Ghana

Toutes discussions pour les habitants francophones d'Afrique.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 10 août 2013, 14:19

Ghana: MODEC fournira un navire flottant FPSO pour les champs pétroliers offshores TEN de Tullow

Agence Ecofin 08 Aout 2013


Mitsui Ocean Development & Engineering Co., Ltd (MODEC) fournira, au terme d’un contrat entre sa filiale TEN Ghana MV25 B.V. et Tullow Ghana Ltd, un navire de production, de stockage et de déchargement (FPSO) pour les champs pétroliers Tweneboa, Enyenra et Ntomme (TEN) du bloc Tano dans l’offshore profond du Ghana.

Le 5 août, la compagnie japonaise MODEC a annoncé l’acquisition de ce marché de fourniture, d’affrètement, de fonctionnement et de maintenance du navire, auprès de Tullow Ghana Ltd, filiale détenue à 100% par le groupe Tullow Oil plc.

Le navire FPSO devra être livré en 2016 et sera installé sur le champ pétrolier TEN avec une durée de fonctionnement projetée de 20 ans. MODEC assurera l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction et le fonctionnement de l’unité flottante qui aura un plateau de production projeté de 80 000 barils de pétrole par jour, de 170 MM pieds-cubes de gaz standard par jour et une capacité totale de stockage de 1,7 million barils de fluides.

Tullow Oil plc est opérateur du bloc qu’il détient à 47,175% dans une joint-venture avec Kosmos Energy (17%), Anadarko Petroleum (17%), Sabre Oil & Gas Holdings Ltd (3,825%) et la compagnie Ghana National Petroleum Corporation (15%).
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... -de-tullow

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 10 nov. 2013, 20:22

Le Ghana va commencer à produire du Gaz à partir de Mai 2014. Qui proviendra du champs de Jubilee.
Ghana says starting gas production May 2014

November 8, 2013

Ghana is expected to start producing its own gas in May, 2014, from the Ghana Gas Infrastructure Project at Atuabo in the Western Region.

The project, which is to process 150 million Standard Cubic Feet of raw gas per day from the Jubilee Oilfield, is billed to be completed by the end of April, 2014, four months away from the original completion period of December, 2013.

Dr George Sipa Yankey, Chief Executive Officer (CEO) of the Ghana Gas Company announced this when President John Dramani Mahama on Friday inspected the Gas Infrastructure Project at Atuabo He attributed the delay in the completion period for the project to some technical challenges that were being tackled. The CEO assured President Mahama that the engineers had overcome the challenges and were working hard to finish the project by the end of April, 2014. “The overall Ghana Gas Infrastructure Project is 75 per cent complete. The gas processing plant component is 60 per cent complete, while the onshore and offshore pipelines are 94 per and 95 per cent complete.
“Apart from the processing of gas, the plant would separate raw gas into various components such as lean gas, liquefied petroleum gas (LPG), natural gas liquid as well as other mineral residues like propane and bitumen,” he stated.
The lean gas would then be transmitted through the pipelines to the Aboadze metering station for power generation.

Sinopec of China is the lead contractor for the gas project. Other petroleum companies working on the project are Aecom from the United States of America, Thermo Design Engineering from Canada, Yokogawa from Japan, Technip from France and Worley Parson from the United Kingdom.
http://www.ghanabusinessnews.com/2013/1 ... -may-2014/#

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 21 déc. 2013, 20:30

Ghana: inauguration officielle de la centrale hydro-électrique de Bui

Agence Ecofin 20 Dec 2013

La centrale hydro-électrique de Bui, située dans la province ghanéenne de Brong-Ahafo (Centre), a été inaugurée le 19 décembre en présence du président ghanéen, John Dramani Mahama. Désormais, les quatre unités de la centrale, dont la construction avait démarré en 2008, sont opérationnelles. Une première unité de la centrale réalisée par la société chinoise Sinohydro Corporation, avait été mise en service en mai 2013.

La centrale de Bui dispose d’une puissance de 404 MW, ce qui devrait accroître la capacité globale de production du pays de près de 20 %.

S’exprimant lors de la cérémonie de l’inauguration de la centrale, le Chef de l’Etat ghanéen a déclaré que son pays a réalisé des progrès remarquables dans le secteur énergétique ces dernières années.

Le directeur général de la compagnie publique Bui Power Authority (BPA), Jabesh Amissah-Arthur, a, quant à lui, indiqué que les travaux non liés à la production d’électricité sur le site qui abrite la centrale de Bui devraient être achevées avant la fin du deuxième trimestre 2014.

Outre la production d’électricité, le projet hydro-électrique de Bui comprend la réalisation d'un système d'irrigation destiné à développer l'agriculture dans la région de Brong-Ahafo.

Le projet, d’un coût global de 622 millions de dollars, est financé à 10% par le gouvernement ghanéen et à 90% par la Chine.
http://www.agenceecofin.com/electricite ... que-de-bui

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 06 mars 2014, 14:38

Côte-d’Ivoire: la frontière maritime avec le Ghana en passe d’être délimitée

le 03/03/2014 meretmarine.com

Image

La Côte-d’Ivoire et le Ghana, tous deux producteurs de pétrole et de gaz offshore, affirment être en passe de régler la question de la délimitation de leur frontière maritime commune.

Réunie du 18 au 20 février à Yamoussoukro, la capitale de la Côte-d’Ivoire, la commission mixte ivoiro-ghanéenne qui traite de cette question a arrêté une présentation de la méthode de délimitation de la frontière maritime préconisée par chaque pays.

Les deux pays doivent se retrouver d’ici fin avril 2014 au Ghana pour poursuivre les discussions en vue d’aboutir à une solution commune acceptable par les deux États avant fin juin 2014. Un coup d’accélérateur semble donc avoir été donné aux travaux de la commission mixte mise en place en 2008.

La Côte-d’Ivoire et le Ghana n’ont jamais officiellement délimité leur frontière maritime. Les premières négociations sur la délimitation de la frontière maritime ont échoué en raison de divergences profondes sur la méthode à mettre en œuvre.

Les enjeux sont d'abord pétroliers. Le gouvernement ghanéen a approuvé, en 2013, le plan de développement soumis par Tullow Oil pour les champs de Tweneboa, Enyenra et Ntomme (projet TEN), situés au voisinage de la zone susceptible d'être contestée.

La délimitation officielle de la frontière maritime entre le Ghana et la Côite-d'Ivoire devient également d’autant plus nécessaire que les deux pays ont déposé des dossiers devant les Nations-unies pour étendre leurs droits souverains sur le plateau continental au-delà de la limite des 200 milles.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... mitee.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 10 mars 2014, 16:29

Projet d' une usine de fabrication de panneaux solaires PV au Ghana pour une production visée de 300 MW annuel.
International Solar Utilities to build a monocrystalline solar panel factory in Ghana, West Africa

Feb 28, 2014

The factory will have the manufacturing output of 300MW/year.

A multinational solar energy firm, International Solar Utilities (ISU), is conducting feasibility studies at Akatakyi in the Ahanta West District of the Western Region for the construction of solar parks that will add 600 megawatts of power to the national electricity grid.

The construction of the solar parks is estimated at $ 750 million and would create about 2000 direct and 6000 indirect jobs.

The Chief Operating Officer of ISU, Mr. James Brown, told the Ghana News Agency in Takoradi that ISU would initially construct a photovoltaic (PV) mono-crystalline solar panel factory at Tema and said work is expected to start in June. He said the factory would cost million and that it would produce 820,000 highly efficient solar panels each year with manufacturing output of 300MW
http://www.i-micronews.com/news/Interna ... 11499.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 07 avr. 2014, 19:58

carte génerale du pétrole offshore au Ghana

Image

source : http://www.spyghana.com/40-of-ghanas-la ... -deposits/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 02 mai 2014, 20:10

Ghana: Sunon Asogli Power dotera le Ghana d’une centrale de 700 MW au charbon sud-africain

Agence Ecofin 28 Avril 2014

Sunon Asogli Power Ghana Ltd, compagnie aux fonds chinois et ghanéen, construira au Ghana la première centrale électrique au charbon de l'Afrique de l'Ouest, d’une puissance de 700MW pour un montant de 1,5 milliard de dollars.

La centrale sera alimentée avec du charbon importé de l’Afrique du Sud et sa construction démarrera en 2016 pour, à terme, renforcer la capacité énergétique actuelle du pays, également fournisseur du Togo à partir son barrage d’Akosombo sur le fleuve Volta.

Le Ghana produit actuellement 2487 MW. Il est depuis quelques années, avec le développement de son tissu industriel, à l’épreuve de l’insuffisance de l’énergie électrique qui lui a imposé des délestages de plus en plus longs et un relèvement du prix du courant électrique.

En début d’année 2014, le prix du courant électrique a subi une hausse de 9,7%, après une première tentative de hausse de 78,9% qui, en 2013, avait suscité des mouvements de contestations à travers le pays.
http://www.agenceecofin.com/electricite ... d-africain

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 19 juil. 2014, 13:27

Ghana : Lonrho Ltd obtient le feu-vert pour son port-franc pétro-gazier prévu en 2016

Image

Agence Ecofin 18 Juillet 2014

Le projet de port franc pour le gaz et pétrole à Atuabo, dans l’ouest du Ghana, a reçu l’approbation du Parlement qui a ratifié, le 16 juillet, l’accord commercial à cet effet entre le gouvernement, Lonrho Ports Ghana Ltd et Atuabo Free Port Company Ltd.

Le gouvernement à mis à disposition 2000 acres pour cette infrastructure qui sera opérationnelle en 2016 pour répondre aux exigences logistiques de l’industrie pétro-gazière du Ghana mais aussi de tout le Golfe de Guinée.

Lonrho a obtenu un droit exclusif avec une exemption fiscale de 25 ans, extensible pour la même période, sur ce Free-port qui porte sur la construction, entre autres, d’un port, d’un chenal dragué et des postes d’amarrage.

Ce projet de joint-venture entre secteur privé-public, stratégiquement situé en face du champ pétrolier Jubilée, comprend également un l’héliport et une piste d’atterrissage pour faciliter le transport, une centrale électrique, une base navale et une zone d’entreposage des hydrocarbures.

Le Ghana détiendra à 45% le projet, soit une prise de 10% du capital initial du promoteur et une participation des institutions ghanéennes telles que SSNIT, GPHA, GNPC, VRA et SIC pour un total de 35% dans le capital initial.

Les 55% restants seront aux mains des investisseurs internationaux dont Lonrho Ltd, Africa Finance Corporation et China Habour Engineering Company (CHEC)
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... vu-en-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 14 sept. 2014, 14:33

Ghana: une usine de traitement de gaz pour doper l'économie

Une usine de traitement de gaz peut-elle transformer l'économie d'un pays? C'est ce qu'espère le président ghanéen John Dramani Mahama, pour qui cette nouvelle infrastructure est encore plus importante que la découverte de pétrole au large de ce petit pays ouest-africain.

L'usine d'Atuabo, située près du village du même nom sur la partie ouest de la côte ghanéenne, doit enfin ouvrir en décembre avec un an de retard pour produire à terme 500 megawatts d'électricité. Ceci devrait permettre de diminuer considérablement les importations de pétrole brut et augmenter parallèlement la production locale dans un pays frappé par de fréquentes coupures d'électricité.

"Cette usine est plus importante que (la découverte de) pétrole (...) en raison de l'effet multiplicateur qu'elle va engendrer en termes de création d'emplois et de sécurité énergétique du Ghana", s'est félicité le président Mahama lors d'une visite du site la semaine dernière.

"Je trouve cette usine de traitement de gaz plus enthousiasmante que l'extraction du premier baril de pétrole" en 2010, a-t-il confié aux journalistes, avant de promettre que le projet allait "changer la donne".

Considéré comme étant la démocratie la plus stable de la région, le Ghana a connu une croissance économique rapide ces dernières années grâce à d'importantes exportations d'or, de cacao et à son industrie pétrolière naissante.

Mais la baisse des prix du métal jaune et les dépenses excessives du gouvernement ainsi que les difficultés rencontrées pour augmenter la production de brut ont suscité le scepticisme des investisseurs.

Face à la flambée des prix et à la dépréciation du cédi, la monnaie locale, qui a plongé de 40% face au dollar cette année, le président Mahama a même décidé, le mois dernier, de demander l'aide du Fonds monétaire international (FMI) et d'émettre un milliard de dollars d'euro-obligations.

Les problèmes financiers du gouvernement ont eu des retombées sur le secteur pétrolier, très prometteur au moment de l'élection de M. Mahama en 2012.

L'incapacité de transformer le gaz naturel extrait en même temps que le pétrole brut fait aussi partie des freins rencontrés par les exploitants d'or noir ghanéen.

L'entreprise anglo-irlandaise Tullow, acteur principal du champ pétrolifère Jubilee, dit n'être pas parvenu à extraire plus de 100.000 barils par jour en raison de l'absence d'une usine de traitement du gaz.

...........
..........
http://www.lepopulaire.fr/france-monde/ ... 37767.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 15 nov. 2014, 13:47

Le Ghana désormais producteur de gaz
Les champs offshore de Jubilee alimentent en gaz depuis lundi l'usine d'Atuabo. De quoi favoriser une stabilisation progressive de la production d'électricité.


Le Point Afrique - Publié le 13/11/2014

L'acheminement du gaz vers l'usine de traitement s'est réalisé malgré une lettre de dernière minute écrite par la Commission énergétique à la Ghana National Gas Company pour arrêter la réception de gaz par la firme, une réception qu'elle juge "risquée".

Un démarrage difficile

Le Ghana a fait pression pour que l'usine utilise le gaz tiré de ses champs pétroliers dans l'ouest du pays afin de produire l'électricité dont l'approvisionnement laisse à désirer du fait de l'irrégularité de la fourniture de gaz par West Africa Gas Project en provenance du Nigeria, en raison du coût élevé du pétrole brut, de l'entretien périodique des centrales thermiques et des faibles niveaux d'eau dans les trois barrages hydro-électriques du pays. Le journal gouvernemental Graphic rapporte ce mardi que le processus a commencé avec l'acheminement de 16 millions de pieds cubes standard de gaz naturel au titre de la mise en service et de la réception.

La Commission énergétique a demandé à Ghana Gas de lui fournir des informations-clés, tout en faisant savoir que tant qu'elle n'obtempère pas et qu'un conseiller technique indépendant n'a pas donné son feu vert pour que l'usine reçoive le gaz, la compagnie ne sera pas autorisée à introduire des hydrocarbures dans l'usine. Un groupe d'audit, The Wood Group, a également mis en garde contre la mise en service de l'usine avec du "live gas", une pratique anormale, étant donné la période durant laquelle l'usine est restée à l'arrêt.

Un soulagement financier et populaire

Lorsqu'elle atteindra sa pleine production, l'usine de traitement du gaz d'Atuabo devrait permettre à ce pays d'Afrique de l'Ouest d'épargner plus de 500 millions de dollars par an consacrés aux importations de brut léger destiné aux centrales thermiques, étant donné que les coûts du gaz représentent la moitié du prix du brut léger, selon les autorités. L'approvisionnement en électricité est une question politique importante au Ghana et les délestages actuels ont rendu le gouvernement impopulaire. Selon les autorités, il faudra quatre mois pour que l'usine fonctionne au maximum de ses capacités afin de traiter 120 millions de pieds cubes standard de gaz par jour. Actuellement, la société nationale, Volta River Authority (VRA), produit 75 % de l'électricité consommée dans le pays et 56 % de la production provient de sources non hydrauliques pour un coût de 3 millions de dollars par jour..
http://afrique.lepoint.fr/economie/le-g ... 0_2258.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 15 févr. 2015, 12:52

TOTAL va investir 80 millions de $ dans 40 MW de solaire PV au Ghana. En partenariat avec Neone Energy.
Total invests $80m in solar energy in Ghana

February 14, 2015 evwind

Oil Company Total is collaborating with Neone Energy to develop two solar power plants in the Northern Region.

The $80-million project, which is expected to be completed in 2017, will provide a total of 40 Megawatts of power to supplant the country’s present power pool.

Senior Business Development Manager of Total, Frederic Ciamous, told Starr Business, discussions are currently underway with the firms development partners towards efficient and successful completion of the project.

“To be successful in solar development, you need to aggregate a certain number of bio-skills and capabilities, and the reason why we have decided to partner with Neone in Ghana to develop solar farms is that it was a way for us to aggregate all those skills within one chain”, Mr Ciamous explained.
http://www.evwind.es/2015/02/14/total-i ... hana/50499

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 04 mars 2015, 21:16

suite de ce post viewtopic.php?p=358743#p358743
Litige pétrolier: la Côte d'Ivoire veut que le Ghana suspende toute activité offshore à la frontière

Berlin 04 mars 2015 Romandie

La Côte d'Ivoire a réclamé la suspension par le Ghana de toutes opérations d'exploration et d'exploitation pétrolières dans une zone offshore que les deux pays se disputent, a annoncé lundi le Tribunal international du droit de la mer (TIDM).

Après des mois de vaines négociations, les deux Etats voisins avaient décidé fin 2014 de porter le litige sur leur frontière maritime devant cette juridiction basée à Hambourg, dans le nord de l'Allemagne, au titre de la convention des Nations unies sur le droit de la Mer.

Abidjan a réclamé jeudi dernier une série de mesures conservatoires en attendant qu'une décision soit rendue sur le fond, exigeant principalement l'arrêt par Accra de toute activité pétrolière dans la zone litigieuse, selon un communiqué du TIDM.

Une date d'audience sur cette question sera fixée au plus vite, précise le Tribunal, qui avait annoncé le 12 janvier la formation d'une chambre spéciale destinée à trancher le litige entre les deux pays, composée de cinq juges acceptés par les parties.

Le Ghana et la Côte d'Ivoire, respectivement les deuxième et troisième économies d'Afrique de l'ouest, se divisent sur le tracé de leur frontière maritime, qui traverse un gisement de pétrole offshore que les deux voisins souhaitent exploiter.

Gros producteur d'or et de cacao, le Ghana a commencé en 2010 à exploiter ses ressources pétrolières dans les champs offshore de l'Ouest, à la limite avec la Côte d'Ivoire, qui produisent environ 100.000 barils par jour.

Ces gisements, considérés comme l'une des plus importantes découvertes d'hydrocarbures en Afrique de l'Ouest depuis dix ans, sont exploités par le géant russe Lukoil et son partenaire américain Vanco.

La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, aspire à renforcer sa production de pétrole offshore tout en relançant ses secteurs agricole et minier.

Le pays, qui produit actuellement 40.000 barils par jour, encourage les compagnies pétrolières à prospecter dans ses eaux, dans l'espoir qu'elles y découvrent des réserves voisines de celles trouvées au large du Ghana.
http://www.romandie.com/news/Litige-pet ... 571080.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 21 mars 2015, 13:16

Ghana : le Chinois Hanergy Group construira une centrale solaire d’un milliard de $

Agence Ecofin 20 mars

Hanergy Group investira 1 milliard de dollars dans la construction d’une centrale solaire de 400 MW au Ghana.
Cette annonce a été faite par Zhou Youbin, conseiller à l’ambassade de Chine au Ghana.

Cette centrale est prévue pour être implantée dans le nord du pays par Hanergy Solar, la branche de la compagnie dédiée à l’énergie solaire. Elle sera construite en trois phases.

Au cours de la première année, 100 MW seront installés et mis en service. La seconde année de réalisation de ce projet verra la mise en place de 100 MW supplémentaires. La mise en place des 200 MW restants fera l’objet de la troisième phase du projet.

«La Chine est une vieille amie et un important partenaire au développement du Ghana. Pendant toutes ces années, nous n’avons pas ménagé nos efforts dans l’accompagnement du développement du pays et nous entendons continuer dans cette voie.» a affirmé Zhou Youbin.

En 2014, les exportations ghanéennes à destination de la Chine et les investissements effectués par les organismes chinois ont dépassé le milliard de dollars, faisant de l’empire du milieu, l’un des principaux investisseurs étrangers au Ghana.
http://www.agenceecofin.com/solaire/200 ... illiard-de

pas terrible, 1 milliards $ pour 400 MW ca fait du 2500 $ le kWc installé. On a vu plus bas même en Europe. :-k

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 12 mai 2015, 11:27

suite de ce post viewtopic.php?p=373445#p373445
Pétrole : la Côte d’Ivoire et le Ghana s’accordent sur leur frontière maritime

Le Monde.fr | 11.05.2015

Depuis près de cinq ans, en dépit de nombreuses tentatives de conciliation bilatérale, rien n’y faisait. La Côte d’Ivoire et le Ghana s’affrontaient sur le tracé de leur frontière maritime. Mais lundi 11 mai, au terme d’une journée de discussions à Genève, l’ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, qui a assuré une médiation entre les deux pays, a annoncé « un accord ». Les présidents de Côte d’Ivoire et du Ghana, Alassane Ouatarra et John Dramani Mahama, ont trouvé un terrain d’entente.

Le 25 avril, le Tribunal international du droit de la mer (TIDM), installé à Hambourg en Allemagne, avait ordonné l’interdiction provisoire de forer de nouveaux puits de pétrole dans la zone contestée. Les deux pays « doivent poursuivre la coopération et s’abstenir de toute action unilatérale qui pourrait conduire à une aggravation du conflit », insiste l’instance internationale.

Dans son arrêt, le tribunal ne s’est pas prononcé sur le fond de l’affaire et il doit trancher de façon définitive sur le litige frontalier en 2017.

L’enjeu est considérable pour les deux pays qui cherchent à accroître leur production d’or noir. Selon les experts, le territoire litigieux pourrait renfermer environ deux milliards de barils de pétrole, ainsi qu’une quantité importante de gaz.

Délimitations ouvertes à l’interprétation

Le groupe britannique Tullow Oil, qui avait obtenu une licence du Ghana pour le développement du projet Tweneboa, Enyenra et Ntomme (TEN) dans la zone contestée, considérait « le dossier du Ghana solide au regard du droit international ». Il va désormais devoir s’entendre avec l’Etat ivoirien s’il veut démarrer sa production l’an prochain comme prévu.

Ce conflit est loin d’être un cas isolé sur le continent africain. Sur la centaine de frontières maritimes entre pays africains, seulement un tiers a fait l’objet d’accords formels. Souvent héritées de l’histoire coloniale, les autres délimitations restent ouvertes à l’interprétation, malgré les règles édictées en 1982 par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Les nombreuses découvertes de gisements pétroliers et gaziers ces dernières années constituent « l’aiguillon commercial pour que les États s’engagent dans la délimitation frontalière, en particulier les frontières maritimes », note la Commission de l’Union africaine.

Le nombre de différends croît au fur et à mesure que les appétits s’aiguisent autour de ces nouvelles ressources lucratives que chaque Etat veut faire tomber dans son escarcelle
http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 53311
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ghana

Message par energy_isere » 27 juin 2015, 20:54

Ghana : une première usine d’assemblage de panneaux solaires entrera en service en septembre

Agence Ecofin 25 Juin 2015

Kwame Donkor, le ministre ghanéen de l’énergie a appelé la population à adopter les différentes solutions offertes par le solaire en termes d’énergie. Selon lui, ce type d’énergie permettra une résolution efficace et plus rapide de la crise énergétique à laquelle est actuellement confronté le pays.

Cet appel a été lancé lors de la visite de la première usine d’assemblage de panneaux solaires du pays. Réalisée à 84% et prévue pour entrer en service d’ici septembre, l’installation d’une capacité de 10 MW permettra de réduire le coût des panneaux qui seront ainsi plus accessibles à la population. M. Donkor s’est dit très fier du fait que cette usine soit possédée par une compagnie ghanéenne.

Le ministre a également affirmé que le gouvernement travaillait sur une politique énergétique qui permettra une plus grande implication du secteur privé, surtout local dans le secteur de l’énergie solaire.
http://www.agenceecofin.com/solaire/250 ... -septembre

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité