Du pétrole en Ouganda

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 11 janv. 2011, 19:15

Ouganda : Tullow évoque désormais des réserves de 2,5 milliards de barils


L'Ouganda dispose de réserves équivalentes à 2,5 milliards de barils de pétrole exploitable, a affirmé mardi le responsable du groupe pétrolier britannique Tullow dans le pays, ajoutant que la production ne débuterait pas en 2011 comme prévu initialement.



http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 53e5300740

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda ?

Message par energy_isere » 04 févr. 2011, 17:54

L' Ouganda va faire un appel d' offre international pour la construction d' un oléoduc de 230 km de long entre les champs pétroliers du lac Albert et la capitale Kampala.
Appel à préqualification vers le mois prochain.

Egalement un projet de raffinerie.

Uganda government invites foreign companies for oil pipeline

February 4 2011

Uganda is welcoming bids from international firms for the construction of an oil pipeline to the Lake Albertine rift basin, State Minister for Energy Minister Simon D'Ujanga has said.

The minister said tenders would be issued next month to pre-qualified companies interested in the construction of the 230-kilometre pipeline, connecting the shores of Lake Albert, to Kampala.

The pipeline is expected to transport refined fuel products from a planned refinery in Hoima. "We are also in talks with our neighbours, Congo and Kenya. We intend to integrate the entire project to eventually run up to the East African coast," he said.

The Hoima-Kampala pipeline is expected to be linked with Kenya's Mombasa- Eldoret pipeline, and later extended to Rwanda, Burundi and mineral-rich eastern Congo.

In November, Uganda and Congo signed a Memorandum of Understanding aimed at co-ordinating oil exploration and development in the Lake Albertine rift, which is located along their common border.

Following this deal, the two countries, together with Kenya have been engaged in talks aimed at building a joint pipeline. While Uganda has made significant strides in oil exploration on its side of the rift, Congo's development has been slow, mainly due to insecurity and disputes over oil licenses.

Meanwhile, a proposed refinery to process commercial petroleum deposits will cost $2 billion and will be developed in three phases. Mr Fred Kabagambe Kaliisa, permanent secretary in the Ministry of Energy and Mineral Development, said on Monday that the project would be a partnership between the government and the private sector. He said: “We need about $2 billion for the feasibility study, to have an internal generation return of between 20 to 30 per cent.”


http://www.monitor.co.ug/Business/Commo ... /cc4or9/-/

La carte Wikipedia pour piger la situation :
Image

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 30 mars 2011, 13:13

Ouganda : Total achète pour 1,47 milliard de dollars le tiers d'un gisement de Tullow Oil

Le géant pétrolier français Total a annoncé mercredi avoir acheté pour 1,47 milliard de dollars une partie d'un gisement en Ouganda, quelques jours après que son propriétaire Tullow Oil eut conclu un accord fiscal avec le gouvernement local permettant de débloquer la situation.

Image
Une tour d'exploration pétrolière, le 25 avril 2008 sur les bords du lac Albert en Ouganda

"C'est un mouvement stratégique qui s'inscrit dans notre volonté d'être plus audacieux en exploration-production", a commenté Yves-Louis Darricarrière, directeur général exploration-production de Total, cité dans un communiqué.

Tullow a précisé dans un texte distinct avoir cédé dans les mêmes conditions une participation identique au groupe chinois CNOOC. Le montant total de la vente à Total et CNOOC s'élève donc pour lui à 2,9 milliards de dollars.

Les trois partenaires détiendront donc chacun un tiers des trois permis concernés par l'opération, couvrant une surface de près de 10.000 km2 dans le bassin du lac Albert. Chacun sera opérateur d'un bloc.

"Cette acquisition nous permet d'entrer dans une nouvelle province pétrolière" considérée comme la plus grande découverte réalisée en Afrique subsaharienne depuis des décennies, a souligné M. Darricarrière.

"Les travaux d'exploration et d'appréciation déjà réalisés ont permis de découvrir des ressources de pétrole de plus d'un milliard de barils et Total estime que cette zone recèle un potentiel d'exploration restant à découvrir du même ordre de grandeur", explique le groupe français.

Dans son communiqué, Tullow indique que cette double transaction, qui sera effectuée en numéraire, lui permettent de "satisfaire" les termes de l'accord qu'il vient de signer avec les autorités ougandaises.

Il précise qu'il gardera le tiers des participations restantes et estime avoir "garanti l'avenir de la production de pétrole en Ouganda", avec pour objectif une production "d'au moins 200.000 barils par jour".

De son côté, le président de CNOOC, Li Fanrong, s'est félicité de cette transaction qui va permettre au pétrolier chinois d'établir sa "deuxième plus importante région de production en Afrique après le Nigeria".

Les trois partenaires vont mettre en oeuvre "une exploration intensive (...) dans les trois à cinq ans à venir", a-t-il assuré.

Le gouvernement ougandais et Tullow avaient officiellement mis fin le 15 mars au litige qui les opposait et retardait le lancement des travaux d'une nouvelle raffinerie dans l'ouest de l'Ouganda. Cet accord prévoyait que Tullow réduise sa participation, l'Ouganda voyant d'un mauvais oeil son monopole.

Le contentieux était né de la vente à Tullow des actifs ougandais du canadien Heritage, le groupe canadien refusant de verser plus de 400 millions de dollars de taxe demandés par le Trésor public ougandais sur cette transaction de 1,45 milliard de dollars.

Heritage, qui affirmait que cette taxe sur ses bénéfices n'était pas en vigueur lors de son installation en Ouganda, n'avait versé que 121 millions de dollars. En signant le protocole d'accord, Tullow a accepté de s'acquitter du reliquat de ces taxes pour débloquer le dossier.

En janvier, Tullow avait estimé pouvoir entamer la production en 2012, tout en précisant que la raffinerie ne tournerait pas à plein régime avant plusieurs années.


http://www.boursorama.com/infos/actuali ... a08ae20da4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 31 mars 2011, 18:20

suite du post précedent.

Enerzine précise la carte avec les 3 blocs en question.

Image

l' article : http://www.enerzine.com/10/11702+total- ... lest+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 05 nov. 2011, 12:08

L' Ouganda veut proposer 10 000 km2 à l' exploration production de pétrole.
étude de fasabilité pour une raffinerie.

Uganda to offer over 10,000 sq km for oil bids

km with "high petroleum potential" has been relinquished in Uganda and will soon be available for relicencing along with unlicenced areas in a competitive bidding process, an Africa oil conference heard on Friday.

The discovery of commercially viable oil reserves in land-locked Uganda which are estimated to amount to 2.5 billion barrels has been a game-changer for the east African region and sparked a fresh hydrocarbon scramble on the world's poorest continent.

Bernard Ongodia, the chief geophysicist for the country's petroleum and exploration department, did not say who had relinquished the licences in a presentation to the Africa Upstream conference organised by Global Pacific & Partners.

But he said the expected passage soon of a Resource Management Law would lay the framework for a competitive bidding process in the country's hydrocarbon sector.

He also said that a "feasibility study for in country refining has been concluded and planning for refinery development is on-going."

President Yoweri Museveni said in October the country aimed to start refining its crude products in 2014.

Ongodia told the conference the target was to have the refinery start output at 20,000 barrels per day (bpd) and eventually reach 60,000. He said the government was currently looking for advisors to help with the development of the plan.

Many oil-rich African countries refine little of their own product.

Ongodia also said the final draft of the country's Petroleum Resource Bill will be presented to cabinet and parliament for approval by December.

He said a study that looked at opportunities for Ugandans to participate in the oil sector had been finalised but he gave no further details.

He also said the government was undertaking a "strategic environmental assessment" of exploration and hydrocarbon activities.

Firms involved in the nascent oil sector include London-listed Tullow Oil, Heritage Oil, French oil company Total and Chinese oil group CNOOC.

Last month, Uganda's parliament passed a resolution urging government to withhold consent to Tullow Oil's proposed partnership with Total and CNOOC.

That deal, in which Tullow is selling stakes in its Ugandan exploration properties to the two companies for $2.9 billion, is expected to unlock a $10 billion investment that will see the country's oil sector advance into production phase.


http://af.reuters.com/article/investing ... BB20111104

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5964
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par mahiahi » 05 nov. 2011, 18:42

Tiens, s'ils trouvent du pétrole en quantité et qu'ils le raffinent eux-même (2 conditions), ils savent comment en profiter au mieux
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 03 févr. 2012, 19:48

L'Ouganda autorise la vente de concessions pétrolières à Total

Le 03 février 2012 Usine Nouvelle

Après un an d'attente, le gouvernement Ougandais autorise vendredi la compagnie Tullow Oil a vendre une partie de ses concessions à Total et CNOOC.

En mars 2011, Tullow Oil a signé un contrat de 2,9 milliards de dollars avec le groupe français Total et le chinois CNOOC. L'objet : la vente de deux tiers des concessions de Tullow Oil en Ouganda. Mais le président ougandais Yoweri Museveni a refusé de valider cet accord.

Depuis Tullow Oil s'est plié aux demandes de l'Ouganda. Une clause des contrats protégeant les firmes d'éventuelles pertes en cas de modification de la réglementation fiscale a été supprimée. Une raffinerie sera construite dans le pays et un projet d'oléoduc sera étudié.

Un accord est donc signé vendredi entre l'état et Tullow. Total va pouvoir prendre possession des concessions en question.


http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... al.N168023

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 22 févr. 2012, 19:08

en suite du post ci dessus.

Total finalise son entrée en exploration-production en Ouganda aux cotés de Tullow et CNOOC

Europétrole le 21/02/2012

Total annonce la finalisation de sa transaction avec Tullow Oil plc (Tullow) pour une participation de 33 % 1/3, dans les licences EA-1 (EA – License d’exploration), EA-2, la nouvelle licence de Kaniwataba et la licence de production de Kingfisher. Toutes ces licences sont situées dans la région du Lac Albert où des ressources en huile ont déjà été mises en évidence, avec un important potentiel d’exploration à mettre en valeur.

Total sera l’opérateur de EA-1, Tullow opèrera EA-2 et CNOOC Ltd (CNOOC) opèrera la licence de Kaniwataba et la licence de production de Kingfisher (toutes deux anciennement couvertes par la licence EA-3A).

Cette dernière étape de l’acquisition fait suite à la signature récente de nouveaux contrats de partage de production entre Tullow et le Gouvernement ougandais et l’obtention de la licence de production de Kingfisher, qui consolide le domaine minier sur lequel porte l’ensemble de la transaction d’un montant de près d’1,5 milliards de dollars.

Total et ses partenaires Tullow et CNOOC engagent un programme d’exploration et d’appréciation très soutenu en 2012 et au-delà. La première priorité sera l’exploration des licences de Kaniwataba et EA-1 à l’ouest du Nil.
Ces derniers mois, Total s’est préparé activement à son futur rôle d’opérateur de la licence EA-1 et a mis en place une équipe et des bureaux en Ouganda. En parallèle, le Groupe travaille en étroite collaboration avec Tullow et CNOOC sur des options de développement de l’ensemble des ressources du Bassin du Lac Albert, mettant en œuvre toutes les synergies potentielles entre les licences, avec l’objectif de le présenter pour approbation au Gouvernement ougandais dès cette année.

A cette occasion, Yves-Louis Darricarrère, Directeur général de la branche Exploration Production de Total, a déclaré:
«Nous sommes très satisfaits de la conclusion de cette transaction avec Tullow et sommes confiants qu’ensemble, avec nos partenaires Tullow et CNOOC, nous saurons relever avec succès les nombreux défis de ce projet, dans le respect et pour le bénéfice de l’Ouganda et de toutes les parties impliquées. C’est un positionnement stratégique majeur pour Total, au sein d’une nouvelle province pétrolière. Il renforce notre présence en exploration-production en Afrique de l’Est où Total prévoit d’explorer en RDC, au Sud-Soudan, au Kenya et en Tanzanie».

Total en Ouganda
Total est présent en Ouganda depuis 1966, à travers son activité de marketing qui détient plus de 20 % de parts de marché.

Origine : Communiqué Total

http://www.euro-petrole.com/total-final ... c-n-f-6019

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 22 févr. 2012, 19:08

en suite du post ci dessus.

Total finalise son entrée en exploration-production en Ouganda aux cotés de Tullow et CNOOC

Europétrole le 21/02/2012

Total annonce la finalisation de sa transaction avec Tullow Oil plc (Tullow) pour une participation de 33 % 1/3, dans les licences EA-1 (EA – License d’exploration), EA-2, la nouvelle licence de Kaniwataba et la licence de production de Kingfisher. Toutes ces licences sont situées dans la région du Lac Albert où des ressources en huile ont déjà été mises en évidence, avec un important potentiel d’exploration à mettre en valeur.

Total sera l’opérateur de EA-1, Tullow opèrera EA-2 et CNOOC Ltd (CNOOC) opèrera la licence de Kaniwataba et la licence de production de Kingfisher (toutes deux anciennement couvertes par la licence EA-3A).

Cette dernière étape de l’acquisition fait suite à la signature récente de nouveaux contrats de partage de production entre Tullow et le Gouvernement ougandais et l’obtention de la licence de production de Kingfisher, qui consolide le domaine minier sur lequel porte l’ensemble de la transaction d’un montant de près d’1,5 milliards de dollars.

Total et ses partenaires Tullow et CNOOC engagent un programme d’exploration et d’appréciation très soutenu en 2012 et au-delà. La première priorité sera l’exploration des licences de Kaniwataba et EA-1 à l’ouest du Nil.
Ces derniers mois, Total s’est préparé activement à son futur rôle d’opérateur de la licence EA-1 et a mis en place une équipe et des bureaux en Ouganda. En parallèle, le Groupe travaille en étroite collaboration avec Tullow et CNOOC sur des options de développement de l’ensemble des ressources du Bassin du Lac Albert, mettant en œuvre toutes les synergies potentielles entre les licences, avec l’objectif de le présenter pour approbation au Gouvernement ougandais dès cette année.

A cette occasion, Yves-Louis Darricarrère, Directeur général de la branche Exploration Production de Total, a déclaré:
«Nous sommes très satisfaits de la conclusion de cette transaction avec Tullow et sommes confiants qu’ensemble, avec nos partenaires Tullow et CNOOC, nous saurons relever avec succès les nombreux défis de ce projet, dans le respect et pour le bénéfice de l’Ouganda et de toutes les parties impliquées. C’est un positionnement stratégique majeur pour Total, au sein d’une nouvelle province pétrolière. Il renforce notre présence en exploration-production en Afrique de l’Est où Total prévoit d’explorer en RDC, au Sud-Soudan, au Kenya et en Tanzanie».

Total en Ouganda
Total est présent en Ouganda depuis 1966, à travers son activité de marketing qui détient plus de 20 % de parts de marché.

Origine : Communiqué Total

http://www.euro-petrole.com/total-final ... c-n-f-6019

C 'est une affaire à 2.9 milliards de $ pour Total (voir posts plus haut).

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4712
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par Raminagrobis » 02 mai 2012, 11:46

lien C'est maintenant décidé : l'Ouganda n'exportera pas de brut. Le projet de construire un pipeline jusqu'à un port Kenyan pour expédier le brut vers les marchés mondiaux est donc oublié.

Au lieu de ca, le pays aura une raffinerie d'une capacité de 60 000 b/j, qui traitera toute la production des gisements trouvés le long du lac Albert, placée à Buseruka.

C'est 4 fois plus que la consommation de pétrole du pays, ils pourront donc exporter des produits pétroliers vers leurs différents voisins.

C'est une mauvaise nouvelle pour la compagnie pétrolière nationale Kenyane. Actuellement, elle exporte les produits de sa raffinerie vers l'ouganda.
L'article ne donne pas de date pour l'entrée en service de la rafinerie.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 17 sept. 2012, 19:20

L' Ouganda affirme que les reserves prouvées du Lac Albert se montent à présent à 3.5 milliards de barils.
L' ancien chiffre était de 2.5 milliards de barils.

Uganda Says Oil Reserves Have Increased to 3.5 Billion Barrels

KAMPALA, Uganda - Sept 17 2012

The Ugandan government Monday said that its estimated oil reserves in the Lake Albertine Rift basin have increased to 3.5 billion barrels from 2.5 billion barrels, following months of rigorous appraisal and drilling activities.

Ernest Rubondo, the head of the country's Petroleum Production and Exploration department, told Dow Jones Newswires that over the past several months oil exploration companies have appraised various wells in blocks 1 and 2, boosting the potential of the basin.

"I can confirm that the our reserves have increased to 3.5 billion barrels," Mr. Rubondo said, adding that the basin still has potential for more discoveries.

Blocks 1 and 2 are operated by France's Total SA and UK's Tullow Oil PLC respectively. Company officials could not be reached for an immediate comment.

Uganda first announced commercial oil in the basin in 2006, but the East African nation is yet to start crude pumping amid a spat with companies over the oil production plans and refining options. Tullow, Total and Chinba's Cnooc Ltd. said earlier this year that they would invest at least $10-12 billion to develop the oil fields by 2017.

The Ugandan government has appointed a panel to review and approve the oil development plans but it has not yet indicated when the plan is likely to be approved. According to Tullow, first oil output is expected 36 months after the approval of the plan.



http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... on_Barrels

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 09 déc. 2012, 19:44

Le parlement Ougandais à voté un paquet de lois concernant le pétrole (licenses, exploration, développement).
Cela va permettre de relancer le processus de licences sur 6 blocs pétroliers.

Ugandan Parliament Passes Long-Awaited Oil Bill

....The bill, which will regulate oil licensing, exploration and development, was introduced in the house in February, but its approval has dragged on for several months, amid a bitter spat between parliament and the executive over key amendments, including the powers of the oil minister. In October, lawmakers introduced an amendment, trimming the minister's powers of approving, granting and revoking oil licenses. Government initially consented to the amendments but later backtracked, creating a bitter standoff.
.........
Uganda suspended issuing new licenses in 2007 to put in place enabling legislation, following several huge oil discoveries. At least six oil blocks and 10,000 square kilometers of acreage will be available for licensing once the bill is passed. Uganda's oil reserves are estimated at 3.5 billion barrels, with less than 40% of the oil region explored so far.

France's Total SA (TOT), U.K.'s Tullow Oil PLC (TLW.LN) and China's Cnooc Ltd. (CEO) are expected to start pumping as much as 200,000 barrels-a-day of oil by 2017. However, the three are yet to agree on a development plan and refining options with government.

http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... d_Oil_Bill

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 21 janv. 2013, 10:05

Ouganda: Total trouve du pétrole et va pouvoir conserver sa licence

21 Janv 2013

Le groupe pétrolier français Total a découvert du pétrole en Ouganda, ce qui devrait lui permettre de conserver sa licence qu'il était menacé de perdre au cas où ses efforts seraient restés infructueux à la date butoir du 3 février, affirme lundi le quotidien Wall Street Journal.

"Total va automatiquement conserver sa licence", a indiqué au journal américain Honey Malinga, chef adjoint de l'organisme public ougandais en charge du pétrole. "Nous leur avons demandé de solliciter une évaluation et une demande de mise en production" pour le bloc concerné.

Interrogé par le WSJ, un porte-parole de Total, Florent Segura, a confirmé la découverture de pétrole lors d'un forage sur le bloc 1A, mais a souligné que de nouvelles études étaient nécessaires pour évaluer le potentiel du site.

Selon M. Malinga, la découverte de pétrole fait suite à trois forages infructueux.

En octobre, l'Ouganda avait retiré à Total et à ses partenaires Tullow Oil et CNOOC leurs droits sur un autre bloc, faute d'y avoir trouvé du pétrole dans les délais prévus.



http://www.boursorama.com/actualites/ou ... 0f60c05b62

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 30 mars 2013, 20:20

Total veut exporter le pétrole ougandais mais Museveni veut le transformer sur place

Agence Ecofin 26 Mars 2013

C’est une partie de bras de fer à 12 milliards de dollars qui se joue ces jours entre Paris et Kampala. Pour Yoweri Museveni, le pétrole issu des importants gisements ougandais doit, pour l’essentiel, être traité sur place et alimenter une raffinerie d'une capacité de 180 000 barils par jour.

Pour Total, ce pétrole doit être exporté brut via un oléoduc. C’est à cette condition que l’investissement projeté à 12 milliards de dollars par Total et ses partenaires, le britannique Tullow Oil et le chinois CNOOC, pourra se faire.

Dans ce contexte délicat, le président Afrique de Total, Jacques Marraud des Grottes, a rencontré le président Yoweri Museveni à Kampala et tenté d’obtenir son approbation pour la construction d'un oléoduc d'exportation. Mais, même en concédant la construction d’une raffinerie plus modeste, destinée au marché local, il semble que le groupe Total ne soit pas parvenu à faire bouger les lignes.

La situation paraît bloquée alors que les importantes réserves découvertes dans la région du Lac Albert seront bientôt prêtes à l’exploitation.


http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... -sur-place

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50204
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Du pétrole en Ouganda

Message par energy_isere » 16 avr. 2013, 20:28

Finalement un accord est trouvé entre le gouvernement et les sociétés d' exploitation pétroliéres pour la construction d' une (petite) raffinerie de 30 000 b/j qui va accompagner le développement pétrolier du lac Albert.
Total est dans le coup. (voir les posts au dessus).


Uganda Reaches Deal With Oil Companies Over Refinery

April 15, 2013 Rigzone

KAMPALA, Uganda

The Ugandan government has reached an agreement with oil companies operating in its oil-rich Lake Albertine rift basin over the construction of a 30,000 barrels-a-day refinery, ending a nearly two-year deadlock that has largely been blamed for delaying the development of the country's oil fields, the Ugandan presidency said over the weekend.

The refinery agreement brings the two parties closer to a final deal on the basin-wide oil development plan, where companies are expected to invest more than $12 billion to develop the country's nascent oil sector.

A presidential spokeswoman said in a statement the refinery agreement was reached following a meeting on Saturday between President Yoweri Museveni and representatives of companies operating in the country--U.K.-based Tullow Oil PLC, France's Total SA and China's CNOOC Ltd. "The parties agreed to start with the refinery size of 30,000 barrels per day" the spokeswoman said, adding that Mr. Museveni noted that oil production in the country was long overdue because a lot of time has been wasted in negotiations and formulation of oil production documents. "We have wasted too much time. We are now with the issue of oil for seven years. We need to make our final decisions," Mr. Museveni was quoted as saying.

.......................


http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... r_Refinery

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités