Page 4 sur 4

Re: Le pic du Gabon

Publié : 03 mars 2018, 19:48
par energy_isere
Le Gabon a produit 10,5 millions de tonnes de pétrole en 2017

Agence Ecofin 01 mars 2018

Au terme de l’année 2017, la production nationale de pétrole brut au Gabon s’est élevée à 10,503 millions de tonnes, contre 11,485 en 2016, soit une contraction de 8,5%.

Selon la direction générale de l’Economie, cette contreperformance est imputable notamment au déclin naturel des champs matures, aux difficultés techniques rencontrées par certains opérateurs, à la grève du personnel ainsi qu’aux exigences de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), pour réduire l’offre mondiale de pétrole.

A cela, s’ajoute la stratégie du laisser-faire adoptée par les opérateurs comme Shell et Total, dans l’attente de la finalisation des cessions d’actifs au profit d’ASSALA et Pérenco, qui n’ont eu lieu qu’en septembre 2017, indique la Direction générale des hydrocarbures (DGH).

Parallèlement, le repli de la production nationale a induit une baisse des exportations, passant de 10,530 millions de tonnes en 2016 à 9,443 millions de tonnes en 2017. Soit un repli de 10,3%.

En termes de ventes, l’Asie, avec plus de 76% de parts, reste la principale destination du brut gabonais, suivie de l’Europe et de l’Amérique latine et des Caraïbes.

Dans un contexte de reprise des cours, le prix moyen du Brent s’est situé à 54,27 dollars le baril, en amélioration de 24,2% par rapport à 2016. De même, le prix moyen des bruts gabonais a augmenté de 29,6% à 52,54 dollars le baril.

Enfin, le taux de change moyen du franc CFA par rapport au dollar s’est quant à lui, déprécié de 1,9% en 2017 pour s’établir à 582,075 FCFA pour 1 dollar.
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... le-en-2017

Re: Le pic du Gabon

Publié : 01 sept. 2018, 14:45
par energy_isere
Gabon : découverte d’un important gisement de pétrole sur le puits Ruche Nord-Est

Agence Ecofin 31 août 2018

Au Gabon, la firme pétrolière norvégienne Panoro Energy vient d’annoncer la découverte d’un gisement de pétrole sur le puits Ruche Nord-Est (DRNEM-1), situé sur le contrat de partage de production Dussafu Marin, au large.

Les activités de forage y ont atteint une profondeur de 3400 mètres. Elles ont permis d’entrer en contact avec un réservoir d’hydrocarbures de bonne qualité de 15 mètres dans la formation de Gamba et un autre réservoir de 25 mètres de pétrole dans des réservoirs empilés au niveau de Dentale. Une évaluation technique est actuellement en cours pour jauger la découverte.

Il faut rappeler que le puits DRNEM-1 a été foré pour identifier des ressources pétrolières supplémentaires dans les formations pré-salifères de Gamba et Dentale. Son forage s’est déroulé dans les limites du budget, selon un communiqué de Panoro. La nouvelle trouvaille pourrait être développée avec les découvertes effectuées sur le terrain de Ruche en 2011.

«Il s’agit d’une autre découverte passionnante du pétrole à Dussafu, où depuis 2011, nous avons eu un taux de réussite exceptionnel en matière de forage avec 9 pénétrations de puits consécutives pour trouver du pétrole. Nous sommes heureux de ce résultat positif et nous allons maintenant de l'avant avec le programme d'évaluation.», s’est ravi John Hamilton (photo), PDG de Panoro.

Avec l’arrivée récente du FPSO Adolo sur le site de Dussafu, on s’attend au début de la production sur le site en fin septembre ou début octobre 2018.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... e-nord-est

Re: Le pic du Gabon

Publié : 01 sept. 2018, 15:52
par energy_isere
Le FPSO BW Adolo est entré dans les eaux gabonaises

Image

Agence Ecofin 29 Aout 2018

Au Gabon, les partenaires engagés sur le champ Tortue du bloc Dussafu au Gabon, BW Offshore et Panoro Energy, ont annoncé l’arrivée dans les eaux gabonaises du navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO), BW Adolo.

Le navire qui a quitté Singapour, le mois dernier, dispose d'une capacité de stockage de 1 350 000 barils de pétrole et d'une capacité de production de 40 000 barils par jour.

Il convient d’indiquer qu’il est déjà en cours de positionnement sur le site.

La connexion des puits au FPSO marquera une étape importante vers le lancement de la production sur ce prolifique périmètre, en fin d’année. L’opérateur de Tortue, BW Energy, y prévoit un plateau de production compris entre 10 000 et 15 000 barils par jour.

Selon des informations relayées par Petroleum Africa, l’état d’avancement de la planification de la phase 1 du projet Tortue est tel que BW et Panoro travaillent déjà au démarrage de la deuxième phase. Celle-ci devrait entraîner la mise en production de plusieurs puits dans les réservoirs de Gamba et Dentale.
https://www.agenceecofin.com/production ... gabonaises

Re: Le pic du Gabon

Publié : 22 sept. 2018, 16:08
par energy_isere

Gabon : la production pétrolière dans le champ Tortue a démarré


Agence Ecofin 17 sept 2018

Au Gabon, le pétrolier singapourien BW Offshore vient d’annoncer le démarrage depuis le 16 septembre, de la production pétrolière dans le champ offshore Tortue, soit 18 mois après les premiers investissements dans la licence Dussafu.

« Nous avons obtenu la première huile de la licence Dussafu dans les limites du budget et du calendrier. L'exécution du projet Dussafu confirme l'attractivité de notre modèle en combinant des ressources éprouvées, une organisation ingénieuse et un accès aux actifs de production pour atteindre un délai de production de pétrole réduit.», a déclaré Carl K. Arnet, PDG de BW Offshore.

Si la production initiale attendue n’a pas été annoncée, on sait que le FPSO BW Adolo engagé dans le processus, a une capacité de production de 40 000 barils de pétrole par jour. Des mises à jour devraient être fournies dans les prochains jours pour quantifier la production.

«Notre première priorité est maintenant de terminer les activités de démarrage et de stabiliser la production sur BW Adolo. Nous travaillerons parallèlement à la décision finale d'investissement sur Tortue Phase 2, qui débloquera des volumes de production supplémentaires, poursuivra le programme d'évaluation de la découverte récemment annoncée sur Ruche Nord Est, confirmera des ressources supplémentaires et renforcera la commercialisation de la Licence Dussafu.», a poursuivi le chef d’entreprise.

La production se fera à partir de cinq découvertes prouvées sur la licence. Pour rappel, BW opère sur le périmètre avec 91,67% des participations totales. Le reste revient au Norvégien Panoro Energy.

La mise en production du projet pétrolier Tortue viendra plus ou moins résoudre le problème du recul de la production gabonaise en raison de l’arrivée à maturité des principaux champs producteurs. Avec le lancement de la production lors de la deuxième phase de développement de Tortue, on assistera à une nouvelle ère dans la production pétrolière au Gabon, d’autant plus que l’offshore intéresse des leaders mondiaux de l’exploration comme Petronas.
https://www.agenceecofin.com/production ... -a-demarre