Formations pour l'après-pétrole

Comment mettre en pratique la décroissance et vivre dans un monde sans pétrole (les «travaux pratiques» en somme : artisanat, nourriture, etc)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 15 nov. 2007, 09:12

rurbain a écrit : Je te parles de la mentalité des " petits chefs de bureau " qui ne supportent pas de ne pas pouvoir surveiller leurs subordonnés.
En gros, un mec que t' as pas sous les yeux est un mec qui ne fout rien.
ça doit être français comme attitude ... car de mon côté, ayant bossé 2.5 ans pour une grosse boîte high-tech (je le dis tout de suite, c'était pour moi un boulot "alimentaire" histoire de financer 2 ou 3 choses ...), et bien ça ne se passait pas comme ça. Non seulement on m'a permis de passer au télétravail sans problème, mais en plus, comme ma "productivité" s'en est trouvée accrue, on m'a encouragé dans ce sens (2 jours par semaine à bucher à la maison, c'était cool). Maintenant, c'est encore plus cool ... 100% du temps à la maison :)
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Message par Schlumpf » 15 nov. 2007, 22:45

Maintenant, c'est encore plus cool ... 100% du temps à la maison
raaah lovely !
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

j aime la voiture
Kérogène
Kérogène
Messages : 28
Inscription : 05 nov. 2007, 02:30

Message par j aime la voiture » 17 nov. 2007, 20:00

Cassandre a écrit :Tu peux développer ?
Peut-être que tu ne te préoccupes pas de tes horraires de travail, mais pour la plupart des salariés se manger, par exemple, 10 heures de "bureau" de plus par semaine pour les beaux yeux de son chef, non merci. Même si ta productivité baisse un chouilla ils s'y retrouveraient largement. Sans compter la difficulter d'organiser une lutte syndicale. C'est du pain béni pour le patronat.
Ca risque d'être un peu difficile de justifier de ses horraires et le rapport de force dans ce cas-ci n'est pas en faveur du salarié.

Je vois pas trop ce qu'il y a à expliquer de plus. A la limite les freelances et les cadres s'en foutent, mais ils ne constituent pas la majotiré de la population active.


J'oubliais même le point de détail que les charges de chauffage et d'électricité sont à ta charge.

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Message par Cassandre » 18 nov. 2007, 00:50

j aime la voiture a écrit :pour la plupart des salariés se manger, par exemple, 10 heures de "bureau" de plus par semaine
Qui a dit que tu devais bosser plus, parce que tu bosses de chez toi ?
J'oubliais même le point de détail que les charges de chauffage et d'électricité sont à ta charge
Oui, mais tu économises en trajets et repas de midi… l'un dans l'autre… (et que de temps gagné, de stress en moins !)
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par Loup Espiègle » 03 déc. 2007, 10:56

Petrus a écrit :Est-ce que vous avez d'autres idées sur des secteurs qui sont susceptibles de se développer suite à l'augmentation du prix de l'énergie ?
A mon avis, l'agriculture bio est un secteur d'avenir.

Tiens mais c'est bizarre, je suis justement en train de me former en agrobiologie.... :-P

Just my 0.02€

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 03 déc. 2007, 10:59

salut LE, ça fait une paye qu'on t'a pas vu :)
Alors, ça se passe comment, t'en es où ? t'en chie pas trop j'espère :)
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Message par Loup Espiègle » 03 déc. 2007, 11:10

thorgal a écrit :salut LE, ça fait une paye qu'on t'a pas vu :)
Alors, ça se passe comment, t'en es où ? t'en chie pas trop j'espère :)
Passer de l'aérospatiale à l'agriculture bio, c'est vraiment facile, surtout que j'ai beaucoup potassé l'agriculture avant de rentrer en formation. C'est même trop facile.

Je ne viens pas souvent lire les nouveaux messages car Oléocène est de venu un monstre à huit têtes avec plein de gens qui se croient dans une chat room.

Pour en revenir au sujet, je donnerais le conseil à tout le monde de se trouver un job qui vous rendra utile/essetiel auprès de la communauté. Le responsable marketing, c'est vraiment pas un métier d'avenir...

Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Message par thorgal » 03 déc. 2007, 11:15

Loup Espiègle a écrit : Passer de l'aérospatiale à l'agriculture bio, c'est vraiment facile, surtout que j'ai beaucoup potassé l'agriculture avant de rentrer en formation. C'est même trop facile.
j'avais pensé à faire qqchose de similaire mais j'ai d'autres priorités pour l'instant. Ça va venir en son temps je pense.
Loup Espiègle a écrit : Je ne viens pas souvent lire les nouveaux messages car Oléocène est de venu un monstre à huit têtes avec plein de gens qui se croient dans une chat room.
je vois c'que tu veux dire ... mais c'est le propre d'un forum non ?

Loup Espiègle a écrit : Pour en revenir au sujet, je donnerais le conseil à tout le monde de se trouver un job qui vous rendra utile/essetiel auprès de la communauté. Le responsable marketing, c'est vraiment pas un métier d'avenir...
sage parole :) tu devrais te rebaptiser en "Loup Mature" ou "Loup Sage" ou "Loup Posé" :D
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 538
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Message par jerome » 03 déc. 2007, 13:48

Loup Espiègle a écrit :Passer de l'aérospatiale à l'agriculture bio, c'est vraiment facile, surtout que j'ai beaucoup potassé l'agriculture avant de rentrer en formation. C'est même trop facile.
quel type de formation es-tu en train de suivre?
+ d'infos?
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé,
Alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas
-- un Indien Cree

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Message par Loup Espiègle » 04 déc. 2007, 23:13

thorgal a écrit :
Loup Espiègle a écrit : Pour en revenir au sujet, je donnerais le conseil à tout le monde de se trouver un job qui vous rendra utile/essetiel auprès de la communauté. Le responsable marketing, c'est vraiment pas un métier d'avenir...
sage parole :) tu devrais te rebaptiser en "Loup Mature" ou "Loup Sage" ou "Loup Posé" :D
Et j'ai même les paroles de J.H. Kunstler pour supporter mon idée :
Life in the 21st century will be about living locally. Be prepared to be good neighbours, be prepared to find vocations that make you useful to your neighbours and your fellow citizens.
Source video (2004)

Avatar de l’utilisateur
Thibaut
Kérogène
Kérogène
Messages : 19
Inscription : 03 juin 2006, 22:24
Localisation : Cherbourg/Rennes
Contact :

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par Thibaut » 28 janv. 2008, 11:13

Bonjour à tous,

je me permets de relancer ce topic car je suis actuellement en train de penser à changer d'orientation, maintenant que je suis bien au fait du PO.

Je suis actuellement en 4e année d'école d'ingé en systèmes de communications, et je me rends compte que ce n'est pas un secteur d'avenir (à part dans l'armée). Le point positif est qu'en France, un diplome d'ingénieur ouvre beaucoup de portes.

Et oui, d'ici quelques années, la grande priorité des gens ne sera sans doute plus de s'acheter le dernier téléphone portable qui fait vidéochatmsnetc..., ni d'installer des interphones sans fils, et la liste est longue.

D'ou ma réflexion actuelle sur les futurs secteurs porteurs: les renouvelables, le charbon, le nucléaire, l'agriculture, l'eau potable, les alternatives à la voiture, bref, les secteurs "vitaux".

qu'en pensez vous et que me conseilleriez vous ?

Thibaut

fuste23
Condensat
Condensat
Messages : 701
Inscription : 22 oct. 2007, 20:51

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par fuste23 » 28 janv. 2008, 11:20

La décroissance! :twisted:

Seiya
Brut léger
Brut léger
Messages : 456
Inscription : 09 sept. 2007, 23:16

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par Seiya » 28 janv. 2008, 11:21

J'ai aussi fait mes études dans les télécoms. Je me suis retrouvé dans l'informatique (SSII), par choix, sans rapport direct avec les réseaux : je pense que c'est un bon choix, c'est transversal, ça ouvre des portes dans tous les secteurs. Mais bon, en cas de grosse crise économique, les prestataires informatiques ne seront plus à la fête... En attendant, il n'y a pas de problème d'emploi.
"C’est ainsi que ce qui peut l’aider et l’aiderait, devient sa perte, comme toute énergie mal employée."

Avatar de l’utilisateur
Saratoga Elensar
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 06 nov. 2007, 19:37

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par Saratoga Elensar » 28 janv. 2008, 11:30

Thibaut a écrit :Bonjour à tous,

je me permets de relancer ce topic car je suis actuellement en train de penser à changer d'orientation, maintenant que je suis bien au fait du PO.

Je suis actuellement en 4e année d'école d'ingé en systèmes de communications, et je me rends compte que ce n'est pas un secteur d'avenir (à part dans l'armée). Le point positif est qu'en France, un diplome d'ingénieur ouvre beaucoup de portes.

Et oui, d'ici quelques années, la grande priorité des gens ne sera sans doute plus de s'acheter le dernier téléphone portable qui fait vidéochatmsnetc..., ni d'installer des interphones sans fils, et la liste est longue.

D'ou ma réflexion actuelle sur les futurs secteurs porteurs: les renouvelables, le charbon, le nucléaire, l'agriculture, l'eau potable, les alternatives à la voiture, bref, les secteurs "vitaux".

qu'en pensez vous et que me conseilleriez vous ?

Thibaut

Je ne dirais qu'une chose. Fais quelque chose qui te plait. Le PO ce n'est pas l'apocalypse, après la prise de conscience il faut sortir d'une certaine paranoia voué uniquement à broyer du noir et penser : Quels sont les secteurs où j'ai le plus de chances d'avoir de la sécurité ?

La vie c'est prendre des risques, et tu ne seras pas forcement plus à l'abri du chomage dans les entreprises de l'énergie que dans d'autres secteurs.

Si tu me disais je suis dans le tourisme ou le secteur aérien, je te répondrais qu'il ne faut pas espèrer une évolution de ton secteur d'activité à moyen et long terme.

En revanche dans les systèmes de communication, il y a un véritable potentiel à court, moyen et long terme, notamment dans l'amélioration des systèmes d'information avec pour objectif l'optimisation énergétique des flux logistiques des entreprises, domaine que je connais bien. . Donc mon conseil serait, reste dans ta voie et essaye d'éventuellement de te trouver une sorte de double spécialisation en visionnant les applications pratiques de tes savoirs.
another world is not only possible, she is on her way, on a quiet day i can hear her breathing

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 538
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Re: Peak oil et orientation professionnelle

Message par jerome » 28 janv. 2008, 11:37

Thibaut a écrit :Je suis actuellement en 4e année d'école d'ingé en systèmes de communications, et je me rends compte que ce n'est pas un secteur d'avenir (à part dans l'armée). Le point positif est qu'en France, un diplome d'ingénieur ouvre beaucoup de portes.
...
D'ou ma réflexion actuelle sur les futurs secteurs porteurs: les renouvelables, le charbon, le nucléaire, l'agriculture, l'eau potable, les alternatives à la voiture, bref, les secteurs "vitaux".
Bienvenu,
si tu veux rester dans l'ingénierie, un secteur d'avenir est le recyclage : quand les ressources deviendront plus difficiles à extraire/produire, on recyclera ce qu'on jette actuellement.
L'autre face de cette idée, est la construction avec des matériaux/techniques qui permettent un recyclage maximal.
Pour l'eau c'est aussi un combat d'avenir. Le nucléaire est sensible politiquement et je l'éviterais, par contre les énergies "vertes" vont certainement se développer, mais avec de la casse... Moi je chercherais du côté de la production d'énergie pour les particuliers et pas de masse comme on le fait actuellement en France (avec nos centrales et éoliennes de 100m).
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé,
Alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas
-- un Indien Cree

Répondre