Sondage nucléaire en belgique

Forum traitant des émissions, des magazines et des reportages traitants de la déplétion et des sujets proches.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Lauren
Goudron
Goudron
Messages : 154
Inscription : 07 mai 2006, 20:59

Sondage nucléaire en belgique

Message par Lauren » 16 juin 2006, 13:39

http://www.lalibre.be/article.phtml?id= ... _id=291977



Le plus important, selon moi:
"D'une part, 75 pc des sondés pensent que les énergies fossiles seront taries au plus tard dans 100 ans."
Comment booster le renouvellable quand la majorité des gens n'ont pas conscience du problème...

On voit aussi de nouvea que l'ecologie, c'est bien, mais pas au prix d'annuler le WE prévu à trouville les bains de pied.

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Re: Sondage nucléaire en belgique

Message par Environnement2100 » 16 juin 2006, 13:43

Lauren a écrit :Le plus important, selon moi:
"D'une part, 75 pc des sondés pensent que les énergies fossiles seront taries au plus tard dans 100 ans."
Comment booster le renouvellable quand la majorité des gens n'ont pas conscience du problème...

On voit aussi de nouvea que l'ecologie, c'est bien, mais pas au prix d'annuler le WE prévu à trouville les bains de pied.
Vois les choses du bon côté : cela veut dire que 75 % des gens ont conscience qu'il y aura une fin aux énergies fossiles - pour moi c'est beaucoup !
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

koogan
Goudron
Goudron
Messages : 126
Inscription : 22 avr. 2006, 11:38

Re: Sondage nucléaire en belgique

Message par koogan » 16 juin 2006, 15:26

Environnement2100 a écrit :
Lauren a écrit :Le plus important, selon moi:
"D'une part, 75 pc des sondés pensent que les énergies fossiles seront taries au plus tard dans 100 ans."
Comment booster le renouvellable quand la majorité des gens n'ont pas conscience du problème...

On voit aussi de nouvea que l'ecologie, c'est bien, mais pas au prix d'annuler le WE prévu à trouville les bains de pied.
Vois les choses du bon côté : cela veut dire que 75 % des gens ont conscience qu'il y aura une fin aux énergies fossiles - pour moi c'est beaucoup !
Et quand ils auront le nez dedans dans quelques années, ils diront "mais pourquoi 'on' n'a rien prévu/fait/imaginé plus tôt ? pourquoi on ne nous a rien dit ?"...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: Sondage nucléaire en belgique

Message par Alter Egaux » 16 juin 2006, 15:33

koogan a écrit :Et quand ils auront le nez dedans dans quelques années, ils diront "mais pourquoi 'on' n'a rien prévu/fait/imaginé plus tôt ? pourquoi on ne nous a rien dit ?"...
Le pire, ce sera le regard de nos enfants ! Vous saviez...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Lauren
Goudron
Goudron
Messages : 154
Inscription : 07 mai 2006, 20:59

Message par Lauren » 16 juin 2006, 17:39

Peut être que je m'y prends mal, mais je pense que les gens ne veulent pas savoir.
Pas besoin de se tracasser pour un problème qu'on ignore.
Pourtant, je m'éfforce d'en parler...
Avez vous des trucs pour faire passer le message sans passer pour un integriste ecolo lourdeau?

Avatar de l’utilisateur
irinet
Goudron
Goudron
Messages : 197
Inscription : 05 déc. 2005, 01:12

Message par irinet » 17 juin 2006, 01:36

Sur forum-auto, un oléocéniste avait initié un sujet sur la déplétion du pétrole.

La majorité des posteurs pensait être mort lorsque les problèmes vont arriver. Les autres pensent que les bons ptits ingénieurs vont leur concocter une nouvelle recette miracle. Beaucoup refusent même de se considérer concernés, alors qu'ils sont fans de bagnole...

Je pense qu'en effet les gens ne sont pas renseignés... Mais qui les renseignerait alors qu'il est si facile de nourrir leur belles certitudes en soutenant l'industrie et l'économie? En plus, souvent, ils ne veulent pas savoir.

Il faudrait faire preuve de pédagogie, et ne pas attendre que les pouvoirs publics le fassent pour sensibiliser. la première chose à faire est de faire prendre conscience aux gens de l'importance du pétrole dans leur vie. Ils ne pensent qu'au plein (et encore, s'ils pensent autrement que pour son prix), et beaucoup ne doivent même pas savoir que le plastique c'est du pétrole, que les engrais aussi, etc.
"Tu vois, tu n'es pas assez optimiste, là. Moi j'envisage un monde plein de sagesse, de bonté, et de télétubbies qui gambadent dans les champs"

koogan
Goudron
Goudron
Messages : 126
Inscription : 22 avr. 2006, 11:38

Message par koogan » 17 juin 2006, 09:25

irinet a écrit :Sur forum-auto, un oléocéniste avait initié un sujet sur la déplétion du pétrole.
Et il fait son petit bonhomme de chemin ce sujet... qui rencontre - à ma grande surprise - l'adhésion de quelques FAiens (utilisateurs de Forum-Auto.com). J'en profite pour remercier les Oléocenistes qui font le déplacement de temps en temps pour filer un coup de clavier, je me sens moins seul (stan.wlan sur FA, c'est moi ;))
C'est sûr qu'il faut réexpliquer 1000 fois les mêmes choses, redonner les chiffres, convaincre que les idées reçues n'ont pas de fondement... mais on sent bien que certains, interpellés par le PO, se sont remis en cause.

C'est pas simple, c'est un peu funky (parler de PO sur un forum de fondus de bagnoles, c'est pas un discours standard), mais c'est assez gratifiant d'avoir 55 pages et 1892 contributions dans le topic que vous trouverez ici : http://www.forum-auto.com/sqlforum/sect ... 378186.htm

epe
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1467
Inscription : 22 juin 2005, 16:33
Localisation : 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière

Message par epe » 17 juin 2006, 09:53

Lauren a écrit : Avez vous des trucs pour faire passer le message sans passer pour un integriste ecolo lourdeau?
Pour rester dans le sujet du fil, c'est déjà plus facile pour les oléocénistes pas anti-nucléaires pas principe... et suivre l'actualité. http://www.dhnet.be/dhinfos/article.phtml?id=151213


la loi de 2003 elle-même le prévoit le démantèlement (des centrales nucléaires) entre 2015 et 2025, compte tenu des dates respectives de mise en service des 7 centrales opérationnelles en Belgique.
“Mais le texte prévoyait que ce serait valable sauf cas de force majeure, comme un problème de sécurité de l’approvisionnement en énergie du pays”,

... (le ministre) n’a pas tous ses “apaisements quant à la sécurité de l’approvisionnement en énergie du pays si on ferme les centrales aux dates prévues.”
Comme pour mieux retaper sur le clou, il prévient déjà : “Je n’exclus pas que nous fassions jouer la clause de force majeure. Je ne pense pas que la date prévue pour le démantèlement soit tenable, sauf à jouer sur les mots et aller par exemple acheter notre énergie nucléaire à l’étranger.” A condition que l'étranger en ait à vendre! :twisted:

M. Reynders estime que les mesures favorisant les économies d’énergie, le développement des énergies renouvelables et la diversification de l’approvisionnement notamment par le gaz liquéfié via Zeebrugge ne seront pas suffisants.
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 17 juin 2006, 10:50

epe a écrit : A condition que l'étranger en ait à vendre! :twisted:
Dans une vision positive des choses, c'est-à-dire, la France parvient à installer plus de capacité électrique, tout en réduisant sa consommation, ce qui est techniquement possible, la France peut partiellement jouer ce rôle.

Compte tenu de son parc actuel, c'est le seul pays d'Europe qui d'une part n'a pas de questions à se poser vis-à-vis du nucléaire, et d'autre part à un intérêt économique à démontrer l'intérêt de ses centrales EPR.

Il devient alors crédible d'exporter un peu d'électricité au-delà de nos frontières, ou plutôt, un peu plus que maintenant.

Une gestion européenne des capacités électriques devra bien être mise en place un jour ou l'autre.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

sceptique
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4671
Inscription : 21 nov. 2005, 17:42
Localisation : versailles

Message par sceptique » 17 juin 2006, 11:58

Lauren a écrit :Peut être que je m'y prends mal, mais je pense que les gens ne veulent pas savoir.
Pas besoin de se tracasser pour un problème qu'on ignore.
Pourtant, je m'éfforce d'en parler...
Avez vous des trucs pour faire passer le message sans passer pour un integriste ecolo lourdeau?
Etre sobre, précis, concis. Ne pas afficher de positions politiques. Ne pas vouloir "refaire le monde". Connaitre les arguments terreplatistes pour les réfuter. Un exemple : le site et le discours de Jancovici.
Problème : il a une culture scientifique de très haut niveau et cela aide beaucoup. Si on ne l'a pas, il est temps de réviser ... Sur Oleocene, par exemple ! Il suffit de poser une question précise au détour d'un fil ou en créant un nouveau fil.

vincent128
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 932
Inscription : 25 avr. 2006, 21:50
Localisation : France

Message par vincent128 » 17 juin 2006, 14:18

Pour avoir été écolo très motivé, et avoir essayé de convaincre les gens, pendant un temps, je peux vous apporter le point de vue suivant :

- les gens ne veulent pas changer. Les résistances au changement sont multiples et ont des causes profondes.

- en conséquence, ils ne veulent pas écouter des arguments qui pourraient les faire changer. Ils feront peut-être semblant d'écouter pour vous faire plaisir (écoute empathique ou condescendante), ou par amour de la polémique (discussion animée voire violente), mais le lendemain, ils auront tout oublié.

- la seule chose à faire, c'est donc de vivre le mieux possible, en accord avec ses motivations : ça peut intringuer certains, qui peuvent, du coup, être amenés à s'intéresser à la raison de votre façon de vivre, et à poser des questions.

- répondre aux questions posées, ne pas répondre aux questions non posées. Quand quelqu'un pose une question, c'est qu'il a déjà un début d'ouverture d'esprit, et la réponse l'intéresse. S'il vient volontairement à une conférence que vous organisieriez sur ce sujet, c'est aussi qu'il est prêt à apprendre quelque chose. Si c'est vous qui amenez le sujet dans une discussion, c'est qu'il n'est probablement par intéressé par ce sujet, et il n'apprendra rien.

- Chacun a accès à l'information (avec oleocène.org par exemple). Il n'y a donc pas de raison de faire du prosélytisme : les gens réellement intéressés par le sujet trouveront l'information. Au plus vous pouvez signaler le site, ou l'existence de tel ou tel dossier ou ouvrage.

-Enfin, on va dans le mur de toutes façons, et seule une minorité de personnes vondront en prendre conscience avant d'être dans le mur. Qu'on s'agite à en parler ou non, le résultat sera le même.

M'enfin cette discussion est plus pour le forum psychologie.
Le fond de l'air est frais.

Avatar de l’utilisateur
jerome
Condensat
Condensat
Messages : 538
Inscription : 14 avr. 2005, 11:43
Localisation : 69, Lyon

Message par jerome » 19 juin 2006, 11:10

koogan a écrit :(stan.wlan sur FA, c'est moi ;))
alors là , respect!!! =D>
J'avais lu le forum (en partie, il y a vait déjà 30 pages) il y a quelque temps, et tu te bat comme un diable, et toujours avec une patience qui me laisse pantoi
Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé,
Alors seulement vous vous apercevrez que l'argent ne se mange pas
-- un Indien Cree

Avatar de l’utilisateur
Environnement2100
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2493
Inscription : 18 mai 2006, 23:35
Localisation : Paris
Contact :

Message par Environnement2100 » 19 juin 2006, 11:22

vincent128 a écrit :-Enfin, on va dans le mur de toutes façons, et seule une minorité de personnes vondront en prendre conscience avant d'être dans le mur. Qu'on s'agite à en parler ou non, le résultat sera le même.
Tu as pleinement raison.

Cela dit, le "mur" auquel tu fais allusion va durer plusieurs années, plusieurs décennies ; ça vaut la peine d'armer nos enfants pour s'y préparer. Le plus dur n'est pas de disparaître, c'est de survivre.
Trop de mépris entraîne des méprises - Phyvette, ca 2007.

Sinemurien
Kérogène
Kérogène
Messages : 49
Inscription : 11 juin 2005, 11:10
Localisation : Un charmant petit village sur les bords de la meuse.

Message par Sinemurien » 19 juin 2006, 12:41

vincent128 a écrit :
Pour avoir été écolo très motivé, et avoir essayé de convaincre les gens, pendant un temps, je peux vous apporter le point de vue suivant :

- en conséquence, ils ne veulent pas écouter des arguments qui pourraient les faire changer. Ils feront peut-être semblant d'écouter pour vous faire plaisir (écoute empathique ou condescendante), ou par amour de la polémique (discussion animée voire violente), mais le lendemain, ils auront tout oublié.
Pas tout à fait d'accord.
Premièrement chercher à convaincre à tout pris n'est pas pour ma part une bonne solution. Car comme tu l'as dit les gens répugnent à changer leurs habitudes, donc vouloir les forcer à changer ne sert à rien sinon à les crisper davantages.
Par contre leur exposer sans colère et condescendance tes arguments est une bonne approche car il en restera toujours quelque chose et l'essentiel est de faire une brèche dans le mur de leurs certitudes. Ce sont ensuite les évènements socio-économiques qui se chargeront tout seuls d'élargir la brèche.
vincent128 a écrit :
-Enfin, on va dans le mur de toutes façons, et seule une minorité de personnes vondront en prendre conscience avant d'être dans le mur. Qu'on s'agite à en parler ou non, le résultat sera le même.

M'enfin cette discussion est plus pour le forum psychologie.
Je ne suis pas pour le prosèlytisme, mais ce n'est pas en ne faisant rien que cela changera. Poser la question est déja un premier pas, ensuite comme je l'ai dis la réalité se chargera du reste (même de nos collègues de libéraux.org).
Connais-toi toi même.

Répondre