Marées noires et dégazages en mer

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 17 oct. 2011, 18:34

Raminagrobis a écrit :lien Et encore une fuite de pétrole en mer de bohai (Chine).
lire la aussi :
CNOOC (Chine) : suspension de production de pétrole après un incident sur une plate-forme
http://www.leblogfinance.com/2011/10/cn ... forme.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 20 oct. 2011, 19:42

Le Rena toujours échoué en Nouvelle Zélande.
Nouvelle Zélande : MSC, affréteur du Rena, effectue une donation d'1 million de dollars

20/10/2011 meretmarine.com


Devant la plage de Manganui, quinze jours après l'échouement du porte-conteneurs Rena, c'est toujours le contre-la-montre pour tenter d'éviter que la marée noire qui touche déjà les côtes néo-zélandaises empire. L'équipe de sauveteurs de Switzer a pu retourner à bord du navire et pomper 90 tonnes de fuel de propulsion d'une des capacités du Rena, mais le retour d'une forte houle les a obligé à quitter le bord.
Le premier ministre néo-zélandais John Key, venu se rendre compte sur place, a estimé que les prochaines 24 heures seraient cruciales. Le navire, dont la structure est fortement endommagée, pourrait ne pas tenir le coup très longtemps. Surtout si la forte houle, qui ne cesse guère depuis l'accident, continue de le fragiliser.
A terre, la mobilisation continue, bien que fortement gênée par les conditions météorologiques difficiles. 350 tonnes de fuel ont déjà été ramassés. Plus de 1300 oiseaux mazoutés sont morts et quatre cadavres de cétacés sont arrivés à la côte. Des nouvelles nappes ont été aperçues dans la journée d'hier dérivant vers la plage.

L'assurance paiera tous les frais liés à l'accident

Après l'armateur Costamare, c'est au tour de l'affréteur du Rena, la compagnie suisse MSC et de l'assureur P&I du navire, de s'exprimer sur l'accident et la catastrophe écologique. Le Swedish P&I Club, qui assure Costamare depuis plus de trente ans, a assuré à la presse néo-zélandaise que tous les frais liés à l'échouement du navire seraient payés. « Cela inclut tout les frais liés aux conséquences de la pollution » a confirmé le patron du P&I, qui témoigne également de « ses regrets pour l'échouement du navire et les conséquences écologiques qui en résultent ». De son côté, MSC, affréteur du navire, a annoncé, par la voie de son directeur régional, qu'il allait effectuer une « donation volontaire » d'un million d'euros. « Nous insistons sur le fait qu'il s'agit d'une démarche volontaire. Nous nous sentons concernés et attristés par les dommages environnementaux et l'impact économique provoqués par cet accident. Mais nous rappelons également que MSC n'est pas le propriétaire du navire, n'était pas l'employeur de l'équipage et que par conséquent nous ne sommes pas responsables de la conduite des opérations ou de la maintenance du navire »

Image
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=117567

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 07 nov. 2011, 17:35

Nouvelle-Zélande : Le Rena menace toujours de se briser

07/11/2011 meretmarine.com

Un mois après son échouement dans la baie de Penty, au nord de la Nouvelle-Zélande, le porte-conteneurs Rena continue de souiller les plages et menace toujours de se briser. Les bénévoles qui nettoient les plages en sont à plus de 13.000 heures de travail et les signes d'amélioration tardent à se montrer. A bord du navire, les sauveteurs composent avec une météo difficile. Les opérations de pompage, qui ont déja permis d'évacuer plus de 1500 tonnes de soutes, se poursuivent, jour et nuit, lors des fenêtres météo favorables. Mais il reste encore 358 tonnes de fuel lourd à bord du Rena. De nouvelles tempêtes annoncées cette semaine font craindre aux sauveteurs que le navire, dont l'état structurel se dégrade de jour en jour, se brise sur le récif sur lequel il est échoué.
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=117701

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 22 nov. 2011, 19:20

Marée noire au Brésil: amende de 28 millions de dollars à Chevron

22 Nov 2011

Image

Les autorités brésiliennes ont condamné lundi le géant pétrolier américain Chevron au paiement d'une amende maximale de 27,78 millions de dollars pour les fuites de pétrole polluant une vaste zone de la côte sud-est brésilienne.

Le montant de l'amende n'est pas supérieur aux normes fixées par l'agence officielle de l'environnement Ibama et le chef chargé de la protection de l'environnement de l'Etat de Rio, Carlos Minc, a estimé cette amende insuffisante.

M. Minc a précisé que la moitié de cette somme serait destinée à réparer les dégâts causés à l'environnement par les fuites de pétrole et qu'il allait exiger un audit sur toutes les installations de Chevron ainsi que sur toutes les sociétés pétrolières opérant dans cet Etat brésilien.

En outre, il a ajouté que l'Etat de Rio allait poursuivre en justice la société Chevron pour les dommages causés aux êtres marins par les fuites de brut.

Selon Chevron, les fuites de pétrole ont été arrêtées et il ne resterait que quelques poches de résidus provenant de cet accident. Mais l'Agence nationale de pétrole (ANP) a relevé dimanche que le pétrole continuait de se déverser, bien que ce soit à un faible débit.

De son côté, le bureau de l'environnement de la police fédérale brésilienne enquête actuellement sur ce drame environnemental en vue de déterminer les responsabilités que doit endosser Chevon, ainsi que sur les informations selon lesquelles la société américaine utilise des techniques endommageant l'environnement pour neutraliser les fuites de pétrole.

Si la véracité de ces accusations était prouvée, Chevron pourrait être privée du droit de participer au processus d'adjudication publique pour une période de cinq ans.

Outre les problèmes de fuite de pétrole, Chevron fera aussi l'objet d'une enquête pour les irrégularités constatées dans ses opérations sur la plateforme où s'est produit l'accident, selon le chef de la police Fabio Scliar.

Source: xinhua
http://french.peopledaily.com.cn/96851/7652931.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 18 janv. 2012, 20:13

La France se prépare à une éventuelle pollution du "Concordia" :

MARSEILLE (Reuters) - La préfecture maritime de Méditerranée a annoncé mercredi le prépositionnement préventif de moyens de lutte contre la pollution en haute mer pour les rapprocher du lieu où est échoué le paquebot Costa Concordia, près des côtes italiennes.

"Les opérations de pompage des produits polluants du navire devraient débuter prochainement et pourraient durer plusieurs semaines. Dans ce contexte, le préfet maritime de la Méditerranée a jugé utile, à titre de précaution, de prépositionner des moyens de lutte contre la pollution en haute mer à proximité des lieux", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

A ce jour, aucune pollution en lien avec cet événement n'a été observée, a-t-on ajouté de même source.

Il s'agit donc de rapprocher les moyens nécessaires de l'Italie pour aider à gérer le pompage des soutes ou pour traiter éventuellement une pollution qui dériverait vers la Corse, a précisé à Reuters une porte parole de la préfecture.

Les moyens de lutte, dont le détail n'a pas été précisé, seront acheminés par le Jason, un navire affrété par la marine française et dédié à la lutte contre les pollutions.

Le Jason est attendu jeudi à Bastia pour y décharger une partie du matériel embarqué.

La société néerlandaise de services maritimes SMIT s'est dite prête à commencer à pomper les 2.300 tonnes de carburant contenues dans les réservoirs du paquebot.

L'entreprise attend la fin des opérations de secours et le feu vert des autorités italiennes.

On ignore quand débutera le pompage et les autorités redoutent que les conditions météorologiques - de forts vents sont attendus cette semaine - ne perturbent les opérations.

Cinq jours après l'échouement puis le chavirage du navire de croisière devant l'île de Giglio, onze corps ont été retrouvés et au moins 23 personnes sont toujours portées disparues.
http://www.boursorama.com/actualites/la ... 074a8a9b75

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 21 sept. 2012, 16:02

Eaux européennes : garanties financières contre licences de forage

"Les compagnies pétrolières doivent être tenues responsables des coûts de tout dommage environnemental éventuel, et avoir les moyens de payer, sinon elles ne pourront pas recevoir de licence pour forer dans les eaux européennes", ont déclaré les députés de la commission de l'environnement lors d'un vote**, sur le projet de législation concernant la sécurité des activités pétrolières et gazières en mer.
"La législation devrait exiger plus clairement des exploitants qu'ils mettent en place les garanties financières nécessaires pour couvrir les coûts liés à la dépollution et à l'indemnisation en cas d'accident majeur. Cette démarche est conforme à un principe clé de la législation de l'Union en matière d'environnement, à savoir le principe du 'pollueur-payeur' ", a déclaré le rapporteur, Justas Paleckis (S&D, LT).

La nouvelle législation fixera des normes européennes minimales pour la sécurité pétrolière et gazière en mer, réglementant les licences, les plans d'urgence et le déclassement des plateformes. Les opérateurs seront contraints de réduire autant que possible les risques d'accidents majeurs.

Pollueur-payeur

Les députés ont durci le projet de dispositions sur la responsabilité. Les autorités des États membres devraient uniquement octroyer des licences pour l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz en mer aux compagnies qui ont une "garantie financière appropriée", leur permettant de payer un nettoyage total ou de verser des indemnités dans le cas où leurs activités entraîneraient certaines conséquences, en particulier des dégâts environnementaux, affirme la commission parlementaire.

Elle devraient également prendre en compte l'implication préalable des compagnies dans des incidents à l'échelle internationale - ainsi que la transparence et l'efficacité de leurs réactions - lors de l'octroi d'une licence, affirme une majorité de députés de la commission.

Par ailleurs, l'Agence européenne de sécurité maritime devrait avoir un rôle accru, des pouvoirs de supervision pour les inspections ainsi que la capacité de donner des conseils techniques et scientifiques aux États membres, ou de les aider en cas de marée noire, affirment les députés.

La commission de l'environnement a approuvé mercredi dernier cet avis et partage la responsabilité sur le projet de législation avec la commission de l'industrie et de l'énergie, qui devrait se prononcer le 8 octobre. L'approbation finale de la législation nécessitera en premier lieu l'accord du Parlement (en plénière) et ensuite des États membres (au Conseil).

** par 55 voix pour, 10 voix contre et aucune abstention
http://www.enerzine.com/10/14452+eaux-e ... rage+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 24 sept. 2012, 14:01

Dossier Erika : les victimes redoutent une pilule "vraiment amère"

24 Sept 2012

Si Total gagne, "on l'aura vraiment amère cette pilule!" : les habitants et les élus de la commune de Batz-sur-Mer, victime de la gigantesque marée noire de l'Erika en 1999, s'angoissent d'une possible annulation, mardi par la Cour de cassation, des condamnations pénales prononcées dans cette affaire.


......................
http://www.boursorama.com/actualites/do ... 763c34656d

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 25 sept. 2012, 14:35

Yep !
Erika : les condamnations, dont celle de Total, confirmées en cassation

25 Sept 2012

La Cour de cassation a validé mardi toutes les condamnations pénales prononcées en 2010 dans l'affaire du naufrage de l'Erika, notamment celle de Total qui avait écopé de l'amende maximale, soit 375.000 euros.

En outre, elle a condamné Total, qui avait été exonéré de responsabilité civile par la Cour d'appel de Paris, à "réparer les conséquences du dommage solidairement avec ses coprévenus d'ores et déjà condamnés" à des dommages et intérêts, selon l'arrêt.

Le naufrage le 12 décembre 1999 de l'Erika, navire vieux de 25 ans battant pavillon maltais, affrété par le groupe Total et appartenant à un armateur italien, avait souillé 400 kilomètres de côtes de la pointe du Finistère à la Charente-Maritime, et mazouté quelque 150.000 oiseaux.

Le 30 mars 2010, la cour d'appel de Paris avait confirmé les condamnations pénales pour pollution du groupe Total, de la société de classification Rina, de l'armateur Giuseppe Savarese et du gestionnaire Antonio Pollara.

Les parties civiles (Etat, collectivités locales, associations de protection de l'environnement) avaient obtenu 200,6 millions d'euros de dommages et intérêts, dont une partie au titre de leur "préjudice écologique".

Les quatre condamnés s'étaient pourvus en cassation.

Au printemps, l'avocat général à la Cour de cassation, Didier Boccon-Gibod, avait provoqué un tollé en recommandant une "cassation sans renvoi de l'arrêt attaqué", c'est-à-dire une annulation définitive de la procédure, au motif que la justice française n'était pas compétente.

La Cour a au contraire jugé que "plusieurs dispositions de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (...) justifiaient l'exercice par la France de sa compétence juridictionnelle pour sanctionner un rejet involontaire d'hydrocarbures (dans la zone économique exclusive française) par un navire étranger entraînant un dommage grave dans sa mer territoriale et sur son littoral".
http://www.boursorama.com/actualites/er ... 884c82e0d4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 25 sept. 2012, 18:13

Amende de 800.000€ pour un dégazage

AFP Publié le 25/09/2012

Une amende de 800.000 euros a été infligée aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Brest au capitaine biélorusse d'un navire battant pavillon des îles Marshall et à son propriétaire, la société Kaltene Navigation, pour un dégazage sauvage au large du Finistère en mai 2011.

La condamnation prononcée à l'encontre du capitaine du Kaltene, un pétrolier-chimiquier, sera à la charge de la société Kaltene Navigation à hauteur de 95%, indique le jugement dont l'AFP s'est procuré copie. Le 6 mai 2011, un avion des douanes françaises avait constaté à quelque 80 km (72 miles nautiques) au large de la Pointe du Raz la présence d'une trace d'hydrocarbures s'étendant sur plus de 4 km de long et une centaine de mètres de largeur, dans le sillage du navire. Dérouté vers le port de Brest, le bateau avait pu reprendre la mer le 17 mai après le versement d'une caution de 500.000 euros.

Le capitaine Sergeys Sakuro et l'armateur du navire, la société Latvian Shipping Company Shipmanagement, ont par ailleurs été condamnés solidairement à payer un total de plus de 16.000 euros, au titre de dommages et intérêts, à plusieurs associations de protection de l'environnement qui s'étaient portées partie civile.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/ ... gazage.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 17 oct. 2012, 15:15

Le procès du Prestige s'ouvre à La Corogne

17/10/2012 meretmarine.com

Dix ans après le naufrage du pétrolier Prestige dans le golfe de Gascogne, le tribunal pénal de La Corogne a ouvert hier une audience qui devrait durer 8 mois. Pour mémoire, le Prestige, un navire battant pavillon libérien, subissait une avarie majeure le 13 novembre 2002, alors qu’il se trouvait au large de la Galice, près du port de la Corogne. Il avait ensuite erré plusieurs jours dans le golfe de Gascogne, aucun des Etats riverains ne souhaitant l’accueillir. Le Prestige avait fini par couler le 19 novembre, en déversant 64.000 tonnes de fuel en mer. La marée noire avait touché les côtes espagnoles, portugaises et françaises. Cette pollution maritime -la plus grave subie par l'Espagne- détruisit une grande partie de la vie aquatique dans ce secteur comprenant des fonds marins parmi les plus riches au monde en poissons. La pêche a été interdite durant trois mois et l'industrie touristique a été durement affectée en raison des nombreuses plages souillées. Selon les estimations, le nettoyage et les pertes pour le secteur de la pêche se seraient élevés à 8 milliards d'euros sur 10 ans.

Image

Un volet civil et un volet pénal

Quatre prévenus vont devoir répondre de l’infraction pénale de crime contre l’environnement. Il s’agit du commandant grec Apostolos Mangouras, âgé aujourd’hui de 78 ans, le second capitaine, le directeur général de la Marine marchande espagnole de l’époque. Un autre officier du navire, de nationalité philippine, sera jugé par contumace, la justice ignorant où il se trouve. Tous quatre encourent entre 4 et 12 ans de prison pour crime contre l'environnement. Le procès comportera également un volet civil, puisque le juge examinera la responsabilité du propriétaire du navire, Mare Shipping, ainsi que celle de son assureur P&I, The London Steamship Owners Mutual Insurance Association Limited. Contrairement à la procédure française de l’Erika, ni l’armateur, en tant que personne physique, ni l’affréteur suisse, filiale d’un groupe russe, ne seront entendus.


Des collectivités françaises parties civiles

Une vingtaine de collectivités françaises du littoral atlantique, victimes de la marée noire, se sont portées parties civiles au procès, qui en compte en tout 2127. L'Etat français réclame 67 millions d'euros de réparations. Constitué en 2003, le syndicat mixte de protection du littoral landais, qui regroupe le département des Landes, 17 communes et les chambres consulaires, réclame pour sa part 800.000 euros de dommages et intérêts. Cependant, la plupart d’entre eux ne placent pas grand espoir dans la recevabilité de leur constitution de partie civile par le juge espagnol.
http://www.meretmarine.com/fr/content/l ... la-corogne

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 01 nov. 2012, 13:16

impact de Sandy :
Plus d'un million de litres de carburant diesel d'une raffinerie du groupe Shell se sont déversés au large de New York après le passage de l'ouragan Sandy et une rupture dans un réservoir. Les efforts pour nettoyer les eaux se poursuivent jeudi, rapporte la chaîne de télévision CNN.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/ ... 82143.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 16 déc. 2012, 20:33

Gabon : une nappe de pétrole de 5 km2 souille un des plus beaux sites naturels du pays

Agence Ecofin 14 Dec 2012

La lagune Fernan Vaz, dans le sud ouest du Gabon, subit depuis mardi une importante pollution pétrolière que la compagnie Perenco tente de contenir à l’aide de dispersants chimiques.

« Il y a une nappe de 5 km2 qui dérive dans la lagune en direction de Port-Gentil. (…) J'ai appris que Perenco a mobilisé toutes ses équipes qui sont au travail pour enrayer la pollution. Ils utilisent notamment des dispersants chimiques » a déclaré à l'AFP Henri-Michel Auguste de l'ONG H2O.
Ce sera l’occasion pour le gouvernement du Gabon qui, le même jour, exposait son « nouveau modèle économique » centré sur le développement durable et la préservation de l’environnement, de mettre à l’épreuve le principe de pollueur payeur qu’il souhaite imposer aux compagnies défaillantes.
http://www.agenceecofin.com/hydrocarbur ... ls-du-pays

Ladoga
Kérogène
Kérogène
Messages : 58
Inscription : 11 avr. 2013, 18:59
Localisation : Franche-Comté

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par Ladoga » 04 mai 2013, 12:33

Le «graphène blanc», un nouveau matériau, souverain contre la marée noire? C'est ce qu'affirment des chercheurs qui ont testé les propriétés dépolluantes du nitrure de bore, capable d'absorber 33 fois son poids en pétrole ou solvants organiques tout en flottant à la surface de l'eau.


http://www.20minutes.fr/ledirect/114792 ... aree-noire
Déflagrant ou détonnant ?

Avatar de l’utilisateur
Tovi
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2220
Inscription : 15 sept. 2008, 23:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par Tovi » 04 mai 2013, 19:45

Décidemment, le graphène c'est magique.
Si vous ne faites pas partie de la solution, alors vous faites partie du problème.
Forum des discussions libres

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60063
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Marées noires et dégazages en mer

Message par energy_isere » 04 mai 2013, 20:05

Dire ''graphéne blanc'' est juste une image.

Répondre