L'Algérie

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 11 nov. 2017, 12:48

Sonatrach va investir 2 milliards de dollars dans le plus grand champ gazier d’Algérie

Agence Ecofin 80 Nov 2017

Sonatrach, la société publique algérienne des hydrocarbures, a annoncé avoir dégagé une enveloppe de 2 milliards de dollars pour maintenir la production sur le plus grand champ gazier du pays, Hassi R’Mel.

Ce champ produit entre 190 et 210 millions de mètres cubes de gaz naturel par jour. C’est l’équivalent de 60% de la production gazière totale du pays. Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de Sonatrach, a indiqué que l’objectif de cet investissement est de « maintenir la production autour de 190 millions de mètres cubes sur les 10 prochaines années».

Les travaux qui ont été confiés au Japonais JGC Corporation, constitueront en l’installation de nouveaux dispositifs de compression. Si la date de démarrage n’a pas été mentionnée par Sonatrach, ils devraient toutefois être achevés pour la mise en production dès 2020. Cette fois, un accent particulier sera mis sur l’exécution des travaux dans les délais, assure le responsable.

Il a ajouté que ce projet revêt une importance stratégique pour l’Algérie. Depuis quelques années, la production énergétique stagne et les autorités envisagent d’augmenter les volumes de gaz à l’exportation afin de compenser la baisse des prix du pétrole qui érode les recettes publiques depuis 2014.

Les efforts en cours permettront de gonfler les exportations, au terme de 2017, à 54 milliards de mètres cubes contre 51 milliards de mètres cubes en 2016.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... -d-algerie

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 25 nov. 2017, 13:14

Algérie : Bouteflika ordonne au gouvernement de rembourser les dettes dues aux compagnies pétrolières

Agence Ecofin 23 Nov 2017

Jeudi, la présidence algérienne a rapporté à la presse l’injonction du chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, au gouvernement qui consiste à rembourser dans les meilleurs délais les dettes des entités publiques aux compagnies pétrolières internationales et locales.

Selon Reuters, celles-ci s’élèvent à environ 400 milliards de dinars, soit 3,50 milliards de dollars.

Une intervention du numéro 1 algérien qui intervient alors que des efforts sont en cours pour opérer une réforme profonde du secteur à travers une modification du code pétrolier.

Pendant plusieurs années, les compagnies pétrolières présentes dans le pays ont fait part de leurs difficultés à y opérer en raison du caractère trop contraignant des accords qu’ils signent avec Alger. Une situation qui a conduit à un ralentissement des investissements, et par conséquent à une stagnation de la production.

Par ailleurs, le paiement des arriérés du gouvernement à ses créanciers, sera un premier pas important dans les efforts promis par le gouvernement pour améliorer sa collaboration avec les pétroliers.

L'économie algérienne est sous pression depuis la chute des prix du pétrole à la mi-2014. Cette situation a fortement réduit les revenus du pétrole et du gaz, qui représentent 60% du budget de l'Etat.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... etrolieres

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 16 déc. 2017, 13:26

Algérie : signature d’un nouvel accord-cadre entre Sonatrach, Total et Cepsa sur le gaz de Timimoun

Image

Agence Ecofin 14 dec 2017

Mercredi, la société publique algérienne des hydrocarbures, Sonatrach et ses partenaires sur le projet gazier Timimoun (Total et Cepsa) ont signé un nouvel accord-cadre pour accélérer le développement du gaz de Timimoun. Une signature qui fait suite à l’engagement pris par les partenaires en avril dernier pour redéfinir de nouvelles bases contractuelles avant le démarrage de la production sur le site.

« Ces signatures marquent une étape majeure dans la réalisation du projet et le renforcement du partenariat historique entre Sonatrach, Total et Cepsa. », a déclaré Sonatrach dans un communiqué.

Le nouvel accord qui inclut la présence du régulateur algérien de l’amont pétro-gazier, l’ANALFT, prendra en compte les spécificités liées à la commercialisation du gaz extrait sur le périmètre.

La production sur le champ démarrera au printemps 2018 avec une production journalière de 5 millions de mètres cubes. 37 puits seront impliqués dans l’atteinte de ce volume. Ils seront raccordés aux installations de collecte et de traitement du gaz reliées au gazoduc GR5 qui, lui, relie les gisements du Sud-ouest algérien au Centre de traitement du gaz de Hassi R'mel.

Timimoun est exploité conjointement par Sonatrach (51%), Total (37,75%) et Cepsa (11,25%).
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... e-timimoun

Le grand Pouyanné sur la photo.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 16 déc. 2017, 21:24

Les français et les espagnoles pour exploiter le Gaz de Schiste en Algérie

Par khaled Bel - 16 décembre 2017

La société nationale des Hydrocarbures SONATRACH annonce une collaboration étroite avec le français Total dans plusieurs domaines dont le Gaz de Schiste. Le PDG de SONATRACH annonce un nouveau chapitre pour les efforts des deux entreprises à coopérer sur des projets énergétiques «en laissant derrière eux les différends du passé».

Le PDG de Sonatrach Ould Kaddour insiste sur la réconciliation entre sa société et le français Total :« Notre relation avec Total est actuellement bonne. Nous allons faire beaucoup de choses ensemble, notamment dans le gaz de schiste, le solaire et l’offshore. Nous sommes également dans le pétrochimique » a t-il déclaré.
.....................
https://observalgerie.com/actualite-alg ... e-algerie/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 27 janv. 2018, 13:12

Algérie: en 2017, les revenus énergétiques ont enregistré une hausse de 16,45% par rapport à 2016

Agence Ecofin 23 janv 2018

En Algérie, selon des données douanières publiées lundi, les recettes liées aux exportations de pétrole et de gaz ont connu une hausse de 16,45% par rapport à l’année précédente. Au total, Alger a obtenu 32,86 milliards de dollars contre 28,22 milliards de dollars en 2016.

Cela a permis de réduire de 34,4% le deficit commercial, et fait grimper la couverture des importations à hauteur de 76% contre 64% en 2016.

L’essence est le principal produit importé en 2017. Il a coûté 2 milliards de dollars contre 1,61 milliard de dollars en 2016.

Quant à la valeur des exportations, elle a atteint 34,76 milliards de dollars, en hausse de 15,8% par rapport à 2016, tandis que les importations ont diminué de 2,4% pour atteindre 45,95 milliards de dollars.

L’Algérie est le premier producteur africain de gaz naturel et le troisième producteur d’or noir. Le pays est tributaire à plus de 90% de ses exportations d’énergie pour financer son budget.
https://www.agenceecofin.com/gestion-pu ... ort-a-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 28 janv. 2018, 13:05

L'Algérie va raffiner une partie de son pétrole brut en Italie, selon le PDG de Sonatrach

French.china.org.cn  le 17-01-2018

Le PDG du groupe algérien des hydrocarbures Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a indiqué mardi que sa compagnie transformera une partie de son pétrole brut à partir d'une raffinerie italienne pour en faire des carburants qui seront ensuite commercialisés en Algérie.

Visant à épargner des devises à son pays, M. Ould Kaddour a fait savoir à la presse à l'issue d'une visite effectuée dans le site gazier de Tiguentourine, au sud-est du pays, attaqué par les terroristes il y a cinq ans, que son groupe avait signé lundi dernier un contrat de processing avec une raffinerie pétrolière italienne.

Le carburant, un produit subventionné coûte à l'Algérie 2 milliards de dollars par an.

Etant un pays producteur et exportateur de pétrole les capacités de raffinage ne répondent pas à la demande locale, d'où le recours à l'importation.

En termes chiffrés, 11,5 millions de tonnes de carburants sont raffinés en Algérie, alors que la consommation a atteint 15 millions de tonnes de carburants annuellement.

Ces dernières années, le gouvernement s'est lancé dans un programme de réhabilitation de ces vieilles raffineries et la construction de nouvelles.
http://french.china.org.cn/foreign/txt/ ... 234001.htm

moinsdewatt
Goudron
Goudron
Messages : 173
Inscription : 13 janv. 2010, 18:53

Re: L'Algérie

Message par moinsdewatt » 10 févr. 2018, 14:13

Algérie : inauguration du gazoduc stratégique GR5 qui relie les gisements du Sud-ouest à Hassi R'mel

Agence Ecofin 09 fev 2018

Jeudi, Abdelmoumen Ould Kaddour, le PDG de la Sonatrach, la société publique algérienne des hydrocarbures a inauguré le gazoduc stratégique GR5, long de 765 km et qui relie les gisements du Sud-ouest au Centre de traitement de Hassi R’mel, rapporte APS.

Selon des propos du responsable, cette inauguration survient en prélude au lancement « dans les prochains jours » de la production gazière sur les champs Timimoun et Touat qui produiront respectivement 1,8 et 4,5 milliards de mètres cubes par an. Ces productions seront ajoutées à celle de Reggane Nord qui est entrée en service à la fin du mois d’octobre 2017 et qui devrait générer 2,9 milliards de mètres cubes par an. Le gazoduc serait entré en service depuis cette date, selon des sources proches du dossier.

Selon APS, l’infrastructure qui fonctionnera à une pression de 70 bars, a été entièrement construite par des entreprises algériennes, chose rare dans l’industrie des hydrocarbures en Afrique. Par ailleurs, elle portera à environ 60 milliards de mètres cubes par an, la capacité de traitement de la station de compression GR5 à Hassi R’mel.
https://www.agenceecofin.com/transport/ ... hassi-rmel

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 03 mars 2018, 19:36

Algérie : la Sonelgaz ambitionne de construire 34 000 km de lignes électriques d’ici à 2027

Agence Ecofin 24 fev 2018

La Société algérienne de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) a mis en place un programme décennal (2017-2027) qui permettra la mise en place de 34 000 km de réseau électrique et de 300 postes d’électricité rapporte le Maghreb Emergent.

Mohamed Arkab, le directeur du groupe qui a annoncé la nouvelle, a également affirmé que deux centrales électriques d’une capacité totale de 8000 MW seraient mises en service à cet horizon en vue d’absorber le déficit énergétique enduré par le pays.

« La Sonelgaz continue à se développer et à accompagner le processus d’industrialisation du pays, et cela constitue un challenge pour nous. Nous devons être à la hauteur de ses aspirations en vue d’accompagner tous les différents secteurs dans le développement comme la dotation des périmètres agricoles irrigués en énergie électrique ainsi que les zones industrielles.» a affirmé le responsable.

M. Arkab a également fait part de la volonté de son organisation à substituer l’utilisation du gaz naturel par celui des énergies renouvelables. L’Algérie a actuellement une capacité installée d’énergies renouvelables de 354 MW.
https://www.agenceecofin.com/transport/ ... ici-a-2027

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 03 mars 2018, 19:40

Algérie : le champ gazier Timimoun entre en production

Agence Ecofin 26 fev 2018

Lundi 26 février, la société publique algérienne en charge des hydrocarbures, Sonatrach a annoncé la mise en service, deux jours plus tôt, du champ gazier onshore Timimoun, situé à Hassi-Barouda, 250 km au nord du chef-lieu de la wilaya d'Adrar, dans le Sud algérien. L’information a été rapportée par l’agence de presse algérienne APS.

Le champ contrôlé par Sonatrach à hauteur de 51% et la société française Total (37,75%), et la société espagnole Cepsa (11,25%), produira 1,8 milliard de mètres cubes de gaz naturel à partir de 37 puits.

Image

Timimoun fait partie de trois projets phares opérés par Sonatrach dans la région dont Reggane Nord qui est entré en service à la fin du mois d’octobre 2017 et qui devrait générer 2,9 milliards de mètres cubes par an. Le dernier projet Touat quant à lui produira à son lancement, avant la fin du premier trimestre, 4,5 milliards de mètres cubes par an.

Tous ces projets arrivent avec un retard de plus de trois ans. Un retard que le directeur général de la Sonatrach, Abdelmoumene Ould Kaddour attribue à des insuffisances dans le management des projets.

La production des trois projets sera transportée à partir du gazoduc stratégique GR5, long de 765 km et qui relie les gisements du Sud-Ouest au Centre de traitement de Hassi R’mel. Le gazoduc a été inauguré le 8 février passé et portera à environ 60 milliards de mètres cubes par an, la capacité de traitement de la station de compression GR5 à Hassi R’mel.
https://www.agenceecofin.com/production ... production

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 6974
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: L'Algérie

Message par phyvette » 17 mars 2018, 07:39

Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7719
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'Algérie

Message par mobar » 17 mars 2018, 08:22

La décroissance est En Marche :wtf:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7593
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: L'Algérie

Message par Remundo » 17 mars 2018, 08:30

oué... mais ça n'augure rien de bon avec le boom démographique de l'Algérie et son sous-développement économique...

ils vont "sucer" toutes leurs réserves d'hydrocarbures juste pour se nourrir, et sans jamais mettre en place une transition énergétique. Des visionnaires !

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Condensat
Condensat
Messages : 779
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: L'Algérie

Message par Silenius » 17 mars 2018, 19:39

Pas grave, il y a beaucoup de place en France, et l'Auvergne a besoin de "s'enrichir culturellement".

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 31 mars 2018, 13:16

Algérie: en 2017, les recettes d'exportation de pétrole et de gaz ont augmenté de 18,42% par rapport à 2016

Agence Ecofin 28 mars 2018

Un rapport de la Banque centrale algérienne, publié mardi, a indiqué qu’en 2017, les recettes d’exportation de pétrole et de gaz ont augmenté de 18,42%, à 33,06 milliards de dollars, par rapport à 2016.

Cette hausse des recettes a été favorisée par l’amélioration des prix du pétrole, depuis la crise de 2014. Il faut néanmoins remarquer qu’en 2017, les volumes d'exportation de pétrole et de gaz ont diminué de 2,88% à 108,48 millions de tonnes d'équivalent pétrole (Tep).

Quoi qu’il en soit, la hausse des recettes énergétiques du pays d’Afrique du Nord lui a permis de réduire son déficit commercial de 28,9%, à 14,33 milliards de dollars, souligne le rapport.

En Algérie, la production de pétrole et de gaz stagne toujours depuis plusieurs années. Ceci, en raison d’un code pétrolier peu attrayant pour les investisseurs étrangers qui préfèrent de plus en plus s’investir dans leurs activités hors Algérie. Pour remédier à cette situation, le nouvel exécutif de la Sonatrach tient des négociations avec les acteurs étrangers du secteur pour trouver les voies et moyens susceptibles de permettre la relance de la production.

Il y a quelques jours, le ministre algérien des Hydrocarbures, Mustapha Guitouni, a annoncé que le nouveau code en préparation prévoit des incitations fiscales intéressantes.

Le membre de l'OPEP est un important fournisseur de gaz pour le marché européen et dépend fortement des recettes provenant des exportations d'énergie. Elles représentent 95% de ses exportations totales et 60% du budget de l'Etat.
https://www.agenceecofin.com/hydrocarbu ... ort-a-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53725
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'Algérie

Message par energy_isere » 31 mars 2018, 13:25

Algérie : inauguration du champ gazier Timimoun

Image

Agence Ecofin 29 mars 2018 Mercredi, le champ gazier Timimoun a été inauguré lors d’une cérémonie à laquelle étaient présents le ministre algérien de l'énergie, Mustapha Guitouni, ses homologues des affaires intérieures et des travaux publics ainsi que des représentants de Cepsa, Sonatrach et Total. L’annonce a été faite par l'agence d'information algérienne APS.

Un mois plus tôt, le 26 février, des sources locales avaient annoncé le début de la production sur le champ gazier. Une information qui n’a pas été confirmée par les partenaires engagés sur le projet.

« Le lancement de Timimoun marque une nouvelle étape dans l'histoire de Total en Algérie, où nous sommes un partenaire engagé sur le long terme. Le projet qui a été lancé en concordance avec le budget prévu, contribuera à la croissance de Total en 2018.», a affirmé Arnaud Breuillac, Président de Total.

Le complexe qui a une capacité de production d'environ 5 millions de mètres cubes de gaz par jour pour un plateau égal à 30 000 barils équivalent pétrole par jour ou 1,82 milliard mètres cubes par an, est exploité conjointement par Sonatrach (51%), Total (37,75%) et Cepsa (11,25%).
https://www.agenceecofin.com/gaz-nature ... r-timimoun

Répondre