L'Afrique se fourvoie-t-elle dans les biocarburants ?

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5021
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

L'Afrique se fourvoie-t-elle dans les biocarburants ?

Message par Tiennel » 09 août 2006, 01:00

Face au pétrole cher, l'Afrique se lance dans la course aux biocarburants
La Tribune a écrit :Le Sénégal et l'Afrique du Sud vont produire de l'éthanol à partir de canne à sucre et de maïs. La principale difficulté pour développer l'activité sera celle du financement.
et surtout...
La Tribune a écrit :Si l'Afrique bénéficie d'une grande surface de terres cultivables, le ministre malien de l'Agriculture, Seydou Traoré, a récemment déploré le faible pourcentage (7 %) de terres arables irriguées en Afrique, limitant ainsi les capacités productives du continent. En effet, l'Afrique est le seul continent où la production agricole par habitant a baissé au cours des 25 dernières années. Dans ces conditions, la culture industrielle risque de venir concurrencer davantage l'usage alimentaire des terres. Pourtant, selon un rapport de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), la bioénergie, à condition d'une bonne gestion, peut aider à éliminer la pauvreté et la faim, en allégeant la facture des importations et en favorisant la création d'emplois.
Méfiez-vous des biais cognitifs

Avatar de l’utilisateur
wallaye
Kérogène
Kérogène
Messages : 89
Inscription : 19 mai 2006, 14:25
Localisation : gironde

peut etre

Message par wallaye » 19 juin 2007, 14:05

difficile à dire

dans un pays bien pauvre comme le burkina, 80% de la population vit de l'agriculture familiale. Le carburant, c'est ce qu'on mange pour pouvoir bien pédaler son vélo.

Quand on va les flatter pour qu'ils fassent du biocarburant, afin d'avoir des revenus qui permettrons d'acheter des téléphones portables, c'est sur qu'ils y perdront. Si ils utilisent l'argent pour mettre les enfants à l'école c'est mieux, mais ils seront toujours très fragiles face au marché (comme pour le coton actuellement) donc j'y crois pas trop.

Mais je pense aussi qu'un pays enclavé comme le burkina aura quand même interet à rouler aux HVP ou encore bioethanol, au moins pour quelques services publics. Manque de bol encore ils privatisent à l'aveuglette.

Avatar de l’utilisateur
laffreuxthomas
Condensat
Condensat
Messages : 580
Inscription : 30 sept. 2005, 14:10
Localisation : Bénin
Contact :

Message par laffreuxthomas » 19 juin 2007, 19:53

A mon sens au Sahel, le principal serait qu'ils arrêtent de déboiser et qu'ils cultivent mieux : avec moins d'engrais, mois de pesticides, moins d'eau. Ensuite, le biocarburant, pourquoi pas. Surtout que le carburant permet le transport privé local, très adapté à la situation : les moto-taxis, les taxis collectifs, les taxis-brousses, les cars. Ce n'est pas le cas de l'électricité par exemple, qui, dans l'état actuel, ne pourrait faire rouler que des trains.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Message par Silenius » 20 juin 2007, 00:36

laffreuxthomas a écrit :A mon sens au Sahel, le principal serait qu'ils arrêtent de déboiser et qu'ils cultivent mieux : avec moins d'engrais, mois de pesticides, moins d'eau.
Et moins de semences aussi ? Ca tombe bien, les années de sécheresse ils consomment tout leur stock de céréales et il n'en reste plus pour semer lorsque la saison des pluies arrive enfin..

Avatar de l’utilisateur
laffreuxthomas
Condensat
Condensat
Messages : 580
Inscription : 30 sept. 2005, 14:10
Localisation : Bénin
Contact :

Message par laffreuxthomas » 20 juin 2007, 07:48

Silenius a écrit :Et moins de semences aussi ? Ca tombe bien, les années de sécheresse ils consomment tout leur stock de céréales et il n'en reste plus pour semer lorsque la saison des pluies arrive enfin..
Les années de sécheresse ne finiront pas, car le désert avance. Le désert avance car ils ont déboisé, et tué la faune et la flore avec les pesticides, les engrais nécessaires à la monoculture. Et par exemple , pour le lac Tchad, les Camerounais pompent tellement d'eau pour l'irrigation que le lac est aujourd'hui au quart de ce qu'il était il y a quelques dizaines d'années. Regarde la tâche bleue du lac sur une carte et compare avec les photos de GoogleEarth, ça fait peur. On peut mieux faire. Je te recommande Parole de terre de Pierre Rabhi.
Dernière modification par laffreuxthomas le 20 juin 2007, 12:31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2316
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Message par Glycogène » 20 juin 2007, 10:19

Pourquoi dis-tu "ils" ?
Tu crois que c'est de leur plein gré qu'ils font ça ?
Il n'y a personne qui les pousse, voire les oblige, et les finance ?

Avatar de l’utilisateur
laffreuxthomas
Condensat
Condensat
Messages : 580
Inscription : 30 sept. 2005, 14:10
Localisation : Bénin
Contact :

Message par laffreuxthomas » 20 juin 2007, 10:43

La culpabilisation est inutile et néfaste. En plus d'être trop facile.

Avatar de l’utilisateur
wallaye
Kérogène
Kérogène
Messages : 89
Inscription : 19 mai 2006, 14:25
Localisation : gironde

afrique

Message par wallaye » 06 juil. 2007, 17:17

Les africains sont comme tout le monde: ils exploitent les ressources de la planète pour pouvoir améliorer leur quotidien.
Comme ils n'ont pas d'avions et de chars, ils peuvent pas aller chercher ces ressources chez leurs voisins, alors ils pompent chez eux (de l'eau, du bois, du pétrole aussi, mais là apparaissent les problèmes immédiats, cf la guerilla au Nigeria).

Je crois que le bilan écologique de ces pays est 1000 fois plus respectable qu'en occident. Enfin surtout là où l'homme blanc n'a pas mit le pied trop profondément.

Les engrais, par exemple, ils en utiliseraient autant qu'en occident, si ils avaient les moyens de se les payer. Mais la majorité cultivent sans. Alors parfois on leur prete de l'argent pour qu'ils achètent nos engrais fabriqués dans nos usines, mais après ils nous le remboursent, rassurez vous (Eux, ou leurs enfants).

Documentez vous sur l'agriculture familiale... En tout cas moi, avec les exemples que j'ai sous les yeux, ca me fait presque pleurer de voir que l'homme peut vivre heureux avec si peu, alors que l'autre partie de la planète gaspille et sombre dans la folie.
Un présentateur JT d'un petit pays:
Aujourd'hui une bonne et une mauvaise nouvelle.
La mauvaise c'est que des extra-terrestres ont envahi le pays.
La bonne c'est qu'ils se nourrissent de politiciens et qu'ils pissent du pétrole.

Avatar de l’utilisateur
flore
Kérogène
Kérogène
Messages : 68
Inscription : 09 mai 2007, 15:01
Localisation : Le Havre

Re: afrique

Message par flore » 02 déc. 2007, 22:18

wallaye a écrit : ca me fait presque pleurer de voir que l'homme peut vivre heureux avec si peu, alors que l'autre partie de la planète gaspille et sombre dans la folie.
Je ne suis jamais sentie aussi vivante qu'en Afrique.
Depuis mon retour en France, j'ai l'impression de flotter dans un univers sur-réaliste, où des individus se plaignent des retard des trains, des bus...Image
Comment expliquer à mes concitoyens qu'un taxi-brousse ne partira que quand il sera plein à craquer.
Comment leur expliquer que leur sentiment d'insatisfaction n'est pas lié au manque de confort, mais plutôt à leurs difficultés de se situer dans la société dans la quelles ils vivent...

Je crois que j'ai le cafard, il y a un an jour pour jour, je prennais l'avion pour la première fois pour découvrir un nouveau continent

Avatar de l’utilisateur
laffreuxthomas
Condensat
Condensat
Messages : 580
Inscription : 30 sept. 2005, 14:10
Localisation : Bénin
Contact :

Re: afrique

Message par laffreuxthomas » 03 déc. 2007, 13:33

wallaye a écrit :Je crois que le bilan écologique de ces pays est 1000 fois plus respectable qu'en occident. Enfin surtout là où l'homme blanc n'a pas mit le pied trop profondément.
Le souci avec les pays qui sont en bordure du désert, c'est que la nature est moins résistante et les bêtises font plus de dégâts. En France après 40 ans d'agriculture productiviste, l'eau est polluée et l'humus réduit, mais la nature résiste encore. A côté du désert, quelques années suffisent pour détruire l'équilibre et faire reculer la vie. Puisque tu es au Burkina Faso, si tu es un peu au nord, tu pourrais faire une enquête auprès des vieux sur l'état de la végétation il y a quelques dizaines d'années. Quand j'étais à N'Djamena (Tchad) on m'avait dit qu'il y a 20 ans, il n'y avait pas de sable dans cette ville... ça paraît assez inimaginable aujourd'hui.
flore a écrit : Je crois que j'ai le cafard, il y a un an jour pour jour, je prennais l'avion pour la première fois pour découvrir un nouveau continent
Courage eh !
Tu étais où ?

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7089
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: afrique

Message par phyvette » 03 déc. 2007, 18:22

laffreuxthomas a écrit :Tu étais où ?
Bonjour Flore.

Elle est au Havre , et cela la désespère d'être rentrait en France .

"Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil"


Et au Havre des bateaux y'en a partout , et qui partent au soleil ! :?
Quand on ne peut pas prendre place autour de la table, on se retrouve au menu.

Avatar de l’utilisateur
flore
Kérogène
Kérogène
Messages : 68
Inscription : 09 mai 2007, 15:01
Localisation : Le Havre

Message par flore » 04 déc. 2007, 00:19

Madagascar, entre bidon ville et cocotier... :cry:
Là-bas c'est la culture sur brulis qui ravage le pays.

Je trouve que la vie a plus le même gout. Mais bon, je me soigne ](*,), je traine sur Oléocène... ;)
Et je rêve à mon prochain départ.

Avatar de l’utilisateur
Francis Déry
Charbon
Charbon
Messages : 246
Inscription : 29 oct. 2007, 13:37
Localisation : République Virtuelle du Québec Électrifié et découvrant du Pétrole et du Gaz Naturel

Re: afrique

Message par Francis Déry » 04 déc. 2007, 01:56

flore a écrit : Comment expliquer à mes concitoyens qu'un taxi-brousse ne partira que quand il sera plein à craquer.
Comment leur expliquer que leur sentiment d'insatisfaction n'est pas lié au manque de confort, mais plutôt à leurs difficultés de se situer dans la société dans la quelles ils vivent...
Comment expliquer aux Français qu'un A380 ne peut décoller que quand il sera plein à craquer.
C'est une question de rentabilité économique du vol.

Répondre