Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 13 août 2015, 16:53

energy_isere a écrit :pour soutenir la filière.
Pour quoi faire ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par rico » 13 août 2015, 17:05

:lol:

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 13 août 2015, 17:14

Qu'est ce qu'il y a de drôle ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8388
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Remundo » 13 août 2015, 17:39

parce qu'on est tous des têtes de cochon sur Oléocène \:D/

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 13 août 2015, 18:12

Et c'est drôle ou c'est une raison de soutenir les éleveurs ?
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 14 août 2015, 12:46

sherpa421 a écrit :Et c'est drôle ou c'est une raison de soutenir les éleveurs ?
Boutade , parce qu'est un sujet d' actualité. si tu comprends pas demande à Le Foll.

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 14 août 2015, 14:25

Je pense bien qu'il n'y a que des folles pour soutenir les éleveurs de porc Breton. Mais vu la façon dont c'est présenté par les médias en général, je pensais qu'il pouvait y avoir par ici des personnes réellement solidaire de manière volontaire avec les brûleurs de pneus.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8388
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Remundo » 14 août 2015, 14:54

j'ai le sentiment qu'on ne nous explique pas tout sur la crise porcine...

que les éleveurs ne gagnent pas assez, ou perdent trop, c'est possible...

mais qu'il y ait surproduction, ou bien surimportation de cochon, ou bien petite arnaque des circuits de distribution, c'est probable

car il y a bien quelque chose qui fait que les prix sont trop bas... ça on n'en parle pas. les acteurs de la filière ne seraient-il pas Copains comme Cochons ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 14 août 2015, 17:19

Remundo a écrit :j'ai le sentiment qu'on ne nous explique pas tout sur la crise porcine...

que les éleveurs ne gagnent pas assez, ou perdent trop, c'est possible...

mais qu'il y ait surproduction, ou bien surimportation de cochon, ou bien petite arnaque des circuits de distribution, c'est probable

car il y a bien quelque chose qui fait que les prix sont trop bas... ça on n'en parle pas. les acteurs de la filière ne seraient-il pas Copains comme Cochons ?
Les filières étrangères sont moins chères en particulier le cochon Allemand.
Mais ils emploient de la main d' oeuvre étrangère de l' Est sous payée ......

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8388
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Remundo » 14 août 2015, 21:01

Ach so ?? Die deutschen Schweine !! Mais pourquoi n'est-ce jamais explicite ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 14 août 2015, 21:07

Remundo a écrit :Ach so ?? Die deutschen Schweine !! Mais pourquoi n'est-ce jamais explicite ? :roll:
c'est connu.
France: «la bataille de la dernière chance» des éleveurs de porcs
..........
..........
Mais voilà, aujourd’hui la concurrence n’est pas si loin. Elle est européenne et est devenue telle qu’il est de plus en plus difficile de rivaliser. « Les Espagnols et les Allemands utilisent de façon massive une main-d’œuvre pas chère venant des pays de l’Est, dénonce l'éleveur. Donc aujourd’hui, les pratiques salariales allemandes et espagnoles sont de nature à détruire l’activité agricole de notre pays. Nous, on estime que c’est scandaleux. »
..........
..........
http://www.rfi.fr/france/20150812-eleve ... l-bretagne
L’agriculture française sous la pression du porc allemand

.............
.............
Autre facteur justifiant cette productivité à toute épreuve, les abattoirs outre-Rhin ont « délocalisé chez eux » en faisant le choix de compter sur des travailleurs d’Europe de l’est qui travaillent (déduction faite de l’hébergement, transport, etc.) pour moins de cinq euros de l’heure. Pourtant, depuis le 1er janvier 2015, l’Allemagne a accepté la généralisation du salaire minimum, mais son application fait débat. Les syndicats dénoncent les nombreuses pratiques des employeurs, particulièrement dans l’industrie de la viande, visant à se soustraire à la législation : heures supplémentaires non-rémunérées, facturation aux employés d’équipements indispensables pour leur travail, surfacturation des offres de logement pour compenser la hausse des salaires, etc. On comprend alors aisément pourquoi le porc allemand est 20% moins cher que le porc français.
.............
.............
http://www.atlantico.fr/decryptage/agri ... 58623.html

J' avais déjà vu des articles trés détaillé la dessus il y a un an en arrière.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8388
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Remundo » 14 août 2015, 21:35

j'ai bien l'impression que l'histoire se répète dans bien des domaines, à savoir que les Allemands nous bottent les fesses avec une certaine aisance...

ce n'est plus à coup de canon ou de Blitzkrieg, c'est sur le lait et le porc, et plus généralement, la production de biens matériels. :roll: les Allemands deviennent compétitifs sur le plan agricole face à la France, heureusement qu'ils n'ont pas de Beauce et de Brie, sinon on serait laminé !

On dit que c'est grâce à de la main d'oeuvre bon marché, mais c'est aussi grâce à une industrialisation de l'agriculture plus performante. Après je ne dis pas que les produits sont très très bons... mais en tout cas y'en a beaucoup pour pas cher : des m3 de lait, des tonnes de cochonnailles...

Quant à l'Espagne, ça fait longtemps qu'elle concurrence sévèrement, notamment dans les fruits et légumes. Et là c'est vrai, elle bénéficie d'une main d'oeuvre bon marché.

Je rajouterai que nous sommes dans un espace économique européen, avec libre concurrence, libre circulation des marchandises... donc c'est un peu compliqué comme situation...

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 17 août 2015, 11:47

Remundo a écrit :Je rajouterai que nous sommes dans un espace économique européen, avec libre concurrence, libre circulation des marchandises... donc c'est un peu compliqué comme situation...
Et qui en matière agricole profite d'abord à la France ! La France reste encore un exportateur majeur de produit agricole. Je trouve inadmissible les pleurnicherie des éleveurs concernant ce mythe de l'invasion par des produits étrangers.

1°/ C'est faux : Allez dans les supermarché, vous constaterez que la quasi exclusivité de la viande est d'origine Française. Pour bien des raisons, je ne porte pas les dirigeants de grandes surface dans mon cœur. Néanmoins, en la matière ils jouent le jeux des agriculteurs Français.
2°/ Nous exportons massivement du bétail depuis très longtemps. Nous exportons de la quantité, pas forcement de la qualité. Il est donc totalement déplacer de critiquer des pays essayant à leur tour de vendre leur marchandise sur notre territoire. Les frontière c'est soit à ouvrir soit à fermer. Mais ne les ouvrir que dans un sens pour un produit donné c'est de la concurrence déloyale.

Concernant le prix de la main d'oeuvre et des charges sociales :
Dans le compte de résultat d'un élevage ce n'est pas le poste le plus lourd. Le prix du foncier et le coût du matériel agricole sont probablement également en cause. Il y a depuis longtemps une spéculation sur la prime à l'hectare qui fait monter le foncier. C'est peut être la fin ce qui comme toute pyramide de Ponzi qui s'effondre crée des mécontents. Encouragé par des prêts aidé certains agriculteurs ont manifestement été imprudent dans leur investissement en matériel. Par ici les tracteurs sont bien trop gros vu le relief : avec des taux d'intérêts faible les prêts aidé ne sont plus suffisant pour combler cette erreur.

Cet été je n'ai pas pu me baigner dans le barrage à côté de chez moi après le 15 juillet. En cause principalement le pompage des agriculteurs notamment pour arroser du maïs en pleine journée. Je pense pas qu'il paye l'eau le même prix que quand moi j'arrose les tomates de mon jardin. Chaque fois que je mange de la viande Française, j'encourage une filière subventionner, j'augmente mes impôts.

Quel est mon intérêt de manger de la viande Française ? J'ai testé l'Angus écossais c'est très bon. Que les agriculteurs Français fasse mieux et moins cher, peut être que les consommateurs recommenceront à racheter de la viande. Parce-que le problème de base c'est la baisse de consommation partout en Europe : Pour cette qualité à ce prix on en veux plus. Alors peut importe les subventions, il va falloir évoluer ou fermer boutique.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8315
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par kercoz » 17 août 2015, 15:28

Je vais souvent en espagne ( jamais en situation urbaine).....jamais vu une vache sauf sur les panneaux routiers!...qqs moutons , jamais ni poule ni vache .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par sherpa421 » 17 août 2015, 16:10

En Espagne tu as vu des moutons Espagnols ou de moutons Français ?
franceagrimer a écrit :95 % des exportations françaises d’agneaux vivants sont à destination de l’Italie ou de l’Espagne.
http://www.franceagrimer.fr/content/dow ... _20103.pdf

Exportations totales 765,8- Importations totales 552,8 = on a un solde d'exportation positif de 213 000 têtes de moutons.

Par-contre, pour ce qui est de la viande de mouton : importation 134,06 tec - exportation 9,61 tec = solde négatif de 124.45 tec

Quand on écoute les éleveurs, on a l'impression que les abattoirs Français sont d'ignobles profiteurs. Pourtant les chiffres du moutons sont sans appel, si il y avait des aides publiques à distribuer, ce serait dans la transformation.

On leur envoie aussi des bovins, mais une fois en Espagne ils ne sont pas dans les prés mais dans des ateliers d'engraissement.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Répondre