L'eau

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 23 mars 2017, 18:31

Recycler les eaux usées: un impératif face à des besoins croissants

RelaxNews le 23/03/2017
(AFP)

Traiter les eaux usées réduit la pollution et prévient les maladies mais c'est aussi devenu un impératif pour répondre à une demande croissante en eau dans le monde, affirme mercredi un rapport de l'ONU.

"Les eaux usées représentent une ressource précieuse dans un monde où l'eau douce disponible est limitée et la demande en hausse", estime Guy Rider, président de l'ONU-eau, à l'occasion de la journée mondiale de l'eau le 22 mars.

D'ici 2030, la demande pour les ressources en eau pourrait croître de 50%, essentiellement dans les villes.

"Nous devons tous recycler davantage les eaux usées pour satisfaire les besoins d'une population en augmentation et préserver les écosystèmes", ajoute-t-il dans un communiqué publié conjointement par ONU-eau et l'Unesco, qui a coordonné le rapport "Les eaux usées, une ressource inexploitée".

Si le document rappelle les enjeux sanitaires et environnementaux (en 2012, 842.000 décès ont été liés à une eau contaminée et à des installations sanitaires inadaptées), il invite à élargir la question du traitement de l'eau à celle de la préservation de cette ressource indispensable.

"Concrètement, le traitement des eaux usées génère de nouvelles ressources en eau", résume Richard Connor, le rédacteur en chef du rapport.

"Or, l'intérêt des décideurs s'est jusqu'ici porté avant tout sur l'approvisionnement en eau plutôt que sur sa gestion après son utilisation", déplore l'Unesco, pour qui "les deux aspects sont indissociables".

Aux États-Unis, l'eau de certains fleuves est utilisée jusqu'à vingt fois avant d'atteindre la mer. "Dans la station spatiale internationale, l'eau pour se laver et boire et celle provenant des urines est la même depuis des années!" s'exclame Richard Connor.

A plus grande échelle, rendre l'eau de nouveau potable est possible: en Namibie, la capitale Windhoek, traite 35% de ses eaux usées pour réalimenter les réserves d'eau potable et les habitants de Singapour et de San Diego (Californie) boivent de l'eau recyclée.

Mais l'objectif principal et plus facilement atteignable est que l'eau traitée soit utilisable en agriculture, qui représente environ 70% de la demande mondiale de cette ressource. Les besoins de ce secteur sont ainsi satisfaits en puisant moins dans les nappes phréatiques.

- 80% des eaux usées non traitées -

Dans cette voie, la Jordanie a été un précurseur dès la fin des années 70 (90% des eaux traitées sont destinées à l'agriculture), avant que d'autres pays arabes s'y mettent, et Israël est en pointe avec près de 50% des terres cultivées arrosées avec de l'eau recyclée.

Avec 10% des terres irriguées dans le monde de cette manière, la marge de progression est énorme.

Toutefois, pour que cette solution soit bien acceptée, il faut informer en amont la population et donner des garanties sur la qualité.

En Egypte dans les années 90, un projet de réutilisation de l'eau pour l'irrigation et l'aquaculture a échoué. Idem dans certains endroits en Tunisie.

Au-delà de leur ré-utilisation, le rapport met en avant le gisement de matières premières (phosphore et azote) et de biogaz que représentent les eaux usées, et le revenu potentiel qui peut en être tiré.

La ville d'Osaka produit ainsi chaque année 6.500 tonnes de carburant solide à partir de 43.000 tonnes de boues d'épuration. Et le Japon vise 30% d'énergie à partir des eaux usées d'ici à 2020.

En Suisse, les phosphates vendus doivent comporter 1% de produit récupéré par traitement des eaux.

Pour les villes des pays en développement, là où "la crise est la plus grave", Richard Connor insiste sur l'intérêt de technologies peu coûteuses: zones humides artificielles, étangs de stabilisation, fosses septiques avec séparation des solides et des liquides, etc.

"L'option la plus viable, ce n'est pas forcément les systèmes centralisés d'assainissement exigeant un important investissement et ayant des frais de gestion élevés", affirme-t-il.

Quel que soit le système, le chantier est gigantesque: 80% des eaux usées dans le monde sont rejetées sans traitement - plus de 90% dans certains pays -.
http://www.boursorama.com/actualites/re ... d67ba61ad3

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'eau

Message par mobar » 23 mars 2017, 20:20

Il n' y a de rareté de l'eau que dans la tête!

Tout cela est culturel, la Namibie par exemple réutilise les eaux usées traitées pour alimenter le réseau d'eau potable
http://www.sheffy6marketing.com/index.php?page=namibia

Mais dans les pays arabes, hors de question de boire une eau dans laquelle ton voisin a chié !
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 31 mai 2017, 21:08

Vidéo : Ukraine : la spectaculaire explosion d'une conduite d'eau souterraine

 31/05/2017
j'ai saisi à la 2iéme seconde de la vidéo :
Image

https://www.wiiz.tv/ukraine-la-spectacu ... 095824.php

Les habitants de ce quartier de Kiev, la capitale de l'Ukraine, ont été secoués lundi 29 mai par un événement rare. Une conduite d'eau souterraine a explosé en plein jour, dans une avenue habitée. L'explosion a été filmée par des caméras de vidéosurveillance.

Aucun blessé grave

Dans les images postées sur Facebook, on aperçoit bien l'asphalte se soulever sous la pression de l'eau souterraine, poussant des voitures garées non loin. Des vitres ont également explosé dans les bâtiments alentour, avant qu'un torrent de boue n'envahisse la route. Des voitures ont été endommagées, mais aucun blessé grave n'a été signalé.

L'explosion, qui a laissé un trou béant de six mètres de profondeur dans le sol, s'est produite alors que les services locaux effectuaient des tests…
http://actu.orange.fr/monde/ukraine-la- ... J4cLV.html

Tiens tiens , une explosion en Ukraine suite à des tets , ça me rapelle quelque chose de nucléaire en 1986...... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 15 juin 2017, 13:57

Nouvelles inculpations dans le scandale de Flint

Les 100 000 habitants de cette ville américaine ont été approvisionnés pendant dix-huit mois avec une eau gravement contaminée au plomb.

Cinq personnes viennent d’être inculpées pour homicide involontaire, mercredi 14 juin, pour leur responsabilité dans le fiasco de la gestion de l’eau à Flint, dont le chef du département de la santé de l’Etat du Michigan, Nick Lyon. A partir d’avril 2014, les 100 000 habitants de cet ex-bastion de l’industrie automobile au bord de la faillite ont été approvisionnés avec une eau gravement contaminée au plomb. Ils avaient eu beau protester, alertés par l’odeur et l’apparence de ce qui coulait de leurs robinets, ils avaient dû s’en contenter pendant dix-huit mois.

Dans ce scandale retentissant, tout commence lorsque, sous la responsabilité du gouverneur républicain du Michigan, Rick Snyder, la ville décide de réaliser des économies en puisant son eau dans la rivière Flint au lieu d’utiliser, comme auparavant, le réseau d’approvisionnement de l’agglomération de Detroit. La nouvelle source, corrosive, a contaminé les tuyaux d’alimentation avant de délivrer une eau impropre à la consommation, qui a empoisonné des milliers d’enfants et causé la mort de douze personnes, victimes de la légionellose.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 25 juil. 2017, 19:04

Sécheresse en Italie, Rome envisage de rationner l'eau courante

AFP le 25/07/2017

Dix régions qui réclament que soit décrété l'état de calamité naturelle, des dégâts considérables aux cultures et Rome qui envisage de rationner l'eau courante: l'Italie connaît l'une des sécheresses les plus importantes de ces dernières décennies.

Dans cet été particulièrement sec, il manque à l'Italie l'équivalent de 20 milliards de mètres cubes d'eau, soit l'équivalent du lac de Côme, estiment les experts.

Au plan national, les températures moyennes depuis le début de l'année sont supérieures de 0,9 degrés aux normales saisonnières.

Selon les services de la météorologie nationale, l'Italie a connu le printemps le plus doux, et le deuxième plus sec, depuis 60 ans, ce qui se traduit par "un déficit en pluie de 33% par rapport à la moyenne sur les six premiers mois de l'année". Et les autorités ne prévoient pas de baisse notable des températures ou de précipitations dans les prochains jours.
...................
http://www.boursorama.com/actualites/se ... 66b2569abc

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59207
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 27 juil. 2017, 12:23

En Iran, des toits en entonnoir permettent de lutter contre la sécheresse

Le Figaro le 27/07/2017

Une entreprise iranienne a conçu des toits d'un nouveau genre qui collectent et stockent l'eau de pluie. Cette solution innovante permet de rafraîchir gratuitement et naturellement les bâtiments.

Des architectes chargés de construire une école dans la province de Kerman, en Iran, ont trouvé une solution quelque peu originale pour rendre l'atmosphère du bâtiment supportable, sans avoir à pousser la climatisation à son maximum. Le cabinet BMDesign a en effet imaginé un système de vasques, appelé Concave Roof, posées sur les toits afin de récolter le maximum d'eau de pluie et éviter son évaporation. Un vrai défi dans une région où les températures peuvent parfois frôler les 40 degrés.

Les architectes ont cherché à répondre à la problématique de l'aridité de la région, liée à l'assèchement progressif du lac d'Ourmia, une des plus grandes réserves d'eau du Moyen-Orient. «Des milliers d'agriculteurs perdent leur emploi et la ville est presque obligée de rationner l'eau potable. Nous sommes sur le point d'assister à un grand déplacement de personnes», explique l'un des architectes.

Pour faire face à cette catastrophe écologique majeure, ces derniers ont donc imaginé un système permettant d'optimiser la récupération d'eau de pluie, tout en favorisant une climatisation naturelle des bâtiments. Le concept est simple: la vasque posée sur le toit agit comme un entonnoir pour récolter, puis stocker, l'eau de pluie. Selon l'architecte, elle est conçue pour que «même la plus petite quantité de pluie ruisselle et puisse former des plus grosses gouttes, qui sont récoltées avant qu'elles ne s'évaporent».

L'équivalent d'une petite piscine d'eau de pluie récupérée tous les ans

Grâce à ce toit très particulier, l'eau de pluie ruisselle ainsi vers un réservoir central situé entre les murs du bâtiment. Ce réservoir caché au sein de la construction permet donc de réguler naturellement la température intérieure, et ainsi de «réduire l'empreinte carbone du système de climatisation qui est indispensable dans un environnement aussi sec».

Le cabinet d'architectes estime à 28 mètres cubes la quantité d'eau de pluie qui pourrait être récupérée avec seulement 923 mètres carrés de toit. La vasque en forme d'entonnoir a également un autre avantage: sa forme arrondie projette en effet de l'ombre sur le toit et permet au vent de circuler, ce qui évite la surchauffe des salles situées en dessous.

Enfin, les concepteurs se sont inspirés de l'architecture traditionnelle perse pour contribuer à rafraîchir naturellement l'édifice. L'école contiendra en effet des «tours attrape-vent». Ces tours, présentes dans l'architecture du pays depuis des siècles, servent à diriger l'air frais extérieur au sein du bâtiment. Cette solution ingénieuse permettra donc de rafraîchir les salles de classe, les bureaux ainsi que la bibliothèque.
http://www.boursorama.com/actualites/en ... ab8a9bd5f4

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7699
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: L'eau

Message par phyvette » 10 août 2017, 01:09

"1 kilo de bœuf = 16 000 litres d'eau."

Et ben vous allez rire, ce n'était qu'une connerie, un mode de calcul bidon.
16 000 litres d'eau c'est en comptant l'eau de pluie sur les pâtures, or l'eau de pluie compte pour plus de 90%
Mais certains moins bras-cassé on fini par comprendre que l'eau de pluie qui tombe sur un hectare d'herbage n'est pas de l'eau gâchée, perdue et ne doit donc par impacter l'empreinte eau de mon steak.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 10130
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: L'eau

Message par mobar » 10 août 2017, 03:02

L'eau c'est comme l'énergie, on ne la consomme pas, on l'utilise et on la dégrade, mais on ne la détruit pas!

il suffit de la traiter ou de laisser faire la nature pour qu'elle redevienne potable
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: L'eau

Message par sherpa421 » 10 août 2017, 09:04

phyvette a écrit :16 000 litres d'eau c'est en comptant l'eau de pluie sur les pâtures,
Ce qui pose problème dans les pays arides ou en cas de sécheresse.
Dernière modification par sherpa421 le 10 août 2017, 15:44, modifié 1 fois.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
Silenius
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 977
Inscription : 06 avr. 2007, 00:56

Re: L'eau

Message par Silenius » 10 août 2017, 10:46

sherpa421 a écrit :
phyvette a écrit :16 000 litres d'eau c'est en comptant l'eau de pluie sur les pâtures,
Ce qui pause problème dans les pays arides ou en cas de sécheresse.
Pas du tout, l'elevage nomade est la seule facon de valoriser les zones semi-arides ou l'on ne peut pas cultiver.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8792
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: L'eau

Message par Remundo » 10 août 2017, 11:03

mobar a écrit :L'eau c'est comme l'énergie, on ne la consomme pas, on l'utilise et on la dégrade, mais on ne la détruit pas!

il suffit de la traiter ou de laisser faire la nature pour qu'elle redevienne potable
et oui ; l'eau se traite naturellement ; elle coule vers les ruisseaux, finit dans les océans, et revient déminéralisée sous forme de nuages et de pluie...

Au fait, les vaches pissent ou bien elles gardent les 16 m3 d'eau jusqu'à l'abattoir ? :lol:

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: L'eau

Message par sherpa421 » 10 août 2017, 11:09

@Silenius : Le mode de vie des Touareg qui font brouter leur chameau dans le désert est très éloigné des aspirations de la plus part qui recherche un mode de vie à l'occidental. Évidement, ce qui pause problème ce n'est jamais le climat, mais les modes de vie. Si les McDonald's de Doha s'approvisionnent dans ce genre d'élevage, je pense qu'il va rapidement y avoir un problème.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8495
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: L'eau

Message par kercoz » 10 août 2017, 13:15

La modernité et ses limites. Un exemple : la sanilisation des oasis. Il faudrait d'ailleurs s' interroger sur les degrés de salinité des usages d'eau pompées dans les nappes française.....pas pour le maïs mais pour la salinité des sols. ...Ou par ex. les quantité d'eau utilisés pour faire pousser du craburant.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2482
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: L'eau

Message par sherpa421 » 10 août 2017, 14:14

En Mésopotamie, ils ont eu des problèmes de salinisation. La nouveauté dans la destruction des ressources c'est surtout sa dimension global.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8495
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: L'eau

Message par kercoz » 10 août 2017, 14:51

Nettoyer nos cochonneries, c'est aussi détourner un circuit long pour un circuit court. Le circuit long ( tres long!) avait son usage et son histoire source de vie. Pour estimer dans quelle mesure ce détournement impacte d'autres boucles trophiques, il faudrait connaitre les quantités détournées et l' importance sur le global desdites boucles.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Répondre