Page 14 sur 16

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 29 nov. 2010, 11:38
par energy_isere
AJH a écrit :Quelqu'un a t-il un avis sur ce message que je reçois ?
Deux gros sites de gisement pétrolier ont été découvert récemment permettant de produire pour chacun d'eux pratiquement autant que l'Arabie Saoudite, mais l'info n'est diffusé que dans les milieux autorisés. Le premier est français et remonte à il y a 3 ans et se trouve a Mayotte (accord Total/Bp) ce qui explique que Mayotte devienne si rapidement un département le second en Israël (toujours avec BP) ainsi qu'une réserve de gaz exceptionnelle. Maintenant info ou intox avec les pétroliers on ne sait jamais.
C 'est de la pure intox pour Mayotte.

Pour Israel il s' agit de découvertes significatives de Gaz (pas de pétrole) dont le fil qui en parle est ici :
viewtopic.php?f=43&t=10420

"l'info n'est diffusé que dans les milieux autorisés"
Phrase typique de mise en position d'intox.

Les découvertes des compagnies telles que BP et Total qui sont des compagnies avec actionnariat ne sont jamais confidentielles. Parce que pour développer un champ il faut mettre des centaines de millions$ sur la table, et ca ce décide en conseil d' administration, et les actionnaires sont au courant.

Ce genre d' info serait immédiatement sur Rigzone ou dans Oil & Gas Journal.

Voila AJH,
A+

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 29 nov. 2010, 16:34
par AJH
Merci Energy_isere
Je vais pouvoir répondre...

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 29 nov. 2010, 19:29
par Philippe
Juste pour compléter sur Mayotte. Cette île est une possession française, dont le statut est encore celui de « collectivité d’outremer », comme les Iles Eparses de l’Océan Indien (dont Juan de Nova fait partie). Elle deviendra bien un département d’outremer en 2011, mais à la suite d’un referendum.

Comme toutes les possessions françaises, elle est soumise au Code minier français, et pour y chercher du pétrole, il faut un permis exclusif de recherches. La carte donnée au lien : http://www.developpement-durable.gouv.f ... ers-d.html dresse l’inventaire exhaustif des permis de recherches d’hydrocarbures en France (au sens large). On constate que la collectivité d’outremer Juan de Nova et ses eaux territoriales font l’objet d’un permis de recherches d’hydrocarbures. S’il y avait des recherches à Mayotte, et a fortiori un gisement de pétrole, le permis correspondant apparaîtrait sur la carte.

Maintenant, si quelqu’un a un scoop sur la présence de pétrole dans les eaux territoriales de Mayotte, dans la mesure où la zone est libre de titres miniers, que cette personne se dépêche d’y déposer une demande de permis exclusif de recherches d’hydrocarbures…

Désolé pour le hors-sujet.

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 30 nov. 2010, 08:39
par AJH
@Philippe
Merci du complément d'info .

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2

Publié : 04 déc. 2011, 22:08
par mahiahi
Déviation migrée sur ce fil

Re:

Publié : 09 janv. 2014, 15:55
par mobar
Cherchez l'erreur :
544 milliards de dollars de subventions attribuées aux producteurs d'énergie fossiles en 2012 alors qu'elles plafonnent à 100 milliards de dollars pour les Enr

Selon le World Energy Outlook 2013 de l'AIE
http://www.ddmagazine.com/2761-La-produ ... urces.html
Image

et plein d'autres graphiques sympa, là :
http://cf01.erneuerbareenergien.schluet ... RE0312.pdf

Re: Re:

Publié : 11 mai 2018, 07:52
par GillesH38
mobar a écrit :
09 janv. 2014, 15:55
Cherchez l'erreur :
544 milliards de dollars de subventions attribuées aux producteurs d'énergie fossiles en 2012 alors qu'elles plafonnent à 100 milliards de dollars pour les Enr

Selon le World Energy Outlook 2013 de l'AIE
http://www.ddmagazine.com/2761-La-produ ... urces.html
Image

et plein d'autres graphiques sympa, là :
http://cf01.erneuerbareenergien.schluet ... RE0312.pdf
et par kWh produit, ça fait combien ?

Re: Re:

Publié : 11 mai 2018, 08:01
par mobar
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 07:52
et par kWh produit, ça fait combien ?
Je vais te faire la réponse, la question et la réponse :wtf:

Par kWh produit sur la période de disponibilité de la ressource, c'est encore plus disproportionné!

Pourquoi subventionner des énergies qui vont disparaitre fatalement et détruisent notre environnement, alors qu'on peine à développer des énergies qui sont inépuisables, dureront tant que la terre sera habitable et ont un moindre impact sur l'environnement?

Pour faire du fric, à court terme et gaver ceux qui sont déjà les plus riches ... peut être?

Re: Re:

Publié : 11 mai 2018, 09:14
par GillesH38
mobar a écrit :
11 mai 2018, 08:01
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 07:52
et par kWh produit, ça fait combien ?
Je vais te faire la réponse, la question et la réponse :wtf:

Par kWh produit sur la période de disponibilité de la ressource, c'est encore plus disproportionné!
c'est idiot, tu n'as pas calculé les subventions sur la période de la disponibilité de la ressource ! il faut calculer le nombre de kWh produit sur la période ou tu as calculé les subventions !
Pourquoi subventionner des énergies qui vont disparaitre fatalement et détruisent notre environnement, alors qu'on peine à développer des énergies qui sont inépuisables, dureront tant que la terre sera habitable et ont un moindre impact sur l'environnement?

Pour faire du fric, à court terme et gaver ceux qui sont déjà les plus riches ... peut être?
ah ben oui, surement.
enfin faire du fric, c'est pas tout à fait ça : le fric ne sert à rien si tu n'as rien à acheter. Produire des biens et des richesses, plutot. Pourquoi fait-on des activités humaines d'ailleurs ? (y compris la production d'EnR ?)

Re: Re:

Publié : 11 mai 2018, 09:21
par mobar
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 09:14
et par kWh produit, ça fait combien ?
Je vais te faire la réponse, la question et la réponse :wtf:

Par kWh produit sur la période de disponibilité de la ressource, c'est encore plus disproportionné!
c'est idiot, tu n'as pas calculé les subventions sur la période de la disponibilité de la ressource ! il faut calculer le nombre de kWh produit sur la période ou tu as calculé les subventions !
Les subventions sont prévues au départ pour rendre une ressource ou une technologie, qui n'a pas de marché accessible, soit compétitive.

Quand une ressource ou une technologie à besoin de subventions pour durer et se maintenir au delà de sa période d'accessibilité au marché, c'est qu'elle n'est pas durable

Le pétrole, le charbon et le gaz sont des exemples de ressources qui ne peuvent se maintenir qu'a coup de subventions. Une fois qu'elles sont développées et compétitives, leur épuisement inéluctable et le cout exponentiel des nouveaux investissements pour renouveler les stocks accessibles font que les subventions sont indispensables et croissantes

Avec les EnR, une fois la technologie de transformation mise au point et optimisée, plus besoin de subventions. Un prix de marché ajusté à l'amortissement des équipements, à leur maintenance et à leur remplacement suffit pour les rendre disponible à l'infini .. pour peu que la ressource perdure

Le cout de production, baisse même avec le temps du fait des innovations et des améliorations qui sont apportées au fil du temps, sans besoin de subventions dès lors que des provisions sont planifiées, par exemple en fonction de la croissance des consommations attendues

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 11 mai 2018, 11:57
par GillesH38
les installations EnR n'ont pas une durée de vie infinie, elles doivent etre renouvelées. Ca a un coût comme le reste. Et si ce coût était inférieur à celui des fossiles, pourquoi les subventions devraient être supérieures par kWh?
et le jour où tu trouves un dispositif à produire de l'énergie électrique qui n'a pas eu besoin de fossiles pour etre construit tu m'appelles.

Image

Re: Re:

Publié : 11 mai 2018, 13:46
par Alturiak
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 07:52
mobar a écrit :
09 janv. 2014, 15:55
Cherchez l'erreur :
544 milliards de dollars de subventions attribuées aux producteurs d'énergie fossiles en 2012 alors qu'elles plafonnent à 100 milliards de dollars pour les Enr

Selon le World Energy Outlook 2013 de l'AIE
http://www.ddmagazine.com/2761-La-produ ... urces.html
Image

et plein d'autres graphiques sympa, là :
http://cf01.erneuerbareenergien.schluet ... RE0312.pdf
et par kWh produit, ça fait combien ?
Intéressante question. Ca fait à peu près la même chose puisqu'on a 85% de fossiles et 15% d'ENR dans le mix mondial. Enfin la même chose... pour 2012 ! Parce qu'en 4 ans les subventions destinées aux fossiles ont baissé de moitié ! Toutes choses égales par ailleurs les ENR sont donc 2 fois plus subventionnées que les fossiles.
https://www.iea.org/newsroom/news/2017/ ... t-out.html

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 11 mai 2018, 18:36
par GillesH38
15 % d'ENR, c'est si tu comptes le bois de chauffage non monétisé et ramassé à la main, donc non subventionné du tout, non ?

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 11 mai 2018, 18:42
par mobar
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 11:57
les installations EnR n'ont pas une durée de vie infinie, elles doivent etre renouvelées. Ca a un coût comme le reste. Et si ce coût était inférieur à celui des fossiles, pourquoi les subventions devraient être supérieures par kWh?
Le cout de remplacement d'une technologie mature n'a pas besoin de subvention, il se finance par les provisions de Gros Entretien Renouvellement. c'est comme ça que sont financés la plupart des usines qui appartiennent à des municipalités ou des organismes publics, stations d'épuratoion, usines de traitement des déchets, barrages hydroélectriques ...
et le jour où tu trouves un dispositif à produire de l'énergie électrique qui n'a pas eu besoin de fossiles pour etre construit tu m'appelles.
Les moulins de l'empire romain, du moyen age, de la renaissance et de la période pré industrielles se sont construits sans fossiles

Le fossile n'est que de la matière organique renouvelable stockée et transformée en carburant, il n'y a aucune raison si ce n'est la facilité, d'y avoir recours. On peut très bien faire ce que font les fossiles avec du bois, seulement une question de structures.

Avec tous les clampins qui bossent dans le charbon, le gaz, le pétrole, le nuke transférés au secteur forestier et à la production de carburant synthètique on réglerait le problème d'échelle en trois coups de cuillère à pot

Re: [Le Monde] AIE:le marché pétrolier face à un mur d'ici 2015?

Publié : 11 mai 2018, 18:51
par GillesH38
mobar a écrit :
11 mai 2018, 18:42
GillesH38 a écrit :
11 mai 2018, 11:57
les installations EnR n'ont pas une durée de vie infinie, elles doivent etre renouvelées. Ca a un coût comme le reste. Et si ce coût était inférieur à celui des fossiles, pourquoi les subventions devraient être supérieures par kWh?
Le cout de remplacement d'une technologie mature n'a pas besoin de subvention, il se finance par les provisions de Gros Entretien Renouvellement. c'est comme ça que sont financés la plupart des usines qui appartiennent à des municipalités ou des organismes publics, stations d'épuratoion, usines de traitement des déchets, barrages hydroélectriques ...
on se demande bien pourquoi les fossiles sont subventionnés alors ... (d'ailleurs si je ne m'abuse ces soi-disants "subventions" sont surtout des exemptions de taxes, les fossiles sont tellement peu chers qu'ils sont évidemment rentables. Tout ce qu'on peut faire, c'est renoncer à une partie des bénéfices qu'ils procurent.)
et le jour où tu trouves un dispositif à produire de l'énergie électrique qui n'a pas eu besoin de fossiles pour etre construit tu m'appelles.
Les moulins de l'empire romain, du moyen age, de la renaissance et de la période pré industrielles se sont construits sans fossiles
j'ignorais qu'ils produisaient de de l'énergie électrique ... décidément on nous cache tout, Rico à l'aide !
Le fossile n'est que de la matière organique renouvelable stockée et transformée en carburant, il n'y a aucune raison si ce n'est la facilité,...
voilaaaa !!!!
Avec tous les clampins qui bossent dans le charbon, le gaz, le pétrole, le nuke transférés au secteur forestier et à la production de carburant synthètique on réglerait le problème d'échelle en trois coups de cuillère à pot
cool ...