Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 24 nov. 2012, 19:02

supertomate a écrit :Pourriez-vous me dire combien de jours par an la vitesse est limitée pour cause de pollution? Dans la ville de Destop mais aussi ailleurs.
Les précisions seront les bienvenues (distinction 70/90 km/h, évolution éventuelle des critères pour en arriver là, ...)
..............
Commence ta recherche par ce lien : http://www.lametro.fr/460-qualite-air-p ... enoble.htm

et http://www.air-rhonealpes.fr/site/accue ... cueil/all/

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2350
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Glycogène » 25 nov. 2012, 13:02

supertomate a écrit :Samedi dernier sur la rocade, c'était limité à 90 (pollution); je me suis demandé comment on pouvait accepter de rentrer chez soi sous des lumières te disant "ici, l'air est pollué et c'est pas bien; c'est ta bagnole entre autres qui est responsable. Continues de rouler."
Hors pic de pollution, la limitation est à 90. Donc quand c'est indiqué "pollution - réduisez votre vitesse" avec toujours la limitation à 90, c'est que le seuil de pollution n'a pas atteint la limite permettant d'imposer la réduction de vitesse à 70. La réduction est juste conseillée.
Comme la pollution dans l'agglo est due en grande partie par les bagnoles qui font de courts trajets dans l'agglo (moteur et pot froids), les automobilistes sont maitres de la pollution qu'ils subissent chez eux et au boulot (pour la plupart, ils pourraient se passer de leur bagnole sur ces courts trajets), et ça a tout a fait un sens d'afficher des messages de ce genre. Mais ils la font aussi subir à ceux qui évitent de prendre leur bagnole... D'où les limites imposées.
A Grenoble, on est très loin du schéma "la société nous impose de prendre la bagnole, ce n'est pas de notre faute si on ne prend pas le bus ou le vélo".
J'ai des collègues qui habitent plus près du boulot que moi, et qui prennent tout le temps leur bagnole, même quand il fait beau et pas trop chaud ni trop froid, mais qui par ailleurs font du VTT le WE et ont des enfants en bas age : ce sont simplement des cons, y a pas d'autre mot.

supertomate

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par supertomate » 25 nov. 2012, 13:32

Hors pic de pollution, la limitation est à 90. Donc quand c'est indiqué "pollution - réduisez votre vitesse" avec toujours la limitation à 90, c'est que le seuil de pollution n'a pas atteint la limite permettant d'imposer la réduction de vitesse à 70. La réduction est juste conseillée.
Ben non, je parle d'un endroit où la limite est à 110. Supertomate idiot mais pas trop.
et ça a tout a fait un sens d'afficher des messages de ce genre. Mais ils la font aussi subir à ceux qui évitent de prendre leur bagnole... D'où les limites imposées.
A Grenoble, on est très loin du schéma "la société nous impose de prendre la bagnole, ce n'est pas de notre faute si on ne prend pas le bus ou le vélo".
Comme tu le dis toi-même, à défaut de t'obliger à prendre la bagnole, la société t'oblige à la subir (c'est un exemple parmi tant d'autres montrant le peu de liberté qu'on a).
Par ailleurs, la question que je me pose n'est pas là-dessus. Elle est sur le fait que des tas de gens, pollueurs ou non, acceptent de rentrer chez eux tous les soirs sans remettre en cause leur cadre de vie alors qu'ils ne peuvent pas respirer de l'air raisonnable. L'homme en tant qu'élément du troupeau humain est vraiment une merde qui amalgame adaptabilité et acceptation.


Supertomate qui voit tous les jours comment on a pu en arriver "là" dans les 1930's et 1940's.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2350
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Glycogène » 25 nov. 2012, 15:07

supertomate a écrit :Ben non, je parle d'un endroit où la limite est à 110.
Ben pourtant, tu parlais bien de :
supertomate a écrit :Samedi dernier sur la rocade, c'était limité à 90 (pollution)
après le post d'energy sur l'annulation d'un cross à Grenoble.
J'ai pensé que tu faisais référence à la rocade de Grenoble, désolé si ce n'est pas le cas.....

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Raminagrobis » 25 nov. 2012, 19:11

Glycogène a écrit :.
J'ai des collègues qui habitent plus près du boulot que moi, et qui prennent tout le temps leur bagnole, même quand il fait beau et pas trop chaud ni trop froid, mais qui par ailleurs font du VTT le WE et ont des enfants en bas age : ce sont simplement des cons, y a pas d'autre mot.
Hmm pour connaitre les deux, je peux témoigner que le vélo en tant que sport./loisir (VTT sur départementale, en foret, en montagne) et le vélo en tant que transport quotidien (et en ville) ce sont deux choses très différentes.
Toujours moins.

Avatar de l’utilisateur
Glycogène
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2350
Inscription : 05 oct. 2005, 00:06
Localisation : Grenoble

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Glycogène » 25 nov. 2012, 23:27

C'était pour préciser que ces personnes ont tout à fait la condition physique pour faire 2x6km par jour sur du plat...

supertomate

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par supertomate » 26 nov. 2012, 09:22

Je pensais à la rocade de Grenoble, mais pas à la rocade sud. Je parlais du morceau entre Saint-Egrève et Grenoble que par extension on appelle "la rocade". Je n'ai pas été de la plus pure rigueur.



Supertomate

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 26 nov. 2012, 15:55

supertomate a écrit :Je pensais à la rocade de Grenoble, mais pas à la rocade sud. Je parlais du morceau entre Saint-Egrève et Grenoble que par extension on appelle "la rocade". Je n'ai pas été de la plus pure rigueur.

Supertomate
Je prend cet accés en véhicule particulier tous les jours.
Limitation à 90 km/h tous le temps, sauf 70 km/h en alerte pollution. D'ailleurs l'alerte pollution est levée. (il y a eu du vent).

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Raminagrobis » 27 nov. 2012, 21:54

Glycogène a écrit :C'était pour préciser que ces personnes ont tout à fait la condition physique pour faire 2x6km par jour sur du plat...
Ce que je veux dire c'est que ce sont deux choses tellement différentes qu'il n('est pas étonnant qu'on puisse aimer l'une et pas l'autre.
Toujours moins.

supertomate

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par supertomate » 01 déc. 2012, 13:09

Détail mais c'était pour être sur que je n'ai pas eu la berlue.

De Voreppe (début de l'autoroute gratuite) jusqu'à cap38 je crois, la limitation est à 110. Après, elle est à 90.
Je n'ai donc pas rêvé quand j'ai vu des panneaux lumineux m'indiquant "pollution", roulez à 90.

Dans tes liens EE, je n'ai pas trouvé la réponse à ma question. Si quelqu'un trouve, je suis preneur. Je réitère: combien de jours par an il y a un message lumineux expliquant qu'il faut modifier sa vitesse à cause de la pollution?
2è question:
Comment des moutons, pardon, des individus rationnels, humanistes, éduqués et intelligents acceptent de rentrer chez eux le soir sous ce message comme si de rien n'était?


Supertomate qui va aller manger

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 01 janv. 2013, 12:39

Les villes de Chine contraintes de rendre leur air transparent

01 Janv 2013

Les citadins chinois vont pouvoir mesurer les effets de la pollution industrielle et automobile. Sous la pression de l'opinion publique, 74 villes chinoises importantes doivent publier en temps réel, à compter du 1er janvier 2013, leurs relevés de concentration dans l'air de particules fines d'un diamètre inférieur à 2,5 microns (PM 2,5), considérées comme les plus dangereuses pour l'appareil respiratoire.L'agence officielle Chine nouvelle le note elle-même : "Le contrôle de la qualité de l'air est devenu un sujet chaud en Chine l'an passé."
L'évolution s'est faite à marche forcée, après le défi lancé par l'ambassade des Etats-Unis à Pékin et leur consulat à Shanghaï, qui avaient pris l'initiative de réaliser leurs propres relevés, de jauger la pollution de l'air suivant l'échelle employée en Amérique et de publier l'ensemble heure par heure sur les réseaux sociaux.Le gouvernement chinois n'a eu de cesse depuis de s'attaquer à ce qu'il qualifie d'ingérence dans ses affaires intérieures. Vendredi 28 décembre 2012, des délégués de la chambre d'enregistrement du Parti communiste proposaient d'adopter une loi interdisant la surveillance "désordonnée, arbitraire" de l'environnement.En parallèle, pourtant, l'Etat a imposé aux plus grandes villes du pays cette transparence inédite.
http://www.boursorama.com/actualites/le ... 4608c93034

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 24 oct. 2013, 18:54

Les bougies et encens les plus toxiques devraient être interdits

Le Monde | 24.10.2013

Dans le cadre du "plan d'actions sur la qualité de l'air intérieur", le ministère de l'écologie envisage d'interdire les bougies et encens qui dégagent le plus de substances toxiques pour la santé.

"Des études sont en cours pour décider quels produits sont les plus émissifs, et des arrêtés d'interdiction sont à attendre dans les prochains mois", précise le ministère. Il est toutefois d'ores et déjà acquis que "les produits les plus polluants, par exemple les encens, qui émettent plus de 2 microgrammes par m3 de benzène, seront interdits".

Dans un récent rapport, l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) pointait déjà du doigt les risques de certains encens.

"Les encens sont beaucoup plus émissifs que les bougies, et leur utilisation semble présenter des risques même dans le cas d'un usage mensuel. L'utilisation d'encens pourrait présenter des risques aigus, chroniques et cancérogènes."

Les principales substances toxiques émises par l'encens sont les particules, le benzène, le formaldéhyde et l'acétaldéhyde. Pour les bougies, il s'agit de l'acroléine, des particules et du formaldéhyde.

DIX À QUARANTE MILLIARDS D'EUROS PAR AN

Dans un document conjoint des ministères de l'écologie, de la santé et du logement, ces produits sont à l'origine de la pollution de l'air intérieur qui est une "préoccupation de santé publique". Au final, le coût de cette pollution est estimé entre "10 et 40 milliards d'euros par an, dont un milliard pour le remboursement des médicaments anti-asthmatiques", qui concerne 3,5 millions de personnes en France.

Pour prévenir le grand public, le plan d'action du gouvernement prévoit de lancer une campagne d'information afin de développer l'étiquetage pour les produits susceptibles d'émettre des polluants, ou encore à "préparer les évolutions règlementaires" dans la filière du bâtiment.

La loi Grenelle 2 a rendu obligatoire la surveillance de la qualité de l'air intérieur au 1er janvier 2015 pour les crèches et les écoles maternelles, au 1er janvier 2018 pour les écoles élémentaires, au 1er janvier 2020 pour les centres de loisirs et les collèges et lycées, et au 1er janvier 2023 pour les autres établissements, comme les hôpitaux.

La dernière grande campagne nationale sur la pollution intérieure a eu lieu en 2009. Il était notamment recommandé d'aérer dix minutes par jour hiver comme été, et souligné qu'on "peut observer, pour certains polluants, une concentration jusqu'à 15 fois plus importante à l'intérieur qu'à l'extérieur".
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 18 déc. 2013, 20:18

Pollution : le recours à la circulation alternée étendu en 2014

Le Monde | 18.12.2013 à

Les véhicules pourraient bientôt ne plus circuler qu'un jour sur deux en cas de pic de pollution aux particules fines et aux oxydes d'azote. Mercredi 18 décembre, le gouvernement s'est ainsi dit favorable à la mise en place de la circulation alternée : les jours pairs pour les véhicules immatriculés avec des numéros pairs et les jours impairs pour les immatriculations en nombres impairs. La mesure ne vaut pour le moment que lors des pics de pollution à l'ozone.

Philippe Martin, ministre de l'écologie, a annoncé, à l'issue d'un comité interministériel de la qualité de l'air (CIQA), « l'organisation, dès janvier 2014, d'une table ronde avec les collectivités locales et les autorités organisatrices de transport afin d'étudier les modalités de mise en œuvre de cette (disposition)», en vue de la publication d'un décret allant dans ce sens dans le courant de l'année.

UNE RÉPONSES AUX EXIGENCES EUROPÉENNES

La France, en raison de dépassements trop fréquents des valeurs limites de particules dans une quinzaine d'agglomérations, est dans le collimateur de la justice européenne. « Si (Paris) était condamnée (dans un délai d'un à deux ans), elle encourrait une amende d'un montant de l'ordre de plusieurs dizaines de millions d'euros par an jusqu'à ce que les normes de qualité de l'air soient respectées », a rappelé le ministère.

Le CIQA a également examiné les pistes possibles pour distinguer les véhicules les plus polluants. Une mission lancée début 2013 a ainsi proposé la mise en place, pour le moment sans calendrier, de vignettes de trois couleurs différentes selon le caractère plus ou moins polluant des véhicules.

....................
http://www.lemonde.fr/mobilite/article/ ... 53095.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par energy_isere » 14 janv. 2014, 12:15

L'air du métro ? Pollué, lui aussi...

Le Monde | 14.01.2014

On savait l'air de Paris souvent vicié. Celui que l'on respire dans le métro n'est pas plus sain. Il est lui aussi pollué par les PM10, ces particules fines qui provoquent des troubles respiratoires et des maladies cardio-vasculaires.

...........

Ces polluants proviennent de l’air extérieur qui s’engouffre dans les stations par les portes et les bouches d’aération, mais surtout de l’activité ferroviaire elle-même. Le freinage des rames en particulier donne lieu à des frottements intenses, d’autant plus que le train est chargé en voyageurs. L'usure des rails et du ballast accentue le phénomène. « La densité du trafic des rames a aussi un impact important sur la concentration en particules. Car plus il y a de trains circulant dans la station, plus les émissions de particules sont importantes, souligne Pascal Lepetit du syndicat Sud RATP rappelant que le passage des rames est de plus en plus resserré.

« La plus grande fréquence des rames contribue d'abord à améliorer le confort au sein des wagons, moins bondés, et de réduire le temps passé dans le métro », argumente Sophie Mazoué, responsable de la qualité de l’air à la RATP qui tient à souligner que les autres réseaux français de Lyon, Toulouse, Rennes, Lille, Marseille et même étrangers Stockholm, Londres, sont aussi concernés par ces problèmes de pollution « C’est, souligne-t-elle, dans le métro de Londres, réseau très profond et ancien, aux tunnels très étroits, que l’on trouve les niveaux de concentration en particules les plus élevés : des mesures ponctuelles ont révélé des teneurs variant entre 500 et 1120 microgrammes par mètre cube. »

...........
en entier : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... picks=true

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5189
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: Qualité de l' air - pollution atmosphérique

Message par Raminagrobis » 16 sept. 2016, 20:57

"Dirty Diesel" : des négociants suisses accusés de vendre des carburants toxiques en Afrique

Des sociétés suisses (et sans doute d'autres) écoulent en Afrique des carburants à très forte teneur en soufre en benzène, donc extrêmement polluants et nocifs.

Celà dit, elle ne font rien d'illégal, les carburants respectent les normes locales!

Ca pose un problème intéressant : devrait on obliger nos sociétés à aller au delà des normes des pays où elles vendent quand celles ci sont manifestements insuffisantes.
Toujours moins.

Répondre