Egypte

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 14:29

Egypte- Gaz: Fin des importations de GNL en juin après la début de production sur le gisement de Zohr

BY SAMUEL BENSHIMON 2 FÉVRIER 2018

Image

Le gouvernement égyptien envisage désormais de mettre fin aux importations de gaz naturel liquéfié (GNL) en juin prochain après le lancement, mercredi par le président Abdel Fatah Al Sissi, de la première phase de l’énorme gisement de gaz de Zohr, situé en Méditerranée à quelque 200 kilomètres au nord des côtes égyptiennes.

Le début de la production gazière sur ce champ offshore intervient moins de 28 mois après l’annonce officielle de la découverte de gaz dans cette zone. Cette durée, considérée par les observateurs comme un record, vise ainsi à rendre rentable dès que possible ce gigantesque champ gazier, dont les réserves sont estimées à 850 milliards de mètres cubes.

Le lancement des travaux de production de gaz à partir de ce champ gazier revêt une importance particulière pour le président Al Sissi. Le gouvernement égyptien est poussé par les institutions financières internationales à réformer lourdement l’économie égyptienne, en échange des aides internationales. De l’autre côté, la crise sociale nourrie par les difficultés économiques du pays met à mal un gouvernement pressé de gérer plus efficacement les dépenses publiques.

Le lancement rapide de l’exploitation du gaz de Zohr confirme donc l’entrain du Caire à engranger rapidement des fonds en vue de maintenir la stabilité interne et, en même temps, de bons rapports avec les institutions financières internationales. Selon le ministre du Pétrole égyptien Tarek Al Molla, le gisement de Zohr va permettre à l’Egypte de cesser d’importer du GNL et d’économiser l’équivalent de 230 millions de dollars par mois.
http://sahel-intelligence.com/11328-egy ... -zohr.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 févr. 2018, 21:00

Egypte: le président al-Sissi inaugure l'immense champ gazier offshore de Zohr

Par geopolis avec l'Afp@GeopolisAfrique | Publié le 01/02/2018

Image
Le président Sissi reçoit la maquette d'une tour d'extraction de gaz naturel des mains du PDG du groupe italien ENI.© AFP / HO / EGYPTIAN PRESIDENCY

Le président égyptien a inauguré le 31 janvier 2018 le champ gazier de Zohr, en Méditerranée, censé renforcer l'indépendance énergétique du pays le plus peuplé du monde arabe. Le champ de Zohr, présenté comme le plus grand champ gazier de la région, possède des réserves de l'ordre de 850 milliards de mètres cubes de gaz et occupe une surface de 100 km², à environ 200 km de la côte égyptienne.

La production sur le champ gazier de Zohr – découvert en août 2015 en Méditerranée à 4000 mètres de profondeur – par le géant italien de l'énergie ENI a débuté en décembre 2017 au rythme de 106 millions de mètres cubes par jour. ENI gère environ 35% de la production gazière de l'Egypte, a souligné son PDG Claudio Descalzi.

Depuis plusieurs années, la Méditerranée orientale est devenue une zone d'exploitation gazière active, notamment après la découverte de gisements au large d'Israël, de Chypre.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a souligné l'importance de ce gisement pour l'économie égyptienne, évoquant la baisse des réserves en devises de la Banque centrale en raison de l'importation de produits pétroliers. «Nous achetons pour environ 1,2 milliard de dollars de produits pétroliers par mois», a-t-il rappelé durant la cérémonie d'inauguration près de la ville côtière de Port-Saïd (proche du canal de Suez), retransmise en direct à la télévision.

Fin 2019, la production pourra atteindre environ 822 millions de mètres cubes par jour, selon les autorités. De quoi assurer les besoins du pays pendant plusieurs décennies. L'Egypte n'était jusqu'à présent qu'un petit producteur d'hydrocarbures, représentant environ 0,8% de la production mondiale de pétrole et 1,3% de celle de gaz.

Autosuffisance énergétique
«D'ici à la fin de l'année, nous aurons atteint l'autosuffisance», a affirmé le ministre du Pétrole Tarek al-Molla. Selon lui, ce gisement va permettre à l'Egypte de cesser d'importer du gaz naturel liquéfié et d'économiser ainsi 230 millions de dollars par mois. Cette découverte de gaz offshore représente une aubaine pour un pays de près de 100 millions d'habitants, en proie à une chute des recettes touristiques, à une grave crise sécuritaire, et obligé d'acheter de l'essence pour satisfaire ses besoins croissants.

Le président Sissi compte sur ce gisement pour soutenir son programme de réformes économiques, dont la baisse des subventions étatiques sur les hydrocarbures.
http://geopolis.francetvinfo.fr/egypte- ... ohr-177743

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: Egypte

Message par moinsdewatt » 10 févr. 2018, 14:00

Egypte : les développeurs de la centrale STEP d’Ataqa (2 400 MW) désormais connus

Agence Ecofin 09 fev 2018

Egypte, le gouvernement a octroyé le contrat de mise en place de la centrale à turbinage-pompage d’Ataqa. L’infrastructure d’une capacité projetée de 2 400 MW, sera localisée dans la région de Suez.

Le ministre de l’électricité et des énergies renouvelables Mohamed Shaker (photo), a octroyé le contrat d’ingénierie de l’infrastructure à un consortium composé d’Artelia et d’AF Consult Switzerland. L’organisation détiendra également l’infrastructure.

La construction et le financement de l’infrastructure ont été confiés au Chinois Sinohydro. Les spécifications de ces arrangements n’ont pas encore été communiquées.

Selon Artelia, Ataqa « appuiera le plan mis en place par les autorités et visant à diversifier les sources d’énergie du pays et de satisfaire les besoins énergétiques croissants de la région, tout en bénéficiant des opportunités offertes par les énergies renouvelables et les technologies de stockage d’énergie».

Le coût de mise en place de l’infrastructure a été estimé à 2,6 milliards $, et les travaux devraient s’achever d’ici 2024.
https://www.agenceecofin.com/hydroelect ... ais-connus
Station de transfert d’énergie par pompage, Montagnes d’Ataka à Suez

Image

Contexte & enjeux

L’administration des centrales hydroélectriques (Hydro Power Plants Executive Authority) au sein du Ministère égyptien de l’Electricité et des Energies renouvelables a confié à Artelia les prestations de conseil dans le cadre d’un contrat stratégique consistant à fournir des prestations de maîtrise d’oeuvre pour une nouvelle station de transfert d’énergie par pompage, dans les Montagnes d’Ataka, à Suez, en Egypte. Le contrat a été signé dans le cadre d’un Groupement avec AF Consult en Suisse, en juin 2017, et il s’agit d’un projet important qui permettra au groupement de démontrer sa qualité de prestataire de services de conseil et d’ingénierie majeur dans le domaine des stations de transfert d’énergie par pompage.

Caractéristiques du projet

La station de transfert d’énergie par pompage des Montagnes d’Ataka a une capacité de 2 400 MW. Elle viendra appuyer les projets du Ministère consistant à diversifier les sources d’énergie dans le pays et permettra également de répondre à la demande croissante en électricité de la région, dans la mesure où l’Egypte pourra ainsi bénéficier de l’énergie produite à partir de nouvelles sources renouvelables et stocker cette énergie afin de l’utiliser le moment voulu. La station de transfert d’énergie par pompage d’Ataka sera la première centrale électrique du Moyen-Orient à produire de l’électricité à partir de stations d’approvisionnement en eau, en utilisant le pompage et le stockage. L’ensemblier chinois Sinohydro réalisera la station de transfert d’énergie par pompage des Montagnes d’Ataka pour un coût total de 2,6 milliards USD environ et la durée du projet est estimée à 7 ans.
https://www.arteliagroup.com/fr/offre/n ... ataka-suez

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 12 févr. 2018, 19:01

BP compte investir plus d'un milliard de dollars en Egypte cette année

LE CAIRE Reuters le 12/02/2018

BP compte investir plus d'un milliard de dollars (816 millions d'euros) en Egypte cette année, faisant de nouveau de ce pays une de ses priorités en matière d'investissements, a déclaré lundi son directeur général.

Bob Dudley, en déplacement dans le pays, a indiqué que le gouvernement égyptien avait soldé ses comptes avec la compagnie pétrolière britannique. "Le gouvernement ne nous doit pas d'argent", a-t-il dit en marge d'un événement.

Soucieux d'attirer de nouveaux investissements dans le secteur de l'énergie, Le Caire s'est engagé à régler les arriérés dus aux compagnies pétrolières étrangères d'ici la fin juin 2019 et à ne pas en accumuler d'autres.

A fin juin 2017, ces arriérés se montaient à 2,4 milliards de dollars.

Dudley a également dit ne pas prévoir de choc d'offre avant la fin de cette décennie ou au-delà et il a ajouté que BP tablait sur des cours du pétrole compris entre 50 et 65 dollars le baril jusqu'en 2020.

"On prévoit actuellement 55 dollars pour 2018 même si on est un peu au-dessus et qu'on pourrait le rester jusqu'à la fin de l'année", a-t-il précisé.
http://www.boursorama.com/actualites/bp ... 10da2b93e0

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 17 févr. 2018, 11:22

Egypte : le gouvernement permet la construction de 4 parcs éoliens de 1420 MW de capacité totale

Agence Ecofin 15 fev 2018

En Egypte, le consortium formé par Toyota, Orascom et GD France a obtenu la construction d’une centrale éolienne de 250 MW, dans le golfe de Suez. L’infrastructure aura un coût estimé à 250 millions €, rapporte le Daily News Egypt.

L’énergie qu’elle produira sera cédée à l’Egyptian Electricity Transmission Company (EETC), dans le cadre d’un contrat de rachat d’électricité s’étendant sur 20 ans. L’EETC se chargera, par la suite, de céder cette énergie aux compagnies de distribution intervenant dans le pays.

Le gouvernement a également octroyé aux entreprises Lekela Power, Italgen et Marubeni, la construction de trois parcs éoliens d’une capacité combinée de 1170 MW. La production de ces centrales sera également cédée à l’ETTC, en vertu d’un contrat de rachat d’énergie d’une durée de validité de 20 ans.

L’ensemble de ces projets entre dans le cadre de la politique gouvernementale qui ambitionne de porter à 20%, d’ici à 2020, la proportion des énergies renouvelables dans le mix énergétique national.
https://www.agenceecofin.com/eolien/150 ... ite-totale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 mars 2018, 19:29

Construction en cours d'un parc solaire de 166 MW dans le désert égyptien par l' entreprise Allemande ib vogt :
ib vogt breaks ground on 166.5MW solar project in Benban, Egypt

By Tom Kenning Feb 14, 2018

Image
Aerial pictures of Beban solar power plant

German renewables firm ib vogt has started constructing a 166.5MW portfolio of solar projects in the Benban Solar Park, which were awarded under the second round of Egypt’s Feed-in Tariff (FiT) programme.

An international conglomerate consisting of ib vogt, Infinity Solar, Phoenix Energy and BPE Partners is developing the project, with ib vogt acting as EPC and O&M provider. The conglomerate achieved financial close at the end of October, securing debt financing of US$146 million.

Construction on two projects started at the end of January 2018 with the third plant to begin at the end of the month. These are the first projects from this second FiT round to begin construction.

The plants cover an area of 270 hectares and will use half a million modules mounted on horizontal tracking systems. When the projects are completed in early 2019, over 400GWh of electricity will be produced each year, to supply the equivalent of 55,000 homes.

State-owned utility Egyptian Electricity Transmission Company (EETC) will offtake the power under a 25-year power purchase agreement (PPA).
https://www.pv-tech.org/news/ib-vogt-br ... nban-egypt

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 13 mars 2018, 20:20

Les Emirats arabes unis s’arrogent 10% des participations sur le plus gros gisement gazier égyptien

Agence Ecofin 12 Mars 2018

Dimanche, Eni a cédé 10% des parts du Zohr au fonds souverain d’Abu Dhabi, Mubadala Investment Company (MIC), annonce Natural Gas World. L’accord a été signé par les responsables d’Eni et de MIC, respectivement Claudio Descalzi et Khaldoon Khalifa Al Mubarak, en présence du prince héritier d'Abu Dhabi, le cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, et le Premier ministre italien Paolo Gentiloni. Des parts acquises par MIC pour un montant de 934 millions de dollars.

Il convient de noter que ces 10% de participations représentaient des parts optionnelles que pourraient acquérir BP et Rosneft, les autres partenaires engagés sur le champ. Ces derniers ont refusé le rachat de ces parts. Une fois l’accord approuvé par les autorités égyptiennes, Eni opérera le Zohr avec 50% des participations. L’entreprise italienne sera suivie du Russe Rosneft avec 30%. BP et MIC conserveront chacun 10% d’intérêts.

« Nous sommes heureux de travailler avec Mubadala et de les accueillir dans l’actionnariat de la concession de Shorouk, ce qui constitue un signal supplémentaire pour ce qui est de la force et de la qualité de cet actif de classe mondiale », a commenté le patron d’Eni, Claudio Descalzi. Pour sa part, le numéro 1 du MIC a déclaré qu’il s’agit d’un investissement important et attrayant pour Mubadala. « Un actif de classe mondiale qui s’ajoute à notre portefeuille avec des flux de trésorerie à long terme », a-t-il poursuivi.

C’est, par ailleurs, une opportunité en or pour MIC, car plusieurs grosses pointures de l’industrie des hydrocarbures ont montré leur intérêt pour le Zohr et ont multiplié les offres à cet effet. MIC a visiblement profité des bonnes relations qui existent entre les autorités égyptiennes et les responsables dubaïotes.

Le Zohr qui a démarré la production en décembre dernier avec 350 millions de pieds cubes de gaz par jour, produit actuellement 400 millions de pieds cubes par jour. La production devrait atteindre 700 millions de pieds cubes par jour, d’ici mai prochain, selon le Ministère égyptien de l’Energie.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... r-egyptien

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 17 mars 2018, 12:30

SDX poursuit ses campagnes à succès en Afrique du Nord avec une nouvelle découverte de pétrole en Egypte

Image

Agence Ecofin 14 mars 2018

Mercredi, la société pétrolière britannique SDX Energy a fait l’annonce de la découverte d’un important gisement de pétrole, au terme du forage du puits Rabul 5, situé sur la concession à terre West Gharib. C’est le premier puits de la campagne de forage de deux puits de SDX sur la zone, en 2018.

Le forage a atteint une profondeur de 5 280 pieds et intercepté une colonne de 151 pieds de pétrole dans les formations de Yusr et Bakr, avec une porosité moyenne de 18%. Des travaux sont en cours pour convertir le puits en producteur. Par la suite, il sera connecté aux installations de traitement de Meseda.

« Nous sommes ravis de voir se poursuivre nos récents succès de forage, avec cette découverte de pétrole sur Rabul 5. Ce puits a rencontré la section la plus épaisse de sables de la région de Rabul à ce jour, démontrant le potentiel pétrolier important contenu dans le permis. Nous avons d'autres activités de forage prévues pour la concession, au cours des prochains mois, et nous croyons fermement que ces activités nous permettront d'augmenter la production de la licence et de réaliser nos ambitieux plans de production pour 2018 », a affirmé Paul Welch, le PDG de SDX Energy.

Une fois les travaux achevés, SDX qui possède 50% d’intérêts et le statut d’opérateur sur West Gharib, se dirigera vers le puits d’évaluation Rabul 5, le deuxième de son programme de forages sur la licence.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... -en-egypte

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 24 mars 2018, 12:37

Egypte : Acciona Energy et Swicorp démarrent la construction d’une centrale solaire de 150 MW

Agence Ecofin 23 mars 2018

Jeudi, Acciona Energia, la branche en charge des énergies renouvelables de la société espagnole Acciona et la société saoudienne Swicorp ont démarré la construction de trois centrales solaires en Égypte d'une capacité combinée de 150 MW.

C’est ce que rapporte la société espagnole dans un communiqué, qui précise que le coût de l’installation sera de 180 millions de dollars et sera entièrement financé par la Société financière internationale (SFI) et Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB). C’est aussi le premier projet d’énergies renouvelables d’Acciona en Egypte, souligne PV Magazine.

Les centrales qui seront situées dans le complexe de Benban dans la localité d’Assouan, sur la rive droite du Nil, seront détenues à parts égales par les deux partenaires. Pour ce qui est de leur construction, elle durera 12 mois.

Une fois la construction achevée, les centrales fourniront leur production à la Société égyptienne de distribution d’électricité (EETC), dans le cadre d’un contrat d’achat qui se décline sur 25 ans.
https://www.agenceecofin.com/solaire/23 ... -de-150-mw

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 03 avr. 2018, 20:01

C'est reparti pour 4 ans de Abdel Fattah Al-Sissi .

Egypte: plébiscité, Sissi a carte blanche pour au moins quatre ans

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 14 avr. 2018, 13:58

Egypte : SDX découvre un important gisement de gaz naturel sur South Disouq


Image

Agence Ecofin 12 avril 2018

En Egypte, l’explorateur britannique listé sur AIM et Toronto, SDX Energy a annoncé la découverte d’un gisement gazier sur son puits Yunus-1X, sur le permis South Disouq, dont le forage a démarré le 26 mars dernier.

Selon les précisions fournies par la société dans un communiqué, le forage a atteint une profondeur de 9 068 pieds et a rencontré une colonne de gaz conventionnel de 100,8 pieds, dans la formation Abu Madi. Ceci avec une porosité moyenne de 28,5%.

SDX Energy déclare que ces résultats excèdent les prévisions pré-forage.

Il faut dire que c’est la deuxième découverte de la société sur ce permis et la première de sa campagne de forage de quatre puits. Trois autres puits restent à être forés.

«Nous sommes extrêmement encouragés par la découverte d'aujourd'hui, notre deuxième découverte consécutive à South Disouq. Ce résultat de forage très positif démontre davantage le potentiel gazier très important que détient le permis. Ensemble, ces deux puits réussis confirment notre point de vue sur la géologie du sous-sol et démontrent que nous sommes sur la bonne voie pour réaliser le plein potentiel de la licence.», s’est ravi Paul Welch, le patron de SDX Energy.

Actuellement, les travaux d’achèvement sont en cours. Les tests de forage devraient commencer entre les 30 et 45 prochains jours.

Une fois, les résultats concluants, le puits sera connecté à l'infrastructure adjacente à la première découverte dans le bassin, SD-1X, où le démarrage de la production est prévu pour la seconde moitié de 2018.
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... uth-disouq

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 21 avr. 2018, 12:40

Egypte : trois centrales de 14 400 MW de capacité totale construites par Siemens bientôt inaugurées

Image

Agence Ecofin 20 avril 2018

En Egypte, trois centrales construites par Siemens à Beni Suef, Brulus et dans la nouvelle capitale administrative en construction, seront inaugurées le mois prochain. Le président Abdel Fattah Al-Sissi procèdera lui-même à l’inauguration des infrastructures, ont révélé au Daily News, des sources proches du gouvernement.

Les trois centrales qui ont une capacité combinée de 14 400 MW, sont déjà achevées à 97% et fournissent déjà au réseau électrique, 12 800 MW.

La centrale de Beni Suef a une capacité de 4 000 MW, celle de la nouvelle capitale administrative a une puissance de 5 600 MW, tandis que l’infrastructure électrique implantée à Brulus peut générer 3 200 MW.

L’énergie produite par les centrales sera cédée à l’Egyptian Electricity Holding Company (EEHC).

Siemens a assuré la conception, la construction et le financement du projet dont la mise en place coûte 6 milliards €. Pour ce dernier aspect, il a contracté des prêts auprès des banques allemandes KfW, HSBC et Deutsche Bank.

Ces trois institutions ont alloué environ 4,1 milliards € pour la mise en œuvre du projet et le solde du financement a été obtenu de banques arabes, en livres égyptiennes, afin de payer les entreprises locales ayant pris part aux projets.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... inaugurees

La centrale de Beni Suef est à Gaz à cycle combiné, c'est la plus grande du monde.

https://www.power-technology.com/projec ... wer-plant/

Image
Beni Suef 4800MW Combined Cycle Power Plant. Mechanical Erection of :

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 28 avr. 2018, 13:15

Egypte : mise en production de la deuxième unité de production sur le Zohr

Agence Ecofin 26 avril 2018

Jeudi, en Egypte, la deuxième unité de production du « super géant » est entrée en production. Dénommée T-1, elle fera passer la production de 400 millions de pieds cubes par jour à 800 millions de pieds cubes par jour, ce qui équivaut à 150 000 barils équivalents pétrole par jour, dont 46 000 barils équivalents pétrole nets pour Eni.

Le 5 mars dernier, le ministre égyptien du pétrole, Tarek El Molla, avait déclaré que la production qui était de 250 millions de pieds cubes par jour allait doubler pour atteindre 700 millions de pieds cubes en mai. Les données actuelles sont déjà plus importantes.

Le champ devrait poursuivre sur cette lancée et atteindre 2 milliards de pieds cubes par jour, en fin d'année 2018.

Zohr est la plus grande découverte gazière jamais réalisée en Egypte et dans la Méditerranée. Elle est située sur la concession Shorouk à quelque 190 km au Nord de Port-Saïd. Elle a été mise en production en décembre dernier par Eni et joue un rôle fondamental dans le projet du gouvernement de mettre fin aux importations gazières au second semestre de cette année.
https://www.agenceecofin.com/production ... ur-le-zohr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 05 mai 2018, 12:26

Eni met la main sur du gaz et du pétrole dans le désert occidental égyptien

Agence Ecofin 03 Mai 2018

Jeudi, en Egypte, le major italien Eni a annoncé la découverte d’un gisement de pétrole ainsi que de gaz naturel sur le prospect d'exploration à terre A-2X, situé dans la concession West Meleiha, dans le désert occidental.

Le puits SWM A-2X qui porte le gisement, est le premier foré par la firme italienne pour explorer les profondeurs du bassin de Faghur.

Selon les premiers tests réalisés, la production pétrolière est montée à 2 300 barils d’huile légère, notamment 32° API et la production de gaz associé, elle, s’est élevée à 0,4 million de pieds cubes par jour. Des chiffres qui ont conduit Eni à envisager d’ouvrir une nouvelle zone de production dans le pays.

En attendant les approbations, la production du site devrait être raccordée à l’infrastructure existante de distribution et transférée au terminal d'El Hamra.

Eni est le principal producteur d’hydrocarbures du pays avec 260 000 barils d'équivalent pétrole par jour nets. Une donnée qui devrait augmenter sensiblement grâce à l’amélioration attendue de la production sur le « super géant ».
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... l-egyptien

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59990
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Egypte

Message par energy_isere » 12 mai 2018, 12:33

Egypte : China’s GCL Group construira une usine de fabrication de panneaux solaires de 2 milliards $

Agence Ecofin 10 mai 2018

La China’s GCL Group a signé avec l’Egypte, un mémorandum d’entente relatif à la création d’une industrie de fabrication de panneaux solaires d’une valeur pouvant atteindre 2 milliards $. Le journal Al-Ahram qui révèle l’information a précisé que la localisation et la durée de mise en place de l’infrastructure, n’avaient pas encore été déterminées. Par contre, sa production annuelle de panneaux solaires permettra la construction de 5 Gigawatts de centrales solaires.

Il s’agit là d’un nouveau sursaut pour le sous-secteur des énergies renouvelables en Egypte. Depuis 2014, le pays s’est engagé à mettre en place 4,3 GW de centrales solaires et éoliennes en trois ans, mais cet objectif n’a pas pu être atteint. Plusieurs investisseurs s’étant désistés à cause de difficultés contractuelles.

N’empêche, le pays compte bien faire passer la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à 20%. Pour y parvenir, il construit actuellement le parc solaire de Benban, le plus grand au monde avec une capacité projetée de 1,6 GW.
https://www.agenceecofin.com/solaire/10 ... -milliards

Répondre