Maroc / énergie - environnement

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65608
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maroc / énergie - environnement

Message par energy_isere » 05 sept. 2020, 10:18

Maroc: Siemens Gamesa obtient la fourniture des turbines éoliennes de la centrale de Boujdour (301 MW)

Agence Ecofin 3 sept 2020

Siemens Gamesa Renewable a obtenu le contrat de fourniture et d’installation des turbines de la centrale éolienne de Boujdour au Maroc. L’infrastructure d’une capacité de 301 MW devra ainsi être achevée en 2022.

Siemens Gamesa Renewable Energy a signé un contrat de fourniture de turbines électriques d’une capacité combinée de 301 MW au Maroc. La commande obtenue auprès du consortium composé par Nareva et Enel Green Power, permettra la mise en place de la centrale éolienne de Boujdour. Le parc fait partie d’un projet éolien intégré d’une capacité combinée de 850 MW, obtenu par le consortium en 2016.

Siemens Gamesa devra fournir, transporter, et installer 87 turbines éoliennes SG 3.4-132. Le contrat inclut également le test des turbines et leur maintenance pour une durée de 5 ans. Ainsi, la centrale devrait être achevée et entrer en service au troisième trimestre 2022.

Siemens Gamesa est l’un des acteurs majeurs du marché éolien au Maroc. Il a mis en place en 2017 dans le royaume une usine de production de turbines éoliennes à Tanger.
https://www.agenceecofin.com/eolien/030 ... our-301-mw

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65608
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maroc / énergie - environnement

Message par energy_isere » 12 sept. 2020, 08:59

Maroc : la construction de la centrale éolienne de Taza (150 MW) a été entamée

Agence Ecofin 10 sept 2020

Au Maroc, EDF et Mitsui ont lancé la première phase de construction de la centrale de Taza. À la fin de cette phase, l’infrastructure d’une capacité totale de 150 MW pourra en générer 87 qui seront cédés au réseau électrique national par le biais de l’ONEE.

Au Maroc, les travaux de construction de la première phase du projet éolien de Taza démarrent. Cette annonce a été faite par le Français EDF et le Japonais Mitsui qui développent ensemble la centrale.

Située au nord du Maroc, elle aura, à son achèvement, une capacité de 150 MW. La première phase qui est en cours de démarrage permettra la mise en place de 87 MW. Le financement du projet a été apporté par la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC), la Nippon Export and Investment Insurance (NEXI), Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC), la MUFG Bank et la Bank of Africa.

L’électricité produite par la centrale sera cédée à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (Onee) sur une période de 20 ans. « Ce projet confirme notre engagement à accompagner le Royaume du Maroc dans sa politique ambitieuse de transition énergétique. Il s’inscrit également dans la stratégie CAP 2030 du groupe EDF qui a pour ambition de doubler ses capacités de renouvelables dans le monde en les faisant passer de 28 GW à 50 GW nets entre 2015 et 2030 », a affirmé Bruno Bensasson, le PDG d’EDF Renouvelables.
https://www.agenceecofin.com/eolien/100 ... te-entamee

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65608
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maroc / énergie - environnement

Message par energy_isere » 12 sept. 2020, 10:50

Maroc : le potentiel de ressources récupérables de la découverte Anchois porté à plus de 1 Tcf de gaz

Agence Ecofin 7 sept 2020

La société d’exploration NSAI a publié une mise à jour des données exploitables de la licence Lixus, dans laquelle il précise que la découverte Anchois-1 abrite potentiellement plus de 1 Tcf de gaz naturel. D’autres ressources en perspectives sont en cours d’évaluation sur le site.

Image

Au Maroc, le contractant Netherland Sewell & Associates Inc. (NSAI) a opéré une nouvelle évaluation indépendante de la découverte Anchois-1, située sur la licence offshore de Lixus, à partir d’un retraitement des données 3D de la découverte. Cette opération a permis de porter à plus de 1 tcf les ressources gazières récupérables de la découverte. Ceci, à raison de 361 milliards de pieds cubes de ressources contingentes 2C et 690 milliards de pieds cubes de ressources prospectives 2U.

Cela représente une augmentation de 148 % par rapport à l’estimation précédente.

Les travaux ont également permis de révéler la possibilité de forer à faible coût certaines cibles de la licence, en fonction des liquidités disponibles.

Par ailleurs, Chariot Oil and Gas, qui contrôle le périmètre, a annoncé qu’elle continue d’identifier, d’évaluer et de quantifier d’autres perspectives sur la licence Lixus, à partir des données retraitées du site.

La licence de Lixus couvre une superficie d’environ 2 390 km2, avec des profondeurs d’eau allant du littoral à 850 m. La zone a fait l’objet d’une exploration antérieure avec des données sismiques 3D couvrant environ 1 425 km2 pour quatre puits d’exploration, y compris la découverte de gaz d’Anchois. Chariot y possède un statut d’opérateur avec 75 % d’intérêts. Le reste appartient à la société publique des hydrocarbures (ONHYM).
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... tcf-de-gaz


1 Tcf c'est 28 milliards de m3.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65608
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maroc / énergie - environnement

Message par energy_isere » 17 oct. 2020, 10:03

Maroc : Sound Energy obtient une prolongation de deux ans sur sa licence d’exploration Sidi Moktar


Agence Ecofin 13 oct 2020

Sound Energy a annoncé qu’elle a obtenu une extension de deux ans sur son permis onshore Sidi Moktar au Maroc. Cette décision des autorités du royaume permettra à la compagnie britannique de poursuivre ses activités d’exploration largement perturbées par la pandémie du coronavirus.

Image

Mardi, la compagnie pétrogazière britannique Sound Energy a obtenu une prolongation de deux ans sur son permis d’exploration onshore Sidi Moktar, qui couvre une superficie de 4 711 km2, dans le bassin d’Essaouira au centre du Maroc. Cette nouvelle extension a été approuvée par l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM) et arrivera à expiration en octobre 2022.

Celle-ci devrait permettre à l’entreprise de poursuivre ses activités d’exploration qui avaient été retardées tout le long de cette année, à cause de la Covid-19.

« Nous ne sommes pas les seuls à faire face aux perturbations provoquées par la Covid-19 et nous sommes heureux que l’ONHYM ait signé un amendement pour prolonger la période initiale d’exploration de deux ans […]. Nous continuons d’attendre avec impatience de débloquer le potentiel gazier qui, selon nous, existe dans cette zone », a commenté Mohammed Seghiri, Directeur général de Sound Energy.

La société dont les activités sont centrées sur l’Afrique du Nord, détient une participation de 75 % sur la licence Sidi Moktar et l’ONHYM les 25 % restants. La licence est au cœur des projets marocains visant à doper la production gazière, car elle a permis de détecter plusieurs failles abritant du gaz dont Kechoula, Koba-1 et Kamar-1.
https://www.agenceecofin.com/exploratio ... idi-moktar

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 65608
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maroc / énergie - environnement

Message par energy_isere » 24 oct. 2020, 09:37

Maroc: 5,65 milliards $ ont été investis dans le renouvelable en 10 ans et une somme équivalente est encore prévue

Agence Ecofin 20 oct 2020

Le royaume chérifien a investi 5,65 milliards $ dans les énergies renouvelables au cours de la décennie écoulée afin de garantir la satisfaction de ses besoins et d’écarter le spectre des délestages. Il prévoit également d’investir un montant équivalent au cours des prochaines années.

Le ministre marocain de l’Energie, Aziz Rabbah (photo) a annoncé que son pays a investi plus de 5,65 milliards $ dans les énergies renouvelables au cours des dix dernières années. Selon le responsable, le pays s’apprête à investir encore un montant équivalent dans le sous-secteur au cours des prochaines années.

« Ce sont des investissements importants qui seront réalisés dans la production électrique afin que le Maroc ne souffre plus de déficit et que nous ne revivions plus les délestages de 2009 », a affirmé le responsable.

Selon lui, le gouvernement et l’Office national de l’eau et de l’électricité ont fait des investissements significatifs pour fournir de l’énergie aux consommateurs industriels, mais également aux ménages. Selon les données du Conseil économique, social et environnemental du royaume, ce dernier a le potentiel de satisfaire 96 % de sa demande d’ici 2050.

Le pays a pour objectif d’allouer une part de 52 % du mix énergétique au renouvelable à l’horizon 2030, mais le roi Mohamed VI a récemment affirmé que cette ambition devrait être revue à la hausse.
https://www.agenceecofin.com/investisse ... ore-prevue

Répondre