Nigéria

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

alan
Goudron
Goudron
Messages : 133
Inscription : 28 juin 2005, 10:09
Localisation : Brest

NIGERIA Hausse des prix des carburants et menace de grève

Message par alan » 26 août 2005, 12:52

NIGERIA Hausse des prix des carburants et menace de grève
par AFP, le 26-8-2005 à 12:08:25

L'inquiétude gagnait jeudi 25 août 2005 les marché pétroliers au Nigeria après la décision du gouvernement de lancer la dernière phase d'un plan très impopulaire de dérégulation des prix du pétrole et du gazole risquant d'entraîner de nouvelles vagues de protestations.

Toute action de grève dans ce pays, premier pays exportateur de pétrole d'Afrique, pourrait provoquer des troubles et déstabiliser le marché pétrolier international qui craint que les actions de protestation des syndicats nigérians en perturbant les exportations de brut du Nigeria ne fasse flamber davantage encore le prix du baril qui se dirige vers les 70 dollars.

Le Nigeria exporte quotidiennement 2,5 millions de barils de brut.

Des responsables ont affirmé cette semaine que la société pétrolière d'Etat Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) n'était plus en mesure d'importer du pétrole raffiné à des prix élevés et de le revendre aux particuliers à des prix subventionnés, ce qui fait craindre des hausses de prix imminentes.

Le président nigérian Olusegun Obasanjo plaide depuis longtemps pour une dérégulation totale du marché autorisant des opérateurs privés à importer du pétrole, seule mesure susceptible, selon lui, de financer la réhabilitation des raffineries décrépites du Nigeria et, partant, d'assurer l'approvisionnement du pays.

Toutefois, la majorité des Nigérians considèrent que les carburants subventionnés sont un droit naturel, sachant que leur pays exporte quotidiennement 2,5 millions de barils et s'opposent vivement de ce fait aux majorations de prix.

Les dirigeants syndicaux ont averti jeudi qu'ils pourraient déclencher une grève nationale pour protester contre d'éventuelles majorations des prix des carburants.

Entre-temps, des files d'attente se sont formées devant les stations-service dans les principales villes, alors que des distributeurs ont confirmé à l'AFP qu'ils avaient commencé à accumuler du gazole pour le revendre lorsque les prix seront montés.

Le pétrole et le gazole sont actuellement vendus à 51 nairas (37 cents) par litre à Lagos et dans les principales villes, mais au moment où le prix du brut bat des records sur les marchés mondiaux, NNPC fait valoir qu'elle doit désormais dépenser 600 millions de nairas (4,5 M USD, 3,6 M EUR) par jour sur ses importations de carburants.

Des responsables cités par la presse locale ont averti que les prix à la pompe pourraient augmenter de 40% à 70 ou 80 nairas par litre, soit des prix très inférieurs aux normes mondiales, mais qui constituent quand même un fardeau énorme pour une population dont les trois quarts vivent en dessous du seuil de la pauvreté.

Avec le renchérissement du prix du brut, le Nigeria a bénéficié d'une cagnotte se chiffrant en milliards de dollars, mais le gouvernement du président Obasanjo a l'intention de s'en servir pour rembourser une partie de la dette de son pays, se constituer des réserves en devises et améliorer les services publics.

M. Obasanjo a majoré à sept reprises depuis 1999 les prix des carburants, mais à chaque fois des troubles ont éclaté dans les grandes villes et ont fait des dizaines de morts.

patrice
Kérogène
Kérogène
Messages : 32
Inscription : 28 juil. 2005, 20:49

Re: NIGERIA Hausse des prix des carburants et menace de gr

Message par patrice » 26 août 2005, 14:29

alan a écrit :Avec le renchérissement du prix du brut, le Nigeria a bénéficié d'une cagnotte se chiffrant en milliards de dollars, mais le gouvernement du président Obasanjo a l'intention de s'en servir pour améliorer les services publics.
:-D la bonne blague

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 26 août 2005, 14:38

Mais quelle mauvaise foi Patrice, les jets privés, les villas sur la côte d'azur, les dons à la famille permettent au gouvernement de travailler en toute sérénité pour l'avenir du pays.

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

patrice
Kérogène
Kérogène
Messages : 32
Inscription : 28 juil. 2005, 20:49

Message par patrice » 26 août 2005, 14:44

greenchris a écrit :Mais quelle mauvaise foi Patrice, les jets privés, les villas sur la côte d'azur, les dons à la famille permettent au gouvernement de travailler en toute sérénité pour l'avenir du pays.
:lol:

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1471
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 16 sept. 2005, 11:22

Nigéria : Cher pétrole


De nouvelles marches de protestation sont prévues dans tout le pays, jusqu’au 3 octobre, date à laquelle les syndicats doivent réexaminer leurs modalités d’action. Mais d’ores et déjà, les manifestants ont promis de tout faire pour entraver les exportations de pétrole.

s’il n’obtient pas gain de cause, «le mouvement n'aura pas d'autre option que d'appeler à des arrêts de travail». Et en ces temps de hausse des cours, cela ne manquerait pas de faire désordre, au plan international.

Avec 35,2 milliards de barils de réserves prouvées et 2,5 millions de barils exportés chaque jour, le Nigéria se place au douzième rangs des producteurs de l’Opep – qu’il a rejoint en 1971 – et au troisième rang des pétroliers africains
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1837
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 16 sept. 2005, 12:27

congo-site.info a écrit :le Nigéria se place au douzième rangs des producteurs de l’Opep.
Il n'y a actuellement que 11 pays qui constituent l'OPEP :roll: ...

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1471
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 21 sept. 2005, 14:40

des séparatistes menacent d'attaquer des installations pétrolières

Une milice séparatiste du sud du Nigeria a lancé mardi un ultimatum aux autorités fédérales, exigeant la libération avant mercredi après-midi de leur chef arrêté par la police et menaçant de s'attaquer à des installations pétrolières dans le delta du Niger.

"Nous leur avons donné un ultimatum de 24 heures. S'ils ne le relâchent pas dans les 24 heures, nous ferons exploser les installations dans notre zone, celle du delta du Niger", a déclaré le numéro 2 du groupe, Alali Horsefall.
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 22 sept. 2005, 19:02

Ca y est :

http://fr.biz.yahoo.com/050922/202/4ljnl.html

Nigeria: des militants armés prennent le contrôle d'une installation pétrolière

"Ce matin, un groupe de 120 miliciens armés sont arrivés à bord de huit vedettes sur la plateforme et ont ordonné sa fermeture. Cela a été fait et ils sont partis vers d'autres stations de pompage", a expliqué le responsable de Chevron (NYSE: CVX - actualité) qui a requis l'anonymat."

ET ce n'est que le début.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
metamec
Condensat
Condensat
Messages : 510
Inscription : 22 avr. 2005, 16:22
Localisation : france

Message par metamec » 22 sept. 2005, 19:07

ça chauffe au nigeria:

Nigeria: des militants armés prennent le contrôle d'une installation pétrolière
LAGOS (AFP) - Des militants séparatistes armés ont pris jeudi le contrôle d'au moins une station de pompage de pétrole importante dans la région du delta du Niger (sud), a appris l'AFP auprès de ces militants et de la compagnie américaine ShevronTexaco installée dans la région.

Cette action fait suite à l'arrestation mardi de Alhaji Mujahid Dokubo Asari, le chef de la NDPVF (Niger Delta People's Volunteer Force, un mouvement sécessionniste de la région du delta du Niger), accusé de trahison.

Ses partisans avaient menacé de faire exploser des installations pétrolières s'il n'était pas libéré.

Un responsable du géant pétrolier américain ChevronTexaco et des agents de sécurité ont indiqué à l'AFP que la station de pompage d'Idama, dans l'Etat de Rivers, a été occupée et fermée par ces militants.

"Ce matin, un groupe de 120 miliciens armés sont arrivés à bord de huit vedettes sur la plateforme et ont ordonné sa fermeture. Cela a été fait et ils sont partis vers d'autres stations de pompage", a expliqué le responsable de Chevron (NYSE: CVX - actualité) qui a requis l'anonymat.

Six soldats nigérians, stationnés à Idama pour la protection du site, ont été désarmés par les militants, selon un responsable d'une compagnie de sécurité opérant dans la région.

Le commandant adjoint de la NDPVF Alali Horsefall a indiqué que ses hommes prévoyaient de prendre le contrôle d'autres installations d'exploitation de gaz et de pétrole dans les nombreuses criques de la zone pour protester contre l'arrestation de leur chef.

"Nous allons faire sauter toutes ces installations", a-t-il dit.

M. Horsefall a affirmé que ses hommes allaient aussi s'attaquer aux installations de la compagnie Shell - trois stations de pompage et l'usine de gaz naturel de Soku - situées au sud de la ville de Port Harcourt, la capitale de l'Etat de Rivers, où sont implantées la plupart des grandes compagnies pétrolières.

Les partisans d'Asari avaient lancé mardi un ultimatum de 24 heures aux autorités fédérales, menaçant de s'attaquer à des installations pétrolières dans le delta du Niger si leur chef n'était pas libéré.

M. Asari a comparu jeudi matin devant la Haute cour fédérale du Nigeria à Abuja qui a décidé de le maintenir en détention.

Le Delta du Niger est l'une des principales zones de production pétrolière du Nigeria, sixième exportateur mondial et premier producteur d'Afrique avec 2,5 millions de barils par jour.

Le groupe de Mujahid Dokubo Asari affirme défendre les intérêts de l'ethnie Ijaw dans la région. La milice NDPVF revendique également l'autodétermination des Ijaw, le contrôle des ressources ainsi que la tenue d'une conférence nationale souveraine pour discuter des problèmes du pays.
Si les rebelles des pays producteurs commencent à prendre d'assault les stations de pompage ça va mal finir!!!

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1471
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 04 nov. 2005, 09:09

Amnesty dénonce les crimes dans le Delta

Les forces de sécurité nigérianes protégeant les intérêts pétroliers dans le Delta du Niger se sont rendues coupables de meurtres de civils et ont rasé des villages en toute impunité, a dénoncé Amnesty International dans un rapport rendu public hier. Amnesty accuse par ailleurs le gouvernement nigérian de fermer les yeux sur ces violations des droits de l'homme et de ne s'être pas attaqué à la pauvreté et aux injustices, présentées par l'organisation comme les causes premières des manifestations récurrentes dans le Delta. Le Nigeria est le huitième exportateur de pétrole au monde. L'essentiel de ses 2,4 millions de bpj proviennent de la région du Delta.

“Malgré le retour du gouvernement civil en 1999, les responsables des violations des droits de l'homme commises pendant la période où l'armée était au pouvoir n'ont pas fait l'objet de poursuites en justice”, peut-on lire dans le rapport. “Les forces de sécurité ont toujours le droit de tuer et de raser des maisons en toute impunité”. Amnesty exhorte le gouvernement nigérian à mettre en place une commission indépendante pour enquêter sur les violations des droits de l'homme dans la région. Elle évoque notamment un raid en février dans le village d'Odioma. Au moins 17 villageois avaient été brûlés vifs ou abattus lors de ce raid. Deux femmes avaient été violées et 80 % des maisons rasées.

Amnesty International estime notamment que les compagnies pétrolières étrangères portent une partie de la responsabilité car elles participent à l'exploitation des richesses du Delta avec les autorités nigérianes. L'organisation les exhorte donc à faire davantage pour la promotion des droits de l'homme dans la zone. La plupart des 20 millions d'habitants du Delta, une zone de marais et de mangrove, vivent dans la pauvreté et n'ont accès à aucun des services élémentaires. Nombreux sont ceux qui en veulent à l'industrie pétrolière, coupable selon eux d'avoir souillé leur environnement et d'avoir fait d'énormes profits en exploitant les richesses de leurs territoires, sans en partager les bénéfices.
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1471
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Nigéria

Message par epe » 20 déc. 2005, 22:05

D'autres informations sont disponibles sur le Nigéria sur cette discussion, celle-ci et celle-là

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé l'explosion, probablement criminelle, d'un de ses oléoducs dans la région pétrolifère du Delta du Niger, dans le sud du Nigeria, provoquant une perte de production de 170.000 barils par jour, soit 7% des exportations nationales. L'explosion a provoqué une importante fuite de pétrole qui s'est enflammé, selon un communiqué de la compagnie.
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2984
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 20 déc. 2005, 22:07

Le baril sortira-t-il de sa torpeur ? :-D

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1837
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 20 déc. 2005, 22:13

Y'en a, je vous jure, ils feraient n'importe quoi pour gagner au jeu du baril. Image

Avatar de l’utilisateur
matthieu25
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 3362
Inscription : 21 juil. 2005, 00:17
Localisation : passenans

Message par matthieu25 » 20 déc. 2005, 22:17

Oui je suis prêt à sponsoriser Al Kaida pour faire monter la sauce... :-D
La religion est la maladie honteuse de l' humanité.la politique en est le cancer(Millon de Montherlant)

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 20 déc. 2005, 22:19

moi aussi !!! :-D :-D :twisted: :twisted:
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités