Angola

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 18 janv. 2014, 13:16

Angola: Sonangol va attribuer 10 blocs pétroliers onshore

Agence Ecofin 14 Janvier 2014

Le gouvernement de l’Angola a annoncé le 13 janvier qu’il allait attribuer dix blocs pétroliers onshore, une première pour ce deuxième plus important producteur d'or noir en Afrique. «Il s'agit bien de la première mise aux enchères onshore en Angola et ce sont dix blocs qui vont être attribués», a précisé le service de communication de la compagnie pétrolière publique angolaise Sonangol dans un communiqué.

Sept blocs, qui peuvent être cumulés ou divisés, sont situés dans le bassin de la Kwanza et les trois restants dans le bassin du fleuve Congo, a-t-on ajouté de même source, sans plus de précision sur les délais de cette attribution. Sonangol prévoit cependant d’organiser trois réunions d'informations pour les investisseurs nationaux et étrangers entre fin janvier et début février à Luanda, Londres et Houston.

En février 2013, Sonangol avait déjà évoqué le lancement d'enchères onshore, parlant de quinze blocs, dix dans le bassin de la Kwanza et cinq dans le bassin du fleuve Congo.

L'Angola est le deuxième pays producteur de pétrole d'Afrique derrière le Nigeria, avec environ 1,7 million de barils par jour (mbj), produits exclusivement à partir de champs offshore. L’or noir représente 46% du PIB de l'Angola et 96% de ses exportations, selon les derniers chiffres de la Banque mondiale. Depuis 2002, le pays affiche l'une des croissances économiques les plus fortes du monde grâce à sa manne pétrolière. En 2014, l’Angola devrait réaliser un taux de croissance de 6,3%, selon les prévisions Fonds monétaire international.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... rs-onshore

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 08 févr. 2014, 20:40

Total cède à Sonangol sa participation de 15% dans un bloc offshore angolais pour 750 millions $

Agence Ecofin 04 fev 2014

Le groupe pétrolier français Total a annoncé, le 4 février, la signature d'un accord de cession à la compagnie publique angolaise Sonangol E&P de sa participation de 15% dans le bloc offshore 15/06 en Angola.

Le montant de la transaction, qui reste soumise à l'approbation des autorités, s’élève à 750 millions de dollars.

Total a précisé dans un communiqué que le bloc 15/06 est situé en eaux profondes à environ 350 kilomètres au nord-ouest des côtes de Luanda. Il couvre une superficie d'environ 2984 km carrés pour une profondeur d'eau comprise entre 220 et 1700 mètres.

Image

Le bloc est aujourd'hui opéré par Eni (35%) aux côtés de Total (15%), Sonangol (15%), SSI (filiale de Sinopec et Sonangol, 25%), Statoil (5%) et Falcon Oil Angola Investimentos (5%).

«La vente de notre participation dans le bloc 15/06 reflète la stratégie de gestion dynamique du portefeuille du groupe. Elle s'inscrit dans le choix d'allouer prioritairement nos investissements à des actifs dans lesquels le groupe possède des participations plus élevées, tels que le bloc 17, où le projet CLOV est en cours de développement, et le bloc 32 avec le futur développement du projet Kaombo», a commenté Jacques Marraud des Grottes, directeur Afrique Exploration-Production de Total.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... 0-millions

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 21 mars 2014, 10:44

suite de ce post du 23 Nov 2013 viewtopic.php?p=354769#p354769

Le 4ieme FPSO de TOTAL.

(les 3 autres sont Girassol, Dalia, et Pazflor)

source Usine Nouvelle du 27fev 2014
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5052
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Angola

Message par Raminagrobis » 29 mars 2014, 14:35

lien pic de production de l'angola prévu pour 2016 selon le FMI.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 14 avr. 2014, 19:49

Total investit 16 milliards $ en Angola

14 Avril 2014 Le Figaro

Total va investir avec des partenaires dans le champ pétrolier offshore ultra-profond de Kaombo, en Angola, un projet dont le coût a été réduit de quatre milliards de dollars, à 16 milliards (11,5 milliards d'euros). Le démarrage de la production sur le site, dont la capacité devrait atteindre à terme 230.000 barils par jour, est prévu en 2017, précise le groupe français dans un communiqué.

Total, présent en Angola depuis 1953, est déjà le premier producteur de pétrole dans le pays avec une production représentant 186.000 barils équivalents pétrole par jour. L'Angola est le deuxième plus gros producteur de pétrole en Afrique.

"Le schéma de développement de Kaombo comprend 59 puits sous-marins, raccordés par près de 300 km de lignes sous-marines à deux unités flottantes de production, stockage et déchargement (FPSO) d'une capacité de production de 115.000 barils par jour chacune", indique Total dans son communiqué.


Total, qui détient 30% du bloc 32 dont six des 12 champs seront exploités dans le cadre du projet Kaombo, a pour partenaires Sonangol P&G, Sonangol Sinopec International, la filiale d'ExxonMobil Esso et Galp Energia.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/0 ... angola.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 15 avr. 2014, 19:40

suite du post au dessus.

Pour ce faire TOTAL attribue 2.4 milliard de $ de contrat à AKER sur le bloc de Kaombo.

Aker Wins $2.4B Subsea Contract Offshore Angola

April 15, 2014

Norwegian oilfield services firm Aker Solutions announced Tuesday that it has won a $2.4-billion contract from Total SA to provide a subsea production system for the Kaombo Block 32 development offshore Angola.

Kaombo is one of the world's largest subsea developments. It is located some 90 miles off the coast of Angola.

The contract will see Aker deliver 20 subsea manifolds and 65 vertical subsea wellsets. The order also includes associated controls as well as work-over and tie-in systems.

The first deliveries are scheduled to start in the second quarter of 2015.

............
http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... ore_Angola

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 16 avr. 2014, 13:40

suite du post au dessus.
Des méga-contrats pour développer le gisement de Total en Angola

AFP 16 AVRIL 2014

A peine lancé, le développement du gisement pétrolier géant de Total, au large de l’Angola, génère des méga-contrats pour les groupes de services pétroliers comme le français Technip, bien que les coûts du projet aient été revus fortement à la baisse.

Le plus gros contrat sous-marin de son histoire: c’est ainsi que le groupe d’ingénierie pétrolière Technip qualifie la commande de 3,5 milliards de dollars que le géant Total et ses partenaires ont passée au consortium qu’il forme avec Heerema Marine Contractors, dans le cadre de la mise en exploitation de son projet Kaombo, en eaux très profondes.

Le groupe français a précisé dans un communiqué mercredi que sa part serait d’environ 55% du montant total du contrat, tandis que son partenaire néerlandais engrangerait les 45% restants.

«Ce projet est le plus grand contrat +subsea+ jamais remporté par Technip. Notre position sur le marché de l’ultraprofond s’en trouve ainsi renforcée», a commenté Thierry Pilenko, PDG de Technip.

Le contrat porte sur l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction, l’installation (EPCI) ainsi que la pré-mise en service de la partie sous-marine des conduites du projet Kaombo.

Au total, le coût du projet Kaombo a été raboté de 20 milliards à 16 milliards de dollars. Total en est l’opérateur avec une participation de 30%, aux côtés de Sonangol P&P (30%), Sonangol Sinopec International (20%), Esso E&P Angola (15%) et Galp Energia (5%).

Le démarrage de la production est prévu en 2017. Les six gisements du bloc 32 (sur les 12 champs découverts) qui s’étendent sur une surface de 800 km2 produiront 230.000 barils de pétrole par jour en pleine capacité, pour des réserves estimées à 650 millions de barils.

De son côté, le patron d’Heerema Marine Contractors, Pieter Heerema, s’est réjoui d’avoir remporté «le plus important contrat SURF (ndlr: de conduites sous-marines) jamais attribué dans l’industrie à ce jour comme premier projet pour l’alliance Technip Heerema».

Mardi, c’est le groupe parapétrolier norvégien Aker Solutions qui annonçait un contrat de 14 milliards de couronnes (1,7 milliard d’euros) avec Total pour la fourniture d’équipements sous-marins en Angola.

- «Tenir les coûts» -

Pourtant, le projet Kaombo a failli ne jamais sortir des cartons, ajourné à plusieurs reprises en raison des coûts importants liés à ce champ pétrolier situé à une profondeur d’eau de 1.400 à 1.900 mètres, à environ 260 kilomètres au large de la capitale Luanda.

L’industrie pétrolière déplore régulièrement une inflation de ses charges --salaires, location des équipements, etc.-- face à des prix du pétrole brut relativement stables, notamment dans les pays désireux de développer une industrie pétrolière locale, ce qui nécessite la formation d’employés locaux.

Total, qui est l’opérateur du projet, et ses partenaires ont finalement réussi à faire baisser l’addition, notamment en réduisant le recours à la main d’oeuvre locale et en transformant deux tankers en unités de production, auxquelles 59 puits sous-marins sont raccordés par près de 300 km de lignes sous-marines.

La maîtrise des coûts est d’ailleurs devenue «un élément majeur de notre réflexion stratégique», avait déclaré récemment le PDG de Total, Christophe de Margerie. «Si on veut pouvoir faire Libra (au Brésil, ndlr), si on veut pouvoir faire les gaz de schiste et les huiles (pétrole, ndlr) de schiste en Argentine, il faut tenir les coûts».

Kaombo renforce la présence de Total en Angola, un pays qu’il qualifie de «prioritaire» et où il est depuis fin 2013 la première compagnie opératrice avec une production d’environ 600.000 barils équivalent pétrole par jour, et de 186.000 bep/jour l’an dernier en part du groupe.

En février, le groupe avait annoncé la cession à la compagnie publique Sonangol de sa participation de 15% dans un permis d’exploration pétrolière au large de ce pays, pour 750 millions de dollars, afin de privilégier les actifs dans lesquels il possède des participations plus élevées, comme Kaombo.

Son principal actif dans le pays est le bloc 17, en eaux profondes, dont il est opérateur avec une participation de 40%, tandis que le champ CLOV devrait entrer en production cette année.

Le géant français détient également une participation de 13,6% dans le projet Angola LNG qui vise à commercialiser des réserves de gaz naturel du pays sous forme de GNL (gaz naturel liquéfié).
http://www.liberation.fr/economie/2014/ ... ire_998468

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 08 mai 2014, 13:20

Angola: Cobalt International fait une importante découverte de pétrole dans le bassin Kwanza

Image

Agence Ecofin 06 Mai

La compagnie américaine Cobalt International Energy Inc, cotée à New York, a annoncé, le 1er mai, la découverte sur le bloc 20, dans le bassin offshore de Kwanza en Angola, d’un réservoir estimé à entre 400 et 700 millions de barils de pétrole.

Il s’agit d’un système de 76m d’huile nette intercepté avec le puits d’exploration Orca #1, dans le pré-salifère en eau profonde, qui a atteint une profondeur totale de 3872m.

Au test de production, le puits a montré un flux de 3700 barils de pétrole par jour et de 16,3 millions pied-cubes par jour de gaz. « C’est la plus grande et la plus importante découverte de pétrole faite à ce jour dans le bassin Kwanza, probablement l’un des plus grands champs pétroliers en Angola », a commenté Joseph H. Bryant, Pdg de Cobalt.

L’opérateur Cobalt International détient à 40% le bloc 20, contre 30% pour chacun de ses partenaires Sonangol Pesquisa e Produção, S.A. et BP Exploration Angola(Kwanza Benguela) Ltd.
http://www.agenceecofin.com/petrole/060 ... sin-kwanza

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 13 juin 2014, 19:08

Le projet CLOV de TOTAL en offshore Angolais se déroule bien.
Total Production Underway on CLOV Development off Angola

by Gene Lockard|Rigzone Staff| June 12, 2014

Production is underway in CLOV, a major deepwater development 86 miles (140 kilometers) off the coast of Angola in Block 17, French oil and gas major and 40-percent operator Total S.A. said Thursday. CLOV has a capacity of 160,000 barrels of oil per day, with proven and probable reserves of more than 500 million barrels, the company said.

“CLOV is a flagship project for Total. It demonstrates the Group’s capacity to successfully start-up projects on time and within budget while mastering cutting-edge deep offshore technologies and keeping safety and environment a top priority,” Arnaud Breuillac, Total’s Exploration & Production president, said in a statement.

CLOV is expected to bring Total “a step closer to achieving our production potential of 3 million barrels per day by 2017,” Breuillac said.

The CLOV project is the four developing fields of Cravo, Lirio, Orquidea and Violeta. It comprises 34 wells and 8 manifolds that are connected by 111 miles (180 kilometers) of subsea pipelines to a Floating Production Storage and Offloading (FLSO) FPSO unit between 3,609-4,593 feet (1,100 and 1,400 meters) deep, the company said.

Block 17 is operated by Total, Statoil ASA, Esso (Exxon Mobil Corp.) and BP plc.
https://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/ ... off_Angola

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 14 juin 2014, 13:01

Angola: Total annonce le démarrage de la production du projet CLOV en offshore profond

Agence Ecofin 12 Juiin 2014

Le groupe pétroler français Total a annoncé, le 12 juin dans un communiqué, avoir démarré la production de CLOV, un projet «majeur» situé en offshore profond à 140 kilomètres au large de Luanda, la capitale de l'Angola.

Total vise, sur ce projet, une capacité de production initiale de 160 000 barils par jour, sur la base de réserves, prouvées et probables, de plus de 500 millions de barils.

Après Girassol, Dalia et Pazflor, il s'agit de la quatrième unité flottante de production, de stockage et de d'enlèvement de pétrole (FPSO) sur le bloc 17, dont Total est l'opérateur avec une participation de 40%.

«CLOV est un projet phare pour Total. Il démontre la capacité du groupe à mettre en production ses projets dans le respect du budget et du planning, sa maîtrise des techniques de pointe en offshore profond et son souci permanent de la sécurité et de l’environnement », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration & Production du groupe.«Avec CLOV, le Bloc 17 devient le plus grand bloc opéré par Total avec une production journalière de 700 000 barils», a-t-il ajouté

Sonangol est le concessionnaire du bloc 17 (40%), aux côtés de Statoil (23,3%), Esso Exploration Angola (20%) et BP (16,7%).

Total rappelle dans son communiqué que son objectif est d’atteindre une production globale de trois millions de barils par jour à horizon 2017.

Image
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... re-profond

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 16 juin 2014, 17:10

Clov : Total met un géant à la mer !

Usine Nouvelle le 13 juin 2014

Image

Le porte-avion Charles de Gaulle lui rendrait 40 mètres de long*. S’il était debout, il frôlerait le haut de la tour Eiffel*. S’il passait sur la balance, il serait à l’équilibre avec 400 avions A380*… Et pourtant il flotte ! Ce mastodonte, c’est Clov, un FPSO (Unité flottante de production, de stockage et de déchargement) signé Total. Ce jeudi 12 juin, il a produit ses premières gouttes de pétrole. A terme, il fournira 160 000 barils par jour issus de 34 puits répartis sur 400 kilomètres carrés. Au-delà de l’extraction, il traite l’huile, la stocke et la transfère sur des pétroliers via une bouée de déchargement située à 2 kilomètres. Ce petit bijou est le fruit d’un projet de 7 milliards de dollars, qui, notons-le, n’a présenté aucun retard sur son planning. *Clov mesure 305 mètres de long pour 61 mètres de large et pèse 118 000 tonnes.
http://www.usinenouvelle.com/article/cl ... er.N268519

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 23 août 2014, 13:13

Angola : le secteur pétrolier alimente un circuit illicite géant

Agence Ecofin 21 Aout 2014

Un impressionnant réseau de trafic illicite se serait créé autour du secteur pétrolier de l’Angola, second producteur de pétrole en Afrique derrière le Nigeria.

En seulement sept jours, ce sont 154 550 litres de carburant dont 77 430 litres de mazout à destination de la RD Congo qui ont été saisis dans le circuit illicite par la police angolaise de la province du Zaïre, rapporte mercredi Angola Press.

Ces dernières années, l’Angola a impulsé une nouvelle dynamique à l’exploration et à l’exploitation pétrolière en offshore profond et ultra-profond qui le rapproche davantage du premier producteur africain de l’or noir.

Des majors du secteur sont à l’œuvre à cet effet, notamment le groupe italien ENI qui s’apprête à passer à la production dans le projet West Hub Development avec 12 puits de production, dans une zone où le niveau de l’eau varie entre 1000 et 1500 m.

Ailleurs, c’est le groupe français Total qui a démarré, il y a quelques mois, la production dans son projet phare CLOV, en offshore profond, avec une capacité de production initiale de 160 000 barils par jour.
http://www.agenceecofin.com/gouvernance ... cite-geant

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 20 sept. 2014, 13:31

Angola : ENI découvre 300 millions de barils de pétrole à 150 km de la côte

Agence Ecofin 18 sept 2014

Le géant italien du pétrole ENI a fait une nouvelle découverte estimée à 300 millions de barils de pétrole, dans le puits Ochigufu 1 NFW sur le prospect d’exploration Ochigufu du bloc offshore 15/06.

Il s’agit de la dixième découverte de pétrole commercialisable sur le bloc 15/06 que le pétro-gazier italien entend mettre en production en un temps record. « Cette importante découverte, qui sera amenée à la phase de production en un temps record, ajoute plus de valeur au bloc 15/06 », a commenté le 17 septembre Claudio Descalzin, CEO d’ENI.

Ochigufu 1 NFW est situé à environ 150 km au large de l’Angola et à 9,8 km du Ngoma FPSO. Il a été foré par l’unité d’Ocean Rig Poseidon et a atteint une profondeur totale de 4470 m, dans un milieu de 1337 m de profondeur d’eau.

Le groupe Eni est opérateur du bloc 15/06 avec 35% de participation, à côté des partenaires Sonangol P&P (30%), SSI Fifteen Ltd (25%), Falcon Oil Holding Angola SA (5%) et Statoil Angola Block 15/06 (5%).

Image
http://www.agenceecofin.com/petrole/180 ... de-la-cote

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 04 oct. 2014, 14:43

Angola: Luanda augmente de 25% le prix du carburant

Agence Ecofin 29 sept 2014

L'Angola, deuxième producteur de pétrole du continent africain derrière le Nigeria, a décidé d'augmenter de 25 % le prix du carburant.

D’après l’AFP, citant le quotidien Jornal de Angola, la décision intervient quatre ans après la dernière augmentation et fait suite à un décret autorisant la société Sonangol Distribuidora à actualiser les prix des produits dérivés du pétrole, avec le prix de tous les combustibles qui vont augmenter de 46,4 %.

Les prix des carburants ont été relevés de 25%, le litre d'essence est passé 60 à 75 centimes de dollars et celui du diesel de 40 à 50 centimes de dollars, après les dernières hausses de 46,4 % et 138,35% intervenues respectivement en 2010 et 2005.

Cette hausse intervient quelques jours après la visite à Luanda, le 16 septembre, de l'un des directeurs adjoint du Fonds monétaire international (FMI), alors que l’institution financière appelle depuis des années l’Angola à cesser de subventionner les carburants, rapporte-t-on.

L'Angola produit environ 1,7 million de barils de pétrole brut par jour mais importe l’essentiel des produits dérivés dont la subvention représenterait 4% du Produit intérieur brut (PIB) du pays.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... -carburant

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54144
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Angola

Message par energy_isere » 11 oct. 2014, 13:56

Nigeria : Shell vend sa concession pétrolière OML 29 pour 2,58 milliards $ à un consortium

Agence Ecofin 09 Oct 2014

Royal Dutch Shell a vendu sa riche concession d’exploitation pétrolière OML 29, bloc pétrolier et oléoduc associé, pour un montant de 2,58 milliards de dollars à un consortium dirigé par la firme de négoce Aiteo et le groupe Taleveras. C’est ce que rapporte le 10 octobre le site nigérian This Day Live, ajoutant que le groupe anglo-néerlandais voulait vendre quatre de ses blocs pétroliers onshores, OML 18, 24, 25 et 29, outre Nembe Creek Trunkline, son actif pétrolier à l’épreuve de fuites dus au siphonage dans le Delta du Niger.

Selon une source proche du dossier, cité par Wall Street Journal, la transaction a été menée à terme et c’est une « excellente affaire » pour Taleveras, conglomérat de négoce fondé par l’homme d’affaire nigérian Igho Sanomi (photo). « Le pompage du pétrole est en encore énorme à OML 29 », a ajouté cette source, d’après Wall Street Journal qui précise que le groupe Taleveras s’est refusé à tout commentaire.

Un porte-parole de Royal Dutch Shell confie de son côté que le groupe anglo-néerlandais a « signé des accords d’achat-vente sur quelques unes de ses concessions pétrolières mais pas sur toutes celles » dont le groupe cherche à se libérer.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... consortium

Répondre