oleocene.org

Site dédié à la fin de l'âge du pétrole
Nous sommes actuellement le 19 Avr 2014, 08:53

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 31 Juil 2010, 13:50 
Hors-ligne
Brut léger
Brut léger

Inscrit le: 18 Avr 2009, 18:50
Messages: 466
Ensuite, ce qui est sidérant , c'est que les choses sont allées très très vite pour la majorité des gens, du moins les salariées. Tout a changé en 7-8 ans au maximum.
Passage du taudis au HLM avec le confort existant à l'époque soit chauffage central et eau chaude, télé en noir et blanc mais pas trop chère, machine à laver, transistor, voiture (ami 6 et simca 1100) même si plus petites qu'aujourd'hui, vacances dans le midi. Ça été été ultra rapide, pour nous en quelque mois.

J'ai toujours considéré ce confort qui apparait modeste aujourd'hui , acquis pour nous en 1963 comme bien suffisant.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 19 Août 2010, 13:06 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 35327
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Le 21 août l'humanité ouvre une ligne de crédit planétaire

univers Nature 08 Aout 2010

Défini tous les ans par le Global Footprint Network (1), l'Overshoot Day est le jour où la consommation de l'humanité en ressources naturelles dépasse ce que la planète est capable de produire en un an. En 2009, l'humanité avait ponctionné le 25 septembre tout ce que la planète pouvait lui fournir en un an. Cette année, c'est le 21 août que l'homme va dépasser ce que la nature peut générer en 365 jours ...
Si chaque année nous accroissons un peu plus notre pression sur la planète, l'importante évolution entre 2009 et 2010 est essentiellement due à une modification de la méthode de calcul, la productivité des forêts et des pâturages étant surestimée auparavant.

C'est en 1986 que, pour la première fois de son histoire, l'homme a consommé la totalité de ce que la planète lui offrait chaque année. Aujourd'hui, près d'un quart de siècle après, il lui faut moins de neuf mois pour parvenir à la même 'performance'. Autrement dit, depuis 1987, les ressources naturelles ne suffisent plus à subvenir à la demande humaine et chaque année nous puisons un peu plus dans son stock.

Pascal Farcy

1- GFN est une organisation de recherche environnementale qui travaille à promouvoir la durabilité grâce à l'utilisation de l'empreinte écologique.


http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=4346


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 19 Août 2010, 13:40 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 28 Juil 2005, 07:20
Messages: 1968
Populations soutenables par pays (d'après http://www.optimumpopulation.org/opt.su ... mbers.html )


Pièces jointes:
OP1.png
OP1.png [ 231.47 Kio | Consulté 1475 fois ]

_________________
Vous voulez les misérables secourus, moi je veux la misère supprimée ( Victor Hugo )
Sociétal et Dette et monnaie
Signez la pétition " POUR QUE L'ARGENT NOUS SERVE, AU LIEU DE NOUS ASSERVIR ! "
Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 26 Août 2012, 13:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 35327
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
L'Homme vit désormais sur Terre à crédit pour cette année

Ce 22 août 2012 correspondait au jour de dépendance de la Terre. Symboliquement, les ressources naturelles que nous utiliserons durant les prochains mois seront prises à crédit. Cet indice calculé par le Global Footprint Network en dit long sur l’empreinte écologique actuelle et passée de l’Homme.


Futura-Sciences 22 Aout

La Terre fournit depuis toujours les ressources naturelles nécessaires à notre survie et à notre développement. Elles nous permettent en effet de nous nourrir, de construire nos villes, de nous déplacer, de nous soigner ou de capturer le CO2 émis. Mais pour combien de temps encore ? Ne l’oublions pas, les capacités de régénération annuelle de la planète sont limitées. Cette contrainte n’a pas posé de problème durant des millénaires... jusqu’au milieu des années 1970. Depuis, l’Homme vit au-dessus de ses moyens.

Une organisation non gouvernementale, le Global Footprint Network (GFN), calcule chaque année le « Jour de dépassement de la Terre » ou « Global Overshoot Day ». Le concept consiste à donner une date approximative à partir de laquelle nous consommons plus de ressources naturelles que ce qui est produit annuellement par notre planète. En 2012, cette date a été fixée au 22 août. Nous vivons donc à crédit depuis hier. Les ressources utilisées durant les 4 prochains mois proviendront de stocks non renouvelables tandis que tout le CO2 produit s’accumulera dans l’atmosphère.

Les calculs fournissent des estimations en se basant le plus possible sur des données scientifiques. Les résultats obtenus pour les 50 dernières années sont sans appel : l’épuisement des ressources naturelles s’accélère exponentiellement. Le jour de dépassement tombait par exemple le 21 octobre en 1992, le 3 octobre en 2002 et donc le 22 août en 2012.

Image
Nombre de planètes Terre dont nous aurions besoin si chaque Terrien consommait annuellement autant de ressources naturelles qu'un Américain (USA), un Russe (Russia), un Brésilien (Brazil), un Chinois (China) ou un Indien (India). Les planètes vertes peuvent subvenir à la demande (Balanced budget), les rouges non (Deficit spending). Nous aurions actuellement besoin de 1,51 Terre (dernière ligne ; World Avg) pour obtenir toutes les ressources que nous utilisons sans mettre notre planète à mal. © Global Footprint Network

Une planète ne suffit plus

Un autre constat s’impose : une seule planète ne suffit plus pour subvenir durablement aux besoins des 7 milliards de Terriens. La Terre devrait produire 50 % de ressources naturelles en plus pour que nous puissions l'exploiter durablement. Malheureusement, la tendance se dirige plutôt vers une diminution (-50 % depuis les années 1960).

Les pays n’ont pas tous le même impact sur le calcul de l’indice. Par exemple, les États-Unis et le Brésil ont respectivement atteint leur jour de dépassement le 28 mars et 6 juillet. En se basant sur leur mode de vie, nous aurions respectivement besoin de 4,16 et 1,95 planètes pour obtenir les ressources requises de manière durable. Mais il y a pire, le Qatar affiche un score de 6,5 planètes. À l’inverse, si chaque Terrien vivait comme un Indien, nous n’utiliserions annuellement que 49 % des ressources naturelles de note hôte. Dernier détail, si tous les habitants de la Terre imitaient les Français, notre empreinte écologique serait alors équivalente à 2,77 planètes.

Il n’est actuellement pas difficile d’illustrer les conséquences de cette problématique. Il suffit en effet d’allumer son poste de télévision pour entendre parler du réchauffement climatique, de la hausse du prix des matières premières, de la perte mondiale de la biodiversité ou encore de la survenue de nombreux troubles publics. Heureusement, le Global Footprint Network rappelle un point important dans son communiqué de presse : il est toujours possible d’inverser la tendance, des solutions existent. Les autorités nationales ou internationales pourraient par exemple tenir compte d'une réalité écologique en prenant leurs décisions. De même, certains prélèvements abusifs réalisés au sein des écosystèmes pourraient être réduits : surpêche, déforestation, etc.


http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... nee_40815/


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 20 Août 2013, 12:43 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 35327
Localisation: Les JO de 68, c'était la
suite du post ci dessus, 365 jours plus tard.

Citer:
Selon WWF, nous entrons en période de « dette écologique »
Pour le WWF, le 20 août est synonyme de jour triste et solennel car c'est l'« Earth Overshoot Day », ou littéralement en français « le Jour du Dépassement Planétaire ».


Cette date symbolique signifie concrètement, qu'entre le 1er janvier et le 20 août 2013, l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la terre pouvait produire en un an. Nous entrons désormais en déficit écologique. En seulement 8 mois les habitants de la planète ont épuisé les ressources que celle-ci est capable de produire en 1 an.

En 8 mois, l'humanité a épuisé le budget « nature » de l'année

Tous les ans, l'ONG Global Footprint Network** calcule le « jour du dépassement » : le jour où la consommation en ressources naturelles de l'humanité dépasse ce que la planète est capable de produire en un an. Cette date symbolise ainsi un budget disponible épuisé pour l'année.

Pendant très longtemps la nature a été capable de se régénérer et de compenser la consommation de l'homme : sa biocapacité restait intacte. Depuis environ 30 ans, un seuil critique a été franchi. La consommation de l'homme dépasse désormais ce que la nature est en capacité de fournir en une année en terme de recyclage du CO2 libéré et de production de nouvelles matières premières. L'humanité vit au-dessus de ses moyens.

A partir d'aujourd'hui, et jusqu'à la fin de l'année, l'homme va répondre à ses besoins en épuisant des stocks des ressources naturelles et en accumulant des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.


Les japonais consomment les ressources de 7,1 Japons

Il faudrait 1,5 Terre pour répondre aux besoins d'une population humaine toujours croissante. Et si nous continuons ainsi, nous aurons besoin, bien avant la moitié de ce siècle, de 2 planètes !

Aujourd'hui, plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus de ressources que ce que permettent les écosystèmes de leur territoire national. On les appelle les pays « débiteurs écologiques ». Ces pays détruisent soit leurs propres ressources naturelles soit celles des autres. Il faudrait 7,1 Japons pour répondre aux besoins des japonais. Les italiens consomment quant à eux l'équivalent de 4 Italies, les égyptiens 2,4 Egyptes et les français, 1,6 Frances.

Il est possible d'inverser la tendance

Nous ne pouvons plus continuer à creuser cette dette écologique alerte le WWF. De nombreuses solutions sont disponibles et permettent de s'attaquer au problème : "nouvelles technologies, aménagement urbain, éco-constructions, réforme fiscale écologique, régimes alimentaires moins riches en viande, prise en compte du cycle de vie des produits, etc."

** Global Footprint Network (http://www.footprintnetwork.org) est une organisation de recherche environnementale qui travaille à promouvoir la durabilité grâce à l'utilisation de l'empreinte écologique.


http://www.enerzine.com/604/16110+selon ... ique+.html

l' image que enerzine met dans l' article est la méme que l' an dernier. =;

et Le Jour du Dépassement de la Terre
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 26 Août 2013, 13:24 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène

Inscrit le: 02 Mai 2006, 12:10
Messages: 2295
Localisation: Essonne
Il suffirait que chaque pays décide de ramener sa population à 80% de la capacité d'acceuil que son territoire lui permet pour que la plupart des problèmes que nous évoquons soient réglés et que le monde se porte mieux

Mais on préfère attendre que la "nature" traite le problème ... ce qu'elle ne manquera pas de faire

_________________
Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 28 Août 2013, 16:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Sep 2004, 14:01
Messages: 5219
Localisation: Yvelines
ramener sa population à 80% de sa capacité, en France, revient à passer à 71,2% de la population citée (0,89 x 0,8 = 0,712), donc à en supprimer 28,8%, près de vingt millions d'âmes!

_________________
Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 28 Août 2013, 21:54 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène

Inscrit le: 02 Mai 2006, 12:10
Messages: 2295
Localisation: Essonne
mahiahi a écrit:
ramener sa population à 80% de sa capacité, en France, revient à passer à 71,2% de la population citée (0,89 x 0,8 = 0,712), donc à en supprimer 28,8%, près de vingt millions d'âmes!


Ca peut aussi se gérer dans la durée avec la suppression des alloc, le planning familial, la surimposition des familles nombreuses, l'éducation, la pédagogie et plein d'autres moyens qu'il est possible de promouvoir

Il faut seulement être conscient du problème, et avoir le courage politique d'en parler autrement qu'en proposant une stupide hécatombe

_________________
Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 08:22 
Hors-ligne
Charbon
Charbon

Inscrit le: 15 Mai 2009, 16:09
Messages: 229
Les frontières nationales sont des conventions... Cette comptabilité aurait plus de sens si elle était basée sur des unités géographiques naturelles, ce qui est rarement le cas.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 13:51 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 18 Nov 2007, 22:46
Messages: 6435
Localisation: SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE
mobar a écrit:
Il suffirait que chaque pays décide de ramener sa population à 80% de la capacité d'acceuil que son territoire lui permet pour que la plupart des problèmes que nous évoquons soient réglés et que le monde se porte mieux



Ce raisonnement va beaucoup plus loin que tu ne le penses ......L' echelle "pays" n'est pas la bonne , meme si ça peut se penser au niveau ressources et economie ......Le coté " sociétal" se réfère a une echelle beaucoup plus petite ....C'est du moins ma thèse :

Durant des millénaires, l' homminidé meme pas humain mais deja singe social s'est formaté ( couple individu-groupe) sur un groupe référé a un territoire de disons 2 à 3 jours de marche ...ce qui limite la population à 50/80 individus ....
Ce modèle a formaté des interactions et des comportements tres "rigides" .....
Les échanges , bien qu' existants n'etaient pas dominants avant le néolithique ....
effectivement en imposant ( qui impose quoi ?) a un groupe , l'autarcie dominante sur son territoire , on résoud tous les problèmes ...mais cette contrainte ( du moins cette tendance) ne peut etre choisie ...elle devra etre imposée et ce pourra l' etre que par des contingences exogènes ...comme la pénurie d'abondance ...et ça passera , comme certains deja le suggère , par des échanges bi-lateraux plutot que par un marché global ...

_________________
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 15:44 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène

Inscrit le: 02 Mai 2006, 12:10
Messages: 2295
Localisation: Essonne
kercoz a écrit:
mobar a écrit:
Il suffirait que chaque pays décide de ramener sa population à 80% de la capacité d'acceuil que son territoire lui permet pour que la plupart des problèmes que nous évoquons soient réglés et que le monde se porte mieux



Ce raisonnement va beaucoup plus loin que tu ne le penses ......L' echelle "pays" n'est pas la bonne , meme si ça peut se penser au niveau ressources et economie ......Le coté " sociétal" se réfère a une echelle beaucoup plus petite ....C'est du moins ma thèse :


On peut, bien sur, discuter des années de la taille du territoire adéquat à prendre en compte, mais ce n'est pas à mon avis pas l'essentiel.

Le bon territoire, le territoire concerné c'est la planète.

Comment on le découpe n'a pas d'importance.

Ce qui est important c'est que tout le monde ai accepté et intégré le principe dans ses comportements, pour que ce puisse être géré avant que la nature ne décide d'autorité des mesures (forcément douloureuses) qui mettent fin à la gabegie.

Les conduites individuelles vertueuses de quelques groupes disséminés sur la planète ne changeront rien si la majorité continue le gaspillage actuel

L'exemple de quelques pionniers, risque ne ne pas suffire à convaincre, si un pouvoir (l'horrible mot est laché!) éclairé ne cordonne pas l'action.

L'anarchie ne peut sortir de l'utopie et de l'action directe que par le savoir partagé et l'intelligence collective

_________________
Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 16:47 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène

Inscrit le: 22 Juin 2005, 16:33
Messages: 1535
Localisation: 15' de Lille, de l'autre côté de la frontière
mobar a écrit:
Le bon territoire, le territoire concerné c'est la planète.

Comment on le découpe n'a pas d'importance.


Pas vraiment. Les richesses de la terre sont loin d'être réparties de façon homogène. Depuis que l'homme s'est sédentarisé il a toujours commercé (l'alternative étant la guerre) avec d'autres régions du pays/du continent/du monde pour amener chez lui ce que sa terre ne lui donnait pas.

En ce sens la vieille Europe part avec un handicap puisque quantités de ressources sont soit complètement épuisées soit difficilement accessibles, surtout avec des moyens post PO.

N'oublions pas que la richesse de l'Europe de la moitié du 19ème jusqu'à la moitié du 20ème siècle environ ce n'était pas que son avance technologique ni même son charbon mais peut-être surtout l'immense réserve de ressources quasi gratuites de ses colonies. Mais c'est un sujet un peu tabou. J'imagine mal les syndicats dans la rue avec des banderoles "rendez-nous nos colonies!" :twisted: Le premier choc pétrolier, coup de semonce de la fin du pétrole gratuit, n'a fait que donner le signal de départ du déclin européen mais n'en est pas la cause première.

_________________
-Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que de risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas.
Les Shadoks


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 17:32 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène

Inscrit le: 02 Mai 2006, 12:10
Messages: 2295
Localisation: Essonne
epe a écrit:
mobar a écrit:
Le bon territoire, le territoire concerné c'est la planète.

Comment on le découpe n'a pas d'importance.


Pas vraiment. Les richesses de la terre sont loin d'être réparties de façon homogène. Depuis que l'homme s'est sédentarisé il a toujours commercé (l'alternative étant la guerre) avec d'autres régions du pays/du continent/du monde pour amener chez lui ce que sa terre ne lui donnait pas.

En ce sens la vieille Europe part avec un handicap puisque quantités de ressources sont soit complètement épuisées soit difficilement accessibles, surtout avec des moyens post PO.

N'oublions pas que la richesse de l'Europe de la moitié du 19ème jusqu'à la moitié du 20ème siècle environ ce n'était pas que son avance technologique ni même son charbon mais peut-être surtout l'immense réserve de ressources quasi gratuites de ses colonies. Mais c'est un sujet un peu tabou. J'imagine mal les syndicats dans la rue avec des banderoles "rendez-nous nos colonies!" :twisted: Le premier choc pétrolier, coup de semonce de la fin du pétrole gratuit, n'a fait que donner le signal de départ du déclin européen mais n'en est pas la cause première.


Regarder en arrière ne sert non plus à rien

Qu'est ce qui est disponible aujourd'hui sur le territoire ou l'on vit, combien pouvons nous être pour y vivre en équilibre?

Que chaque pays, région, cité fasse l'exercice et mette en oeuvre les solutions (ajuster population et potentiel de production) et le problème est réglé!

Et si tu n'as pas de charbon chez toi, tu te debrouilles pour trouver autre chose pour te chauffer, fabriquer ton acier ou produire ton CtL

Le déclin des sociétés (et des civilisations) est inscrit dans leur gènes comme dans celles des êtres vivants qui eux disparaissent toujours à la fin de l'histoire.

Les sociétés et les civilisations peuvent se réformer, muter et continuer à exister.

Les gènes de la mésopotamie, de l'égypte ancienne, des grecs, des romains et de la renaissance continuent à exister dans notre société actuelle, il continueront à évoluer tant que nous le voudrons et quelque soit les ressources disponibles

_________________
Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 18:06 
Hors-ligne
Condensat
Condensat

Inscrit le: 16 Juin 2008, 23:16
Messages: 510
Localisation: Laval
epe a écrit:
En ce sens la vieille Europe part avec un handicap puisque quantités de ressources sont soit complètement épuisées soit difficilement accessibles, surtout avec des moyens post PO.

N'oublions pas que la richesse de l'Europe de la moitié du 19ème jusqu'à la moitié du 20ème siècle environ ce n'était pas que son avance technologique ni même son charbon mais peut-être surtout l'immense réserve de ressources quasi gratuites de ses colonies.

Tu oublies que l'europe possède une ressource naturelle abondante que beaucoup d'autres régions du monde n'ont pas la chance d'avoir. Une ressource primordiale à la base des sociétés humaines : la terre arable.
Il se trouve également que l'europe possède une deuxième ressource naturelle abondante primordiale : l'eau douce qui irrigue régulièrement ces terres.
Enfin, une troisième ressource naturelle généreusement distribuée : un climat tempéré.
Avec tout ça, tu as de quoi nourrir des millions de personnes (s'ils arrivent à s'entendre...).

_________________
"Deus sive natura"
Benoît de Spinoza


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 29 Août 2013, 18:23 
Hors-ligne
Condensat
Condensat

Inscrit le: 03 Mai 2007, 20:42
Messages: 593
epe a écrit:
N'oublions pas que la richesse de l'Europe de la moitié du 19ème jusqu'à la moitié du 20ème siècle environ ce n'était pas que son avance technologique ni même son charbon mais peut-être surtout l'immense réserve de ressources quasi gratuites de ses colonies. Mais c'est un sujet un peu tabou. J'imagine mal les syndicats dans la rue avec des banderoles "rendez-nous nos colonies!" :twisted: Le premier choc pétrolier, coup de semonce de la fin du pétrole gratuit, n'a fait que donner le signal de départ du déclin européen mais n'en est pas la cause première.


Je ne suis absolument pas convaincu. Ce qui a permis la colonisation est notamment la force de projection liée aux avancées agraires, technologiques et scientifiques, ainsi qu'une situation géographique très propice au développement. Aucune autre civilisation n'a pu explorer, occuper et exploiter de manière aussi efficace un aussi grand territoire. Les colonies sont déjà la conséquence d'une culture ET d'une opportunité lié à la richesse de l'Europe.
Par ailleurs la France est à la traîne en ce qui concerne la décolonisation, la plupart des empires perdent des colonies bien plus tôt.
On peut analyser aisément que c'est la deuxième guerre mondiale qui monopolise les ressources humaines de l'Europe, et sème la graine de la perte des colonies pour la France, outre les évolutions idéologiques. Parmi les causes de la décolonisation on citera tout de même le coût de maintien des empires coloniaux.

Bref, on peut avancer sans trop se tromper que ce ne sont pas les fins des colonies qui signent le déclin de l'Europe (somme toute très relatif, vu que le niveau de mon fils est bien meilleur que le mien au même âge il y a 30 ans).

Dans une uchronie où les empire coloniaux auraient pu se maintenir, on imagine sans peine que la question de l'approvisionnement en pétrole eut été au moins aussi crucial pour le maintien de ces empires et aurait de la même manière signé un déclin de ceux-ci. Le déclin actuel (à confirmer) ne nous ferait regretter que les années 2000. Nous vivons toujours mieux que dans les années 90.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 114 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 8  Suivant

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr