oleocene.org

Site dédié à la fin de l'âge du pétrole
Nous sommes actuellement le 23 Juin 2017, 19:27

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 13:39 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Des océans "malades" du réchauffement

le 06-09-2016

Honolulu (Etats-Unis) (AFP) - Le réchauffement climatique abîme les océans comme jamais, diffusant des maladies aux animaux comme aux êtres humains et menaçant la sécurité alimentaire partout dans le monde, met en garde un rapport scientifique publié lundi.

Les recherches ont été menées par 80 scientifique de douze pays, ont précisé des experts réunis à Honolulu pour le congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

"Nous savons tous que les océans font vivre la planète. Nous savons tous que les océans nous fournissent une respiration sur deux", a souligné le directeur général de l'UICN, Inger Andersen.

"Et pourtant nous sommes en train de rendre malades ces océans", a-t-il ajouté devant la presse réunie pour ce congrès qui a attiré 9.000 dirigeants et défenseurs de l'environnement.

Le rapport, intitulé "Explications sur le réchauffement océanique", est "l'étude la plus complète, la plus systématique qui ait été entreprise sur les conséquences de ce réchauffement des océans", souligne l'un de ses principaux auteurs, Dan Laffoley.

Les eaux de la planète ont absorbé plus de 93% de la chaleur supplémentaire résultant du réchauffement depuis les années 1970, limitant la chaleur ressentie sur la terre mais modifiant radicalement le rythme de la vie dans les océans, a-t-il soulevé.

"Les océans nous ont protégés et les conséquences de cela sont énormes", ajoute ce vice-président de la Commission mondiale des zones protégées de l'UICN.

- Migrations vers les pôles -

L'étude, qui portait sur tous les écosystèmes marins d'importance, du microbe à la baleine et jusqu'aux fonds océaniques, a mis en évidence que des méduses, des oiseaux et du plancton avaient migré en direction des pôles et du froid, parcourant jusqu'à 10 degrés de latitude.

Ces migrations climatiques sont "de 1,5 à 5 fois plus rapides que tout ce que nous voyons sur le sol", estime M. Laffoley. "Nous sommes en train de changer les saisons dans l'océan."

La hausse des températures va probablement changer le taux de masculinité chez les tortues, car des femelles sont plus susceptibles de naître quand il fait plus chaud. La chaleur favorisera aussi la propagation des microbes dans les eaux du globe.

"Quand on a une vision complète, on voit un ensemble de conséquences totales et inquiétantes", analyse M. Laffoley

Le rapport, dont plus d'un quart des constatations sont inédites, contient des études montrant que le réchauffement climatique affecte les systèmes météorologiques et provoque de plus en plus de tempêtes.

Le rapport affirme également détenir des preuves selon lesquelles le réchauffement des océans "provoque une augmentation des maladies chez les populations végétales et animales".

Des agents pathogènes tels que la bactérie vectrice du choléra ou la prolifération d'algues toxiques peuvent engendrer des maladies neurologiques comme la ciguatera, intoxication alimentaire découlant de la consommation de poissons des zones tropicales et dont le réchauffement marin favorise donc le développement. Des pathologies tout aussi dangereuses pour l'homme.

"Nous ne sommes plus des observateurs non concernés", a commenté Dan Laffoley. "Sans le vouloir, nous nous sommes mis dans le tube d'essai dans lequel l'expérience est en cours".

Ainsi, le réchauffement des océans a tué des récifs coralliens à un rythme record, ce qui a pour effet de réduire le nombre d'espèces de poissons, privés de leur habitat naturel.

"En Asie du Sud-Est, on attend une baisse des récoltes de la pêche maritime située entre 10 et 30% à l'horizon 2050, comparé à la période 1970-2000", affirme le rapport, qui souligne la nécessité d'agir rapidement par le biais des énergies renouvelables.

"Nous devons diminuer drastiquement les gaz à effet de serre", a estimé Carl Gustaf Lundin, directeur des programmes marin et polaire à l'UICN. "Il n'y a aucun doute sur le fait que nous sommes la cause de tout cela. Nous savons quelles sont les solutions."

http://www.sciencesetavenir.fr/sciences ... iques.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 13:50 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005, 15:00
Messages: 6452
Localisation: 92
Citer:
Nous savons quelles sont les solutions
Loupé : le "business as usual" n'est compatible avec aucune solution. N'entrent pas dans la catégorie "solutions" les taxes (à mettre dans la catégorie "enrichissement personnel des politiques").

_________________
"Le 21è siècle sera celui du Mensonge et de la manipulation des masses ou ne sera pas. La Vérité n'est donc plus très loin." (rico)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 15:00 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Fév 2008, 11:36
Messages: 2411
Localisation: foret de cure-dents géants des landes, france
Quand il dit : "Sans le vouloir, nous nous sommes mis dans le tube d'essai dans lequel l'expérience est en cours"

Monsieur Dan Laffoley n'est il pas Alarmiste ???

:mrgreen: :smt082 :mrgreen:

_________________
la nuit la raison dort, et simplement les choses sont.
St Ex

Tout ça pour dire comment ils ne savent pas pourquoi.
Prévert (et pas Guitry !)

J'ai fait fortune...parce que j'ai toujours vendu trop tôt !
Rotschild.

http://www.les-pieds-sur-terre.info


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 16:03 
Hors-ligne
Goudron
Goudron

Inscrit le: 06 Nov 2010, 15:16
Messages: 124
Vous avez une preuve rico que les taxes servent uniquement à enrichir personnellement les politiques ?
1000 milliards d'euros d'enrichissement ça fait beaucoup.
Après c'est vrai que se rendre dépendant d'une taxe sur un produit que l'on veut diminuer ce n'est pas forcément l'idée du siècle.
Une politique de rationnement serait sans doute plus efficace.
Pareil, prouvez nous que si l'essence ou le diesel était à 2 ou 3 euros ça n'aurait aucun impact sur la consommation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 16:30 
Hors-ligne
Gaz naturel
Gaz naturel

Inscrit le: 04 Mars 2014, 10:26
Messages: 995
houlouk a écrit:
prouvez nous que si l'essence ou le diesel était à 2 ou 3 euros ça n'aurait aucun impact sur la consommation.

A moins d'une taxe mondiale inenvisageable, cela n'aurait qu'un impact local. Qui diminuerait d'autant la demande globale et donc les prix ailleurs dans le monde, ce qui augmenterait la consommation.

Il y a une réalité têtue, l'extraction de combustibles fossiles n'a jamais diminué (et même légèrement augmenté), conférence climat après conférence climat. Comme je suppose que les fossiles extraits ne finissent pas en bocaux sur des étagères, ça finira en production de CO2 tôt ou tard. Et d'autre part, même si la consommation par individu diminue, la population mondiale (et ses besoins en énergie) continue d'augmenter.

Bref rien ne change. Tous les combustibles fossiles économiquement et technologiquement exploitables seront exploités. Et que ce soit en 20 ans ou en 50 ans ne changera pratiquement rien du point de vue climat (du moins pour sa part effet de serre) On fera comme le reste de la biosphère, on s'adaptera, ou pas.

_________________
Autrefois EPE http://www.oleocene.org/phpBB3/memberlist.php?mode=viewprofile&u=110 Accès au compte perdu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 06 Sep 2016, 19:08 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005, 15:00
Messages: 6452
Localisation: 92
Citer:
Vous avez une preuve rico que les taxes servent uniquement à enrichir personnellement les politiques ?
Les taxes permettent à l'Etat d'exister. Sans Etat pas de politicards !!!

_________________
"Le 21è siècle sera celui du Mensonge et de la manipulation des masses ou ne sera pas. La Vérité n'est donc plus très loin." (rico)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 16 Sep 2016, 18:44 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Le Royaume-Uni va doubler la superficie de ses aires marines protégées

Publié le 16/09/2016 lemarin.rf

Le Royaume-Uni a annoncé le jeudi 15 son intention de doubler dans ses territoires d'outre-mer la superficie des aires marines protégées (AMP). Elle atteindra ainsi quelque 4 millions de km2. Les îles de Pitcairn (Pacifique), Sainte-Hélène (Atlantique sud) et de l'Ascension (Atlantique) figurent parmi les territoires concernés.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... es-marines


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 18 Sep 2016, 13:28 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Après le Pacifique, Obama crée une réserve marine dans l'Atlantique

Sciences et Avenir avec AFP le 17-09-2016

Moins d'un mois après la désignation d'une aire protégée au coeur du Pacifique, Barack Obama réitère cette initiative dans l'Atlantique.

Image
Le président Barack Obama le 15 septembre 2016 au sommet international sur les océans, Washington (Etats-Unis)

Le président américain Barack Obama a annoncé jeudi 15 septembre 2016, à l'occasion d'un sommet international sur les océans, la création d'une réserve naturelle dans l'Atlantique, quelques semaines après la désignation d'une autre aire protégée, immense, au coeur du Pacifique. Depuis son arrivée au pouvoir il y a près de huit ans, Barack Obama a davantage protégé d'espaces qu'aucun de ses prédécesseurs. Il a pour ce faire eu recours à l'Antiquities Act, loi signée en 1906 par Theodore Roosevelt, ardent défenseur de la protection des ressources naturelles. "L'océan fait face à de nouvelles menaces", a souligné le président américain, citant en particulier le changement climatique, dans la lettre annonçant cette initiative, qui devrait, selon la Maison Blanche, être suivie par nombre d'autres pays. Cette réserve, située au large des côtes de la Nouvelle-Angleterre (Etats-Unis), est la première créée dans l'Atlantique par un président américain. Elle s'étendra sur quelque 12.700 km2 et permettra en particulier de protéger plusieurs espèces de baleines et de tortues de mer ainsi que des coraux en eau profonde, selon la Maison Blanche. La pêche industrielle y sera interdite même si une période de transition de sept ans est prévue pour le crabe et le homard.

Si les représentants du secteur de la pêche ont exprimé leur mécontentement, plusieurs ONG ont salué un étape importante. "Cette décision historique (...) permettra de préserver la grande diversité de la vie marine mais sera aussi bénéfique à l'économie de la Nouvelle-Angleterre", a estimé Rhea Suh, présidente du Natural Resources Defense Council. La zone a fait l'objet de multiples explorations scientifiques qui ont permis de découvrir trois canyons sous-marins plus profonds que le Grand Canyon (Arizona) ainsi que quatre montagnes sous-marines qui forment un refuge précieux pour de nombreuses espèces rares et menacées.

Surveiller les chalutiers en temps réel

A l'occasion de ce sommet sur les océans, qui rassemble les représentants de quelque 90 pays, des scientifiques et des ONG, le Royaume-Uni a de son côté annoncé son intention de doubler dans ses territoires d'outre-mer la superficie des aires marines protégées, pour que leur total atteigne quelque 4 millions de km2. Les îles de Pitcairn (Pacifique), Sainte-Hélène (Atlantique sud) et de l'Ascension (Atlantique) figurent parmi les territoires concernés. Fin août 2016, M. Obama, qui soigne son bilan environnemental à l'approche de son départ, a annoncé la création de la plus grande réserve naturelle marine du monde autour de l'archipel d'Hawaï, où il est né. Cette aire protégée géante, désormais interdite à la pêche industrielle, abrite quelque 7.000 espèces marines, parmi lesquelles les baleines bleues, les albatros à queue courte, les tortues ou les phoques moines endémiques de Hawaï. Elle couvre 1,51 million de km2 sur une large portion du Pacifique.

L'acteur et militant écologiste Leonardo DiCaprio a présenté jeudi 15 septembre 2016 un programme en ligne gratuit proposé par les ONG Oceana et SkyTruth, en collaboration avec le géant internet Google, qui offre la possibilité à tout un chacun de surveiller les activités des chalutiers industriels dans le monde quasiment en temps réel. Selon ses initiateurs, cette application interactive pourrait contribuer à protéger les stocks halieutiques des océans menacés par la surpêche, les prises illégales et la destruction de l'habitat des espèces de poissons et crustacés. Près d'un tiers des stocks de poissons marins sur la planète sont soumis à la surpêche et plus de 90 % des pêcheries sont exploitées au maximum ou davantage, selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). "Global Fishing Watch" permet déjà de voir les activités de pêche de 35.000 chalutiers sur un total estimé de 1,3 million dans le monde.


http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/ ... tique.html

Implantation :

Image

source : https://www.sciencenews.org/article/fir ... d-atlantic

et en détail :

Image

Citer:
The Northeast Canyons and Seamounts Marine National Monument includes two areas: one that includes four undersea mountains - Bear, Mytilus, Physalia, and Retriever; and an area that includes three undersea canyons – Oceanographer, Lydonia, and Gilbert that cut deep into the continental shelf. The combined area is approximately 4,913 square miles.

These areas are home to deep-sea coral ecosystems with rich biodiversity and unique species. Additionally, these geographic features result in oceanographic conditions that concentrate pelagic species, including whales, dolphins, and turtles; and highly migratory fish such as tunas, bullfish, and sharks. A large number of birds also rely on this area for foraging. The purpose of the proposed monument designation is to protect these fragile and largely pristine deep-sea habitats, and species, and ecosystems. Designating the monument ensures continuing and expanded protection of the area for future generations.

Both areas have been the sites of active scientific exploration, investigation, and discovery by oceanographic researchers. The New England seamounts have been found to have many rare and native species, several of which are new to science and known to live nowhere else on Earth. Recently, the National Oceanic and Atmospheric Administration’s research vessel Okeanos Explorer identified 15 species of coral in the area that had not been previously reported.
................


https://www.commerce.gov/news/blog/2016 ... anyons-and


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 18 Sep 2016, 13:57 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 21 Sep 2005, 15:00
Messages: 6452
Localisation: 92
Une réserve marine ou plus probablement une réserve de marines..... :lol: :^o

_________________
"Le 21è siècle sera celui du Mensonge et de la manipulation des masses ou ne sera pas. La Vérité n'est donc plus très loin." (rico)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 09 Nov 2016, 21:52 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Le Canada lance un grand plan de protection des océans

Publié le 09/11/2016 lemarin.fr

Le Canada a annoncé, le 7 novembre, un plan de protection des océans visant à créer un système de sécurité maritime renforcé, à assurer la protection des écosystèmes, habitats et mammifères marins, à mettre en œuvre des collaborations et gestions conjointes avec les autochtones et à investir dans la recherche, notamment sur les méthodes de nettoyage des hydrocarbures.

Image
Parmi les objectifs du plan canadien, la protection des mammifères marins des impacts des bruits du trafic maritime et des hydrocarbures. (Photo : WWF)


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... des-oceans


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 21 Nov 2016, 20:03 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
La mangrove au secours du littoral de Taiwan

Publié le 21/11/2016 lemarin.fr

Pour contrer l’érosion du littoral taiwanais, deux designers ont développé un concept écologique appelé Tetrapot qui consiste à réimplanter de la mangrove dans les structures bétonnées, composées de quatre pieds empilées le long des côtes pour faire barrage aux fortes vagues.

Image
Les palétuviers viendront recouvrir les structures en béton.(Photo :Tetrapot)

http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -de-taiwan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 29 Nov 2016, 19:16 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Australie: la grande barrière de corail plus que jamais menacée

AFP le 29/11/2016

La grande barrière de corail australienne a subi cette année la plus importante hécatombe de coraux jamais observée, ce qui fait craindre pour l'avenir de ce joyau naturel classé au patrimoine de l'Humanité, ont annoncé des scientifiques mardi.

Le délicat écosystème, long de 2.300 kilomètres -le plus grand du monde- a essuyé son épisode de blanchissement le plus sévère en raison du réchauffement de la température de l'eau entre mars et avril.

C'est la partie nord de la barrière, la plus inaccessible, qui a été le plus touchée.

Le Centre d'excellence pour les études sur les récifs coralliens de l'Université James Cook a mené cette année des reconnaissances aériennes de cet emblème de l'Australie ainsi que des plongées d'études.

Celles-ci ont révélé que les deux tiers des coraux situés sur 700 kilomètres dans le nord du site étaient morts ces huit ou neuf derniers mois.

"La plupart des pertes de 2016 sont survenues dans la partie la plus septentrionale, la plus intacte, de la Grande barrière", dit Terry Hugues, directeur du Centre. "Cette région s'en était sortie avec des dégâts mineurs lors de deux précédents épisodes de blanchissement en 1998 et 2000, mais cette fois-ci, elle a été gravement touchée".

Plus au sud, dans les parties centrale et méridionale, y compris les zones très touristiques de Cairns et des îles Whitsunday, touchées par la chaleur dans une mesure moindre, les dégâts sont bien inférieurs.

Le blanchissement est un phénomène de dépérissement. Il est provoqué par des conditions anormales comme le réchauffement de la température de l'eau: cela entraîne l'expulsion par les coraux des algues symbiotiques qui leur donnent leur couleur et leurs nutriments.

Les récifs peuvent s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.
.................

http://www.lepoint.fr/monde/australie-l ... 601_24.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 01 Fév 2017, 21:35 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Une plongée extraordinaire au-dessus du récif corallien de l’Amazone

Notre journaliste a embarqué avec Greenpeace à la découverte d’un massif corallien de 9 500 km² menacé par des projets pétroliers.

LE MONDE | 01.02.2017 à 11h20 • Mis à jour le 01.02.2017 à 14h45 | Par Rémi Barroux (Océan atlantique, au large de l'Amazone, envoyé spécial)
..........................


http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 28 Mars 2017, 10:29 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Martinique : le parc naturel marin est officiellement créé

Publié le 27/03/2017 lemarin.rf

Ségolène Royal a signé le 24 mars le décret interministériel de création du parc naturel marin de Martinique. Avec une superficie de 47 340 km2, soit l’ensemble de la zone économique exclusive, il s’agit du second plus grand parc naturel marin français après celui de Mayotte, et le troisième situé dans les Outre-mer.

Image


http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ement-cree


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les océans
MessagePublié: 11 Avr 2017, 16:21 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 48759
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Grande barrière: les coraux blanchis deux années de suite sont condamnés

|11 avril 2017

es coraux de la Grande barrière qui ont subi pour la seconde année consécutive un phénomène de blanchissement dû à la hausse des températures n'ont aucune chance de s'en remettre, avertissent lundi des scientifiques australiens.
Des chercheurs ont annoncé en mars que les récifs de la Grande barrière de corail, en Australie, avaient connu un épisode de blanchissement sans précédent, et ce pour la deuxième année de suite.
Et leurs craintes ont été confirmées par des observations aériennes de ce site inscrit au patrimoine de l'Humanité depuis 1981.
L'écosystème qui s'étend sur 2.300 km -- le plus grand du monde -- avait déjà subi en 2016 son plus grave épisode de blanchissement jamais enregistré, en raison du réchauffement des températures de l'océan en mars et avril.
"Des coraux qui ont blanchi ne sont pas nécessairement morts. Mais dans la partie centrale (de la Grande barrière) nous nous attendons à des pertes très élevées", a déclaré James Kerry, biologiste à l'Université James Cook, qui a coordonné les observations aériennes.
"Il faut au moins une décennie pour le rétablissement total des coraux qui grandissent le plus vite", a-t-il expliqué.
"Alors deux épisodes graves de blanchissement à 12 mois d'intervalle font que les récifs endommagés en 2016 n'ont aucune chance de se rétablir".

- 1.500 kilomètres impactés -

Le blanchissement des coraux est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est provoqué par la hausse de la température de l'eau qui entraîne l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.
Les récifs peuvent s'en remettre si l'eau refroidit, mais ils peuvent aussi mourir si le phénomène persiste.
L'épisode de blanchissement en cours est le quatrième après ceux de 1998, 2002 et 2016.
Entre l'année dernière et cette année, 1.500 kilomètres de récifs ont été affectés par le blanchissement, a déclaré Terry Hughes, de l'Université James Cook. "Ce qui fait que seul le tiers sud du récif est indemne".
"Le blanchissement est lié aux températures record provoquées par le réchauffement climatique", a-t-il expliqué.
"Cette année, nous assistons à un épisode de blanchissement très marqué alors même qu'El Niño ne sévit pas", a-t-il ajouté en référence au phénomène météorologique irrégulier, revenant tous les quatre à six ans, et qui provoque des hausses de températures dans le Pacifique, des fortes pluies dans certaines zones, des sécheresses ailleurs.

- Menaces multiples -

El Niño avait été montré du doigt pour son impact sur la Grande barrière lors du premier grand épisode de blanchissement global observé en 1998, ainsi qu'en 2016.
La Grande Barrière est aussi menacée par le réchauffement climatique, les ruissellements agricoles, le développement économique et la prolifération des acanthasters, étoiles de mer qui détruisent les coraux.
Elle a probablement également souffert du passage, le mois dernier, du cyclone Debbie qui était passé sur la partie sud de la Grande barrière qui n'a pas été très touchée par le blanchissement.
Les scientifiques craignent que ses vents violents et les courants n'aient endommagé les coraux. Mais les dégâts provoqués par Debbie n'ont pas encore été évalués.
"Il est évident que le récif est confronté à de nombreux défis, le plus pressant étant le réchauffement climatique", a déclaré M. Hughes.
"Plus les températures vont augmenter et plus fréquents seront les épisodes de blanchissement", a-t-il poursuivi. "La solution est de réduire les émissions carbone, mais le temps presse".
L'Australie assure qu'elle n'a jamais fait autant d'efforts pour protéger la barrière, en s'engageant à dépenser plus de deux milliards de dollars australiens (1,4 milliard d'euros) sur dix ans.
La barrière et ses 345.000 kilomètres carrés ont évité de justesse en 2015 d'être placée par l'Unesco sur sa liste des sites en péril.


http://www.leparisien.fr/sciences/grand ... 844515.php


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr