Madagascar

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Initiative de Madagascar sur l'huile de jatropha

Message par greenchris » 25 oct. 2005, 12:42

http://www.lexpressmada.com/article.php ... 2005-10-25
ERSATZ DU PÉTROLE - LE BIO-DIESEL DANS LES RÉSERVOIRS
Les représentants de la firme anglaise D1 Oil Madagascar, avec Sally Ross (à dr.).

UN PALLIATIF POUR LE PÉTROLE - Du bio-carburant pour contrer la flambée de prix.

La plantation de jatropha entre dans une phase décisive. Dès 2006, on en obtiendra de l'huile avec laquelle on produit du bio-carburant qui peut remplacer le pétrole ordinaire.

Une solution de rechange se présente à l'horizon. Le projet d'extraction de biodiesel à partir du jatropha, qui a pour noms vernaculaires "tanatanampotsy", "valavelona" et "savoa", mené par la société anglaise D1 Oils PLC, en collaboration avec l'organisme de développement américain Bamex, se concrétise. "Notre société financera pour l'année 2005-2006, 440 ha de culture de jatropha", annonce le directeur de D1 Oils Madagascar, Sally Ross, hier à l'hôtel Colbert, alors qu'elle présente le programme de la société dans l'Ile. Pour cette première année du projet, la société compte injecter 400 000 dollars US, soit près de 800 millions ariary dont 200 millions pour la plantation.
L'objectif est de porter cette superficie à 20 000 hectares en 2010 avec un investissement qui atteindra 15 millions de dollars US. Jusqu'ici, quatre sites profiteront de ce projet, à savoir les régions Boeny (615 ha), Alaotra (321 ha), Vakinankaratra (710 ha) et la province de Fianarantsoa (1080 ha). La première récolte est attendue d'ici dix-huit mois.
La filiale de la société s'est déjà installée depuis le mois d'août, preuve qu'elle est déterminée à aller jusqu'au bout de son projet. L'installation de quatre raffineries est en vue dont la première sera implantée en 2009.

Partenariat.
Dans la mise en œuvre du projet, la société D1 Oils Madagascar compte travailler avec les paysans et le secteur privé. Le Bamex jouera le rôle d'appui et de facilitateur, aux paysans et organismes intéressés de s'occuper de la plantation. Ainsi, le Bamex facilitera le contact et la signature du contrat entre D1 et les producteurs qui recevront une formation sur les techniques de plantation et d'extraction de l'huile de jatropha. En ce qui concerne cette dernière activité, D1 équipera de presses
- 149 seront installées- les producteurs et le Bamex interviendra pour facilité leur acquisition.
La totalité de la production sera présentée soit en grains soit en huiles brutes à la D1 qui l'achètera à un tarif motivant. Le prix du litre de l'huile de jatropha est évalué à près de 1000 ariary. C'est une aubaine pour les producteurs, notamment les paysans, le jatropha étant une plante facile à cultiver. Commercialement, la marge bénéficiaire à l'hectare varie de 150 à 240 dollars US contre 100 pour le riz pluvial, d'autant que le D1 assurera l'approvisionnement en semence améliorée. Le "Jatropha
curcas" est la variété recommandée.
Les résidus de l'extraction de l'huile de jatropha permettront également de produire des tourteaux pour servir d'alimentation au bétail. On peut aussi les exploiter dans la fabrication de bougies, de biogaz et de savon.
Le jatropha peut pousser sur des sols pauvres, approprié sur les terrains marginaux non exploités et les tanety. Il s'adapte aux climats aride et tropical. La plantation est durable avec une possibilité de récolte pendant 15 à 40 ans.
Soucieux de la bonne marche du projet, Sally Bross attend de l'Etat " la sécurisation foncière, la participation au financement de la production, l'octroi d'avantages fiscaux, en particulier dans l'importation des presses et des équipements des raffineries”. Elle souhaite également que le gouvernement facilite les procédures d'établissement lorsque D1 viendra sur le marché.

Révolution.
Question : Est que l'on peut utiliser l'huile directement comme pour le colza en France ?
Sinon, on retombe dans les usines à gaz du même type que pour le pétrole avec des rendement médiocres à négatifs.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Re: Initiative de Madagascar sur l'huile de jatropha

Message par AJH » 25 oct. 2005, 13:16

greenchris a écrit : Question : Est que l'on peut utiliser l'huile directement comme pour le colza en France ?
Sinon, on retombe dans les usines à gaz du même type que pour le pétrole avec des rendement médiocres à négatifs.
Bonjour

On peut tout à fait utiliser l'huile de Jatropha en direct (HVB), avec juste une décantation et une filtration. Le projet de la Sté D1 est effectivement du "diester" ... ca permet au gouvernement de "taxer" comme si c'était du carburant "pétrole".. c'est comme chez nous d'ailleurs...
Nous (Association de Coopération Sociétale) lançons d'ailleurs un partenariat avec un "collectif Mada Energie" drivé par le Comité Jean Pain Madagascar (chacun peut participer à ce collectif "informel" par un don défiscalisé à 66%).

Notre but est de montrer et apporter les techniques de culture et de production aux villages les plus reculés, afin qu'ils puissent faire fonctionner les groupes électrogènes (et éventuellement cuire la nourriture) par une production agricole locale sur des terrains inaptes à la culture du riz ou légumineuse, sans devoir acheter le carburant (en se souvenant qu'un litre de diesel coûte là bas environ 5% du salaire mensuel moyen.. comme s'il était pour nous à 50 euros le litre !)

Nous avons déjà un terrain ( près de Manakara, sur la cote Est) dont une partie est déjà plantés de Jatropha et le technicien pour planter 2 à 3 ha supplémentaires. Les presses sont en commande. En attendant les récoltes de ce que nous plantons, dans 16 mois, nous espérons pouvoir acheter 10 à 20 T de graines en janv-fév 2006 et donc obtenir probablement 2 à 4 T d'huile (végétale brute,) qui serait utilisée pour les besoins de démonstration (groupe électrogène par exemple) et le solde vendue (autofinancement) pour utilisation camions et autres véhicules diesel.

Les choses évoluent très vite, je n'ai pas eu le temps de mettre à jour le site internet, mais il y a déjà beaucoup de renseignements sur http://www.societal.org/mada/

Societalement
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 25 oct. 2005, 13:48

Excellent.

Je donne pas longtemps au paysans pour vendre directement leur huile aux utilisateurs plutôt que la vendre à l'industriel.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Message par AJH » 25 oct. 2005, 19:49

greenchris a écrit :Excellent.

Je donne pas longtemps au paysans pour vendre directement leur huile aux utilisateurs plutôt que la vendre à l'industriel.
C'est tout à fait mon avis... sauf si le gouvernement s'en mêle . Mais dans ce cas là, il sera de toute façon dans l'impossibilité d'empêcher une utilisation villageoise de l'huile de Jatropha.. et c'est bien ce que nous voulons, pas spécialement que les paysans en fassent commerce (je précise, pour modérer le sens de cette phrase, qu'il en feront ce qu'ils veulent : ce n'est pas à nous de leur dire comment ils doivent vivre ..)
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 28 oct. 2005, 21:39

A joint project of DaimlerChrysler India, the Council for Scientific and Industrial Research (CSIR) in India and the University of Hohenheim.
Jatropha curcas is one of the candidates to produce high quality bio-fuel to run modern vehicles. In a joint project, financed by DaimlerChrysler and the German government, the feasibility of this "Jatropha bio-diesel" will be demonstrated.

The Jatropha trees will be cultivated on eroded soils (barren land) on two different locations in India. Also in this way Jatropha contributes to the improvement of the environment. Used as bio-diesel Jatropha is completely CO2 emission free.

Yield expectations are around two tonnes of Jatropha seeds per hectare, which could be transformed into 500-750 kg of bio-diesel. Although yields of up to 5 t/ha of oilseeds are possible under optimum conditions.

The Section Aquaculture-Systems and Animal Nutrition in the Tropics and Subtropics (Prof. Klaus Becker) from the University of Hohenheim, will coordinate this project in direct cooperation with the Central Salt & Marine Chemicals Research Institute in India.

associé à ce texte il y une image des plantations de Jatrophia (je savais pas ce que c'était)

Image

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Message par AJH » 06 déc. 2005, 11:50

Bonjour
Le projet "Collectif Mada Energie " sur Madagascar avance bien
Vous pouvez voir cela sur http://www.societal.org/mada
... n'hésitez pas à le faire connaitre autour de vous

Nous cherchons des compétences pour nous aider sur les points suivants:
- motorisations à l'éthanol (modifications, constructeurs proposant ces
matériels)
- moyens de monter le degrés d'alcool en distillation de canne à sucre

(bref, tout ce qui a trait à l'éthanol)

A+

AJH
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 18 févr. 2006, 01:27

Attention ! l'utilisation directe de l'huile brute peut dans certains cas endommager le moteur diesel. Une expérience a été faite sur des tracteurs en Allemagne et le résultat a été désastreux.
L'idéal est de démarrer le moteur au vrai diesel, puis quand il est bien chaud on bascule à l'huile pendant des heures. Juste avant l'arret on repasse quelques minutes au vrai diesel pour tout "nettoyer".
Il semble que cela est possible sans ce double système sous certaines conditions : gros moteur, injection indirecte, huile de bonne qualité ...

Avatar de l’utilisateur
AJH
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1571
Inscription : 28 juil. 2005, 07:20
Contact :

Message par AJH » 18 févr. 2006, 11:30

Oui, tu as tout à fait raison, le problème est connu (c'est les parafines d'après ce que j'ai compris). L'autre solution c'est la préchauffe (à 70°C) du carburant .
Merci
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 19 févr. 2006, 00:28

Dans le système que j'indique c'est exactement cela : on profite de la chaleur fourni par le système de refroidissement du moteur pour préchauffer l'huile. Mais cela nécessite le démarrage au diesel classique pour tout mettre à la bonne température.
Des entrepreneurs allemands utilisent ce système (un gros réservoir d'huile + un tout petit de diesel + un commutateur au tableau de bord) depuis un certain temps sans problème. Et l'économie est appréciable. Les chauffeurs trouvent meme le camion plus "souple" avec l'huile.

O M I
Kérogène
Kérogène
Messages : 1
Inscription : 26 juin 2006, 11:03
Localisation : FRANCE

investir jatropha madagascar

Message par O M I » 26 juin 2006, 13:10

Bonjour
Je suis français et je m'intéresse depuis quelque temps à la filière jatropha notamment à Madagascar, car j'y vais régulièrement.

J’aimerai investir personnellement et financièrement dans un projet de cultures,

Je recherche un personne intéressé par cette initiative du developpemnt du jatropha a Madagascar.

Partenaire, investisseur, porteur de projet, ONG,
Quelqu'un peut-il me mettre en contact avec des partenaires opérant dans le biodiesel pour établissement d'une unité à Madagascar.

cordialement

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Madagascar

Message par energy_isere » 17 sept. 2008, 13:20

TOTAL devient opérateur d'un champ de sables bitumineux à Madagascar

(AOF) - Total a annoncé la signature d'un accord avec la compagnie Madagascar Oil S.A. portant sur l'acquisition d'une participation de 60 % dans le permis de Bemolanga. Situé à terre, à l'ouest de Madagascar, le permis de Bemolanga, attribué en 2004 à la société Madagascar Oil, couvre une superficie d'environ 6 500 kilomètres carrés. Il contient des accumulations de sables bitumineux développables par technologie minière et évaluées à plus de 10 milliards de barils à la suite des campagnes de forages réalisées, a précisé la compagnie pétrolière.

A l'issue de la transaction, Total deviendra opérateur du permis.

"Fort de son expérience acquise au Venezuela et au Canada, où le groupe détient déjà des ressources significatives d'huiles lourdes, Total élargit sa stratégie de développement sur ce segment de l'Industrie, nécessaire à l'approvisionnement des marchés mondiaux dès la prochaine décennie", a souligné le groupe.
http://www.madagascaroil.com/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Madagascar

Message par energy_isere » 17 sept. 2008, 14:58

Des Indiens dans l'uranium à Madagascar

Les investisseurs Indiens affluent. La compagnie Varun international va se lancer dans la prospection d'uranium à Madagascar. Elle a signé deux accords de partenariat hier avec l'Institut national de science et technique nucléaire (INSTN) et l'Office malgache des mines et des industries stratégiques (Omnis).
Le premier partenariat concerne ce qu'on appelle la sûreté nucléaire qui englobe toute la démarche de sécurité en matière d’énergie nucléaire. Le deuxième partenariat avec l'Omnis englobe des partenariats techniques dans la prospection proprement dite.
« L'Omnis peut apporter son aide à Varun international en matière de ressources humaines. Elle peut également mettre à sa disposition les données qui sont en sa possession », déclare Lalarisaina Valérien, directeur général par intérim de l'OMNIS.
Varun international est titulaire de deux permis d'exploration de 320 carrés au total. Le premier permis concerne le site de Manjakamboahangy, dans la région d'Amoron'i Mania. Le deuxième permis concerne le site d'Ankilizato, dans le Menabe.
http://www.lexpressmada.com/display.php ... y&id=20663

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Madagascar

Message par energy_isere » 16 mars 2009, 20:26

energy_isere a écrit :
stephp a écrit :
Tovi a écrit :Pour mémoire, la situation à Madagascar provient de la vente d'un million d'hectares de bonnes terres agricoles à la Corée du Sud.
Pour info cette "vente" qui consistait en fait en un prêt (avec divers contreparties), de 1.3 millions d'hectares non exploités actuellement ne s'est jamais conclue et en est restée au stade des discussions. La crise politique actuelle à Madagascar met d'ailleurs fin à ce projet. [Aussi la crise actuelle ne vient pas directement de ce projet, qui n'est qu'un prétexte, mais de raisons plus bassement (géo)politiques où les vieux démons de la Françafrique ressurgissent...]
dans CO2 mon amour samedi dernier (France Inter) , ils disaient effectivement ques les tensions au sommet de l' état Malgache avaient fait mettre le projet Sud Coréen en stand by.

D' ailleurs la situation ne s' arrange pas :
L'armée malgache bascule dans le camp de l'opposition

Par Reuters, publié le 16/03/2009
ANTANANARIVO - L'armée est intervenue dans la lutte pour le pouvoir à Madagascar en se rangeant aux côtés de l'opposition et en prenant le contrôle d'un palais présidentiel et de la banque centrale.
http://www.lexpress.fr/actualites/2/l-a ... 47046.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Madagascar

Message par energy_isere » 18 mars 2009, 21:33

la situation a trés vite évolué !
Andry Rajoelina prend les rênes de Madagascar

...............
"70 % de la population vit avec moins de 1 dollar par jour "

Plus tôt, lors de son premier discours en tant que président de Madagascar, Rajoelina a érigé la lutte contre la pauvreté au rang de priorité numéro un. "Je ferai tout mon possible pour que les Malgaches sortent de la pauvreté", a-t-il lancé devant 15.000 de ses partisans rassemblés au centre d'Antananarivo. "TGV", âgé de 34 ans, a promis de "faire baisser le prix du riz", qui est l'aliment de base dans un des pays les plus pauvres de la planète.

Le nouveau chef de l'État a aussi annoncé une mesure symbolique : la vente de l'avion personnel de son prédécesseur, Force One , acheté avec des fonds publics. Avec l'argent de la vente, "on va monter un hôpital pour la santé du peuple, qui est prioritaire", a affirmé Rajoelina. L'acquisition de l'avion par Marc Ravalomanana a déclenché les foudres de la population malgache et accentué le sentiment de confusion entre les affaires publiques et les affaires privées. Au point que sur la Grande Île, Ravalomanana était appelé par ses détracteurs le "Berlusconi de l'océan Indien".

Andry Rajoelina, ancien disc-jockey passé à l'action politique, a capitalisé sur ce mécontentement. Beaucoup de Malgaches jugent que les retombées de la croissance engrangées sous la présidence de Marc Ravalomanana ne leur ont pas profité. "Le niveau de pauvreté a continué d'augmenter, alors que l'île est déjà l'un des pays les plus pauvres du monde. Marc Ravalomanana a, c'est vrai, favorisé un certain dynamisme économique, mais la population malgache n'en bénéficie pas. 70 % de la population vit avec moins de 1 dollar par jour", explique au point.fr Philippe Hugon, directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).
espérons qu' il soit sincére et qu' il arrive à ses fins sans bain de sang, et qu' il ne sombre pas lui méme sous la corruption ......

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57762
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Madagascar

Message par energy_isere » 01 déc. 2012, 20:13

Madagascar espère ses premiers de barils de pétrole l’an prochain

(Agence Ecofin) 27 Nov 2012

Le gisement de Tsimiroro devrait produire début 2013 ses premiers barils de pétrole à titre expérimental.

Dans un premier temps, il s’agira, sur une période de 18 mois, de produire 1000 barils jours par une technique d’injection de vapeur dans le sous-sol.
L’objectif, à terme, est d’extraire 15 000 barils jour de ce gisement, une fois que les infrastructures de transport seront réalisées, ce qui porte le projet d’exploitation commerciale optimale à 2020.
Les réserves de Tsimiroro sont estimées entre 1,7 milliard de barils et 3,9 milliards de barils.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... n-prochain

Répondre