverte, les ingénieurs ont utilisé un navire de forage. Dans l'océan, avec 2700 mètres de profondeur d'eau, les foreuses ont dû percer encore 2300 mètres de croûte terreste pour aboutir à la poche de gaz.

« Je n'en dors plus la nuit », a confié le ministre de l'Energie du Sénégal, Thierno Alassae Sall, au micro de nos confrères de la télévision nationale, la RTS. Il se prend à imaginer un futur meilleur pour le Sénégal.

Reçu par le chef de l'Etat Macky Sall, Andrew Inglis, le PDG de l'entreprise Kosmos, qui détient les droits de recherches, a expliqué : « Le puits confirme la présence d'une ressource gazière de classe mondiale qui s'étend à la fois au Sénégal et à la Mauritanie. »

Cette découverte est en tout cas annoncée au moment où Macky Sall souhaite consacrer un article de la Constitution aux matières premières. Dans le projet de révision, article 25, il est indiqué : « Les ressources naturelles appartiennent au peuple. Elles sont utilisées pour l'amélioration de ses conditions de vie. »

http://www.rfi.fr/afrique/20160129-gise ... ressources

a suivre si ces annonces sont bien confirmées dans l' année qui vient par de nouveaux forages ......

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 05 mars 2016, 13:43

Le Sénégal veut répliquer le modèle solaire marocain

Agence Ecofin 02 mars 2016

Le Sénégal compte s’inspirer de la politique marocaine en matière d’énergie solaire pour développer son secteur énergétique. C’est ce qu’a affirmé Amadou Hott, le directeur général du Fonds souverain d’investissements stratégiques lors du Forum Afrique développement.

Durant sa rencontre avec les responsables de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), il a révélé l’intention de son pays de "répliquer" le modèle solaire marocain en partenariat avec la Banque mondiale. Le Sénégal désire ainsi « nouer un partenariat de développement de l’énergie solaire, notamment la structuration du financement pour mettre en avant les financements innovants.», a déclaré Amadou Hott.

Avec son Office national de l’eau et de l’électricité, le Maroc qui ambitionne de construire le plus grand parc solaire du monde, a déjà fait ses premiers pas au Sénégal en mettant en place un réseau électrique parcourant les villes de Saint-Louis, Dagana et Podor. Le contrat incluait également la gestion du réseau et la réalisation de la distribution.

http://www.agenceecofin.com/solaire/020 ... e-marocain

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 08 avr. 2016, 22:19

Dakar et Nouakchott veulent développer ensemble les gisements gaziers découverts entre les deux pays

Agence Ecofin 08 Avril 2016

Le Sénégal et la Mauritanie entendent développer ensemble les gisements de gaz naturel découverts par Kosmos Energy dans une zone maritime à cheval entre les deux pays, annonce le site d’informations lequotidien.sn. La compagnie texane a, dans ce cadre, convenu d’un mémorandum d’entente entre les deux compagnies d’Etat en charge des hydrocarbures, PETROSEN du Sénégal et SMHPM de la Mauritanie.

Les deux Etats viennent de jeter les bases d’une coopération intergouvernementale pour structurer un contrat formel d’exploitation des gisements. Les présidents Sall et Ould Abdel Aziz ont d’ailleurs donné des instructions pour continuer à explorer et à progresser dans le projet. On parle déjà d’une répartition de 50-50 des charges et aussi des revenus entre les deux pays voisins.

Selon les analystes, les réserves concernées sont estimées à plus de 15 Tcf, « assez pour transformer et la Mauritanie et le Sénégal en exportateurs net de gaz naturel, tout en assouvissant les besoins électriques et gazifières des deux pays ». Mais selon des précisions de Thomas Golembeski, vice-président de la communication de Kosmos, à ce stade, on ne parle pas encore d’exploitation, car « dans le meilleur des cas où tout va parfaitement bien, on n’aura pas de gaz avant 2020, 21 ou 2022 »

http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... -deux-pays

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 29 avr. 2016, 22:04

Le Sénégal et la Mauritanie pourraient exporter de l’énergie dès 2020

Agence Ecofin 29 avril 2016

D’après des spécialistes du secteur de l’énergie, le Sénégal et la Mauritanie pourraient devenir exportateurs d’énergie en 2020 grâce à leurs gisements gaziers sous-marins communs, indique Press Afrik. Ces estimations s'appuient principalement sur l’efficience et la rapidité dans l’exploration du gaz et du pétrole.

Cette échéance s'avère plus proche que prévu, si l'on s'en tient aux données qu'avait communiqué il y a un peu moins d’un mois Thomas Golembeski, vice-président à la communication de Kosmos Energy.

Ainsi, suite à des mises à jour, le pétro-gazier américain, qui opère sur les principales concessions de la zone, estime à 560 milliards de mètres cube les réserves de gaz en présence et annonce que la prospection de pétrole suivra. Quant au britannique Cairn Energy, qui effectue des explorations pétrolières à succès dans l’offshore du Sénégal, il a annoncé le prochain démarrage de son quatrième puits.

Les deux pays voisins parient, avant l’échéance, sur une hausse de la demande, un redressement du marché et leur proximité avec l’Europe, un gros consommateur d’énergie dont la demande est toujours en hausse.

Toutefois se profile à l’horizon la concurrence du gaz de schiste américain sur le marché européen. Déjà, le gaz naturel algérien commence à perdre d' importantes parts de marché au Portugal et en Espagne.


http://www.agenceecofin.com/trade/2904- ... e-des-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 10 mai 2016, 20:29

Sénégal: nouvelle découverte de gaz en offshore

Agence Ecofin 10 Mai 2016

Kosmos Energy vient de faire une importante découverte de gaz dans l’offshore sénégalais. C’est ce qu’a annoncé, lundi, la société pétro-gazière américaine, via un communiqué relayé par Oil And Gas Journal.

La ressource a été découverte sur le puits Teranga-1 du bloc Cayar Offshore Profond, situé à 65 km au nord-ouest de Dakar. Le puits a été foré jusqu’à une profondeur de 4 485 m et a pénétré les contacts gaz-eau dans la formation du cénomanien inférieur. Les compteurs y ont atteint 31 m net de gaz dans le réservoir et l’interprétation des résultats du forage montre également qu’un chenal prolifique de gaz naturel s’étend jusqu’à 200 km du puits Marsouin-1 (deuxième découverte gazière de Kosmos en Mauritanie, effectuée en novembre 2015), situé dans la zone du Grand Tortue, à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie.

Kosmos a foré dans la zone cinq puits, avec un taux de réussite de 100%, portant à 25Tcf l'estimation générale des ressources pour le Grand Complexe Tortue. La société espère y atteindre 50 Tcf à la fin de ses travaux d’exploration.

« Le succès continu de nos travaux d’exploration démontre que nous avons ouvert un bassin au large des côtes de la Mauritanie et du Sénégal qui regorge d’un potentiel de classe mondiale », s’est réjoui Andrew Inglis, le PDG de Kosmos.

Kosmos détient une participation de 60% sur la Teranga-1 et en est l’opérateur. Il a pour partenaire Timis Corp. Ltd. (30%) et Petrosen (10%). Afin de tirer le meilleur des découvertes gazières de la région qui chevauche les deux pays, le Sénégal et la Mauritanie ont annoncé qu’ils exploiteront ensemble les gisements découverts par Kosmos. Il est question d’une répartition à parts égales des charges et aussi des revenus entre les deux pays voisins.

Avec cette découverte, les deux pays voisins confirment leur statut dans le classement des nouveaux eldorados gaziers.

http://www.agenceecofin.com/exploration ... n-offshore

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 14 mai 2016, 20:41

Financement de la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’ouest : le savoir-faire français au service des EnR au Sénégal

Ecofin le 13 mai 2016

PROPARCO, filiale de l’Agence française de développement, a accordé le 12 mai 2016, un prêt de 34,5 M€ sur 18 ans pour financer la construction et l’exploitation d’une centrale solaire photovoltaïque au Sénégal. Ce projet associe le savoir-faire de trois spécialistes français de l’énergie : le fonds d’investissement Meridiam, le constructeur français spécialisé dans l’énergie solaire Solairedirect (Engie) et Schneider Electric. Il permettra de développer l’offre énergétique du Sénégal, à moindre coût de production, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Il marque les premier pas du pays dans la traduction de ses engagements pris à la COP 21 en décembre 2015.

Construction de la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest

Avec une capacité nominale de 30 MWc, la centrale solaire Senergy sera la plus grande d’Afrique de l’Ouest. Elle sera située près de Méouane, dans la région de Thiès au nord-ouest de Dakar. Sa mise en service est prévue pour début 2017. Le projet d’investissement prévoit également la construction des infrastructures de connexion au réseau pour le compte de l’acheteur public sénégalais SENELEC – avec qui un contrat d’achat d’électricité a été signé sur 25 ans. Son coût total est évalué à 28 milliards de FCFA (soit 43,2 millions d'euros). La nouvelle centrale permettra de fournir en électricité l’équivalent de la consommation annuelle de 226 500 habitants à un coût plus compétitif que celui des centrales thermiques du pays.

http://www.agenceecofin.com/solaire/130 ... au-senegal

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 11 juin 2016, 13:57

Gaz: accord décisif entre la Mauritanie et le Sénégal

10 juin, 2016

Image
Les deux chefs d’Etat, Ould Abdel Aziz et Macky Sall, d’accord pour une exploitation commune de ce gisement gazier, le plus important en Afrique de l’Ouest.

Les installations devant exploiter le gisement gazier Grand Tortue/Ahmeyim, commun à la Mauritanie et au Sénégal, seront situées sur l’Océan, à 8 km au large des côtes des deux pays. C’est le résultat de longues tractations entre Thierno Alassane Sall et Mohamed Salem Ould Bechir, respectivement ministre sénégalais de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables et ministre mauritanien en charge du Pétrole, de l’Energie et des Mines.Le gisement gazier en question se trouve à 125 kilomètres au large des côtes des deux pays. Après cet accord préliminaire, Dakar et Nouakchott devront engager une étude d’impact environnemental et social.
Par la suite, les deux pays signeront un accord de coopération intergouvernemental pour le développement conjoint du champ.

Le champ gazier Grand Tortue/Ahmeyim, découvert en janvier dernier, est considéré comme le plus important gisement en Afrique de l’Ouest avec des réserves estimées à 450 milliards de m3. L’investissement pour la mise en valeur de ce champ s’élève à 10 milliards de dollars.

http://www.financialafrik.com/2016/06/1 ... 1v6ubuLTcs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 21 juil. 2016, 22:34

Sénégal : l’australien Woodside mise 430 millions de dollars dans le pétrole

14 juillet 2016 jeuneafrique

Woodside a annoncé le 14 juillet un accord pour l'acquisition de la totalité du capital de la filiale sénégalaise du géant pétrolier américain ConocoPhillips.

Woodside (4,5 milliards de dollars de revenus en 2015) s’est engagé à payer 350 millions de dollars, ainsi qu’un complément de 80 millions.

L’opération permettra à l’Australien basé à Perth de détenir (avec la possibilité d’être opérateur) 35% d’un contrat de partage de production avec le Sénégal couvrant trois blocs exploratoires situés au large du pays : Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore. Cette zone inclut notamment les puits SNE et FAN, où des découvertes importantes ont été faites depuis 2014. Selon Woodside, SNE contiendrait notamment 560 millions de barils de pétrole recouvrable.


L’ensemble est également détenu par Cairn Energy (40%), actuel opérateur et découvreur des ressources, l’australien FAR (15 %) et la compagnie nationale pétrolière sénégalaise Petrosen (10 %).

Selon Cath Norman , le directeur général de FAR, dont les propos ont été repris par Reuters, la production pourrait débuter sur le puits SNE dès 2019.

Woodside était déjà implanté dans le pays, avec une part dans le bloc AGC Profond, situé à la frontière du Sénégal et de la Guinée Bissau. En Afrique, il est également actif au Maroc et au Gabon.

L’opération d’acquisition de ConocoPhillips Sénégal devrait être achevée d’ici la fin de l’année.

Image
Un bateau de forage utilisé au large du Sénégal. © Cairn Energy


http://www.jeuneafrique.com/341678/econ ... s-petrole/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 30 juil. 2016, 12:48

Sénégal : Engie construira une centrale solaire de 30 MW à Santhiou-Mekhe

Agence Ecofin 26 juillet 2016

L’énergéticien français Engie construira une centrale solaire de 30 MW dans la région semi-désertique de Santhiou-Mekhe au Sénégal. Cette centrale, qui utilisera la technologie photovoltaïque, sera mise en place par Solairedirect, la branche solaire d’Engie.

Elle sera constituée de 92 000 modules photovoltaïques qui seront fabriqués et installés par Optimum Tracker. La construction de l’installation, qui devrait être la plus grande du pays, démarrera à l’automne prochain selon les responsables de l’entreprise française. L’énergie qu’elle produira sera cédée à la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC).

La mise en place de cette centrale est le fruit d’un partenariat public privé entre le Fonds souverain d’investissements stratégiques (FONSIS) et PROPARCO, une filiale de l’Agence française de développement spécialisée dans le financement du secteur privé. Elle entre dans le cadre du plan Sénégal émergent qui ambitionne l’installation de 350 MW de centrales solaires à travers le pays.

http://www.agenceecofin.com/solaire/260 ... hiou-mekhe

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 03 sept. 2016, 12:19

Sénégal : le pétrole du champ SNE est commercialement viable

Agence Ecofin 01 Sept 2016

Au Sénégal, le pétro-gazier Far Ltd a annoncé que le projet SNE a été évalué comme étant un projet commercialement viable, rapporte Energy Pedia.

Far a également indiqué que le projet est à l’étape pré-FEED et devrait générer un plateau de production de 140 000 b/j. «Après des travaux d’évaluation, Far révèle que le champ SNE a dépassé le seuil minimum de rentabilité. Il est actuellement au stade pré-FEED et nous accélérons la planification de son développement. Nous mettons l’accent sur l’optimisation de nos démarches dans ce sens.»

Une bonne nouvelle de plus pour les partenaires de la JV qui entrevoient de démarrer l’extraction du pétrole sur le champ, à partir de 2022. Il y a une semaine, Far Ltd avait annoncé une augmentation de 14% des ressources pétrolières récupérables sur le champ, qui ont atteint 641 millions de barils.

Les partenaires engagés dans la JV prévoient aussi des coûts d’exploitation de l’ordre de 13 à 15 $ et des dépenses de fonctionnement de 12 à 14 $ par baril, y compris les coûts de location FPSO.

Le champ SNE est géré par Cairn Energy qui possède 40% du capital, aux côtés de ConocoPhillips, FAR et Petrosen avec respectivement 35%, 15% et 10% des parts.

http://www.agenceecofin.com/trade/0109- ... ent-viable

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité