[France 2] Mots Croisés/2 juin:Cher Pétrole, pour toujours ?

Forum traitant des émissions, des magazines et des reportages traitants de la déplétion et des sujets proches.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

GlobalWarmingFR
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 13 mai 2008, 20:18

Re: [France 2] Mots Croisés/2 juin:Cher Pétrole, pour toujours ?

Message par GlobalWarmingFR » 06 juin 2008, 22:42

Nuvolari a écrit :Janco a rencontré Sarko je crois...
Nan nan. ;)

C'est juste que pour le gouvernement ça les arrange bien de dire que l'état peut rien faire contre la hausse des carburants...

Avatar de l’utilisateur
Alter Egaux
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4302
Inscription : 08 févr. 2006, 15:18
Localisation : Ile de France
Contact :

Re: [France 2] Mots Croisés/2 juin:Cher Pétrole, pour toujours ?

Message par Alter Egaux » 13 avr. 2010, 06:45

Excellent débat hier soir (lundi 12 avril - 22h05) sur France 2 dans Mots Croisés, sur l'écologie politique : A-t-on le droit de ne pas être écolos ?
Les invités :
- Chantal JOUANNO (Secrétaire d’Etat à l’Ecologie)
- Yann ARTHUS-BERTRAND (Photographe, réalisateur, Président de la fondation GoodPlanet)
- Yannick JADOT (Député européen Europe Ecologie)
- Jean-Marc FEDIDA (Avocat, Auteur d’ « Impasses de Grenelle »)
- Paul ARIES (Philosophe, théoricien de la décroissance), auteur de « La simplicité volontaire contre le mythe de l’abondance » et co-auteur de « Cohn-Bendit, l’imposture ».

Enfin des personnes qui réunissent des vrais clivages, avec les excellentes questions d'Yves Calvi.
Je me demande pourquoi aujourd'hui, la télé a été ouverte par 2 fois à Paul ARIES, qui d'habitude n'a presque jamais la parole (voir l'émission la semaine dernière chez Taddeï). La décroissance serait elle devenu un sujet acceptable par les mainframes ?

J'en profite que j'ai pour Chantal JOUANNO toujours un peu de sympathie, car faire de l'écologie à droite, c'est pas facile facile (question posée par Calvi)...
Etape n°1 : Les africains nomment le pétrole : la "merde" du diable.
Etape n°2 : Restons cool, le PO arrive...
Etape n°3 : "Mais à cet endroit, en ce moment, l'humanité, c'est nous, que cela nous plaise ou non", Samuel Beckett

Répondre