Nigéria

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 11 nov. 2015, 12:23

Nigeria : une possible "découverte importante de pétrole" dans le bassin du lac Tchad

AFP le 09 nov. 2015

La compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC) "pourrait bien être sur le point de faire une découverte importante de pétrole" dans le bassin du lac Tchad (nord-est), une région qui tient lieu de fief au groupe islamiste Boko Haram.

"D'après les dernières études sismiques en 3D, nous pourrions être sur le point de découvrir du pétrole au Lac Tchad, après plusieurs années de recherches", a déclaré le directeur général de NNPC Ibe Kachikwu. "Je suis confiant dans le fait de pouvoir faire une annonce majeure d'ici la fin de l'année", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué de la NNPC diffusé dimanche soir.

Les explorations menées en 2012 dans l'Etat de Borno qui borde le lac Tchad, interrompues à cause de l'insurrection de Boko Haram, laissaient espérer des réserves atteignant jusqu'à trois milliards de barils de pétrole. Selon une source interne à NNPC, l'exploration a désormais repris dans la zone. En 2006, la compagnie pétrolière nationale chinoise (CNPC) a acheté aux enchères deux blocs d'exploration dans le bassin du lac Tchad.

L'exploitation de pétrole dans le nord-est du Nigeria pourrait offrir des opportunités de développement économique et social dans cette région défavorisée, où la pauvreté et le chômage ont contribué à faire le lit de la radicalisation islamiste. Le conflit avec Boko Haram - qui a fait plus de 17 000 morts et 2,5 millions de déplacés en cinq ans - a pour l'instant empêché toute initiative de développement dans cette région.

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole brut d'Afrique et sixième exportateur mondial avec 2,6 millions de barils par jour en moyenne.
http://www.connaissancedesenergies.org/ ... had-151109

Avatar de l’utilisateur
FOWLER
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2366
Inscription : 08 févr. 2008, 10:36
Localisation : foret de cure-dents géants des landes, france
Contact :

Re: Nigéria

Message par FOWLER » 11 nov. 2015, 14:58

J'adore la fin de cet article.

""L'exploitation de pétrole dans le nord-est du Nigeria pourrait offrir des opportunités de développement économique et social dans cette région défavorisée, où la pauvreté et le chômage ont contribué à faire le lit de la radicalisation islamiste.""

C'est clair que l'exploitation de pétrole dans les autres régions du Nigéria a été une grande source de développement et d'harmonie.....

C'est ça, je comence à comprendre : Quand Shell s'installe, l'Islamisme détalle !!

Sans déconner....
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 18 déc. 2015, 12:23

Shell bientôt poursuivi après des fuites d'oléoducs au Nigeria

18 dec 2015

Quatre agriculteurs du delta du Niger accusent le géant pétrolier d'avoir détruit leurs terres. Leurs plaintes ont été jugées recevables par la Cour d'appel de La Haye aux Pays-Bas.

La justice néerlandaise s'est déclarée compétente vendredi pour examiner les plaintes déposées par quatre fermiers nigérians contre le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell pour pollution dans le delta du Niger, une décision qui pourrait faire jurisprudence en matière de responsabilité environnementale.

Le tribunal de La Haye se dit "compétent". "Les tribunaux néerlandais et cette cour estiment qu'ils ont compétence dans l'affaire contre Shell et sa filiale au Nigeria", a déclaré le juge Hans van der Klooster lors d'une audience publique à la Cour d'appel de La Haye. Premier producteur d'Afrique avec plus de 2 millions de barils par jour, le Nigeria est le théâtre depuis 50 ans d'une exploitation pétrolière extrêmement polluante.

Plainte de 4 fermiers pour des terres détruites. Quatre fermiers et pêcheurs nigérians, soutenus par une ONG de défense de l'environnement, avaient saisi la justice néerlandaise en 2008, accusant Shell d'être responsable en 2005 de fuites d'oléoducs ayant détruit leurs terres et leurs étangs dans le delta du Niger. Issus de trois villages différents, les Nigérians demandaient que Shell nettoie les dégâts dans leurs villages, Goi, Ikot Ada Udo et Oruma, et s'engage à surveiller et à mettre à jour son matériel défectueux. Ils demandaient également que Shell fournisse des documents qui, selon eux, devraient prouver que Shell a fait preuve de négligence dans l'entretien des oléoducs et de leur surveillance contre le sabotage.
http://www.europe1.fr/international/she ... ia-2638355

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 13 janv. 2016, 16:31

Pétrole: Le Nigeria exclut de diminuer sa production

AFP le 13/01/2016

Le Nigeria, dont les revenus ont fondu en raison de l’effondrement des cours du pétrole, a annoncé mercredi qu'il n'entendait pas réduire sa production même s'il est pénalisé par la chute mondiale des prix de l'or noir, due à une offre globale surabondante.


Le ministre nigérian de l’Energie, Emmanuel Ibe Kachikwu, a jugé mardi nécessaire la tenue d'une réunion extraordinaire de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) début mars.

Mais tant que cette réunion n'est pas officiellemnt confirmée, le Nigeria ne peut pas faire grand chose pour répondre à la dégringolade mondiale des cours du pétrole, a déclaré Mele Kolo Kyari, à la tête du service marketing de la compagnie nationale du pétrole, la NNPC (Nigerian National Petroleum Corporation).

"Le Nigeria ne peut pas enrayer la chute continue des prix du pétrole," a-t-il dit à l'AFP à Abuja, capitale administrative du pays.

"Aussi, peser sur les cours du pétrole, via la (réduction) de la production, est maintenant hors de question", a déclaré le ministre.

Les cours du pétrole – qui se sont à nouveau fortement repliés mardi, le WTI franchissant même brièvement à la baisse le seuil des 30 dollars le baril pour la première fois depuis douze ans – se reprenaient mercredi, dans le sillage de statistiques meilleures qu'attendu sur le commerce en Chine et dans l'attente des dernières données sur les stocks américains de brut.
http://www.boursorama.com/actualites/pe ... 38ed5145f5

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 15 janv. 2016, 19:28

Nigeria: Dangote va tripler la consommation intérieure de gaz

Agence Ecofin 14 janvier 2016

Alhaji Aliko Dangote (photo) a déclaré au Punch que sa compagnie a démarré la construction d’un gazoduc qui fera tripler la consommation intérieure de gaz passant d’un milliard à trois milliards de pieds cubes.

Long de 1 100 km, le pipeline quittera Bonny dans l’Etat de Rivers pour atteindre la Dangote Industries Free Zone, à Lagos. «Nous avons démarré la construction d’un gazoduc à travers la mer, 550 km chacun pour deux lignes donc 1100 km de Bonny à notre zone industrielle à Lekki, Lagos. Ainsi, nous allons tripler notre consommation nationale de gaz. Nous distribuerons directement le gaz et nous allons également connecter les consommateurs plus au nord comme ceux d’Ajaokuta, dans l’ouest, Ogun et bien d’autres», a expliqué le milliardaire.

Le pays dépend à 80% du gaz naturel pour sa production d’électricité, mais il souffre d’un grave déficit d’approvisionnement pour ses centrales. Selon Ibe Kachikwu, le ministre en charge de l’énergie et directeur de la NNPC, le gaz devient inexorablement la denrée de choix pour la production d’électricité. «Etant donné le déficit actuel de production d’électricité du Nigéria et ses énormes réserves de gaz inexploitées, le pays ne peut pas être une exception à cette révolution gaz-électricité en cours», a-t-il déclaré lors d’une conférence sur l’énergie à Lagos.

Le Nigéria qui détient la 1ere plus grande réserve de gaz du continent africain et la 9e du monde avec environs 187 trillions de pieds cubes, n’est que le 22e plus grand producteur de gaz naturel. La raison en est principalement due à l’insuffisance des infrastructures.
http://www.agenceecofin.com/transport/1 ... ure-de-gaz

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 23 janv. 2016, 13:17

Nigéria : Shoreline Group a annoncé le licenciement de 700 employés

Agence Ecofin 22 janv 2016

Au Nigéria, Shoreline Group, un producteur de pétrole, a annoncé le licenciement de 700 employés et l’arrêt de son plan d’émission de 500 millions d'euro-obligations à cause de la baisse soutenue des cours mondiaux du pétrole.

C’est ce qu’a déclaré Kola Karim (photo), premier responsable de l’entreprise selon des propos rapportés par The Punch. En fait, à la mi-2015, l’entreprise a effectué un road-show international aux Etats-Unis et au Moyen-Orient pour lever des fonds afin de développer ses affaires à travers l’Afrique. L’objectif était d’obtenir jusqu’à 500 millions de dollars sur cinq ou sept ans afin d'acheter des actifs pétroliers et gaziers dans toute l'Afrique.

Mais avec le prix du baril à moins de 30 dollars, le dirigeant pense que réduire les effectifs de 35% de l’entreprise (soit 700 emplois sur 2000) serait la meilleure alternative pour faire face et pour «survivre aux conditions difficiles du marché».

«L’an dernier, nous tablions sur un prix du baril à 60 dollars pour les cinq prochaines années et peu après notre road-show, le marché du pétrole a commencé à s’enfoncer très rapidement. Maintenant, nous allons attendre jusqu'à la fin du premier trimestre pour voir comment les choses vont évoluer», a précisé le dirigeant.

Shoreline Group est l’une des nombreuses entreprises qui ont des actifs dans la région du Delta du Niger, très riche en pétrole. Parmi les entreprises qui opèrent dans la région, on peut citer: Shell, Eni, Total, Royal Dutch etc.
http://www.agenceecofin.com/compagnies/ ... 0-employes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 30 janv. 2016, 12:45

Nigéria : la NNPC et Chevron s’associent pour construire le plus grand module de topside du pays

Image

Agence Ecofin 28 janv 2016

La NNPC et Chevron se sont associés pour faire installer un module de topside sur le site de traitement de gaz Sonam afin d’améliorer l’offre locale en gaz naturel et soutenir les efforts du gouvernement dans la réduction du volume de gaz brûlé, rapporte Vanguard.

Pesant 2700 tonnes, d’une hauteur de 28m, avec 40m de largeur et 50m de longueur, c’est le plus grand module de topside jamais construit au Nigéria. Elle permettra la livraison d'environ 420 millions de pieds cubes de gaz par jour à l’usine de gaz d’Escravos.

«C’est dans le cadre de l’obligation d’optimisation et de renforcement de l’offre intérieure de gaz naturel que le partenariat NNPC/Chevron a démarré le projet de construction de ce module», a déclaré Emmanuel Imafidon, l’un des responsables impliqués dans la réalisation du projet. Ce dernier s’est réjoui du fait que les travaux aient été réalisés par une compagnie nigériane, la Nigerdock Nigeria PLC.

Grâce à ce module, la station de traitement de gaz pourra fonctionner près de trois millions d’heures sans arrêt. Le PDG de NAPTIMS, une société sous-traitante, engagée dans la réalisation du projet, a exprimé sa satisfaction à l'achèvement du projet, ajoutant que ce type d'investissement va consolider le développement rapide de l’économie.

De son côté, le Président de Nigerdock, M. Anwar Jamarkani, a affirmé: «La vision des autorités a toujours été la maximisation du potentiel immense de l'industrie du pétrole et du gaz pour favoriser le développement de l'économie nationale»
http://www.agenceecofin.com/gaz-naturel ... de-du-pays

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 06 févr. 2016, 12:36

Nigéria : départ du FPSO pour le début de l’exploitation du champ offshore Aje

Agence Ecofin 04 fev 2016

Au Nigéria, Panoro Energy a déclaré que le navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) dédié à la production du pétrole sur le champ Aje, situé en offshore, arrivera bientôt au Nigéria pour le début des travaux d’extraction. Le plan de développement du champ a été approuvé en mars 2014 et la décision finale d’investissement a été prise en octobre de la même année.

Selon Panoro Energy, les négociations pour ramener le FPSO au Nigéria ont commencé peu après et la compagnie ait assuré que le navire, qui a quitté Singapour, atteindra les eaux du Nigéria à la mi-mars, après une brève escale à Cape Town.

Image

La compagnie a aussi annoncé que tous les équipements principaux ont été installés, en attendant l’arrivée du navire. Une fois sur place, le FPSO va être raccordé au système d’amarrage et des tests sur les mécanismes de production seront effectués. «Nous sommes heureux de l'imminence de la production sur Aje. Des progrès significatifs d’ordres opérationnel et contractuel ont été faits jusqu’ici, concernant la phase finale relative au développement du champ. L’arrivée et l’installation du FPSO sont maintenant les principales étapes qu’il nous reste à franchir», explique John Hamilton, le directeur général de Panoro.

Selon le responsable, les premiers barils seront produits avant la fin du mois de mars 2016. Ce qui constitue néanmoins un retard dans la production qui était initialement prévue pour le dernier trimestre de 2015. Yinka Dini Petroleum est l'opérateur du champ et ses partenaires sont Panoro, Nouvel-Age, FHN et EER.
http://www.agenceecofin.com/production/ ... fshore-aje

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 20 févr. 2016, 12:30

Il n’y aura pas de subvention du pétrole au Nigéria en 2016

Agence Ecofin 19 fev 2016

Le gouvernement nigérian a décidé de ne pas subventionner la consommation pétrolière cette année en raison de la chute des prix du pétrole qui prive le pays d'une bonne partie de ses ressources. C’est ce qu’a révélé le ministre en charge du pétrole, Dr Ibe Kachikwu, lors d’une rencontre universitaire intitulée: «L'industrie pétrolière et l'avenir de la nation nigériane».

Ceci survient quelques jours après que le gouvernement soit entré en négociations avec les grandes compagnies pétrolières en vue de leur rembourser des dettes qui s’élèvent à près de 4 milliards de dollars. Ces dettes sont le résultat de la gabegie observée dans le secteur ces dernières années, a déclaré, le responsable à Reuters, la semaine dernière.

Kachikwu a également réitéré, à la même occasion, l’ambition du gouvernement de consentir des efforts d'investissement dans des raffineries afin de diminuer le volume des importations de pétrole raffiné pour satisfaire la demande locale.

En début de mois, le ministre en charge du budget, Udo Udoma, avait annoncé que le pays se tournerait vers les secteurs non pétroliers pour financer le budget de 2016 car il devenait utopique de compter sur les recettes pétrolières dans le contexte de crise actuel. D’autant plus qu’afin de limiter les charges, il a été demandé aux ministres de dégager des fonds par le biais de partenariats public-privé afin de financer certains de leurs projets. On imagine mal, après cela, le gouvernement investir dans les subventions. Un économiste avait d’ailleurs annoncé qu’il fallait s’attendre à tous les revirements cette année, en soulignant : «ça va se jouer très serré pour le gouvernement fédéral en 2016».

Ibe Kachikwu en a profité pour faire le point des réalisations faites depuis son arrivée à la tête de la compagnie nationale en charge des hydrocarbures et pour annoncer les grandes lignes des futurs projets. Il a fini son intervention en précisant que le souci majeur du président Muhammadu Buhari est de reformer en profondeur le secteur pétrolier afin de le rendre plus bénéfique à la nation toute entière.
http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... ia-en-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 05 mars 2016, 20:45

La compagnie nationale du pétrole Nigérian serait bientôt éclatée en 30 sociétés indépendantes !
NNPC to Split into 30 Companies

by Rigzone Staff March 04, 2016

The NNPC is to be “unbundled” into 30 profit-making companies with separate managing directors in the weeks ahead as part of an ongoing transformation of the national oil company, according to the Minister of State for Petroleum Resources and NNPC Group Managing Ibe Kachikwu.

Commenting on the changes, Kachikwu said in an NNPC statement:

“For the first time, we are unbundling the subset of the NNPC to 30 independent companies with their own managing directors. Titles like group executive directors are going to disappear and in their place you are going to have chief executive officers and they are going to take responsibilities for their titles. At the end of the day, the CEO of an upstream company must deliver an upstream result.”

The minister added that he expects the corporation to start making profit by year end and noted that the President Muhammadu Buhari administration is focusing on developing the nation’s gas resources in order to boost revenue as part of the diversification policy of the Federal Government.

Kachikwu said that the petroleum sector, under his watch, would rapidly review the contracting cycle of upstream projects from two years to six months, stressing that efforts are in “top gear” to review existing production sharing contracts. He also emphasized that for the Nigerian oil and gas industry to make “remarkable progress”, there is need for all stakeholders in the upstream, midstream and downstream sectors to be on the same page on cost control, contracting circle, technology and environmental issues.
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... _Companies

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 26 mars 2016, 13:59

Nigeria: l'administration Buhari se donne 3 ans pour doubler la capacité électrique nationale

Agence Ecofin 22 mars 2016

« Cette administration s’est donné pour objectif de parvenir à 10 000 MW d’électricité distribuable en trois ans. Nous commencerons par ajouter 2 000 MW au cours de cette année 2016.». C’est ce qu’a annoncé le président nigérian, Muhammadu Buhari (photo) lors d’une session de travail avec le Conseil national économique.

« Le sujet de discussion favori des Nigérians et l’objet de toutes les plaisanteries actuelles est la situation énergétique de notre pays. Mais mesdames et messieurs, cela n’a rien de drôle.», a déclaré le président, quelque peu excédé.

Il a également exprimé son inquiétude à propos du fait que le secteur ne se porte pas mieux malgré sa libéralisation. En effet, le pays fait face à une diminution constante et incontrôlée de l’énergie fournie à cause du sabotage des infrastructures de fourniture du gaz, notamment par les terroristes et du caractère obsolète de certains des équipements énergétiques.

« Nous faisons face au dilemme de la privatisation : l’intérêt public contre le but lucratif. Mais nous avons déjà entamé le processus et nous comptons le conduire jusqu’à la fin. La Commission nationale de régulation de l’électricité (NERC) a le rôle vital de s’assurer que les services obtenus soient à la hauteur des redevances payées par les citoyens et que, par-dessus tout, l’intérêt public soit préservé.», a-t-il déclaré.

Ces déclarations surviennent alors que la NERC vient d’’accorder une licence à l’Etat d’Ondo pour la mise en place, par le Sud-coréen Kingline Development Company, d’une centrale à gaz dont la première phase permettra l’installation de 550 MW. Cette première partie qui sera opérationnelle, 26 mois après son lancement, sera suivie par la deuxième phase qui permettra d’ajouter 550 MW supplémentaires
http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... -nationale

et il y aura du charbon :
Nigeria : 1 000 MW de centrales à charbon seront mis en place d’ici 2020

Agence Ecofin 21 mars 2016

Le Nigeria envisage de construire des centrales à charbon d’une capacité globale de 1 000 MW d’ici 2020. C’est ce qu’a affirmé Kayode Fayemi (photo) le ministre du développement des minéraux solides, lors d’un forum économique organisé à Lagos.

« Le Nigeria produit du charbon depuis 1902 et ce dernier a été notre principale source d’énergie jusqu’en 1960. Nous avons des réserves de charbon dans 19 Etats de la fédération. L’exploration du charbon offre donc une opportunité significative en matière de génération d’électricité que nous entendons saisir.», a-t-il affirmé.

Selon Kayode Fayemi, ce projet de centrale à charbon prendra également en compte les contraintes environnementales. « Je sais que beaucoup de personnes s’inquiètent des effets du charbon sur le réchauffement climatique. Mais même le charbon peut respecter les normes environnementales.», a-t-il tenu à rassurer en affirmant que la majorité des centrales seront par exemple installées près des sites de production de charbon.
http://www.agenceecofin.com/electricite ... d-ici-2020

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 08 avr. 2016, 22:10

Nigeria : des centrales à gaz d’une capacité totale de 500 MW seront installées dans l’Etat du Delta

Agence Ecofin 08 Avril 2016

L’Etat du Delta, au Nigeria, a signé avec la compagnie américaine Alpha Energy and Electric Inc., un mémorandum d’entente relatif à la mise en place de 500 MW de centrales à gaz.

« Le mémorandum est relatif à la conception, au développement, au financement, à la construction, à l’exploitation et à la maintenance de plusieurs centrales dans l’Etat du Delta. Ces centrales auront une capacité estimée à environ 500 MW et seront mises en place en plusieurs phases, dont la première permettra la mise en place de 150 MW.», a affirmé Ike Nwabuonwu, le directeur exécutif d’Alpha Energy, lors de la signature de l’accord.

Ifeanyi Okowa (photo) le gouverneur de l’Etat, a affirmé que ce projet participerait à l’atteinte de l’objectif de 10 000 MW de capacité, fixé par le président nigérian Muhammadu Buhari. « L’Etat du Delta dispose d’un vaste potentiel de gaz naturel, de terres et d’un environnement propice à l’investissement que les investisseurs peuvent mettre en valeur.», a-t-il conclu.
http://www.agenceecofin.com/investissem ... t-du-delta

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 10 avr. 2016, 14:31

Nigeria: Dépréciation du pétrole, cap sur l'or

koaci.com 08 Avril 2016

Avec la dépréciation du cours du pétrole, le Nigeria envisage de développer son secteur minier.

Dans cette perspective, Kayode Fayemi, le ministre Nigérian des mines a annoncé que le gouvernement fédéral va exploiter les ressources du sous-sol du pays afin de mobilier plus de revenus pour l’économique nationale.

Fayemi a fait cette révélation au Sommet économique et d'investissement qui se tient dans la ville de Kaduna dans l’Etat de Kaduna, nord-ouest du Nigeria.

De l’importance à diversifier les sources de revenus pour le pays, le ministre des mines a fait savoir que le gouvernement ne va pas seulement se limiter à l’exploitation des ressources majeures mais il va s’intéresser au secteur minier afin de créer des opportunités de développement pour le peuple.

Des raisons de l’attention des autorités qui se tourne vers l’exploitation de l’or, le ministre des mines a souligné qu'au fil des ans, le pétrole a aveuglé les Nigérians à telle enseigne qu’ils ne regardaient plus dans d'autres directions pour diversifier l’économique du pays.

Outre l’Etat de Kaduna, les autres Etats concernés par « la ceinture d’or » sont le corridor nord-ouest du Nigeria, lequel part de Kebbi, Sokoto, Zamfara, Kaduna jusqu’à Osun.
http://koaci.com/nigeria-depreciation-p ... 97519.html

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5197
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Nigéria

Message par Raminagrobis » 12 avr. 2016, 22:14

lien Un peu de diplomatie ordinaire.

Le Nigéria a découvert que l'ambassadeur de Suisse à Abuja est homosexuel. Et ça leur plait pas, mais alors pas du tout. L'homosexualité est sévèrement punie par la loi au Nigéria (peine de mort dans certaisn états - le nigéria est fédéral, la loi n'est pas la même partout).

Ils ne peuvent pas le poursuivre puisqu'il a l'immunité diplomatique, mais ils poursuivent son compagnon, un brésilien.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59672
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Nigéria

Message par energy_isere » 07 mai 2016, 12:46

Explosion pétrolière au Nigeria: Chevron perd 35.000 barils/jour

07/05/2016 LAGOS

Chevron perd environ 35.000 barils par jour de production après qu'un groupe de rebelles a fait exploser son installation offshore dans le sud du Nigeria, dans un regain de violence qui pourrait affecter les exportations du plus grand producteur de pétrole en Afrique, a indiqué le groupe pétrolier américain.

"Environ 35.000 barils/jour de la production de pétrole brut de pétrole de Chevron au Nigeria sont touchés", a déclaré vendredi soir la porte-parole de la société Isabel Ordonez.

L'installation de Chevron a été attaquée mercredi soir au large de la ville de Warri, dans l'Etat de Delta. Des rebelles ont utilisé des explosifs pour faire sauter la plateforme Okan, une installation qui sert à la collecte du pétrole et du gaz destinés au terminal Escravos.

La compagnie pétrolière a confirmé que des "personnes inconnues" avaient attaqué sa plateforme Okan mercredi soir mais que l'explosion n'avait fait aucune victime.

"Nous avons comptabilisé tous les membres du personnel et aucune personne n'a été blessée selon ce qui nous a été signalé", indique le groupe dans un communiqué.

Le porte parole de la Marine, le commodore Chris Ezekobe, avait indiqué vendredi à l'AFP qu'un "groupe jusqu'alors inconnu appelé +les Vengeurs du Delta du Niger+ avait revendiqué la responsabilité de l'explosion".

Il avait aussi précisé que l'on ne pouvait exclure l'implication d'anciens chefs rebelles, dont Tompolo, actuellement recherché et poursuivi pour fraude, mais qui nie jusqu'ici avoir des liens avec cette nouvelle organisation.

Le groupe des "Vengeurs du Delta du Niger" est censé réunir des partisans de Tompolo, dont le vrai nom est Government Ekpemupolo, un des chefs rebelles les plus connus du Mouvement pour l'émancipation du Delta du Niger (MEND). Il est poursuivi pour vol, détournement et blanchiment d'argent, à hauteur de centaines de millions de dollars. Et depuis que les autorités ont ordonné, en janvier, son arrestation, les attaques contre les installations pétrolières sont en hausse au Nigeria.

Chevron Nigeria Limited (CNL), la filiale nigériane de Chevron exploite cette plateforme en partenariat avec la compagnie nationale Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC).

La recrudescence des attaques risque d'entraver l'économie nigériane, fortement dépendante de ses exportations en pétrole, et qui traverse déjà une grave crise en raison du plongeon du prix du brut.

Le président nigerian Buhari a approuvé vendredi un budget 2016, fondé sur un baril de 38 dollars le baril. Plus de 90% des recettes du Nigeria à l'exportation proviennent du pétrole.
http://www.zonebourse.com/CHEVRON-CORPO ... -22314224/

Répondre