Ethiopie

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Ethiopie

Message par energy_isere » 22 août 2008, 19:47

Image


Un groupe US basé au Texas veut investir 60 millions de $ dans l' exploration pétroliére en Ethiopie.

On se souvient que des rebelles séparatistes avaient fait une attaque sur une compagnie d' exploration Chinoise en Avril, faisant 74 morts.

Ethiopia, U.S. Billionaire's Titan Resources Signs Oil Accord

By Jason McLure

Aug. 21 (Bloomberg) -- Titan Resources Corp., owned by U.S. billionaire Nelson Bunker Hunt, won agreements to explore two areas in Ethiopia for oil and gas, the Mines Ministry said.

The Dallas, Texas-based company will invest as much as $60 million to explore tracts of Ethiopia's eastern Ogaden basin and the northern Blue Nile basin, Abiy Hunegnaw, director of petroleum operations at the Addis Ababa-based ministry, said in a telephone interview yesterday. The two blocks combined cover an area larger than 100,000 square kilometers (38,610 square miles), Hunegnaw said. Titan and Ethiopia agreed to a 25-year production-sharing agreement.

``We are very lucky to have them,'' Hunegnaw said.

Exploration in Ethiopia's eastern Ogaden region was suspended in April 2007 after separatist rebels from the Ogaden National Liberation Front attacked an exploration team for China's Zhongyuan Petroleum Exploration Bureau, killing 74 people. ZPEB was working under contract for Petronas Bhd, Malaysia's state-owned oil company, which controls three exploration zones in the Ogaden.



http://www.bloomberg.com/apps/news?pid= ... fer=africa

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 16 févr. 2013, 11:53

L’Égypte et le Soudan craignent le Grand Renaissance Dam (GRD) éthiopien

Agence Ecofin 12 Fev 2013

L'Egypte et le Soudan craignent le projet hydro-électrique de construction du barrage sur le Nil Bleu en Éthiopie, qui risque de compromettre la productivité agricole à travers d'immenses étendues de terres arabes. Le barrage hydroélectrique d’une puissance de 6000 MW, situé à 40 km de la frontière soudanaise, devrait être achevé en 2015.

Les autorités éthiopiennes avaient passé outre les plans d'urgence élaborés par l'Egypte et divulgués par Wikileaks, consistant à traverser l’espace aérien soudanais et à déployer des frappes aériennes pour détruire ce projet hydroélectrique de 4,8 milliards de dollars. L’intention avait d’ailleurs été démentie par l’ambassadeur du Soudan en Ethiopie.

Alemayehu Tegenu, le ministre éthiopien de l'Eau et de l'Energie, a récemment reçu ses homologues égyptien et soudanais à Addis-Abeba pour négocier un accord diplomatique, à la recherche de la coopération technique dans la gestion des ressources naturelles partagées. Mais les deux pays en aval ont tout à redouter de la réduction de leur approvisionnement en eau douce que le barrage éthiopien leur promet. Les deux pays dépendent de l’eau du Nil et de ses sédiments riches en nutriments favorables aux cultures vivrières.

Le réservoir de 63 milliards de m3 d'eau que le barrage retiendra, mettra plusieurs années à se remplir, années durant lesquelles le débit du fleuve sera nécessairement réduit. Sans parler du limon que le barrage retiendra.

Depuis plus d’une décennie, l’Ethiopie poursuit une croissance économique à la chinoise, dévoreuse d’énergie. Son immense potentiel hydroélectrique répond à son besoin. Acceptera-t-elle de freiner son progrès pour ne pas porter préjudice à ses voisins ?


http://www.agenceecofin.com/electricite ... -ethiopien

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 24 févr. 2013, 13:15

Tullow Oil qui avait découvert du pétrole au Kenya recherche si la ressource s' étend jusqu'en Ethiopie. La structure géologique serait comparable. Forage en cours si j' ai bien compris.

British firm drills for Ethiopia’s first oil

24 February 2013 LONDON

Tullow Oil, the British explorer that found Kenya’s first crude a year ago, is about to find out whether the resources extend into neighbouring Ethiopia, a nation dependent on agriculture that’s yet to discover any petroleum.
Tullow, Africa Oil Corp and Marathon Oil Corp plan to complete their Sabisa well in western Ethiopia’s South Omo Block this quarter. “The first discovery would be big news,” said Martin Mbogo, Tullow’s manager for Kenya, where its Ngamia well struck oil in March. “That would be historical for Ethiopia.”
Tullow, a London-based explorer, is targeting East Africa’s Tertiary Rift, a geological fault that’s yielded oil in Uganda as well as Kenya. For the company, an Ethiopian find may prove a new oil province. For the country, evidence of crude could help the government curb energy imports and diversify an economy that relied on coffee for about a quarter of export earnings in 2011.
“We are importing every drop of oil and gas,” Ethiopian Mines Minister Sinknesh Ejigu said. “We want to change this game.”
Licenses won by Tullow and Africa Oil in Kenya and Ethiopia cover an area almost as large as the North Sea. Only 11 wells have been drilled there so far, compared with more than 2,400 wells in the sea. While gas has been found in eastern Ethiopia, the partners are focusing on the western Omo region in the hope it will prove the extension of the petroleum system from Kenya.
The structure is almost identical to what we see at Ngamia,” Africa Oil Vice President of Business Development James Phillips said in an interview in Addis Ababa. “This is a huge well for Ethiopia. This is really a key well.”
............

http://thepeninsulaqatar.com/business/2 ... t-oil.html

et gros potentiel sur la région commune Ethiopie-Kenya (10 milliards de barils évoqués .....)

Tullow Drills for Ethiopia’s First Oil in Kenyan Extension

Feb 22.

Tullow, Africa Oil Corp. (AOI) and Marathon Oil Corp. (MRO) plan to complete their Sabisa well in western Ethiopia’s South Omo Block this quarter.
....................

Omo Wetlands

The project partners are in talks with Kenya and Ethiopia to allow their contractor, China’s BGP Inc., to conduct seismic studies in the border area covering the Omo River wetlands. The border is currently closed and it takes days to transport equipment on dirt roads to cross at the nearest checkpoint.

“It could be one of most prospective, interesting areas,” Phillips said. “It’s going to be a tricky area to work,” which is similar to the Mississippi River delta in Louisiana.

The Kenya-Ethiopia frontier basin may hold as much as 10 billion barrels of oil and gas resources, Nomura Holdings Inc. said in a January note. Tullow and Africa Oil plan to drill about 11 wells in the area this year, of which three will be in Ethiopia.
The area is “10 times bigger than Tullow’s Uganda acreage,” Nomura said. The South Omo block is “one of the golden blocks of the Tertiary Rift,” the brokerage said.


http://www.bloomberg.com/news/2013-02-2 ... on-1-.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 18 août 2013, 12:37

Ethiopie: Genel Energy plc obtient 40% des parts dans le bloc onshore Adigala

Agence Ecofin 16 Aout 2013

Genel Energy plc est entré dans le bloc onshore éthiopien Adigala avec une participation non operateur de 40% au terme d’un accord avec New Age Ethiopia Ltd, filiale de New Age African Global Energy Ltd.

La compagnie d’exploration pétrolière et gazière anglo-turque devra, en conséquence, endosser des coûts antérieurs et contribuer au sondage sismique 2D prévu avant fin 2013. Les résultats de ce sondage aideront à peaufiner les données existantes datant de 2012 sur 520 km et qui ont révélé des systèmes de pétrole sur le bloc Adigala. Ils paveront la voie à des programmes de forage sur des objectifs identifiés.

Selon Genel Energy, la transaction devra s’achever au plus tard septembre 2013 mais reste conditionnée à l’approbation du gouvernement éthiopien.

Le bloc Adigala couvre 27 000 km2 dans le nord-est de l’Ethiopie et fait frontière au nord avec Djibouti et à l’est avec le Somaliland.

Image



http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... re-adigala

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 4713
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Ethiopie

Message par Raminagrobis » 24 août 2013, 22:33

La Chine délocalise des entreprises en Ethiopie pour réduire ses coûts

C'est dans l'industrie de la chaussure. Des entreprise chinoises déménagent leur production en Ethiopie, pour y profiter de la main d'oeuvre à prix plancher bien sur, mais aussi de la disponibilité abondante de cuir dans ce pays africain .
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 27 oct. 2013, 11:06

Le plus grand parc éolien d'Afrique est maintenant en Ethiopie.

Ethiopia opens Africa’s largest wind farm (26/10/2013 Evwind)

.....
The 120 MW, 84-turbine farm – straddling a sprawling field of grassland dotted by stone-brick hamlets more than 780 kilometers north of Addis Ababa – is part of a plan to mitigate the impact of dry seasons on the country’s dams.

At present, Ethiopia’s energy resources are almost completely derived from hydropower projects.
.....

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 08 déc. 2013, 12:40

Le Français Vergnet a construit en Ethiopie le plus grand champ éolien d’Afrique

Agence Ecofin 02 Dec 2013

Avec les 84 éoliennes d'Ashegoda, la région du Tigré dans le nord de l'Ethiopie, abritera le plus vaste champ éolien d'Afrique, rapporte le 2 décembre l’AFP.

Cet ouvrage, présenté comme « un gigantesque champ ultra-moderne », est construit par l'entreprise française Vergnet pour un investissement total de 230 millions d'euros et une capacité de 120 MW.

C’est l'un des projets énergétiques phares de l’Ethiopie qui dispose d'une capacité de production actuelle de 2177 MW, destinée à atteindre 10 000 MW en 2015.

Mais, il pourra être supplanté par un champ en cours de construction par une firme chinoise pour une capacité deux fois supérieure, dans le sud-est de l'Ethiopie. Ces différents projets renforceront la position de l’Ethiopie qui exporte l'électricité vers le Soudan, Djibouti et bientôt le Kenya.

http://www.agenceecofin.com/energies-re ... -d-afrique

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 22 mars 2014, 13:00

Ethiopie: le barrage de «la Grande Renaissance» apportera à l’Etat 2 millions €/jour à partir de 2017

Agence Ecofin 21 Mars 2014

Le barrage hydroélectrique de la Grande Renaissance, en construction sur le Nil Bleu, en Ethiopie, devrait générer des revenus provenant de l’exportation de l’électricité de 2 millions d’euros par jour au profit de l’Etat éthiopien à partir de 2017. Ce plus grand barrage hydroélectrique en Afrique aura à terme une capacité de production de 6000 mégawatts et permettra au pays d'accroître ses exportations d'électricité vers ses voisins, dont le Soudan, Djibouti, le Kenya, le Soudan du Sud et le Yémen.

Entamée en 2011, la construction du barrage de la Grande Renaissance a été financée par le gouvernement et par le peuple éthiopien comme par la diaspora, qui a souscrit à des «obligations barrage». Le coût total du projet est évalué à 4,7 milliards de dollars.

La construction de ce barrage est vivement contestée par l’Egypte. Le Nil Bleu vient en effet se jeter au Soudan dans le Nil, le fleuve qui fournit la quasi-totalité de son eau à l'Egypte. Celle-ci a peur de se voir confisquer ses ressources hydriques et reproche aux Ethiopiens d'avoir mené le projet en secret et de façon unilatérale.

Des négociations sur l’impact économique et social de ce projet ont été engagées en décembre dernier entre le Soudan, l'Egypte, et l'Ethiopie. Mais l'Egypte, après avoir fait des propositions qui obligeraient l'Ethiopie à respecter «son droit à la sécurité de l'eau», a claqué la porte en janvier. Pour défendre ses droits, Le Caire se fonde, notamment, sur un accord de 1959 avec le Soudan concernant le partage du contrôle et de l'utilisation des eaux du Nil. Les Ethiopiens se défendent en précisant que leur objectif est de générer de l'électricité, et non pas d'arrêter l'eau.


http://www.agenceecofin.com/hydroelectr ... ir-de-2017

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 19 juil. 2014, 13:23

suite de ce post plus haut viewtopic.php?p=344123#p344123

Ethiopie: Tullow Oil enregistre un nouvel échec avec Gardim-1 sur le bassin Chew Bahir

Agence Ecofin 14 Juillet 2014

Tullow Oil Plc, pétro-gazier britannique, a enregistré un véritable échec sur le bassin Chew Bahir, licence South Omo dans l’onshore de l’Ethiopie, où il a foré sans succès Gardim-1, son deuxième puits exploratoire.

Le puits a atteint la profondeur totale de 2468 m, dans la partie est du bassin, et « n’a pas intercepté de pétrole commercial», a annoncé le 14 juillet cette multinationale d’exploration sur le pétrole et le gaz, très active en Afrique de l’Est et de l’ouest, deux régions à intenses activités d’exploration.

Tullow dit avoir rencontré des « réservoirs mineurs avec des manifestations de gaz thermogénique juste au-dessus du sous-sol ». Ce sont, notamment, des formations lacustres et volcaniques semblables à celles précédemment rencontrées dans le puits Shimela-1 dans le nord-ouest du bassin Chew Bahir.

La compagnie souligne devoir obturer et abandonner Gardim-1, tout en se fixant de continuer l’interprétation des données sismiques d’autres zones à fort potentiel dans la licence et sur lesquelles elle compte focaliser la prochaine campagne de forage. « Nous avons à présent des données précieuses, dont des preuves de gaz thermogénique, et attendons avec intérêt la prochaine phase de la compagne d’exploration en Ethiopie », a commenté Angus McCoss, directeur de l’exploration chez Tullow.

http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... chew-bahir

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 21 mars 2015, 13:12

Ethiopie : la centrale hydroélectrique Gibe III sera mise en service en 2015

Agence Ecofin 20 mars 2015

Le ministre éthiopien de l’Eau et de l’énergie, Alemayehu Tegenu a révélé que la centrale hydroélectrique de Gibe III démarrera sa production d’électricité, en 2015. « Gibe III débutera sa production d’énergie après la saison des pluies. Ce sera au cours de cette année.» a-t-il déclaré au média Bloomberg. En Ethiopie, la saison des pluies se déroule de juin à août.

La centrale de Gibe III, d’un coût total de 1,6 milliard de dollars a une capacité de 1870 MW générés par ses dix turbines de 187 MW. Selon M. Tenugu, ces turbines seront mises en service les unes après les autres, à un rythme d’une turbine par mois. « S’il y a suffisamment d’eau dans le réservoir, la centrale pourra fonctionner à plein régime. Sinon, le nombre de turbines mises en service sera limité.» a-t-il expliqué. La capacité de stockage de la centrale est de 11,8 milliards de mètres cubes.

L’énergie produite par le barrage est destinée à l’alimentation du secteur industriel et à l’exportation en cas d’excédent de production.

http://www.agenceecofin.com/hydroelectr ... ce-en-2015

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 20 juin 2015, 12:39

Une ligne haute tension reliera l’Ethiopie au Kenya pour 120 millions $

Agence Ecofin 19 Juin 2015

L’Ethiopie a conclu avec la China Electric Power Equipment and Technology un contrat relatif à la construction d’une ligne de transmission haute tension la reliant au Kenya. La ligne, longue de 433 km, s’étendra de Wolaita au sud de l’Ethiopie jusqu’à la frontière entre les deux pays. Elle aura un coût total de 120 millions $.

Cette ligne n’est qu’une première partie des 1045 km de réseau de transmission électrique prévus pour être construits entre l’Ethiopie et le Kenya. Elle intervient dans le cadre du programme national qui vise à faire de l’Ethiopie l’un des principaux exportateurs d’énergie de la région.

Le pays compte y parvenir en développant son potentiel hydroélectrique qui s’élève selon les experts à 45 GW environ.

Actuellement, le pays exportateur n’envoie que 10 MW d’électricité à son voisin. Mais il a déjà signé un contrat qui prévoit l’exportation de 400 MW supplémentaires. Une fois achevée, ce qui devrait être le cas d’ici trois ans, la ligne de transmission sera capable de transporter environ 2000 MW d’électricité.

http://www.agenceecofin.com/electricite ... 0-millions

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 01 août 2015, 13:19

Ethiopie: le gouvernement achètera l’électricité produite par le Corbetti Geothermal Power

Agence Ecofin 29 juillet 2015

En Ethiopie, le gouvernement a annoncé, à la faveur de la visite du président américain Barack Obama, un accord d’achat de l’électricité produite par le Corbetti Geothermal Power.

Pour les promoteurs de cette initiative, cette étape constitue une avancée majeure dans sa mise en œuvre. L’Islandais Reykjavik Geothermal Ltd (RGL) et ses partenaires ont annoncé que grâce à ce contrat d’achat de 7,53 cents de dollars US par Kwh, les travaux de la centrale qui sera implantée dans la région d’Oromia pouvaient débuter.

«Les tours de forages seront désormais mobilisés et nous devrions les avoir dans les trois prochains mois afin de commencer les travaux.» a affirmé Edward Njoroge qui est à la fois le représentant de la Berkeley Energy, un des associés de l’initiative, et le principal dirigeant du projet.

La mise en place des 20 premiers MW produits dans le cadre de ce projet coûteront 100 millions de $ qui seront entièrement financés par la RGL, l’Icelandic Drilling Co et le fond africain des énergies renouvelables managé par la Berkeley Energy. Quand il arrivera à terme, en 2023, le projet aura connu un investissement de 2 milliards de dollars et générera 500 MW.

Les USA qui ont accompagné les négociations via le programme Power Africa ont déclaré par la voix de Barack Obama que «l’initiative aidera le gouvernement éthiopien à atteindre ses objectifs ambitieux en matière d’augmentation de l’accès à l’électricité à travers le pays et contribuera à ouvrir au marché les autres grandes sources d’énergies renouvelables dont dispose l’Ethiopie»


http://www.agenceecofin.com/geothermie/ ... rmal-power

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 12 sept. 2015, 13:21

L’Egypte s’impatiente de recevoir les résultats de l’impact du barrage de Grand Renaissance sur le Nil

Agence Ecofin 07 sept 2015

Hossam Moghazi, le ministre égyptien de l’Irrigation a exprimé son inquiétude à propos de l’incapacité des cabinets de consultation à soumettre le rapport de l’étude d’impact du barrage de Grand Renaissance sur les eaux du Nil.

Il s’agit là du deuxième retard sur la publication de cette étude qui, initialement prévue pour le mois d’août, avait été reportée au 5 septembre dernier. L’étude d’impact avait été confiée au Français BRL à hauteur de 70% et à l’Allemand Deltares pour les 30% restants. Les causes de ce retard sont toujours inconnues.

L’Ethiopie qui avait entrepris de construire le barrage de Grand Renaissance d’une capacité de 6000 MW s’était heurtée aux réticences de l’Égypte qui craignait que la mise en place de ce barrage n’entrave l’arrivée des eaux du Nil sur son territoire.

La présente étude commanditée en vertu d’une déclaration de principe signée par l’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie avait pour mission de déterminer si ces craintes étaient fondées.

M. Moghazi a annoncé que les représentants des trois pays se réuniront très prochainement pour décider des mesures à adopter suite à ces retards pour préserver l’intérêt de toutes les parties.

http://www.agenceecofin.com/electricite ... sur-le-nil

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 26 sept. 2015, 12:02

Ethiopie : l’usine de fabrication de panneau solaire de Sendafa est achevée à 90%

Agence Ecofin 25 sept 2015

L’usine de fabrication de panneaux solaires de Sendafa est achevée à 90%. C’est ce qu’a révélé l’Ethiopian News Agency. D’une capacité annuelle de 100 MW, l’usine produira différents panneaux solaires d’une capacité allant de 0,5 watt à 400 watts.

« La croissance rapide de notre pays engendre une demande énergique importante. Cette usine jouera un rôle central dans la satisfaction de cette demande.» a affirmé Aseffa Yohannes, le directeur de l’Ethiopa Power Engeneering Industry (EPEI).

Les panneaux qui seront fabriqués à l’usine respecteront les normes en vigueur dans l’Union européenne et ont pour vocation de se substituer aux panneaux importés.

La mise en place de cette usine entre dans le cadre du deuxième plan de croissance et de transformation mis en œuvre par le gouvernement. Elle facilitera la fourniture d’énergie aux populations rurales éloignées grâce à l’énergie solaire.

http://www.agenceecofin.com/solaire/250 ... hevee-a-90

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50208
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ethiopie

Message par energy_isere » 17 oct. 2015, 12:35

Ethiopie : le barrage de Gilgel Gibe III a débuté sa production d’électricité

Agence Ecofin 14 octobre 2015

La centrale hydroélectrique de Gilgel Gibe III en Ethiopie a démarré sa production d’électricité. D’une capacité de 1870 MW et d’un coût de 1,8 milliard $, elle a été construite sur la rivière Omo située en amont du lac Turkana.

Dotée d’un réservoir pouvant contenir 14 700 millions de mètres cubes d’eau, Gibe III est la troisième centrale d’une série de cinq que l’Ethiopie prévoit d’installer sur le fleuve. Gibe I et Gibe II de capacités respectives 184 MW et 420 MW ont été installées, et Gibe IV et Gibe V devraient bientôt suivre.

La moitié de l’énergie produite par cette centrale sera utilisée pour la satisfaction des besoins de l’Ethiopie tandis que l’autre moitié sera exportée. Le Kenya recevra 500 MW d’énergie provenant de la centrale, le Soudan 200 MW et Djibouti, les 200 MW restant.

Une ligne de transmission de haute tension reliant l’Ethiopie au Kenya et devant permettre cette exportation est d’ailleurs en construction. Elle sera achevée en 2018.

Image

http://www.agenceecofin.com/hydroelectr ... lectricite

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité