Afrique du Sud

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 16 nov. 2014, 12:56

Mis en service du plus grand parc solaire PV d' Afrique du Sud, et du continent Africain par la même occasion.
96 MW.

Largest African Solar Energy Plant Comes Online In South Africa

November 11, 2014 reve

96 megawatt solar photovoltaic (PV) project helps power the South African electric grid with renewable energy, creates jobs, and investment.

Image

................
With over 325,000 PV modules, the Jasper Project will deliver 180,000 megawatt-hours of renewable electricity annually for South Africa residents – enough to power up to 80,000 households through a 20-year power purchase agreement with Eskom, the South African power utility company. Selected by the South Africa Department of Energy (DOE) in the second round of bids under the REIPPPP,
..................

http://www.evwind.es/2014/11/11/largest ... rica/48647

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 29 nov. 2014, 14:01

suite du post au dessus.

Jasper : zoom sur le plus grand parc photovoltaïque d’Afrique

Mardi 25 novembre 2014 / Écrit par: Justine Roussie energgek


La plus grande centrale photovoltaïque d’Afrique vient tout juste d’être mise en service. Baptisée Japser, cette centrale se situe en Afrique-du-Sud, leader économique du continent. Les 95 MW de capacité de production installée de Jasper vont cependant bientôt être dépassés par un autre parc solaire sud-africain encore plus puissant.


Image
Jasper - ferme photovoltaïque sud-africaine - ©SolarReserve

95 MW de capacité installée

Installée près de la ville de Kimberley en Afrique-du-Sud à environ 500 kilomètres au sud de Johannesburg et à quelques encablures d’un parc solaire de 75 MW, cette ferme photovoltaïque dispose d’une capacité de production de 95 MW.

Jasper compte un total de 325.000 modules photovoltaïques et se compose de 45% de matériels de fabrication sud-africaine. Jasper produira jusqu’à 180.000 MWh par an, alimentant ainsi 80.000 foyers en électricité d’origine renouvelable.



210 millions d’euros et Google

La construction de ce projet titanesque a coûté environ 210 millions d’euros et a été menée à bien par un consortium incluant l’entreprise SolarReserve, l’investisseur Kensani Group et Intikon Energy, spécialiste de projets portant sur les énergies renouvelables.

800 hommes et femmes ont été mobilisés au plus fort de la construction de la centrale qui a duré moins d’un an et a nécessité un total d’un million d’heures travaillées. Le géant américain d’internet, Google a lui aussi joué un rôle dans ce projet, en tant qu’investisseur.



18 GW d’énergies renouvelables installées d’ici 2030

La centrale de Jasper ne jouira pas très longtemps de son titre de plus grande centrale solaire africaine étant donné que la concurrence est rude au cœur même de l’Afrique-du-Sud. Le pays, qui bénéficie d’un ensoleillement exceptionnel, s’est fixé un objectif de 18 GW d’énergies renouvelables installées d’ici à 2030, et multiplie les projets de centrales solaires. Ainsi, le projet Redstone de centrale thermique à concentration, avec une capacité de 100 MW, devrait détrôner Jasper dans le courant de l’année prochaine.

L’Afrique-du-Sud, qui figure cette année en troisième position du classement Bloomberg des plus gros investisseurs mondiaux en énergies renouvelables, après le Brésil et la Chine, dépend à l’heure actuelle encore très fortement du charbon : sa part représentant 85% du mix électrique du pays.

http://lenergeek.com/2014/11/25/jasper- ... -dafrique/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 13 déc. 2014, 13:06

Afrique du sud: Challenger Energy optimise sa chance pour le gaz de schiste de Karoo

le 09 dec 2014 Agence Ecofin

Challenger Energy Ltd, compagnie publique australienne d’exploration de gaz non conventionnel, a revu son plan de gestion environnemental pour optimiser sa chance d’explorer le potentiel du gaz de schiste du désert sud-africain Karoo estimé à plus de 390 000 milliards pieds-cubes.

Elle a annoncé le 5 décembre que Bundu Gas and Oil Exploration Pty, sa filiale sud-africaine, a « réexaminé et révisé » son programme de gestion environnementale à cet effet, comme exigé depuis peu par l’agence sud-africaine des hydrocarbures (PASA).

Le programme a été préalablement soumis en 2010, par la compagnie, pour appuyer sa demande de droits d’exploration du gaz de schiste dans le bassin de Karoo. La donne ayant changé, Bundu Gas and Oil a fait appel, selon la maison-mère, à un consultant indépendant qui a remis à jour ce programme de gestion.

D’après Challenger Energy, le document devra être rendu disponible pour examen du public à partir du 8 décembre et ouvert à commentaires jusqu’au 16 février 2015, dans la perspective d’introduire un solide dossier à la PASA au plus tard le 27 février 2015.

« Nous accueillons avec enthousiasme cette opportunité qui nous permet d’avancer le processus de demande et nous avons hâte d’y engager les communautés locales et les parties prenantes », a commenté Robert Willes, DG de la compagnie Challenger Energy qui se prévaut d’avoir devancé toutes les compagnies pétro-gazières internationales dans l’aventure sur le gaz de schiste en Afrique du Sud.

En fait, Challenger Energy Ltd a les yeux braqués sur le projet Cranemere, situé dans le sud du bassin Karroo, dans la province du Eastern Cape, où en 1968 le puits de découverte CR 1/68, de la compagnie sud-africaine SOEKOR, avait produit au test 8 millions de pieds-cube par jour.


http://www.agenceecofin.com/gaz-de-schi ... e-de-karoo

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 01 janv. 2015, 13:43

L’Afrique du Sud subit des délestages les plus importants depuis 7 ans

Agence Ecofin 08 Dec 2014

Feux de croisements en panne, centre commerciaux fermés, population dans l’obscurité, ce samedi l’Afrique du Sud était sans dessus dessous. Suite à des problèmes techniques dans plusieurs centrales électriques, Eskom, la compagnie sud-africaine d’électricité n’a pas pu faire face à la demande et a été contrainte de procéder à des délestages importants.

« La raison est que nous avons beaucoup de centrales hors service à cause de problèmes techniques et des problèmes d'approvisionnement en fioul sur certaines centrales à moteur diesel » a déclaré un porte-parole d'Eskom à l’AFP.

Le déficit d’énergie est un problème majeur en Afrique du Sud, à tel point qu’il freine la croissance économique depuis plus de 6 ans. Pour tenter de répondre aux besoins, le pays s’est lancé dans de nombreux programmes ou projets dans le secteur de l’énergie : exploration pétrolière, hydrocarbures non conventionnels, charbon, solaire, éolien, hydroélectrique (avec le projet du Grand Inga an Bas-Congo) et même nucléaire. Mais les processus sont longs et coûteux.

http://www.agenceecofin.com/gestion-pub ... puis-7-ans

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 01 janv. 2015, 13:46

Afrique du sud: Afnetco lorgne le gaz naturel alternatif en 2015 via le système MagneGas

Agence Ecofin 31 dec 2014

Afnetco Recycling, basée en Afrique du Sud, se mettra, en 2015, à la technologie de production du combustible à base d’hydrogène à partir des déchets liquides développée par MagneGas Corporation, listée sur le NASDAQ.

La compagnie américaine, basée à Tampaen Floride, a révélé cette information le 29 décembre, faisant état de la signature d’un mémorandum d’entente portant sur l’achat d’équipement et un accord de distribution avec Afnetco qui a un vaste programme d’expansion incluant des projets verts en Afrique du Sud. La société sud-africaine a versé un dépôt initial de 10 000 dollars et projette d’achever l’achat du premier système MagneGas au plus tard juin 2015, apprend-on.

Selon les termes du mémorandum, Afnetco dispose de 180 jours pour achever l’acquisition du recycleur MagneGas de 100 kW et jouit du droit du premier refus, au cours de cette période, à toutes opportunités d’affaire à la compagnie américaine dans la région. « Nous sommes excités de savoir queMagneGas a été sélectionné pour participer à la stratégie de croissance de Afnetco pour l’Afrique du sud », a commenté Ermanno Santilli, CEO de MagneGas.

M. Santilli indique que le partenariat avec une compagnie comme Afnetco est un appui à l’entrée de MagneGas dans cette région du monde et consolide la stratégie d’expansion de la compagnie américaine dans la région.

Image


http://www.agenceecofin.com/biomasse/31 ... e-magnegas

Qu' est ce que c'est que truc bizarre ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 08 janv. 2015, 13:39

GDF-Suez construira un parc solaire en Afrique du sud

08 janv 2015 enerzine

Le groupe GDF Suez a annoncé que le projet de développement du parc solaire de Kathu (Afrique du Sud), détenu par un consortium qu'il dirige et constitué de partenaires locaux, a été désigné « attributaire » par le Département sud-africain de l'Énergie (DOE).

Cette centrale solaire thermique à concentration («Concentrated Solar Power», CSP) de 100 MW, utilise la technologie cylindro-parabolique. Elle sera dotée d'un système de stockage à sels fondus qui offre 4 heures et demi d'autonomie, permettant ainsi de limiter le caractère intermittent de l'énergie solaire. Cette centrale se situe dans la province du Cap-du-Nord, à 600 km au sud-ouest de la capitale administrative, Pretoria.

Mené par GDF Suez (environ 49 %), le consortium est constitué d'un regroupement d'investisseurs sud-africains, dont SIOC Community Development Trust, Investec Bank, Lereko Metier et Public Investment Corporation.

La construction de ce parc solaire s'inscrit dans le cadre du 3e round du Programme en faveur des producteurs indépendants d'électricité d'origine renouvelable (REIPPP), piloté par le Département de l'Énergie sud-africain (DOE). Les candidats retenus «preferred bidder» seront invités à des négociations en vue de la conclusion d'un contrat d'achat (PPA) d'une durée de 20 ans avec Eskom, la société publique de production et de distribution d'électricité en Afrique du Sud.

"GDF Suez est fier de faire parti du Programme REIPPP. Le parc solaire de Kathu vient soutenir l'objectif de l'Afrique du Sud de développer la production d'énergies renouvelables et de promouvoir le développement de l'économie locale. Ce projet s'inscrit parfaitement dans la stratégie du Groupe, qui vise à devenir un leader de la transition vers une énergie propre" a déclaré Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez.

En 2012, GDF Suez a remporté le projet éolien de West Coast 1 lors du 2e round du REIPPP. La construction de ce parc éolien de 94 MW a démarré en juin 2013, et il a récemment produit de l'électricité en phase de test, bien en avance sur le calendrier initial. À ce jour, 12 de ses 47 éoliennes de 2 MW ont été installées. L'exploitation commerciale est prévue pour mi-2015.

En Afrique, GDF Suez est engagé dans quatre projets en construction, pour une capacité globale d'environ 2 485 MW : le parc éolien de West Coast 1 (94 MW), les centrales électriques d'Avon (670 MW) et de Dedisa (335 MW) en Afrique du Sud, ainsi que la centrale thermique de Safi (2×693 MW) au Maroc. Récemment, le Groupe a commencé l'exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya (Maroc), d'une capacité de 301 MW.


http://www.enerzine.com/1/18009+gdf-sue ... -sud+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 31 janv. 2015, 13:33

Afrique du sud: EDF Energies Nouvelles met en service le parc éolien Grassridge

Agence Ecofin 30 janvier 2015

EDF Energies Nouvelles, un leader international de la production d’électricité verte, a annoncé le 29 janvier la mise en service, par sa filiale locale InnoWind, du parc éolien Grassridge, dans la province du Cap Oriental en Afrique du sud.

Le parc a une capacité installée de 61,5 MW et est composé de 20 turbines Vestas V112 de 3,075 MW de puissance unitaire. Il est le premier du groupe à être développé, construit et exploité sur le continent africain, apprend-on. « La mise en service du premier parc éolien d’EDF Energies Nouvelles en Afrique du Sud, pays engagé depuis 2011 dans un ambitieux programme en faveur des énergies renouvelables, représente une étape importante dans le développement international de l’entreprise », a commenté Antoine Cahuzac, Directeur général d’EDF Energies Nouvelles.

Grassridge est le premier de trois projets éoliens remportés par EDF Energies Nouvelles en 2012, dans le cadre d’un appel d’offres d’énergie renouvelable lancé par le gouvernement sud-africain.

InnoWind, filiale à 80% d’EDF Energies Nouvelles, détient à 60% le parc contre 40% pour les partenaires locaux.

Image

http://www.agenceecofin.com/eolien/3001 ... grassridge

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 16 févr. 2015, 12:42

Financement pour 3 parcs éoliens de grande envergure en Afrique du Sud

16 fev 2015 enerzine

La société mondiale Mainstream Renewable Power, spécialisée l'énergie éolienne et solaire a annoncé la finalisation des accords financiers concernant trois parcs éoliens en Afrique du Sud d'une capacité totale de 360 mégawatts.

...........

Les parcs éoliens ayant des accords financiers finalisés : Khobab - 140 MW, Loeriesfontein 2 - 140 MW, Noupoort - 80 MW.


http://www.enerzine.com/3/18149+finance ... -sud+.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Afrique du Sud

Message par mobar » 16 févr. 2015, 13:04

energy_isere a écrit :Qu' est ce que c'est que truc bizarre ?


Une pyrolyse en voie humide assisté par plasma
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 16 févr. 2015, 18:12

mobar a écrit :
energy_isere a écrit :Qu' est ce que c'est que truc bizarre ?


Une pyrolyse en voie humide assisté par plasma


Ca existe aussi en R&D en Europe ? :?:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7562
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Afrique du Sud

Message par mobar » 16 févr. 2015, 20:02

energy_isere a écrit :
mobar a écrit :
energy_isere a écrit :Qu' est ce que c'est que truc bizarre ?


Une pyrolyse en voie humide assisté par plasma


Ca existe aussi en R&D en Europe ? :?:


Hydro Québec à une brique qui s'en rapproche et c'est industrialisé, ça s'appelle OHAP
Eux font une oxydation avec de l'air comme gaz plasmagène
En remplaçant l'air par du CO2 ou de l'hydrogène il est possible de passer en mode pyrolyse et de produire un syngas et du coke
http://www.otpq.qc.ca/publications/bull ... EMENT.html
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 21 févr. 2015, 12:58

Sasol s'enfonce sur le Johannesburg Stock Exchange après avoir annoncé une réduction de ses dividendes

Agence Ecofin 20 fév 2015

L'action de Sasol a chuté le 18 février 2015 de près de 10%, avant de se reprendre pour terminer à seulement -5,8%, après que le groupe international sud-africain spécialisé dans les secteurs de l'énergie et et de la pétrochimie, ait annoncé qu'il allait réduire ses dividendes, mettant un terme à une politique de progression de dividende qu'il avait toujours pratiqué jusqu'ici.

Dans le cadre de cette politique de dividende en progression permanente, les gestionnaires du conglomérat partaient du principe que les perspectives de croissance des revenus étaient toujours positives, et elle proposait que soient augmentés les dividendes en adéquation avec cette position. Seulement, les prix du baril de pétrole ayant été brusquement divisés par deux, cette logique ne tient plus et il est question désormais d'aligner les dividendes sur les revenus nets.

Or ces derniers risquent de reculer, compte tenu de la conjoncture internationale du prix du pétrole, et entrainer de fait, une réduction du volume des dividendes à distribuer. Sasol n'a pas encore indiqué quels seront les niveaux actualisés des dividendes pour l'année fiscale 2014, mais a fait savoir qu'elle appliquera les méthodes de calcul de 2008 pour en définir l’enveloppe globale.

Si les ménages et les autres petits investisseurs de moyen terme qui ont investi leurs économies dans le capital du groupe sont surpris, tel n'est pas le cas pour les analystes. Intervenant sur le sujet dans une radio sud-africaine, David Shapiro, un expert des marchés financier dans ce pays, a commenté citant un rapport du groupe bancaire suisse UBS que Sasol ne pouvait pas poursuivre son plan d'expansion et en même temps appliquer une politique de dividendes en hausse.

Sasol explique dans sa note d'information, que la pression internationale sur les prix du pétrole est l’élément qui l'a décidé à revoir sa politique de distribution des dividendes. Mais dans les faits, elle reconnait que le fait d'être engagée sur plusieurs projets d'extension de ses opérations, notamment aux États-Unis, l'obligent à constituer plus de réserve dans sa trésorerie courante sur les 30 prochain mois.

Les explications données aux investisseurs semblent avoir calmé le marché financier sud-africain où l'entreprise est cotée. Après avoir regagné plus de la moitié de ce qu'elle avait perdu à la mi-journée du 18 février, l'action Sasol est presque remontée de 0,24% en fin de journée le 19 février 2015. Elle affiche même une progression de 2,04% depuis le mois de février, mais reste sur un recul global de 20,5% sur une période d'un an écoulé.

http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... dividendes

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 21 févr. 2015, 13:11

energy_isere a écrit :
L’Afrique du Sud prévoit 8 réacteurs nucléaires russes pour renforcer sa capacité énergétique d’ici 2023

Agence Ecofin 23 septembre 2014

L’Afrique du sud renforcera d’ici 2023 sa capacité énergétique avec huit réacteurs nucléaires russes.

...............


Curieux, l' Afrique du Sud procède sans appel d' offre.


Revirement :

Afrique du sud: Jacob Zuma mettra cinq pays en concurrence pour une centrale nucléaire

Agence Ecofin 17 fev 2015

Dans son discours annuel jeudi sur l'état de la Nation devant le Parlement, le président Jacob Zuma a confirmé la mise en concurrence prochaine de cinq pays pour la construction de la prochaine centrale nucléaire de l'Afrique du Sud, rapporte le 12 février l’AFP.

Lesdits pays « seront engagés dans un processus de compétition honnête et transparent pour sélectionner un ou des partenaires pour entreprendre notre programme nucléaire », a précisé M. Zuma.

Il s’agit de la France, des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine et de la Corée du Sud, des pays qui sont liés par des accords préalables avec l'Afrique du Sud, d’après la même source.

L’Afrique du Sud fait face à une crise d’énergie électrique qui la motive à se tourner davantage vers l’énergie nucléaire fournie, jusque-là, par la seule centrale de Koeberg, construite par le géant français Areva.

En 2013, elle a relancé avec l'Union européenne sa relation économique sur l’énergie nucléaire et avait conclu, à l’époque, avec la Communauté européenne de l'énergie atomique (Euratom), un accord de 100 millions d'euros qui devrait aider à fournir de l'électricité à 300 000 ménages en milieu rural.


http://www.agenceecofin.com/nucleaire/1 ... -nucleaire

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 08 mars 2015, 21:25

Mise en service de la premiére centrale solaire à concentration en Afrique du Sud.
100 MW.


The first Concentrated Solar Power (CSP) South Africa opens

March 2, 2015 evwind

Abengoa , the international company that applies innovative technology solutions for sustainability in the energy and environmental sectors, and state-owned financier, the Industrial Development Corporation (IDC), together with KaXu Community Trust have launched a 100 MW solar plant near the town of Pofadder (Northern Cape Province), capable of providing clean and sustainable power to approximately 80,000 homes in South Africa.

.............

KaXu Solar One, the first Solar Thermal Electricity (STE) power plant in South Africa, incorporates a storage system that enables production of 100 MW for 2.5 hours after sunset or before dawn. The project will result in approximately USD 891 million direct and indirect investment inflows to South Africa, generate approximately USD 516 million in taxes over the next 20 years, and created 1,000 construction jobs during its three-year construction period.
.................


http://www.evwind.es/2015/03/02/the-fir ... pens/50741

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Afrique du Sud

Message par energy_isere » 18 mars 2015, 14:08

suite de ce post du 15 nov 2014 viewtopic.php?p=367316#p367316

Shell n’a plus envie de poursuivre son projet de gaz de schiste en Afrique du Sud

Agence Ecofin 17 mars 2015

Au moins trois situations en rapport à la gouvernance en Afrique du Sud, ont impacté le groupe énergétique anglo-néerlandais Royal Dutch Shell (Shell), qui a finalement annoncé lundi 16 mars 2015, qu'il se retirait de son projet d'exploration de gaz schiste, dans le bassin onshore (à l'intérieur du pays) de la localité de Karoo.

La première situation est liée à la hausse de l'impôt sur les revenus qui est intervenue dans le cadre de la nouvelle loi des finances, entrée en vigueur depuis le 1er mars 2015. Rappelons que le gouvernement sud-africain est parvenu à faire passer le principe de la hausse des impôts, la première en 20 ans. Une mesure qui est assez controversée dans les milieux des investisseurs en Afrique du Sud, dans un contexte marqué par un recul des points de croissance, entamé depuis la crise financière mondiale de 2009.

La deuxième raison est le retard pris dans l'obtention de son permis d'exploration relatif à son projet. Le groupe attend depuis six ans d'avoir cette licence. « Le capital est constamment en quête d'opportunités d'investissement à des termes avantageux. Nous aurions au moins espéré obtenir la licence au bout de 36 mois », a fait savoir Bonang Mohale, le président du conseil d'administration de Shell Afrique du Sud.

La troisième situation est liée à la deuxième, c'est le blocage que constitue la question environnementale. Des activistes de l'économie verte et des propriétaires terriens, ont mis en avant le fait que le procédé d'exploration de gaz de schiste, était susceptible de dégrader profondément l'environnement.

A toutes ces situations légales, il faut surtout ajouter le fait que l'exploitation du gaz de schiste n’est plus rentable avec un baril de pétrole à moins de 60$. Or, depuis juin 2014, le prix de cette ressource a chuté à bien moins que cela sur le marché international, hypothéquant l'ensemble des projets liés au gaz ou au pétrole de schiste dans le monde.

La région de Karoo, selon des données du bureau américain des ressources minières, fait de l'Afrique du Sud le 8ème pays au monde en termes de ressources de schiste.


http://www.agenceecofin.com/gaz-de-schi ... que-du-sud

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités