Le Sénégal

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 10 mai 2017, 19:40

Image
Up to 50 Tcf in Senegal-Mauritania fairway

This discovery is the sixth consecutive successful exploration and appraisal well drilled by Kosmos in the area, a 100% success rate. Tortue-1, the first well the company drilled, opened the play in April 2015 when it discovered 350 feet of net pay. Since that time the company has drilled multiple wells to appraise its discovery. According to estimates from May 2016, the Senegal-Mauritania fairway may contain up to 50 Tcf of resource.
https://www.oilandgas360.com/another-15 ... iscovered/

Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 27 mai 2017, 13:08

Sénégal: démarrage du forage du puits pétrolier FAN South-1 du prospect FAN South

Agence Ecofin 26 Mai 2017

Au Sénégal, Cairn Energy a annoncé le début des travaux de forage du puits FAN South-1 qui est situé sur le prospect FAN South en eaux profondes, à 2 139 mètres de profondeur d’eau. C’est le premier puits d’exploration pure qui sera foré dans ce bassin, depuis la découverte du puits SNE-1, en 2014.

FAN South-1 atteindra une profondeur de 5 317 mètres et devrait, selon les études réalisées en amont, contenir 134 millions de barils de pétrole récupérable avec une probabilité de succès de 18%. Il permettra, par ailleurs, de tester non seulement le potentiel du prospect en évaluant la qualité du réservoir dans le bassin, mais d’améliorer le potentiel du champ SNE.

Ces activités seront immédiatement couronnées par un programme de tests.

« Fan South-1 nous donne l'opportunité d'obtenir des informations précieuses sur la présence et la qualité des réservoirs du bassin en eaux profondes au Sénégal. Il nous permettra de mieux comprendre le potentiel de cette zone.», a commenté Mme Cath Norman, la directrice générale de Far Ltd, un partenaire de Cairn Energy.
http://www.agenceecofin.com/exploration ... -fan-south

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 03 juin 2017, 13:11

La Banque mondiale appuie le secteur pétrolier sénégalais avec 29 millions de dollars

Agence Ecofin 01 Juin 2017

Mercredi, la Banque mondiale a annoncé qu’elle débloquera 29 millions de dollars pour appuyer l’industrie naissante du pétrole au large des côtes du Sénégal. D’après l’institution de Bretton Woods, les fonds aideront Dakar à « superviser le développement du pétrole et du gaz et à instaurer plus de transparence dans les négociations avec les entreprises internationales », rapporte Reuters.

En effet, la question de la transparence dans la gestion des gigantesques ressources d’hydrocarbures dont regorge le pays occupe une place prépondérante dans l’actualité depuis plusieurs mois. Certains partis politiques et organisations de la société civile accusent notamment le gouvernement et le chef de l’Etat, Macky Sall, de mener des négociations opaques avec les entreprises pétrolières. L’année dernière, le président sénégalais avait été accusé d’avoir favorisé l’attribution d’un important périmètre pétrolier à une entreprise dirigée par son frère cadet, Aliou Sall.

« L'amélioration de la gouvernance du secteur extractif, le renforcement du cadre réglementaire et budgétaire et la promotion d'une plus grande responsabilisation entre le gouvernement et les citoyens seront essentiels pour que tout le monde bénéficie des ressources naturelles », a déclaré Louise Cord (photo), la directrice de la Banque mondiale pour le Sénégal.

Avec ses nouvelles découvertes de gaz et de pétrole, le Sénégal est pressenti pour devenir l’un des acteurs majeurs de l’approvisionnement en énergie à partir de 2020.
http://www.agenceecofin.com/investissem ... de-dollars

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 29 juin 2017, 20:21

Macky Sall inaugure la centrale photovoltaïque de Santhiou Mékhé

Par La Tribune Afrique | 29/06/2017

Image

Le Sénégal vient de franchir un nouveau cap dans son ambition d’atteindre la barre des 20% d’énergie renouvelable dans son mix énergétique. En effet, le pays vient d’inaugurer la centrale photovoltaïque de Santhiou Mékhé, qui devrait produire 30 Mégawatts de quoi subvenir aux besoins en énergie de 200.000 personnes. Cette unité a nécessité un investissement de 36 millions d’euros et représente la plus importante centrale du genre en Afrique de l’Ouest.

Le Sénégal vient d'enrichir sa production en énergie par une nouvelle centrale photovoltaïque. Equipée de 92.000 modules solaires d'une capacité de 30 Mégawatts, cette unité est la plus importante du genre en Afrique de l'Ouest. Cette centrale devra assurer un rythme de production permettant de répondre à la consommation annuelle de 200.000 personnes, à un coût plus compétitif que celui des centrales thermiques sénégalaises. Située à Santhiou Mékhé dans la région de Thiés (70 km à l'Ouest de Dakar), cette centrale a nécessité un investissement de 36 millions d'euros.

Proparco, principal bailleur de fonds


Pour financer ce projet, Dakar a bénéficié d'un prêt de 34,5 millions d'euros de Proparco (filiale de l'AFD), soit 80% de la mise. Cette centrale de Santhiou Mékhé devrait être renforcée par une unité équivalente à Merina Dakhar, de quoi augmenter considérablement la part du renouvelable dans le mix énergétique sénégalais, avec pour objectif d'atteindre la barre de 20% d'ici la fin 2017.
http://afrique.latribune.fr/entreprises ... 42245.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 01 juil. 2017, 12:03

Sénégal: Macky Sall annonce l'implantation de 8 centrales solaires dans les prochains mois

Agence Ecofin 0 juin 2017

« Dans le cadre du solaire, le gouvernement va réaliser dans les prochains mois, huit centrales.» C’est ce qu’a annoncé Macky Sall, le président sénégalais lors de l’inauguration de la centrale solaire de Santhiou Mékhé d’une capacité de 30 MW.

L’énergie produite par ces infrastructures permettra d’alimenter en énergie, les populations des localités de Diass, Kidira, Goudiry, Médina Gounass, Dionewar, Niodor, Bassoul, Bassar, Djirnda et Bettenty.

« Il fallait un mix énergétique pour sortir de la tyrannie du pétrole. Cela est maintenant possible grâce non seulement à la combinaison des énergies nouvelles le solaire et l’éolienne, qui va arriver bientôt, mais aussi l’hydroélectricité à travers les organismes que sont l’OMVS, l’Organisation pour la mise en valeur du Sénégal et l’OMVG, l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie, puis le gaz très bientôt.», a affirmé le président.

Le pays ambitionne en effet de porter la part du renouvelable dans son mix énergétique à 20% au cours de l’année 2017. Un accent particulier est en outre mis sur l’électrification des zones rurales, dont 32,5% ont actuellement accès à l’électricité. Ce taux devrait passer à 60% en 2018 et à 100% en 2020.
http://www.agenceecofin.com/solaire/300 ... hains-mois

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 14 juil. 2017, 16:53

Sénégal : encore une découverte de pétrole !

Agence Ecofin 11 juillet 2017

On ne compte plus les découvertes de pétrole dans les eaux du Sénégal. Mardi, le pétrolier écossais Cairn Energy a annoncé avoir mis la main sur un important gisement d’or noir dans le puits FAN South-1.

Les travaux ont commencé le 26 mai dernier et ont été exécutés par la plateforme de forage Stena Drillmax. Ils se sont déroulés suivant le budget, en toute sécurité et ont pris fin avant l’échéancier prévu par les partenaires sur le projet, souligne une note de la firme, cotée à Londres.

« FAN Sud est notre dixième réussite au Sénégal depuis les trois dernières années et notre deuxième puits dans la partie profonde du bassin, à côté de la découverte FAN-1. Les résultats de FAN South seront intégrés à ceux de FAN-1 et ajoutés à ceux du champ SNE. Cela aidera la coentreprise à mieux évaluer le potentiel du bassin en eau profonde, au large du Sénégal.», a commenté Simon Thomson (photo), le patron de Cairn. Il a poursuivi en annonçant que les travaux de forage sur la partie nord du prospect démarreront « bientôt ».

Situé à une profondeur d’eau de 2 175 mètres, le puits a été foré jusqu’à une profondeur totale de 5 433 mètres où deux réservoirs majeurs ont été atteints. Il s’agit d’un réservoir de turbitides datant du crétacé supérieur et un autre datant du crétacé inférieur, exactement comme sur la découverte FAN-1 en 2014.

Selon les ingénieurs de cairn Energy, l’analyse préliminaire de l’huile indique une qualité API de 31°. Des études sont en cours pour vérifier si l’huile des deux puits (FAN-1 et FAN South-1) est de qualité commerciale.

Pour rappel, FAN South-1 est situé sur le prospect FAN South, à 90 km au large du bloc Sangomar Deep Offshore et à 30 km au Sud-Ouest de FAN-1. Cairn est l’opérateur du champ SNE avec 40% des participations totales. L’Américain ConocoPhillips en détient 35%, FAR Ltd, 15%) et Petrosen, la société publique sénégalaise du pétrole, les 10% restants.
http://www.agenceecofin.com/exploration ... de-petrole

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 24 août 2017, 20:33

Sénégal : Cairn s’apprête à lancer un appel d’offres pour un FPSO sur le pétrole de SNE

Agence Ecofin 22 Aout 2017

Dans une mise à jour de ses activités, Cairn Energy, l’opérateur britannique du champ SNE, a annoncé qu’il se prépare à lancer, d’ici la fin de l’année, un appel d’offres international pour l’acquisition d’une unité flottante de production de stockage et de déchargement (FPSO) sur le brut de SNE.

La compagnie indépendante envisage aussi de lancer les projets de développement d’infrastructures sous-marines sur le champ. Ceci, en priorisant l’exploitation pétrolière. Celle du gaz viendra ultérieurement, rapporte Natural Gas World.

Après une récente réévaluation des ressources sur le site, on estime à environ 563 millions de barils 2P le volume de brut récupérable et à 1 Tcf celui de gaz naturel en présence. La production démarrera entre l’année prochaine et 2023 avec un plateau de production entre 75 000 et 125 000 barils par jour.

En outre, Cairn cible des réserves de 240 millions de barils à travers le forage de 25 puits dans les compartiments inférieurs. Cairn Energy est l’opérateur du champ avec une participation de 40%. Il est suivi par ConocoPhillips (35%), Far (15%) et Petrosen (10%).

Image
http://www.agenceecofin.com/compagnies/ ... ole-de-sne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 24 août 2017, 20:36

Sénégal/Mauritanie : Tortue-1 a enregistré un taux d’écoulement gazier de 60 millions de pieds cubes par jour

Agence Ecofin 23 Aout 2017

Démarrés le 2 août dernier, les tests de forage sur Tortue-1 ont été achevés avec succès. L’information a été publiée mercredi via un communiqué de l’entreprise.

Au terme des travaux, Kosmos Energy dit avoir confirmé ses espérances en termes de qualité du réservoir, de connectivité de composition de la matière. Avec un taux d’écoulement gazier prolongé de 60 millions de pieds cubes par jour pendant la principale phase de tests, Tortue-1 est sans aucun doute une découverte de classe mondiale.

Il faut ajouter que les ingénieurs de Kosmos ont démontré que le gaz recueilli sur le site est idéal pour la liquéfaction, car étant pur et contenant très peu de liquides. D’ailleurs, Kosmos pense déjà qu’à partir de ces données, la liquéfaction du gaz de Tortue sera moins couteuse.

« Les résultats positifs des tests confirment que le champ Tortue est une ressource de classe mondiale et valident les hypothèses qui sous-tendent notre concept de développement.», a expliqué le communiqué.

Ces résultats joueront un rôle phare dans le programme de développement de Tortue notamment dans le processus d'ingénierie et de conception (FEED) qui doit démarrer avant la fin de cette année, et qui a été confié à KBR. Ce dernier s’est vu octroyer le contrat, il y a une semaine.

Le coût total des travaux n’a pas encore été annoncé.

La décision finale d’investissement sur Tortue est attendue pour la fin de cette année. Quant au premier gaz, il devrait couler en 2021.

Dans son communiqué, Kosmos a également annoncé que la plateforme Atwood Achiever qui a exécuté les tests, se dirige désormais sur le prospect Hippocampe dans le bloc C-8 au large de la Mauritanie avec les opérations de forage qui devraient débuter avant la fin de l’année.

Image
http://www.agenceecofin.com/exploration ... s-par-jour

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 16 sept. 2017, 13:56

Après trois ans de découvertes effrénées, le Sénégal se dote d’un ministère du pétrole

Agence Ecofin 11 sept 2017

Alors que les nouvelles découvertes de pétrole et de gaz sont prévues pour donner un coup de pouce à l’économie sénégalaise, le pays vient de se doter d’un ministère en charge du pétrole. La création de ce nouveau département survient dans le cadre de la mise en place d’une nouvelle équipe gouvernementale de 39 ministères, au terme des élections législatives.

Dénommé ministère du pétrole et des énergies renouvelables, le département de tutelle du secteur sera conduit par Mansour Elimane Kane (photo), précédemment ministre des infrastructures et des transports terrestres depuis 2014.

Ce changement de Cap traduit aussi la volonté du président Macky Sall de bâtir une économie solide à partir des vastes ressources de pétrole et de gaz naturel dont regorge l’offshore du Sénégal et d'instaurer une bonne gestion de ces ressources.

Expliquant l'opportunité de la création de ce département, Mahammed Boun Abdallah Dionne, le premier ministre reconduit, a déclaré que « le Sénégal se prépare à une économie du pétrole et du gaz avec, à partir de 2021, l’exportation d’hydrocarbures », rapporte la presse locale.
http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... du-petrole

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 25 nov. 2017, 13:11

Hydrocarbures: BP lorgne des parts dans les actifs sénégalais de Cairn Energy

Agence Ecofin 21 Nov 2017

Lundi, la compagnie pétrolière britannique, Cairn Energy, a fait savoir à Reuters qu’elle tient actuellement des négociations avec le super-major BP qui a manifesté son intérêt pour une partie de son portefeuille sénégalais.

Selon les indications de la compagnie, BP serait intéressé par 30 des 40% de parts qu’elle détient sur le périmètre en eaux profondes, SNE. Selon des sources bancaires proches des deux parties et le ministère en charge du pétrole, ces parts sont évaluées à 600 millions de dollars.

« Nous sommes heureux que BP envisage de prendre des parts sur le périmètre SNE. Cependant, il faut attendre l’approbation du ministère sénégalais du pétrole.», a commenté un conseiller du ministère qui a souhaité garder l’anonymat.

SNE est un bloc d’une haute valeur prospective. Il contient 563 millions de barils 2P de brut récupérable et 1 Tcf de gaz naturel. Les compagnies engagées dans l’exploration y ciblent aussi 240 millions de barils, à travers le forage de 25 puits dans les compartiments inférieurs. La production y démarrera entre 2021 et 2023 avec un plateau de production entre 75 000 et 125 000 barils par jour.

Les autres partenaires sur SEN sont ConocoPhillips (35%), Far (15%) et Petrosen (10%).
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... irn-energy

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5180
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Le Sénégal

Message par Raminagrobis » 09 déc. 2017, 16:44

lien le Sénégal inaugure son nouvel aéroport international (aéroport blaise biagne). 5 fois plus grand que l'ancien qu'il remplace (et qui devient un aéroport militaire), il a pour objectif de devenir le hub international de l'afrique de l'ouest.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 20 janv. 2018, 13:22

Sénégal : trois centrales de 484 MW de capacité totale seront construites dans la région de Thiès

Agence Ecofin 18 janv 2018

Trois centrales d’une capacité combinée de 484 MW seront bientôt implantées dans la région de Thiès. Il s’agit de la centrale solaire de Dias, d’une capacité de 25 MW, du parc éolien de Taïba Ndiaye, de 159 MW, et de la centrale à charbon de Mboro qui pourra produire 300 MW.

C’est Mahammed Boun Abdallah Dionne, le Premier ministre sénégalais, qui a révélé ces informations selon Sud Quotidien, lors de l’inauguration de la centrale solaire de Ten Merina, d’une capacité de 30 MW. L’infrastructure a d’ailleurs été renommée et porte désormais le nom de centrale solaire Cheikh Anta Diop.

« La centrale solaire Cheikh Anta Diop qui est un projet novateur et révolutionnaire occupe désormais une place de choix dans le développement du mix énergétique au Sénégal, permettant à notre gouvernement de dépasser largement les 20% de production d’énergies renouvelables du parc du mix énergétique national.», s’est réjoui Karim Ndiaye, le directeur de la centrale, lors de son inauguration.
https://www.agenceecofin.com/production ... n-de-thies

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: Le Sénégal

Message par moinsdewatt » 10 févr. 2018, 13:32

Sénégal et Mauritanie à l'affût du leadership gazier

Les deux pays ont signé un accord de coopération pour l'exploitation de l'un des plus vastes gisements de gaz d'Afrique de l'Ouest.

PAR LE POINT AFRIQUE le 10/02/2018

Découvert en janvier dernier, le champ gazier Grand Tortue-Ahmeyim, situé à 5 200 mètres de profondeur, est considéré comme le plus important gisement de gaz off-shore en Afrique de l'Ouest avec des réserves estimées à 450 milliards de mètres cubes. L'investissement pour la mise en valeur de ce champ s'élève à 10 milliards de dollars. Des données qui faisaient de son développement une priorité pour le Sénégal et la Mauritanie.

Image

Un gisement estimé à 450 milliards de mètres cubes

Deux ans après sa découverte, les deux pays ont signé ce 9 février 2018 un accord de coopération intergouvernemental (ACI) portant sur l'exploitation du champ gazier Grand Tortue-Ahmeyim (GTA), à cheval sur la frontière maritime entre les deux pays. Si le contenu de ce texte n'a pas été rendu public, on sait néanmoins qu'il inclut le « développement de l'exploitation et le partage des ressources, ainsi que les conditions de règlement des litiges », a indiqué une source du ministère mauritanien du Pétrole, de l'Énergie et des Mines. « L'accord est avantageux pour les deux pays », a-t-elle ajouté. Dans tous les cas ces importants gisements de gaz devront être sous peu exploités par la compagnie américaine Kosmos Energy en charge dudit champ. Kosmos Energy et BP ont aussi conclu en décembre dernier un accord pour le développement en eaux profondes du pétrole.

Image
Kosmos

Un peu plus tôt dans la matinée, le président Macky Sall a eu au palais présidentiel, à Nouakchott, un entretien en tête à tête avec son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz. Les discussions ont porté sur les moyens de « renforcer les relations existantes entre la Mauritanie et le Sénégal, ainsi que sur les développements sur la scène régionale et internationale et les questions d'intérêt commun ».

Pas d'accord sur la pêche
Dakar et Nouakchott se sont en revanche donné jusqu'à fin mars pour régler leur différend pour le partage des ressources halieutiques, cause de tensions après la mort récente d'un pêcheur sénégalais. Macky Sall et Mohamed Ould Abdel Aziz ont abordé la question des « conditions d'exploitation des ressources halieutiques », deux semaines après la mort d'un jeune pêcheur de Saint-Louis (nord du Sénégal), tué par des gardes-côtes alors qu'il se trouvait illégalement dans les eaux mauritaniennes à bord d'une pirogue, selon un communiqué conjoint.

Aucun accord n'a été annoncé, mais les deux présidents ont « donné des instructions » aux ministres responsables « afin de prendre toutes les mesures nécessaires au renforcement de la coopération dans ce domaine, en vue de la signature d'un protocole d'accord entre les deux pays d'ici fin mars 2018 », selon la même source. Un précédent accord de pêche qui liait Dakar à Nouakchott n'a pas été renouvelé depuis janvier 2016 en raison du refus de la partie sénégalaise d'observer l'obligation de débarquement des prises en Mauritanie, prévue par une nouvelle réglementation mauritanienne.
http://afrique.lepoint.fr/economie/sene ... 1_2258.php

Exploitation du Gaz : Les Présidents Macky Sall et Abdel Aziz optent pour le partage à 50/50

Image

Le Sénégal et la Mauritanie vont se partager équitablement la production du champ gazier Grand Tortue Ahmeyin (GTA) a indiqué, vendredi soir à Nouakchott (Mauritanie), le président sénégalais Macky Sall. “Ce que nous sommes en train de faire est historique. Lier notre destin, engager nos deux Etats pour travailler de façon responsable, nous accorder sur la nécessité de partager la ressource 50% /50% parce qu’elle est à la frontière entre les deux pays”, a-t-il dit en conférence de presse.
....................
https://www.pressafrik.com/Exploitation ... 77860.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 24 mars 2018, 12:41

Sénégal : les ressources pétrolières récupérables sur le champ SNE grimpent à 839 millions de barils

Image

Agence Ecofin 22 mars 2018

Au Sénégal, les ressources de pétrole récupérables sur le champ SNE ont augmenté de 198 millions de barils, selon les résultats d’une nouvelle étude géotechnique ayant couvert une partie du périmètre que couvre la licence. Ajoutés aux 641 millions de barils estimés depuis août 2016, les ressources totales récupérables du champ sont désormais de 839 millions de barils.

« Une opportunité fantastique au large du Sénégal », selon Cath Norman, la directrice générale de Far, l’un des partenaires engagés sur le champ. La société estime que les ressources récupérables pourraient y atteindre 1,5 milliard de barils. Par ailleurs, la responsable a précisé que la décision finale d’investissement sur SNE sera prise en 2019.

Il faut rappeler que les partenaires sur le projet s’attendent à ce que le gouvernement sénégalais approuve le plan de développement du champ, d’ici fin 2018.

Cairn Energy est l’opérateur du champ avec des intérêts de 40%. Ses partenaires ConocoPhillips, FAR et Petrosen contrôlent respectivement 35%, 15% et 10% des parts restantes.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... -de-barils

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57715
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Le Sénégal

Message par energy_isere » 21 avr. 2018, 12:34

Sénégal : Engie et Meridiam retenus pour construire deux centrales solaires de 60 MW de capacité totale

Agence Ecofin 19 avril 2018

Le consortium français composé d’Engie et de Meridiam a obtenu la mise en place au Sénégal de deux centrales solaires photovoltaïques d’une capacité combinée de 60 MW. Les deux centrales qui seront construites dans le cadre de l’initiative Scaling Solar visant à accélérer la réalisation des projets d’énergie solaire, seront implantées dans les localités de Kahone et de Touba-Kaël.

« Engie et Meridiam détiendront chacun, une participation de 40%. Le Fonds souverain sénégalais (FONSIS) sera également actionnaire à hauteur de 20%. La construction et l’exploitation des centrales seront dirigées et exécutées par Engie.» a affirmé la Commission de régulation du secteur de l'électricité dans un communiqué annonçant la nouvelle.

Les deux infrastructures sont prévues pour être achevées d’ici à 2019. L’énergie qu’elles produiront, sera cédée au réseau électrique au prix de 5 cents de dollar environ, le kilowattheure.

Engie est déjà impliqué au Sénégal dans la mise en place des centrales de Santhiou Mékhé (30 MW) et de Ten Merina (29,5 MW) ; deux infrastructures qui sont déjà entrées dans leur phase d’exploitation.
https://www.agenceecofin.com/solaire/19 ... ite-totale

Répondre