Manger moins de viande ?

Comment mettre en pratique la décroissance et vivre dans un monde sans pétrole (les «travaux pratiques» en somme : artisanat, nourriture, etc)

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Manger moins de viande ?

Message par energy_isere » 13 sept. 2007, 13:04

Je vous propose un fil dédié sur la consommation de viande. C'est un sujet qui a été abordé plus d' une fois dans différents fils.

Ceci est connecté directement à
- la dietétique
- la santé (maladies cardio vasculaire)
et moins directement à
- l' effet de serre (CO2 et méthane)
- la consomation de pétrole ( engrais et gazole pour la production de plantes fouragéres, transports)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59593
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Manger moins de viande ?

Message par energy_isere » 13 sept. 2007, 13:06

Moins de viande rouge, donc moins de CO2 ?

Selon une étude 'très sérieuse' publiée aujourd'hui dans la revue médicale britannique The Lancet, le réchauffement climatique pourrait être grandement atténué si les mangeurs de viande que nous sommes, acceptions d'en consommer deux fois moins, à l'échéance 2050.

La consommation moyenne de viande s'élève à 100 grammes par personne et par jour dans le monde. Des différences flagrantes existent entre les pays développés (200 à 250 grammes) et les pays pauvres (20 à 25 grammes). Aussi d'après les chercheurs, il faudrait limiter à 50 grammes par jour la consommation de viande rouge provenant de ruminants (boeuf, mouton, chèvre) émetteurs de méthane, un gaz à fort pouvoir réchauffant.

La théorie des chercheurs est la suivante : "Si l'on considère que la population globale va augmenter de 40% d'ici 2050 et si aucune réduction des émissions de gaz à effet de serre liées au bétail n'intervient, la consommation de viande devra baisser à 90 grammes par jour et par personne pour stabiliser les émissions de ce secteur".

Et pour conclure, "Une diminution substantielle de la consommation de viande dans les pays riches serait également bénéfique pour la santé, principalement en réduisant les risques de maladies cardiovasculaires (...) obésité, cancer colorectal, et peut-être d'autres cancers", jugent les chercheurs. A contrario, "Une augmentation de la consommation de produits d'origine animale dans des populations pauvres serait également bénéfique pour leur santé", ajoutent-ils.

Enerzine

Fred02
Charbon
Charbon
Messages : 255
Inscription : 24 juil. 2007, 00:12

Message par Fred02 » 13 sept. 2007, 13:57

petits rappels

l'eau et la viande, http://terresacree.org/Plan%E8te-Terre_ ... uillet.pdf
Pour 1 kilo de pommes de terre: 500 litres d’eau
Pour 1 kilo de blé: 900 litres d’eau
Pour 1 kilo de viande de boeuf: 100 300 litres d’eau

Dans le catalogue des folies agricoles irriguées, la production de viande détient ainsi la palme de la non-durabilité et du gaspillage.

La consommation de viande, au niveau planétaire, rappelons-le, est passée de 44 millions de tonnes en 1950 à 265 millions de tonnes en 2005. Et cette tendance ne fait que s’amplifier.

La quantité d’eau utilisée par kilo de viande diverge en fonction des études.

Une étude publiée par une commission des Nations Unies en 2004 rapporte le chiffre de 70 000 litres d’eau par kilo de viande de boeuf.

Ce chiffre n’est pas très éloigné de celui du Professeur David Pimentel dont les calculs sont fondés sur la nourriture moyenne d’un boeuf aux USA, à savoir 100 kilos de fourrage et 4 kilos de grain par kilo de viande produite.

Aux USA, 65 % des productions agricoles sont destinées à nourrir le bétail (contre 1 % en Inde!).

Sur le plan mondial, la production de grains est de 1985 millions de tonnes dont 60 % sont consommés par l’homme, 36 % sont utilisés comme aliment pour le bétail et 3 % sont brûlés comme fuel.

Si on raisonne en termes de calories, il faut 50 fois plus d’eau pour produire une calorie de viande qu’une calorie de pomme de terre.

Raisonnons maintenant en termes de douche. Admettons que l’on prenne tous les jours une douche de 5 minutes à raison d’un flux de 18 litres d’eau par minute. Quel est l’équivalent d’un kilo de viande de boeuf, selon les calculs du Professeur Pimentel, en termes de douches?

Trois années de douches quotidiennes équivalent à 1 kilo de viande de boeuf!

Ces quelques chiffres nous aident à mieux comprendre le dilemme de la planète que l’on pourrait (presque) résumer comme un choix entre l’eau pour les pauvres et de la viande pour les riches.

Le dilemme se complexifie, en fait, car les riches, maintenant, non seulement veulent de la viande, et encore plus de viande, mais ils veulent aussi des agro-carburants pour faire rouler leurs voitures.
sur ekopedia
un rapport de la FAO (Organisation mondiale pour l'Agriculture et l'Alimentation) indique que les émissions de gaz à effet de serre liées à l'élevage seraient supérieures (en équivalent CO2) à celles du trafic routier...

Pour produire un kilo de viande, il serait possible dans un même laps de temps et pour une même surface de sol de cultiver 200 kg de tomates ou 160 kg de pommes de terre.
pour ma part depuis 6 mois je mange 3 fois moins de charcuterie (j'en mangeais bcp trop) et 2 fois moins de viande (le midi j'en mange plusou presque). ;-)
Dernière modification par Fred02 le 13 sept. 2007, 14:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 13 sept. 2007, 14:06

Le réchauffement climatique serait aussi ralenti si on diminuait la faune...

Pour la viande, attention à ne pas faire d'amalgame : la libération de CO2 dépend de :
- l'industrialisation de l'élevage (un poulailler privé pollue moins qu'un élevage en batteries)
- la place de l'animal dans l'échelle alimentaire (un porc pollue plus qu'un mouton)
- son type de digestion (un boeuf libère plus de méthane qu'une chêvre)
- son écosystème (un animal comme la moule est à la même place qu'une herbe terrestre)
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 13 sept. 2007, 14:24

mahiahi a écrit :Le réchauffement climatique serait aussi ralenti si on diminuait la faune...
... humaine et carnivore!
:-D

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 13 sept. 2007, 14:25

mahiahi a écrit :Le réchauffement climatique serait aussi ralenti si on diminuait la faune...
mobar a écrit : ... humaine et carnivore!
:-D
et les herbivores avec!
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 13 sept. 2007, 14:48

Manger moins de viande à population constante permettra de libérer de l'espace pour des cultures énergétiques et des biocarburants (la production d'une kcal de viande consomme près de 10 kcal de végétaux ou de céréales).

Je suis pas sur que cela permettra de réduire les émission de CO2 si on remplace des boeufs par des 4x4.

Baisser la consommation de viande va dans le bon sens si on limite la démographie, si on fait diminuer les transports, si on relocalise les industries ... bref si on fait aussi tout le reste.

Fred02
Charbon
Charbon
Messages : 255
Inscription : 24 juil. 2007, 00:12

Message par Fred02 » 13 sept. 2007, 17:42

Manger moins de viande pour sauver la planète
Selon une étude parue dans The Lancet, réduire la consommation de viande pourrait aider à combattre le réchauffement climatique.

Faudra-t-il comme La Fontaine, dire « Adieu veau, vache, cochon » pour sauver la Terre ? Selon une étude publiée dans la prestigieuse revue britannique The Lancet, une réduction globale de la consommation de viande aiderait à limiter le réchauffement climatique.

La FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) estime en effet que le secteur de l’élevage à lui seul représente 18% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. En France, le bétail compte pour 7% du « PRG » (pouvoir de réchauffement global, qui prend en compte l'effet de 6 gaz à effet de serre), derrière les véhicules particuliers (11%), mais devant les poids lourds (5.3%) (voir le rapport très détaillé du Citepa sur les polluants atmosphériques en France en PDF). Ces émissions calculées pour le bétail prennent en compte à la fois le transport du bétail et les rejets de méthane des systèmes digestifs des animaux.

Les auteurs de l’article préconisent donc de réduire au moins de 10% la consommation globale de viande. A l’heure actuelle, celle-ci s'élève à 100 grammes par personne et par jour dans le monde. Au rythme où croit la population humaine, le maintien de cette moyenne serait une catastrophe pour l’environnement, estiment Tony McMichael, de l'Université de Canberra, et John Powles, de l'Université de Cambridge. Une réduction à 90 grammes permettrait à peine de stabiliser les émissions de la « filière bétail ».

215 gr par jour et par Français

Mais toutes les viandes ne sont pas égales devant la pollution. Les ruminants, dont le système digestif à 4 estomacs rejette énormément de méthane, détiennent la palme du réchauffement climatique. Autrement dit, une vache "pollue" naturellement beaucoup plus qu'un cochon.

Les auteurs estiment qu’une moyenne de 50 grammes par jour et par personne de ces viandes rouges est un maximum.

Les occidentaux devront donc se serrer la ceinture. Hamburger ou steak-frite, ils sont en effet, et de loin, les principaux consommateurs de viande. Selon la FAO, un Américain consomme 257 grammes de viande par jour, un Français 215 grammes, tandis qu’un Congolais peine à en trouver plus de 11 grammes, alors même qu’il a plus de chance de subir de plein fouet les effets du réchauffement climatique.

Avatar de l’utilisateur
Cassandre
Modérateur
Modérateur
Messages : 2495
Inscription : 14 sept. 2005, 02:18
Localisation : Toulouse

Message par Cassandre » 13 sept. 2007, 17:51

mobar a écrit :Manger moins de viande à population constante permettra de libérer de l'espace pour des cultures énergétiques et des biocarburants (la production d'une kcal de viande consomme près de 10 kcal de végétaux ou de céréales).
A considérer qu'on soit effectivement 9 milliards en 2030 ou 50, on aura besoin de toutes ces céréales pour tous se nourrir… rouler au biocarburant, ça sera consumer la ration de quelqu'un…
La viande ? Pour quelques riches, à Noël, pour les mariages… :-D
regarder Oléocène
« No fate but what we make » (Sarah) « If you're listening to this, you are the resistence. » (John)

Avatar de l’utilisateur
tuco
Kérogène
Kérogène
Messages : 68
Inscription : 23 août 2007, 02:39
Localisation : Paris-Lingane
Contact :

Message par tuco » 13 sept. 2007, 19:03

la seule bonne raison pour baisser la conso de viande, c'est que ça prend de la place pour l'agriculture, mais pitié, STOP avec le CO2


l'augmentation de CO2 SUIT l'augmentation de la température, celle-ci n'est due que pour une part négligeable par l'homme, c'est d'abord le soleil et le cycle naturel (il est courant que le climat terrestre change)!!!!
il n'existe pas d'avatars de 6ko sur cette planète

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 13 sept. 2007, 19:27

Cassandre a écrit : A considérer qu'on soit effectivement 9 milliards en 2030 ou 50, on aura besoin de toutes ces céréales pour tous se nourrir… rouler au biocarburant, ça sera consumer la ration de quelqu'un…
La viande ? Pour quelques riches, à Noël, pour les mariages… :-D
Il y a a peut près autant de chance d'être 9 milliards que de consommer 120 mbl/j en 2050 ... à moins qu'on ne trouve une autre planète d'ici là!

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1724
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Message par hyperion » 13 sept. 2007, 19:44

il y a viande et viande. entre de l'elevage extensif sur l'aubrac où faire ousser des cereales serait stupide et des machines à lait type holstein qui sont ensuite envoyé a la boucherie et que l'on prend même pas la peine de sortir et qui ont mangé des croquettes tout leur vie. c'est pas la même.
le gout n'est pas le même d'ailleurs.son environement et son agriculteur reflete la beauté pour l'un , la laideur pour l'autre sans manicheisme aucun
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9310601#
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17180695homéo niet secu, preservatifs , vaccin hepati b nourisson et chaussures oui oui; Buzin, pas besoin de lui faire de cadeau; dogmatique à virer et au boulot!

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 14 sept. 2007, 08:36

hyperion a écrit :il y a viande et viande. entre de l'elevage extensif sur l'aubrac où faire ousser des cereales serait stupide et des machines à lait type holstein qui sont ensuite envoyé a la boucherie ...
Tout cela s'ajustera par le prix lorsque l'énergie deviendra rare.

Les comportements aberrants, comme faire parcourir 10 000 kilomètres à un pot de yaourt, disparaitront.

Dès lors que les productions essentielles seront relocalisées la qualité et la frugalité redeviendront la norme.

L'hyper inflation qui nous guette mettra tout le monde d'accord si nous ne faisons pas le ménage avant.

Avatar de l’utilisateur
MathBreizh
Condensat
Condensat
Messages : 773
Inscription : 20 août 2006, 09:16
Localisation : La ville des champions... :-p

Message par MathBreizh » 14 sept. 2007, 10:43

Vous voudriez que j'abandonne le plaisir de pouvoir me tapper un steack tartare ?!... Mais vous êtes complêtement givrés !... Plutôt mourir !... :shock:
"Les clés de la connaissance se trouvent dans la communication sans censure et l'interaction sans barrières avec ses congénères..."
"Vive Internet !"

Anonyme

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10221
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Message par mobar » 14 sept. 2007, 10:50

MathBreizh a écrit :Vous voudriez que j'abandonne le plaisir de pouvoir me tapper un steack tartare ?!... Mais vous êtes complêtement givrés !... Plutôt mourir !... :shock:
C'est de toute façon l'échéance qui nous attends tous ... au bout du compte!

L'abandon du tartare sera il le moyen de la repousser?

Répondre