Incendies catastrophiques en Australie

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 09 janv. 2020, 08:54

Incendies en Australie : « Il va falloir s'adapter à ce genre d'événement »

Françoise Vimeux, climatologue à l'Institut de recherche pour le développement (IRD), revient sur les dramatiques incendies en Australie. Propos recueillis par Jacques Paugam

Lepoint. Fr le 08/01/2020
........
Lire https://www.lepoint.fr/monde/incendies- ... or=CS3-192

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 14469
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par GillesH38 » 09 janv. 2020, 10:30

1 500 maisons ont été détruites et 8 millions d'hectares sont partis en fumée. La situation est telle que le gouvernement a mobilisé près de 3 000 réservistes de son armée pour venir en aide aux populations déplacées. Du jamais-vu dans l'histoire d'un pays pourtant habitué aux feux en cette saison.
ah bon, pourtant le document cité par Mobar parle de 15 millions d'hectares partis en fumée en 74. C'était du à quoi alors en 74 ? :^o

les climatologues adorent les poissons rouges ...
"Ce ne sont plus les faits contrôlés, les choses examinées avec soin qui forment la conviction ; c'est la conviction souveraine, irrésistible, qui déforme les faits et les choses." Joseph Reinach, à propos de l'affaire Dreyfus.

BenBen813
Kérogène
Kérogène
Messages : 86
Inscription : 12 oct. 2019, 21:21

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par BenBen813 » 09 janv. 2020, 19:13

Selon wikipedia :
1974-1975 : 90M ha (même 117M ha selon https://knowledge.aidr.org.au/resources ... ales-1974/ mais comme il était loin des habitations, tout le monde s'en fichait)
2002 : 15M ha
2019-2020 : 10M ha

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9298
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par Remundo » 09 janv. 2020, 20:41

Le JT 20h France 2 de ce soir expliquait un phénomène d'autoamplification sur ces feux, schématiquement voici les 3 étapes
1) sol sec et départ d'incendie
2) énorme nuage montant en haute altitude
3) création d'éclairs qui tombent sur d'autres sols secs qui s'embrasent
et retour au point 1.

le nom de ce phénomène était "orage de feu" : c'est le stade ultime de la "tempête de feu"

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 13 janv. 2020, 21:49

Incendies en Australie: l'industrie touristique redoute une désaffection

AFP•13/01/2020

Des paysages dévastés, des koalas au pelage brûlé: les ravages causés par les incendies en Australie ont entaché la réputation de cette destination habituellement très prisée.
........
lire https://www.boursorama.com/actualite-ec ... b834c2c54e

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 13 janv. 2020, 21:52

Feux en Australie : des carottes et patates douces jetées depuis un hélicoptère pour sauver les wallabies

LE PARISIEN•13/01/2020
.........
lire https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 5adcf87e83

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 16 janv. 2020, 21:06

Australie: la pluie tombe enfin sur les incendies

AFP•16/01/2020
...........
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 00f86a9abb

Il y a une photo d' un Koala mort brulé. C'est hard.

alain2908
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 358
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par alain2908 » 17 janv. 2020, 06:28

BenBen813 a écrit :
09 janv. 2020, 19:13
Selon wikipedia :
1974-1975 : 90M ha (même 117M ha selon https://knowledge.aidr.org.au/resources ... ales-1974/ mais comme il était loin des habitations, tout le monde s'en fichait)
2002 : 15M ha
2019-2020 : 10M ha
Classement inchangé mais chiffres un peu plus élevés ici https://en.wikipedia.org/wiki/Bushfires_in_Australia
mais la comparaison en Ha me parait assez trompeuse et méritera d'être approfondie car elle porte sur des écosystemes assez différents : Foret et/ou savanne.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 11796
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par mobar » 17 janv. 2020, 09:14

Carte des feux de forêts dans le monde le 8 janvier 2020, vu satellite mise en ligne par la NASA

https://firms.modaps.eosdis.nasa.gov/ma ... ms_modis_t
en zoomant sur la zone sahel, on commence a comprendre le pourquoi de l'avancée du désert, si ça reproduit chaque année le sahara n'a pas fini de s'étendre

Les feux australiens la dedans ça doit bien faire un bon 0,01%
C'est surement le prix du koala grillé qui justifie tout ce battage médiatique :mrgreen:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8774
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par kercoz » 18 janv. 2020, 20:27

Le plus efficace :
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 85427.html

"""Depuis 9 ans, quatre communes de la basse plaine de l'Aude utilisent des moutons pour débroussailler leur territoire.

Fleury d'Aude, Vendres, Valras et Lespignan ont passé une convention avec un berger pour qu'il fasse paître ses 1000 brebis sur des terres communales mais aussi des parcelles propriétées du conservatoire du littoral.
Chaque année avec le Syndicat mixte du delta de l'Aude et les pompiers, un calendrier de pâturage est mis place pour cibler les zones qui doivent être parcourues par le troupeau.
Ainsi, plus de 5000 ha sont nettoyés dans ce secteur entre Aude et Hérault.""""

Dans mon stock, j'avais un bouquin sur les feux de foret ds les landes girondines...Bouquin des années 1920/30.....J' ai été surpris d' y lire un tableau qui montrait qu' avec "x" moutons à l' Ha, on avait 0,1, ..1, ...10% ...etc de risque d' incendie.Un berger c'est qd même moins cher qu' un canader !
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Iguane
Condensat
Condensat
Messages : 738
Inscription : 17 avr. 2006, 20:19
Localisation : Algarve

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par Iguane » 18 janv. 2020, 21:07

*Canadair*, Kerkoz !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 23 janv. 2020, 22:46

Trois pompiers américains ont péri jeudi dans le crash de leur avion bombardier d'eau C130 Hercules dans le sud-est de l'Australie, où les feux de forêt gagnent à nouveau du terrain sous l'effet des rafales et de la hausse du mercure.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a895fd796f

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 02 févr. 2020, 10:41

Feux en Australie : la région de Canberra déclare l'état d'urgence

Radio-Canada Publié le 31 janvier 2020

L’état d’urgence a été déclaré pour la capitale australienne et ses environs en raison d'un feu de forêt incontrôlable dans le sud du pays.

C'est la première fois que la région de Canberra est soumise à un tel état d'urgence en 17 ans. Des feux de forêt avaient alors tué quatre personnes et détruit près de 500 maisons en une seule journée.

L'incendie actuel libère des braises qui ont créé d’autres feux à proximité. Il a déjà rasé 215 kilomètres carrés de terres depuis lundi, après avoir été allumé par la chaleur dégagée par le phare d’atterrissage d’un hélicoptère militaire.

Les habitants des banlieues sud de Canberra et des villages environnants ont été invités à se préparer à protéger leurs maisons ou à partir.

Dans un des villages, les routes ont dû être bloquées parce que l'incendie présentait trop de danger pour que les habitants puissent s'en aller ou retourner chez eux.

Des dizaines d'incendies brûlent dans le sud-est de l'Australie frappé par la sécheresse, et le danger devrait augmenter avec la chaleur prévue ce week-end.

Le brasier qui menace Canberra serait le plus dangereux à faire rage dans ce vaste secteur, préviennent les autorités. C'est le pire des feux de brousse dans l'ACT depuis 2003, a confirmé Mick Gentleman, le ministre responsable des services d’urgence au parlement régional.
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/14 ... t-durgence

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 13 févr. 2020, 01:06

Prévention des feux en Australie : le savoir ancestral aborigène redécouvert et plébiscité

Par Holly Robertson, AFP | 12/02/2020,

Les feux de forêts en Australie ont provoqué une véritable catastrophe écologique, avec plus de 100.000 km2 de végétation partis en fumée. Pour essayer d'en finir, des collaborations entre pompiers et peuples autochtones se sont créées, où l'on assiste à la redécouverte des techniques ancestrales des aborigènes qui manifestent d'une parfaite compréhension des écosystèmes.

Pendant des milliers d'années, les peuples autochtones australiens ont géré le risque incendie au moyen de brûlis qui reflétaient leur parfaite compréhension des écosystèmes, un savoir refoulé que certains, désormais, plébiscitent, après une catastrophique saison des feux de forêt.

Les brasiers reviennent chaque année sur l'immense île-continent au sortir de l'hiver austral. Mais, attisée par une très grave sécheresse, la crise des feux a été cette année d'une ampleur sans précédent, beaucoup plus précoce et virulente.

Plus de 100.000 km2 de végétation dans l'est et le sud sont partis en fumée, soit une superficie plus grande que le Portugal. Au moins 33 personnes ont péri et les scientifiques estiment que plus d'un milliard d'animaux ont été tués.

D'intenses précipitations ces derniers jours ont permis d'éteindre la plupart des brasiers. Mais ce genre de crise est voué à se répéter, la faute au réchauffement climatique.

D'où les appels d'une partie de la population à reconsidérer les techniques ancestrales de prévention des incendies, appelées "brûlis culturels", qui furent longtemps mises en oeuvre par les aborigènes dont le savoir fut nié, au nom du progrès, dès l'arrivée des Européens au 18e siècle.

L'approche holistique des aborigènes

Fort de leur solide connaissance des mécanismes naturels, les peuples autochtones pratiquaient des brûlis pour éclaircir les sous-bois et priver les forêts des branches et feuilles mortes qui, avec le retour des chaleurs n'attendent qu'une étincelle pour s'embraser.

Soigneusement contrôlés pour qu'ils ne se propagent pas à la canopée, ces feux s'inscrivaient dans une approche holistique prenant aussi en compte les espèces animales.

Ils avaient pour vertu d'organiser le paysage mais aussi de libérer de l'espace pour des plantes moins favorables aux incendies, en leur apportant en plus des cendres aidant leur croissance.

Les mécanismes naturels mal compris des pompiers australiens

En Australie comme ailleurs, les pompiers pratiquent aussi des brûlis préventifs. Mais certains doutent de leur efficacité, en raison notamment d'un manque de compréhension des mécanismes naturels.

Mal conduits, parfois à la mauvaise saison, ou pas suffisamment fréquemment, ces feux peuvent échapper à tout contrôle pour infliger des dégâts à la canopée, quand ils ne dégénèrent pas complètement en incendies.

"La végétation brûlée est parfois si haute qu'elle génère des tempêtes de feu", déplore Terry Hill, directeur général du Conseil des terres aborigènes de Merrimans, dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud.

"Par ailleurs, avions et hélicoptères ne peuvent résoudre la crise avec des seaux d'eau", poursuit-il. "Il faut s'attaquer à la prévention."

Connaissances scientifiques et savoirs ancestraux mis à contribution

Des collaborations entre pompiers et peuples autochtones existent dans de nombreuses parties de l'Australie. Mais c'est dans le Territoire du Nord que les techniques ancestrales sont le plus mises en oeuvre.

Voilà plus de dix ans que Dean Yibarbuk, président de l'organisation Warddeken Land Management, a contribué à formaliser un programme autochtone de prévention des feux sur ce territoire de 14.000 km2 en Terre d'Arnhem, dans l'extrême Nord, dépeuplé par la colonisation et négligé depuis.

Connaissances scientifiques et savoirs ancestraux ont été mis à contribution pour la création d'un programme qui emploie aujourd'hui 150 personnes au service de la gestion des espèces et la protection du patrimoine.

"Nous avons tout changé en remettant les gens au coeur des paysages", a expliqué à l'AFP M. Yibarbuk. "Nous ne sommes pas les seuls. Ça se passe dans tout le Nord de l'Australie, là où les gens n'en pouvaient plus de voir le pays brûler."

Les brûlis anticipés bien moins polluants que les incendies sauvages

Les brûlis anticipés émettent en outre beaucoup moins de gaz à effet de serre que les feux sauvages, ce qui génère pour les communautés qui les pratiquent des crédits carbone qui peuvent être revendus. Et les fonds dégagés sont ensuite réinvestis dans des projets locaux.

Shaun Ansell, un autre responsable de Warddeken Land Management, estime que tout le pays aurait beaucoup à apprendre de l'expérience acquise par les Territoires du Nord, tout en mettant en garde contre la tentation simpliste de répliquer cette approche dans le reste de l'Australie.

"Les paysages du Nord de l'Australie sont bien plus vastes et beaucoup moins densément peuplés, ce qui signifie que le risque de brûler des maisons ou des infrastructures dans le Nord est beaucoup moins élevé", explique-t-il à l'AFP.

David Bowman, professeur à l'Université de Tasmanie et spécialiste des feux de forêt, convient qu'un retour à grande échelle aux méthodes traditionnelles ne serait pas possible dans le sud, où les populations autochtones sont minoritaires.

"Cela ne peut être la seule solution au problème des feux de forêt mais cela a un rôle important à jouer, tout en rendant hommage aux traditions anciennes".
https://www.latribune.fr/economie/inter ... 39498.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62171
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Incendies catastrophiques en Australie

Message par energy_isere » 26 mars 2020, 09:15

Australie : les incendies auraient coûté la vie à plus de 400 personnes
Les feux de forêt qui ont ravagé le pays pendant des mois ont fait indirectement des victimes, à cause de la pollution de l'air, explique « Futura ». Par

Le Point.fr le 26/03/2020

Un peu plus d'un mois après la fin de la crise des feux de forêt, l'Australie continue à panser ses plaies. Les incendies qui ont ravagé le pays entre septembre 2019 et février 2020 ont entraîné un désastre écologique – plus d'un milliard d'animaux ont notamment perdu la vie –, mais aussi humain. Des milliers d'habitations ont été détruites et 33 personnes ont péri dans les flammes. Selon une étude parue dans The Medical Journal of Australia, et relayée par Futura, les incendies auraient également fait de nombreuses victimes de manière indirecte.

Ces morts, en grande majorité dus à la pollution de l'air causée par la fumée, seraient au nombre de 417. Fay Johnston, chercheur spécialiste de la pollution atmosphérique à l'université de Tasmanie, explique dans son étude avoir obtenu cette estimation en mettant en parallèle le nombre de décès pour un jour donné avec une carte de la pollution atmosphérique dégagée par les incendies. Avec cette même méthode, il a également estimé que 1 305 personnes ont été admises aux urgences pour des crises d'asthme à cause des feux de forêt, 3 151 individus auraient aussi été admis à l'hôpital pour des troubles respiratoires.

Une pollution qui a touché 80 % des Australiens

D'après cette même étude, la fumée toxique dégagée par les feux de forêt a touché, pendant plusieurs semaines, 80 % des habitants de l'Australie, soit environ 20 millions d'individus. Fin février dernier, une autre étude, menée par l'Université nationale australienne, indiquait également que les trois quarts de la population du pays ont été touchés par la crise, directement ou non.

Selon deux études parues fin février, les feux des mois derniers ont par ailleurs ravagé environ 5,8 millions d'hectares de forêt (20 % de la totalité des forêts du pays) dans les états de Victoria et de Nouvelle-Galles du Sud, soit la saison d'incendie la plus dévastatrice jamais enregistrée sur le territoire. D'ordinaire, les feux détruisent chaque année seulement 2 % des forêts.
https://www.lepoint.fr/monde/australie- ... or=CS3-192

Répondre