Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59170
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 09 mai 2019, 08:20

Ressources de la planète: l'UE vivra à crédit dès vendredi

AFP•09/05/2019

L'Union européenne aura épuisé dès vendredi 10 mai les ressources que la planète peut lui offrir pour l'année, alerte le WWF, relevant que ce "jour du dépassement" tombe plus tôt chaque année.

"A partir de vendredi les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux, l'humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an", souligne l'association, qui publie ce rapport avec l'ONG Global Footprint Network, à deux semaines des élections européennes.

Pêche, agriculture, sylviculture, construction, empreinte carbone... si l'humanité consommait autant que les Européens, elle aurait besoin de 2,8 planètes bleues, note le rapport. Alors que l'UE regroupe 7% de la population mondiale, elle absorbe 20% de la biocapacité de la Terre.

La situation ne cesse de se dégrader: en 1961, ce "jour du dépassement" tombait le 13 octobre. Même si les cas varient selon les régions: cette année le Luxembourg a atteint ce cap dès mi-février, quand la Roumanie y sera mi-juin.

C'est "un déficit que nous continuons de creuser d'année en année, en empruntant des ressources à la Terre, aux autres pays et aux générations futures", déplore le WWF.

A l'échelle mondiale, les hommes consomment aussi largement au-delà des capacités de renouvellement des ressources, et chaque année le "jour du dépassement" tombe plus tôt. En 2018 c'était le 1er août (en 1997 fin septembre).

"Nous appelons les décideurs politiques à prendre des mesures à la hauteur des enjeux : des solutions existent, mais elles doivent être mises en oeuvre dès maintenant!", a appelé la navigatrice Isabelle Autissier, présidente du WWF France.

Parmi les actions prônées au niveau bruxellois, l'adoption d'une politique agricole commune "qui préserve les ressources naturelles et favorise l'emploi", et d'un "plan contre la déforestation et la conversion des écosystèmes naturels". L'ONG réclame aussi des règles de contrôle des flottes de pêche pour assurer la légalité et la durabilité des pratiques.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a2fbeeb301

alain2908
Charbon
Charbon
Messages : 234
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par alain2908 » 09 mai 2019, 14:26

je trouve cet indicateur contre-productif, il donne un caractère dramatique à quelque chose de totalement abstrait (il n'y a pas de différence entre le jour d'avant et le jour d'après la fatidique date) et du coup n'est pas très mobilisateur.

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13603
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par GillesH38 » 09 mai 2019, 16:48

en plus je n'ai jamais compris sur quelle base on calculait ça. Déjà pour les ressources non renouvelables on vit à crédit dès le premier jour (même pas à crédit mais on épuise une cagnotte qui ne se refait pas !). Et ensuite comment détermine-t-on une date unique en agrégeant plusieurs indicateurs de "dates" différentes ?
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59170
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 29 juil. 2019, 09:20

A partir de ce lundi, l'humanité aura épuisé les ressources de la planète pour 2019

MIS À JOUR LE 29/07/19

L’humanité aura consommé ce lundi l’ensemble des ressources que la nature peut renouveler en un an et vivra « à crédit » pendant cinq mois

L'humanité vit à crédit à partir de lundi car elle a déjà consommé toutes les ressources naturelles qu'offre la planète, soit deux mois plus tôt qu'il y a 20 ans, selon les calculs de Global Footprint Network.

« L'humanité utilise actuellement les ressources écologiques 1,75 fois plus vite » que les capacités de régénération des écosystèmes, souligne l'ONG dans un communiqué. « Nous grignotons le capital naturel de notre planète, amenuisant d'autant sa capacité régénérative future », avertit encore l'ONG.

D'énormes écarts de consommation selon les pays
Les modes de consommation selon les pays présentent d'énormes écarts. « Le Qatar atteint son jour du dépassement après seulement 42 jours, tandis que l'Indonésie a consommé toutes les ressources pour l'année entière après 342 jours », relève le WWF, associé à Global Footprint Network. « Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes » et cinq si tout le monde adoptait le monde de consommation des Américains.

Pour ramener le jour du dépassement au 31 décembre, « le principal levier d'action concerne nos émissions de gaz à effet de serre qui représentent à elles seules 60 % de notre empreinte écologique mondiale », fait valoir le WWF. « En diminuant les émissions de CO2 de 50 %, nous pourrions gagner 93 jours dans l'année, soit faire reculer le jour du dépassement à octobre », estime l'ONG.

« En divisant par deux la consommation de protéines animales, nous pourrions repousser la date du jour du dépassement de 15 jours par an » et en divisant le gaspillage alimentaire par deux, on pourrait gagner dix jours, poursuit le WWF.
https://www.20minutes.fr/planete/257320 ... anete-2019

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10110
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par mobar » 29 juil. 2019, 09:46

GillesH38 a écrit :
09 mai 2019, 16:48
en plus je n'ai jamais compris sur quelle base on calculait ça. Déjà pour les ressources non renouvelables on vit à crédit dès le premier jour (même pas à crédit mais on épuise une cagnotte qui ne se refait pas !). Et ensuite comment détermine-t-on une date unique en agrégeant plusieurs indicateurs de "dates" différentes ?
La com n'a pas besoin de justification ou d'arguments rationnels, elle s'adresse au cerveau reptilien
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8491
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par kercoz » 29 juil. 2019, 10:37

GillesH38 a écrit :
09 mai 2019, 16:48
en plus je n'ai jamais compris sur quelle base on calculait ça. Déjà pour les ressources non renouvelables on vit à crédit dès le premier jour (même pas à crédit mais on épuise une cagnotte qui ne se refait pas !). Et ensuite comment détermine-t-on une date unique en agrégeant plusieurs indicateurs de "dates" différentes ?
C'est certainement peu scientifique et tres approximatif, ...mais surtout ça dérange. On ne parle que du renouvelable. Ca permet de se dire que par ex , pour la bouffe, a partir d'aujoud' hui, nous on continue à manger du homard et les perdants du modèle vont attendre le premier janvier.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59170
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par energy_isere » 29 juil. 2019, 11:08

mobar a écrit :
29 juil. 2019, 09:46
GillesH38 a écrit :
09 mai 2019, 16:48
en plus je n'ai jamais compris sur quelle base on calculait ça. Déjà pour les ressources non renouvelables on vit à crédit dès le premier jour (même pas à crédit mais on épuise une cagnotte qui ne se refait pas !). Et ensuite comment détermine-t-on une date unique en agrégeant plusieurs indicateurs de "dates" différentes ?
La com n'a pas besoin de justification ou d'arguments rationnels, elle s'adresse au cerveau reptilien
Vous avez qu'à aller sur Global Footprint Network pour en savoir plus au lieu de dénigrer.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10110
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par mobar » 29 juil. 2019, 15:18

Tu n'as aucune explication, si ce n'est de t'envoyer sur un calculateur dont la méthode de calcul n'est pas explicitée
Le calcul de l'impact en hectares globaux est une fumisterie, il ne sert à rien pour quantifier les ressources minières, les stocks de Gilles, les poissons des mers, et on ne sait même pas comment et sur quelle base est estimée la productivité agricole (agriculture ancienne, industrielle, bio, vivrière ...)
garbage in, garbage out!

Tu dois faire confiance et croire l'empreinte calculée par le guru qui a écrit l'algorithme
On en a brulé pour moins que ça, par le passé!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10110
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par mobar » 29 juil. 2019, 15:41

En creusant un peu, :lol: :
Pour la géographe et économiste Sylvie Brunel, « le concept d’empreinte écologique est une fumisterie ». Selon elle, l'empreinte écologique ne prendrait pas en compte « le progrès des techniques, qui permet de découpler la production de bien-être et la consommation de ressources ».
https://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_%C3%A9cologique
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1076
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Jeuf » 30 juil. 2019, 15:37

Selon elle, l'empreinte écologique ne prendrait pas en compte « le progrès des techniques, qui permet de découpler la production de bien-être et la consommation de ressources »
ça aussi, c'est de la fumisterie. On fait des progrès pour consommer toujours plus, pas pour réduire les nuisances de la consommation.

Certes, l'empreinte global reste critiquable.

Mais il y a des aspects intéressants.

Concernant les "hectares globaux", l'essentiel de la surface vient de ce qu'il faudrait planter pour absorber le surplus de CO2 (l'épuisement des stocks n'est pas pris en compte. à la réflexion, une tas de poches de pétrole pleines ou vides ne menace pas l'équilibre écologique, ou des montagne de charbon présent ou absente d'un territoire, c'est le gaz émis à la combustion qui est nuisible, ou du moins la part émise non absorbée par les océan). Car il ne suffit pas de dire qu'on va planter des forêt : la plupart de la surface de la planète vivable est déjà occupée par des humains qui font de l'agriculture, on a pas plus de 0,5ha par humain (ou je ne sais plus exactement).

Là où c'est intéressant, j'y pense à l'instant : en creusant un peu, on pourrait comparer les centrales électriques nucléaires et au gaz, en comptant pour le nucléaire la place à occuper pour gérer et stocker les déchets sans risque de contamination, auquel s'ajoute une "espérance mathématique de surface" de territoire qui serait à évacuer pour explosion de centrale, qui le rend inhabitable (suivant les précédants accident : 3000km² condamnés, ce une fois tous les 30 ans, pour un parc mondial de 1000GW...cela fait en ordre de grandeur 0,1km² par GW et par an, très très grossièrement et on peut majorer si on veut. ). Enfin, on trouvera un indicateur comparable entre nuisance du nucléaire et des centrale à gaz (qu'on résumerait elles à leur empreinte CO2. Qui se lance pour la centrale à gaz?).

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1076
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Jeuf » 30 juil. 2019, 16:11

Donc partant de ce GW, un bon français à 1kW continu consomme définitivement 10^-7 km², ou 0,1m² chaque année, rendu inhabitable (pour la vie humaine), par son usage d'énergie nucléaire.
Je dis ça pour me faire une idée. Bien sûr, le calcul est très abstrait.

Bien sûr, 0,1m² chaque année ce n'est pas durable mais ça laisse le temps de voir, de trouver une solution (avec 5000m² par humain, une fois qu'ils voudront prendre en main le problème écologique, de se poser quel niveau de consommation avec quel niveau de population soutenable, il y en aura pas pour 5 siècle à réagir même si ça paraît lent)

je ne sais pas combien de place prend le stockage des divers déchets radioactifs, je suppose que c'est un ordre de grandeur inférieur à l'accident qui disperse partout la radioactivité.


Le CO2 lui est toujours dispersé, sauf rare cas de stockage. C'est toujours plus facile de disperser. Beaucoup le font aussi avec le plastique dans les océans.

mettons 200g de CO2/kWh
10000 h/an
1GW.an
2 millions de tonne de CO2 par an générés par la centrale. Si la moitié est absorbé par les océans, il faudrait une forêt (qui reste en place au moins 100 ans, on coupe et on fait de la charpentes et des meuble à ne pas bruler) pour capter 1 million de tonnes CO2 de quel surface?
Revenons à de vieilles sources : https://jancovici.com/changement-climat ... emissions/
il est question de 2 tonne de carbone par ha et par an , faisons simple et parlons de 10 tonnes de CO2 ( de façon continue). Il faut 100 000 hectares pour compenser les émission d'une centrale gaz 1GW , autrement dit 1 000km² (à comparer avec les 0,1km² stérilisés, mais eux par an et définitivement, par 1 GW nucléaire.
Ce à quoi s'ajoute la surface de la centrale)
Autrement dit une centrale gaz de 1GW doit être entourée de 1000km² de foret (ou un carré de 30km de coté) pour considérer ses émissions absorbées, à supposer que la foret prenne la place de désert ou autre étendu non productive.

je ne sais pas si je me suis trompé en ordre de grandeur...

Sachant bien qu'en pratique, on ne plante pas, car il n'y a pas la place (la plupart des lieux productifs pour les foret sont utilisés pour l'agriculture), le CO2 reste "stocké" dans l'atmosphère, et cela finira par nuire à la vie humaine, tout comment serait nuisible à terme la dispersion de la radioactivité un peu partout au lieu de son confinement
(on ne fait pas ça, ou du moins plus maintenant. En fait, il y a eu beaucoup de dispersion de radioactivité avec les essais nucléaires atmospéhriques mais des accords entre grandes puissances ont sérieusement réduits les émissions dans les années 1960, comme quoi quand on veut on peut)


à noter que l'accident nucléaire rend inhabitable des zones pour des humains qui veulent rester en bonne santé jusqu'à 80 ans, mais tout le reste du vivant ne se prive pas d'y habiter et la végétation reprend : la zone devient puis de CO2!
à l'inverse, le changement climatique crée du désert et ça devrait gêner personne de mettre les déchets au fond d'un trou dans ce désert! si des crises s'alimentent mutuellement, celle-ci s'aident pour se résoudre! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10110
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par mobar » 30 juil. 2019, 16:23

Le CNRS a estimé que la biomasse végétale mondiale avait vue sa consommation de CO² augmenter de 30% depuis 1950, ce qui veut dire que sa productivité en termes de tonnes de matière sèche a aussi augmenté de 30%, passant de 10 tMs/ha.an à 13 tMS/ha.an environ

Est ce que cette productivité accrue des sols due au CO² (à priori anthropique :smt075 ) est intégrée au calcul de l'empreinte écologique, ou est ce que l'on ne prends que ce qui la plombe?
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8782
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par Remundo » 30 juil. 2019, 17:19

c'est intéressant et ça paraît une progression vraiment énorme.

je ne suis pas spécialiste pour interpréter ce chiffre, à mettre en parallèle avec le taux de CO2.

dans les 300 ppm CO2 en 1950, maintenant dans les 400 ppm, ça fait une augmentation de 30% aussi.

ça semble corrélé linéairement.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10110
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par mobar » 31 juil. 2019, 08:06

Des études canadiennes ont montré qu'il y avait un optimum biologique et aussi un optimum économique lié au cout de l'injection de CO² dans les serres. Des teneurs entre 1 000 et 1 300 ppmv semblent faire l'unanimité, à moduler selon l'ensoleillement.
C'est une conjonction de facteurs qui fait que la production de la biomasse est maximale, ensoleillement, humidité, disponibilité du CO², des nutriments, action des champignons du sol, fungus, présence ou absence de concurrence, parasites, insectes prédateurs ...
http://www.omafra.gov.on.ca/french/crop ... 00-078.htm
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8491
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Capacité d'accueil humaine et soutenabilité durable.

Message par kercoz » 31 juil. 2019, 14:27

cool ! ils vont bosser avec des bouteilles d' o2, mais sans les palmes j' espère.

https://www.respire-asso.org/dioxyde-de-carbone-co2/
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre