L'Algérie

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 27 juil. 2016, 13:28

Mossack Fonseca associé à un scandale de corruption pétrolière en Algérie

26 juillet 2016

Le cabinet Mossack Fonseca, au coeur du scandale des Panama Papers, a créé 12 sociétés-écrans pour le compte d'une figure centrale d'un scandale de corruption pétrolière impliquant le groupe italien Saipem en Algérie, révèle lundi le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ).

Fin 2015, cette société, filiale du groupe italien Eni, et plusieurs de ses responsables ont été renvoyés en justice en Italie, accusés d’avoir versé près de 200 millions d’euros à des fonctionnaires et hommes politiques algériens, dont l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil, pour l’obtention de contrats pétroliers évalués à huit milliards d’euros.

Une partie de ces fonds a transité par un réseau de sociétés-écrans créées par Mossack Fonseca pour le compte de Farid Noureddine Bedjaoui, ancien homme de confiance de M. Khelil et lui aussi renvoyé en procès en Italie, affirme l’ICIJ dans une enquête publiée en ligne.

« 12 des 17 sociétés-écrans liés à Bedjaoui ont été créées par Mossack Fonseca », assure ce consortium basé à Washington qui a fait éclater le scandale d’évasion fiscale des Panama Papers début avril.

Agé de 46 ans, M. Bedjaoui, qui cumule les nationalités française, canadienne et algérienne, est visé par une notice « rouge » d’Interpol, faisant état d’un mandat de recherche pour « associations de malfaiteurs ». Selon l’ICIJ, il vivrait actuellement dans une résidence de luxe à Dubaï.

Des sociétés-écrans créées par Mossack Fonseca ont été utilisées dans des « dizaines de cas » en Afrique dans des transactions pétrolières et gazières entourées de soupçons de corruption ou d’évasion fiscale, affirme également l’ICIJ.

http://www.techniques-ingenieur.fr/actu ... rie-35640/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 14 août 2016, 12:16

Le déficit commercial algérien atteint 10 milliards $ au premier semestre 2016

Agence Ecofin 12 Aout 2016

Selon les statistiques publiées par la Direction générale des douanes algériennes, la balance commerciale en Algérie a enregistré un déficit estimé à 10,83 milliards $, au premier semestre 2016.

En cause, une importante baisse des exportations à 12,68 milliards $, correspondant à un recul de 33,02% par rapport aux résultats du premier semestre 2015. Tandis qu’en face, les importations durant le premier semestre 2016 ont atteint un volume global de 23,51 milliards $, en repli moins important de près de 14,34% par rapport aux résultats de la même période de 2015. Ce qui dégage un taux de couverture des importations par les exportations de 54% durant le premier semestre 2016, contre 69% pour la même période de l’année 2015, selon la Direction générales des douanes algériennes.

Le recul des exportations algériennes s’explique en grande partie par une baisse de 33,62% des exportations d’hydrocarbures qui représentent 93,55% du volume total des exportations. Quant aux exportations hors hydrocarbures, qui représentent 6,45% du volume total des exportations, elles ont également enregistré un repli de 22,83% par rapport au premier semestre 2015.
................


http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... estre-2016

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6518
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: L'Algérie

Message par phyvette » 31 août 2016, 21:03

L’Algérie a atteint son Peak-Oil pétrolier en 2008, depuis la production ne fait que baisser. Depuis 2008 l’Algérie a réduit sa capacité d’exportation de 34%, le plus inquiétant, en continuant à ce rythme, l’Algérie consommera toute sa production et sera importateur net avant 2030.

http://www.liberte-algerie.com/actualit ... ier-253940
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 21 sept. 2016, 18:43

L’Algérie augmentera sa production de gaz en 2017

20 septembre 2016

L’Algérie devrait produire plus de 9 milliards de mètres cubes supplémentaires de gaz dès 2017, lorsque trois projets en attente dans le Sud-Ouest seront à flot, rapporte Reuters.

Le projet Touat Gaz prévoit une production de 12,8 millions de mètres cubes par jour dès février 2017, tandis que Timimoun prévoit 4,6 millions de mètres cubes par jour dès mars et Reggane 8 millions de mètres cubes à partir de juin. La Sonatrach affirme que d’autres sources de gaz ont été trouvées plus au Sud, à Akabli et Tidikelt, en plus d’Alrar à l’Est, qui devrait produire du pétrole et du gaz.


Par ailleurs, la production de gaz de Tiguentourine a atteint sa pleine puissance pour la première fois depuis l’attaque de 2013 avec 9 milliards de mètres cubes par an. La Sonatrach a également lancé de vastes opérations à Hassi R’mel en vue d’augmenter la production. Fin 2017, d’importants volumes de gaz devraient aussi être récupérés de la région de Hassi Messaoud.

D’après la Sonatrach, la production de gaz devrait atteindre 141,3 milliards de mètres cubes en 2017, 143,9 milliards de mètres cubes en 2018, 150 milliards de mètres cubes en 2019 et 165 milliards de mètres cubes en 2020.

En raison de faibles investissements étrangers et de ralentissements bureaucratiques, l’Algérie a peiné à augmenter sa production de pétrole et de gaz naturel au cours des dernières années.

Depuis un an, l’Union européenne incite l’Algérie à s’adapter à un marché plus compétitif où le prix du pétrole est en baisse. En effet, malgré l’affaiblissement de la demande européenne en gaz, l’Algérie est un partenaire privilégié de l’Union européenne, qui cherche à s’approvisionner ailleurs que chez la Russie.

Sonatrach prévoit une hausse de 15% de ses exportations de gaz naturel vers l’Europe pour atteindre 50 milliards de mètres cubes en 2016.

http://www.tsa-algerie.com/20160920/lal ... -gaz-2017/

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4713
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Algérie

Message par Raminagrobis » 04 nov. 2016, 08:39

Ils peuvent augmenter leur production quelque peu, leurs exportations ont piqué depuis longtemps !
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 12 nov. 2016, 13:46

Algérie : la Sonatrach signe un contrat de 410 millions $ pour rénover sa raffinerie de Sidi R’cine

Agence Ecofin 07 nov 2016

En Algérie, la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a signé un contrat de 410 millions de dollars avec le groupe d’ingénierie chinois CPECC portant sur la réhabilitation de la raffinerie de Sidi R’cine à Baraki, dans la ville d’Alger. L’accord a été paraphé par Tahar Cherif Zerrar, directeur du pôle raffinage de la Sonatrach et Liu Chun Lin, directeur général de la filiale algérienne de CPECC.

Le contrat comprend des travaux de construction de nouvelles unités de raffineries devant s’échelonner sur une période de 21 mois. Ils ont pour finalité de permettre à l’usine mise en service en 1964 de répondre aux normes européennes et d’accroître de 35% sa capacité actuelle de raffinage estimée à 2,7 millions de tonnes.

En 2010, la Sonatrach avait déjà attribué le même contrat au groupe français Technip dont la valeur était à l’époque de 880 millions £, mais les deux parties avaient dû mettre un terme à leur coopération en raison de différends sur les procédures. Selon la presse algérienne, Technip aurait compris après la signature que les travaux nécessaires à la rénovation de la raffinerie s’étendaient bien au-delà de la simple modernisation.

http://www.agenceecofin.com/compagnies/ ... idi-r-cine

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4713
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: L'Algérie

Message par Raminagrobis » 06 déc. 2016, 23:15

lien l'Algérie sévit contre les clandestins : expulsions massives de sub-sahariens.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 17 déc. 2016, 12:06

Algérie: des appels d'offres en finalisation pour la construction de 4 000 MW de photovoltaïque

Agence Ecofin 15 dec 2016

Des appels d’offres nationaux et internationaux sont en cours de finalisation en Algérie pour la mise en place de 4 000 MW de centrales solaires photovoltaïques. C’est ce qu’a annoncé hier à Houston, lors du forum algéro-américain sur l’énergie, le ministre algérien de l’énergie, Nourredine Boutarfa (photo).

Le projet concerné par cette sélection comprendra aussi bien la construction des centrales électriques que la fabrication au niveau local des équipements et matériels nécessaires à ces infrastructures.

« Le tournant de la diversification, nous l’engageons dans la perspective du développement durable. Un important plan national de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique est en cours d’exécution. Il vise la mise en service de près de 22 GW en énergie verte à l’horizon 2035-2040 », a-t-il déclaré lors de la rencontre.

Le responsable a également, au cours du forum, convié les investisseurs américains à investir dans son pays. « Nos atouts sont multiples. Les infrastructures de base nécessaires à une économie prospère existent, la dynamique démographique avec une population de 40 millions d’habitants, à composante essentiellement jeune, est réelle », a-t-il fait valoir.


http://www.agenceecofin.com/solaire/151 ... ovoltaique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 27 déc. 2016, 13:00

Algérie: Total et Sonatrach envisagent de construire un géant complexe pétrochimique

Agence Ecofin 23 dec 2016

Sonatrach, la société d’Etat algérienne des hydrocarbures a conclu, jeudi, un accord de partenariat pour la réalisation d’une étude de faisabilité dans le cadre de la construction d’un géant complexe pétrochimique, rapporte un communiqué de l’entreprise.
L’accord a été paraphé par le directeur général de la Sonatrach, M. Amine Mazouzi et le patron de Total, M. Patrick Pouyanné.

Après la cérémonie de signature du document, les deux parties ont convenu de renforcer leur partenariat et dans la chaîne de production des hydrocarbures en Algérie et à l’international. Selon l’agence de presse algérienne, APS, les deux parties cherchent à exploiter en commun de nouvelles opportunités dans le secteur.

L’Algérie cherche à s’imposer comme un hub énergétique mondial, d’ici à 2020. Le pays multiplie les initiatives pour doper sa production de gaz et de pétrole. Un accent particulier est mis sur la pétrochimie. Il y a quelques jours, le patron de la Sonatrach a annoncé que la compagnie tient actuellement des négociations avec des partenaires internationaux pour constituer cinq coentreprises dans le secteur.

Total détient un savoir-faire de plusieurs années dans le secteur de la pétrochimie dans le monde, ce qui en fait un partenaire de choix pour la Sonatrach, dans le cadre de ses projets de pétrochimie.

http://www.agenceecofin.com/compagnies/ ... rochimique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 21 janv. 2017, 13:29

Livraisons de gaz à la France: Alger a respecté ses engagements selon le groupe Sonatrach

AFP parue le 19 janv. 2017

Le groupe pétrolier et gazier algérien Sonatrach "n'a pas failli à ses engagements contractuels" concernant l'approvisionnement en gaz de la France, a indiqué jeudi à l'agence APS une source de la compagnie algérienne.


Le directeur général du gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz, filiale d'Engie, Thierry Trouvé, a imputé la tension sur l'approvisionnement en gaz dans le sud-est de la France, en pleine vague de froid, à un "problème de production" en Algérie. "Les quantités contractuelles destinées à cette région française ont été totalement épuisées" par l'opérateur Engie (ex-GDF Suez), et ce, en raison de la hausse de la consommation après la persistance des mauvaises conditions climatiques en France", a précisé la source à Sonatrach.

La partie française a réclamé des livraisons supplémentaires, mais le groupe Sonatrach "est dans son droit de décliner cette demande en raison de ses engagements avec d'autres clients", a-t-elle ajouté. "La partie française voulait renégocier les contrats gaziers à long terme avec Sonatrach lorsque les prix (de gaz) étaient bas. Ils (les Français) voulaient faire pression sur Sonatrach pour renégocier ces contrats", selon la même source.

"Et comme le mauvais temps persiste en Europe alors que les prix du pétrole sont relativement en hausse actuellement, les Français ont besoin de quantités supplémentaires et ont exprimé leurs besoins à la partie algérienne", a-t-elle poursuivi. L'Algérie, un des principaux fournisseurs en gaz de l'Europe, refuse de renoncer aux contrats d'approvisionnement à long terme et leur indexation sur les cours du pétrole, comme le souhaitent ses clients qui les jugent "non compétitifs".

http://www.connaissancedesenergies.org/ ... ach-170119

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 28 janv. 2017, 13:14

L’Algérie envisage d’exporter 56 milliards de m³ de gaz en 2017

Agence Ecofin 27 janv 2017

Les exportations algériennes de gaz devraient passer de 54 milliards de m³ en 2016 à 56 milliards de m³ cette année, soit une hausse de 5,5% par rapport à l’année dernière. C’est ce qu’a confié à l’agence de presse locale APS, Omar Maliou, le directeur marketing de la Sonatrach, la société d’Etat des hydrocarbures.

Par ailleurs, le responsable a fait savoir que la Sonatrach table sur 17 milliards de m³ d'équivalent gazole pour les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL) et 39 milliards de m³ pour le gaz naturel.

L’Algérie dont les exportations de gaz représentent environ 30% des exportations d'hydrocarbures, est le premier exportateur africain de la matière première. Or les exportations totales d’hydrocarbures constituent plus de 90% des exportations globales du pays maghrébin.

Le pays travaille actuellement à optimiser ses réserves d’hydrocarbures et déploie des moyens colossaux dans l’exploration afin de s’imposer comme un pôle énergétique mondial d’ici 2020.


http://www.agenceecofin.com/trade/2701- ... az-en-2017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 04 févr. 2017, 12:53

Algérie : le ministre de l’Energie annonce l’entrée en production en 2017 d’un important site gazier

Agence Ecofin 30 janv 2017

Dimanche, Noureddine Bouterfa (photo), le ministre algérien de l’Energie a annoncé l’entrée en production avant la fin de l’année du périmètre gazier Touat-Gaz, situé dans la wilaya d’Adrar, au sud-ouest du pays et qui est contrôlé par la Sonatrach et Engie.

Ce périmètre gazier qui s’étend sur 1300 km2 et à 700 km du champ Hassi R’mel a fait l’objet d’un accord de coopération entre la Sonatrach et Engie en 2002, puis d’une phase d’exploration qui a pris fin en 2009. Il regorge de réserves prouvées avoisinant 69 milliards de mètres cubes et 8,5 millions de barils de condensat. Selon Maghreb Emergent, il faudra investir environ 2,1 milliards $ pour assurer son développement.

Touat-Gaz jouera un rôle clé dans l’augmentation de la capacité de production de l’Algérie, prônée par les responsables du secteur. Il pourra être exploité pendant 27 ans.

L’annonce de M. Bouterfa fait suite au léger différend survenu entre les deux parties, il y a quelques jours. En effet, Engie s’est plainte dans la presse d’un défaut de livraison supplémentaire de gaz pour approvisionner l’un de ses terminaux dans le sud de la France. Du côté de la Sonatrach, on a fustigé la sortie médiatique de la société française et Amine Mazouzi, le PDG a même parlé de « pure spéculation », ce qui a embrouillé les relations entre les deux partenaires.

L'annonce du début des travaux de production de Touat-Gaz marque l’amélioration des relations entre les deux parties.

http://www.agenceecofin.com/production/ ... ite-gazier

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 25 févr. 2017, 12:45

Algérie : 49 soumissionnaires pour la construction de quatre raffineries pétrolières

Agence Ecofin 21 fev 2017

Selon une source proche de la société publique algérienne du pétrole Sonatrach qui a souhaité garder l’anonymat, 49 compagnies internationales ont soumissionné dans le cadre de l’appel d’offres lancé il y a quelques jours pour la construction de quatre raffineries pétrolières d’une valeur de 6 milliards de dollars.

L’objectif visé par l’Etat algérien est d’augmenter les capacités de raffinage du pays pour, à terme, devenir autosuffisant et augmenter les recettes pétrolières. « Notre plan est de tourner le dos aux importations de pétrole raffiné d’ici 2018 », a révélé la source, avant de souligner que vendre du pétrole raffiné est un bon moyen de stimuler les recettes pétrolières.

Il convient de souligner que dans le cadre du programme consistant à mettre fin aux importations de produits pétroliers, la Sonatrach a déjà rénové et dopé les capacités de traitement des raffineries de Skikda, d'Arzew et d'Alger.

http://www.agenceecofin.com/industrie/2 ... etrolieres

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 11 mars 2017, 13:01

L’Algérie va renouveler son contrat de fourniture de gaz à la France

Agence Ecofin 09 mars 2017

Mercredi, une source proche de la Sonatrach a confié à Reuters que la société s’apprête à renouveler son contrat de livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) à Engie, dont le principal actionnaire est l’Etat français. Le contrat devrait être signé avant la fin de ce mois, en France, en présence du ministre algérien de l’Energie, Nouredine Bouterfa.

Ce nouveau contrat devrait durer entre 10 et 15 ans, au lieu de 20 ou 25 ans comme par le passé. En effet, les autorités algériennes viennent de décider de mettre fin aux contrats à long terme qui durent jusqu’à un quart de siècle car ceux-ci seraient moins profitables pour les caisses publiques.

Il faut rappeler que la majorité des contrats à long terme de fourniture de gaz de l’entreprise à l’Europe expirent en 2020.

L’Algérie fournira, dès l’entrée en vigueur de l’accord, 10 milliards de mètres cubes de GNL, annuellement à la France.

Le pays est l’un des principaux fournisseurs de gaz à la France et à l’Europe. C’est aussi le plus important producteur de gaz en Afrique.

http://www.agenceecofin.com/trade/0903- ... -la-france

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 18 mars 2017, 13:19

L’Algérie lancera en fin mars, un appel d’offres pour la construction de 4 025 MW de centrales solaires

Agence Ecofin 13 Mars 2017

L’Algérie prévoit de lancer, entre fin mars et début avril, un appel d’offres pour la sélection des entreprises devant mettre en œuvre son projet de construction de centrales solaires d’une capacité de 4 025 MW. Mohamed Arkab, le directeur de la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG) qui a annoncé la nouvelle lors du Forum Powering Africa Summit, a précisé que le projet sera scindé en trois lots de 1 350 MW chacun.

Chaque lot impliquera la mise en place de plusieurs centrales d’une capacité d’au moins 100 MW. Les wilayas de Bechar, El Oued, Ouargla, Biskra, Djelfa et Msila ont déjà été identifiées pour accueillir ces infrastructures. L’initiative comporte également un volet industriel qui permettra la création de plusieurs coentreprises spécialisées dans la fabrication de modules photovoltaïques, d’onduleurs et d’autres équipements électriques.

Plusieurs sociétés seront également créées, avec pour missions, le financement, l’ingénierie, la fourniture d’équipements et la construction des centrales, ainsi que leur mise en service, leur maintenance et la commercialisation de leurs productions.

Chacune d’entre elles sera possédée à 51% par l’Algérie représentée par la Sonatrach (40%) et la Sonelgaz associée à d’autres entreprises publiques et privées du pays (11%). Les investisseurs étrangers pourront détenir les 49% restants. M. Arkab a également précisé que le taux de participation au capital serait limité à 6% pour chacune des entreprises privées algériennes prenant part à la mise en place de ces sociétés. Le projet se financera à 30% sur fonds propres des actionnaires et à 70% par emprunt obligataire. Il devrait excéder 4 milliards $ selon les experts.

Pour la mise en place de ce processus d’appel d’offres, le ministère de l’énergie a élaboré un décret exécutif relatif aux conditions et procédures nécessaires sur les plans législatifs et réglementaires. Le projet de décret est actuellement en cours de publication.

La mise en place de ces centrales permettra au pays de réaliser des économies conséquentes en matière de consommation de gaz. Les centrales solaires sont en effet prévues pour fonctionner de jour, en alternance avec les centrales à gaz.


http://www.agenceecofin.com/solaire/130 ... s-solaires

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités