L'eau

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12543
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: L'eau

Message par mobar » 28 nov. 2019, 09:39

Oui, impressionnant!
Energy avait déjà mis cette image quelque part!
Image
""""Enfin, la petite bille bleue restante, à peine visible, représente l'eau douce contenue dans tous les lacs et rivières de notre planète. Son volume est de 93,113 km3 pour un diamètre d'environ 56,2 km. Il s'agit bien de l'eau de surface, directement exploitable par l'Homme.

Cette représentation donne une dimension tout à fait différente au qualificatif de « planète bleue ». Nous pouvons ainsi mesurer combien l'eau immédiatement disponible devient très limitée et donc précieuse. Il nous incombe à tous de préserver la qualité de cette eau et d'en faire le meilleur usage possible.""""
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 28 nov. 2019, 20:49

Oui je me souviens bien avoir posté ça, mais en rebalayant les pages de ce fil je ne le vois pas, donc j' avais du mettre ça ailleurs.

sinon d'autres info sur l' image peuvent étres trouvées ici : https://water.usgs.gov/edu/gallery/glob ... olume.html

Mobar peut il donner le lien complet sur www.notre-planete.info d' ou vient l'image ?

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12543
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : PR des Vosges du Nord

Re: L'eau

Message par mobar » 28 nov. 2019, 21:54

"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 28 nov. 2019, 22:06

mobar a écrit :
28 nov. 2019, 21:54
c'était là
https://www.notre-planete.info/actualit ... -eau_Terre
OK, ca renvoie bien vers l' USGS que j' ai mis en lien.
....scientifiques américains de l'institut géologique des Etats-Unis (USGS)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 08 déc. 2019, 11:36

Les images impressionnantes des chutes Victoria à sec

5 déc 2019

Le niveau du fleuve Zambèze est très bas en raison de la sécheresse qui frappe l’Afrique Australe, ce qui touche les fameuses chutes. Le président zambien craint que le réchauffement climatique fasse disparaître les chutes Victoria à terme.

Bien que le flux du fleuve ralentisse de manière coutumière pendant la saison sèche, les responsables ont déclaré que cette année avait entraîné une baisse sans précédent des niveaux d’eau, rapporte le quotidien britannique The Guardian . Le président zambien Edgar Lungu a sonné l’alarme estimant que les chutes pourraient, à terme, entièrement disparaître.
https://amp.ouest-france.fr/environneme ... ec-6643440

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 20 août 2020, 19:44

L' Etat américain du Michigan versera 600 millions de dollars aux victimes d'une eau contaminée

AFP•20/08/2020

Cela faisait des années que les victimes empoisonnées l'attendaient: l'Etat américain du Michigan a annoncé jeudi qu'il verserait 600 millions de dollars pour solder le scandale de la contamination au plomb du réseau d'eau potable de la ville de Flint.

"Ce qui est arrivé à Flint n'aurait jamais dû se produire", a déclaré Gretchen Whitmer, la gouverneure démocrate de cet Etat de la région des Grands lacs. "Il faudra du temps pour guérir Flint", a-t-elle ajouté dans un communiqué vidéo.

Ces fonds sont destinés prioritairement aux enfants de Flint, une ancienne cité industrielle devenue symbole des injustices sociales aux Etats-Unis.

L'accord a été âprement négocié durant 18 mois. Plus de la moitié du montant total des dédommagements sera versée au bénéfice des victimes âgées de moins de 6 ans à l'époque où l'eau était nocive, a précisé le journal Washington Post, qui a eu accès au document avant l'annonce de la gouverneure.

L'eau contaminée au plomb à Flint, ville économiquement sinistrée, est l'un des pires scandales sanitaires de ces dernières années aux Etats-Unis.

Le drame a été provoqué par la décision du gouverneur (républicain à l'époque) du Michigan de changer en 2014 la source d'approvisionnement en eau de la ville, par mesure d'économie.

L'eau acide et polluée de la rivière locale, préférée à l'eau pure du lac Huron voisin, a rongé les conduites du réseau de distribution, exposant les habitants au saturnisme. Quelque 18.000 à 20.000 enfants vivaient à Flint à l'époque de cette pollution dramatique.

De nombreux résidents de Flint continuent aujourd'hui à boire de l'eau en bouteille, même si le réseau de distribution est de nouveau alimenté par le lac et que les conduites en plomb ont été pour la plupart remplacées.

L'empoisonnement au plomb de milliers d'enfants de Flint menace d'avoir des conséquences catastrophiques sur leur santé durant des décennies. Au moins 12 personnes sont par ailleurs décédées de la maladie du légionnaire, une infection causée par la contamination initiale de l'eau.

Pour beaucoup, le scandale de l'eau empoisonnée de Flint illustre un "racisme environnemental" à l'oeuvre aux Etats-Unis. Cette expression fait référence à l'exposition disproportionnée des Afro-américains aux polluants dans l'air, dans l'eau ou dans le sol.

Quelque 57% des 100.000 habitants de Flint sont noirs et plus d'un tiers vivent en-dessous du seuil de pauvreté.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... bbe19f1e19

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 27 août 2020, 23:08

Face aux barrages hydrauliques en Turquie et en Iran, l'Irak et ses fleuves bientôt à sec ?

AFP parue le 26 août 2020

L'Irak, le "pays entre les deux fleuves", pourrait bientôt être totalement sec. Chaque année, ses voisins turc et iranien construisent de nouveaux barrages en amont du Tigre, de l'Euphrate et de leurs affluents dont les cours ont perdu leur luxuriance, légendaire depuis l'Antiquité.

C'est sûrement à Bassora, seule province côtière du pays, que la situation est la plus inquiétante. Là, parce que les flots des deux fleuves qui se rejoignent ne sont plus assez puissants, l'eau salée du Chatt al-Arab remonte du Golfe, inondant les cultures. "La salinité a augmenté ces dernières années et elle tue les terres agricoles", affirme à l'AFP Abou Chaker, 70 ans, dont presque autant d'années passées à bichonner ses palmiers.

Si l'eau salée s'est soudainement mise à remonter de la mer vers les terres, c'est parce que l'Iran a hérissé ces dernières années son fleuve Karoun de barrages, détournant de nombreux affluents du Tigre. Résultat, Abou Chaker et les agriculteurs des environs sont partis, abandonnant leurs terres imbibées de sel où pourrissent des palmiers morts.

.........
Lire https://www.connaissancedesenergies.org ... sec-200826

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 64972
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: L'eau

Message par energy_isere » 29 août 2020, 14:29

Suite de ce post du 7 avril 2019 viewtopic.php?p=2282688#p2282688
Le naufrage des relations israélo-jordaniennes laisse la mer Morte agoniser
17 ans après le début du projet de canal mer Rouge/mer Morte, Israël traîne des pieds, la Jordanie interdit la venue de scientifiques israéliens, et le lac disparaît à vue d'œil

Par SUE SURKES. 25 nov 2019

Le seul projet sur lequel Israël et la Jordanie se sont mis d’accord et qui pourrait, dans un avenir prévisible, contribuer à sauver la mer Morte de son déclin continu est coincé dans un labyrinthe de politiques à la byzantine, de tensions bilatérales et de traînements de pieds israéliens.

Alors que le projet conçu il y a 17 ans s’enlise, le rythme du déclin de la mer Morte s’accélère. Le ministère israélien du Développement régional rapporte que depuis 1976, la superficie de la mer Morte a presque diminué de moitié et son niveau a chuté de plus de 40 mètres, passant de 390 mètres sous le niveau de la mer à moins 434 mètres aujourd’hui.


Cette régression a fait apparaître plus de 300 kilomètres-carrés de fonds marins au cours des 50 dernières années. Aujourd’hui, cette région est parsemée de quelque 7 000 dolines [gouffres] – des cavités qui se forment lorsque l’eau salée entre la roche salée et l’eau douce se retire et que l’eau douce dissout la roche, ce qui entraîne la chute du sol en surface.

Des bâtiments, des zones agricoles et des plages ont été abandonnés et des projets de développement ont été mis en veilleuse. Du côté jordanien, des trous se seraient ouverts dans les bassins d’évaporation utilisés pour l’extraction commerciale des minéraux.

Si rien n’est fait, la mer Morte – qui, selon l’Autorité israélienne de l’eau, couvre actuellement 650 kilomètres carrés – ne disparaîtra pas complètement. Selon un scénario, elle continuera de se dessécher (bien que beaucoup plus lentement, puisque le rythme diminue à mesure que le lac devient plus salin), perdant quelque 20 kilomètres-carrés dans les 300 prochaines années et en tombant à 550 mètres sous le niveau de la mer pendant ce temps. D’ici là, la mer sera si salée que l’évaporation diminuera considérablement.

De nombreuses idées pour inverser le déclin ont été suggérées et rejetées au fil des décennies. Celle sur laquelle Israël, la Jordanie et l’Autorité palestinienne se sont finalement mis d’accord en 2013 est un pipeline mer Rouge-mer Morte qui transportera l’eau de mer et le sous-produit salin d’une nouvelle usine de dessalement à Aqaba vers le lac emblématique pour enrayer son déclin, dans un premier temps d’un tiers.

Mais ce projet n’avance pas pour l’instant. Les relations diplomatiques entre Israël et la Jordanie sont à un niveau historiquement bas. L’inaction a été aggravée par l’absence d’un gouvernement israélien opérationnel depuis près d’un an.

Le projet mer Rouge-mer Morte est également très onéreux. Il coûtera plus d’un milliard de dollars à Israël. Et hormis l’intérêt stratégique de maintenir le royaume hachémite au pouvoir comme rempart contre les extrémistes islamiques, sans parler des Palestiniens jordaniens agités, il n’a aucune valeur économique pour Israël, si ce n’est peut-être de contribuer à ralentir le déclin de la mer et, ce faisant, nuire moins au tourisme. Cela profite principalement à la Jordanie frappée par la sécheresse, qui a désespérément besoin d’eau. Et Israël devra acheter de l’eau dessalée coûteuse à Aqaba alors qu’il peut, et le fait déjà, dessaler l’eau de la mer Méditerranée pour un prix bien inférieur.
........
https://fr.timesofisrael.com/le-naufrag ... -agoniser/

Répondre