la 6 iéme extinction

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1626
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: la 6 iéme extinction

Message par ni chaud ni froid » 24 juil. 2018, 08:28

Ca serait assez paradoxal au vu de la politique de l'australie en terme d'entrée d'espèces et même de spécimens sur son territoire !

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 24 juil. 2018, 12:46

ni chaud ni froid a écrit :
24 juil. 2018, 08:28
Ca serait assez paradoxal au vu de la politique de l'australie en terme d'entrée d'espèces et même de spécimens sur son territoire !
Certes mais la reproduction d' un rhino, ca se fait pas aux mémes taux que des insectes , des plantes, des rats ou des chats ......

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1626
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: la 6 iéme extinction

Message par ni chaud ni froid » 24 juil. 2018, 13:00

C'est la réflexion que je me suis fait : les rhino pullulent pas comme des lapins…

Mais, en réalité, si on réfléchit un petit peu, c'est pas la première fois qu'on prendra une décision en apparence anodine qui bouleverse tout.
J'avais cru comprendre que c'est justement une sorte de principe de précaution qui avait émerge en australie, du fait des précédentes catastrophes.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7663
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: la 6 iéme extinction

Message par phyvette » 24 juil. 2018, 13:40

Oui, si on réfléchit un petit peu, la plus catastrophique des introductions d'espèces en Australie,
c'est tout de même celle de l'Homo occidentalis.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 24 juil. 2018, 14:06

ni chaud ni froid a écrit :
24 juil. 2018, 13:00
C'est la réflexion que je me suis fait : les rhino pullulent pas comme des lapins…

Mais, en réalité, si on réfléchit un petit peu, c'est pas la première fois qu'on prendra une décision en apparence anodine qui bouleverse tout.
J'avais cru comprendre que c'est justement une sorte de principe de précaution qui avait émerge en australie, du fait des précédentes catastrophes.
Oui en effet, il ya des evenements de cause à effet assez inatendus, comme celui ci que j' avais lu en début d'année et que j'ai retrouvé :
Comment 14 loups ont-ils changé l'écosystème de Yellowstone?

Par Vanessa Hauguel , 15 février 2017
.......
http://www.sympatico.ca/actualites/deco ... -1.2399128

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1626
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: la 6 iéme extinction

Message par ni chaud ni froid » 24 juil. 2018, 18:07

Oui, par exemple.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 20 août 2018, 21:15

L’huile de palme menace aussi les primates d’Afrique

L’huile de palme, utilisée pour l’alimentation et les agrocarburants, met en péril la biodiversité africaine, après avoir causé des ravages en Asie.

LE MONDE | 20.08.2018 Par Pierre Le Hir

............................
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8413
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: la 6 iéme extinction

Message par kercoz » 20 août 2018, 22:29

energy_isere a écrit :
24 juil. 2018, 14:06


Oui en effet, il ya des evenements de cause à effet assez inatendus, comme celui ci que j' avais lu en début d'année et que j'ai retrouvé :
Comment 14 loups ont-ils changé l'écosystème de Yellowstone?

Par Vanessa Hauguel , 15 février 2017
.......
Je ne sais plus si c'est au Yellow, mais on a failli les erradiquer du fait que les bètes a cornes voyaient leurs petits se faire dévorer ....( Vu à la TV ). En fait c'étaient les ours qui bouffaient les chevraux ....( c'est truc genre billard à 5 bandes !) ... en se réveillant au printemps, ne trouvant plus de saumons a peine immergés pour se refaire sumo, affamés , ils se contentaient des bébés cerfs etc ...
Donc le saumon manquait à la pelle ! Parce qu' un con de syndicat de pêcheur, 20 ans plus tôt , pour attirer le touriste, avait introduit un autre poisson qui a pullulé et se nourrit de bébés saumons ...... Et c'est pour ça que votre fille est sourde et qu' on a failli éliminer le loup.
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 24 août 2018, 15:30

Le Japon tue 134 rorquals boréals, « en danger » d’extinction

Publié le 23/08/2018 lemarin.fr

Après la campagne en Antarctique, qui avait mené à la mort de 333 cétacés l’hiver dernier, les baleiniers japonais viennent de rentrer d’une nouvelle opération de chasse, dans le Pacifique. Ils ont, cette-fois, tué 177 animaux, a annoncé, mercredi 22 août, l’Agence japonaise des pêches : 43 baleines de Mincke et 134 rorquals boréals.

Image
Le Japon fait partie des trois derniers pays de la planète à pratiquer la chasse au cétacé, en se cachant derrière des motifs scientifiques. (Photo : Whale and dolphin conservation)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... extinction

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13339
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par GillesH38 » 24 août 2018, 16:14

phyvette a écrit :
24 juil. 2018, 13:40
Oui, si on réfléchit un petit peu, la plus catastrophique des introductions d'espèces en Australie,
c'est tout de même celle de l'Homo occidentalis.
oh non, l'homo sapiens "aborigène" a fait du bon boulot dès le début , comme en Amérique et en Europe. Il n'y a qu'en Afrique que les grands mammifères ont (pour le moment ) mieux résisté, peut etre à cause de la coévolution lente avec l'homme qui leur avait appris depuis longtemps à se méfier ...

Image
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 29 août 2018, 20:42

Mexique : 300 cadavres de tortues découverts dans des filets de pêche

Publié le 29/08/2018 lemarin.fr

300 cadavres de tortues marines, en état de décomposition avancé, viennent d’être découverts par des pêcheurs de l’État d’Oaxaca sur la côte du Pacifique au sud-ouest de Mexico. Selon le procureur fédéral mexicain de protection de l’environnement (Profepa), les animaux ont été piégés dans un filet utilisé pour la pêche illégale au large de La Barra de Colotopec.

Image
Les cadavres de tortues ont été retrouvés dans l’État d’Oaxaca. (Photo : Profepa)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -filets-de

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 09 sept. 2018, 09:27

En Afrique de l'Ouest, les lions sont au bord de l'extinction.
Il en resterait seulement 400 individus.

https://www.futura-sciences.com/planete ... rds-51476/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 14 sept. 2018, 10:18

Blu, le perroquet star de «Rio» classé parmi les espèces disparues

Emilie Torgemen 13 septembre 2018

C'est un avis de disparition qui va attrister toute une génération de grands enfants et de parents : le héros du dessin animé « Rio » n'existe plus à l'état sauvage. Le film de la 20 th Century Fox sorti en 2011 met en scène l'histoire de Blu, un ara de Spix (Cyanopsitta spixii) dernier mâle de son espèce qui quitte le confort de sa vie en captivité dans le nord des Etats-Unis pour le Brésil et les beaux yeux de Perla.Dans les salles obscures, après de multiples rebondissements ils convolent et sauvent leur espèce. Pas de happy end dans la véritable jungle amazonienne. L'ONG BirdLife a en effet annoncé dans un communiqué que cette espèce est désormais considérée comme éteinte à l'état sauvage. L'ONG avance que le dernier spécimen dans la nature est mort au début des années 2000. En cause la déforestation, un barrage et du braconnage pour alimenter un trafic illégal.

« Historiquement, 90 % des extinctions d'oiseaux étaient de petites populations sur des îles éloignées. Nos chiffres montrent qu'il y a une vague croissante d'extinctions sur le continent, entraînée par la perte d'habitat due à une agriculture intensive, au drainage et à l'exploitation forestière », regrette Stuart Butchart, le scientifique en chef de BirdLife International.Encore 60 à 80 spécimens en captivitéBirdLife a mené une étude sur 8 ans afin de déterminer le statut de 51 espèces d'oiseaux en danger critique d'extinction. L'association a évalué le moment et la fiabilité des observations de ces spécimens, l'intensité des menaces et une mesure des efforts qui ont été fournis pour en retrouver. C'est ainsi qu'elle a pu déterminer qu'il n'existe probablement plus aucun congénère de Blu dans la nature. Sept autres espèces ont vu leur extinction confirmée ou fortement suspectée. C'est le cas du Po-o-uli masqué (Melamprosops phaeosoma). Plus aucun de ces petits passereaux d'Hawaii n'a plus été ...(abonnés)
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 58c44f401e

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 29 sept. 2018, 22:57

La moitié des orques de la planète risquent de disparaître à cause de la pollution des océans

28/09/2018

Plus de la moitié des orques dans le monde sont menacés d'extinction révèle une nouvelle étude publiée dans le journal Science et relayée par The Guardian. Le principal responsable: les PCB, aussi appelés polychlorobiphényles, des substances toxiques longtemps utilisées dans l'huile, le plastique ou encore la peinture.

En 2001, 152 pays ont signé un accord pour arrêter d'utiliser ces PCB, prenant conscience des effets néfastes sur l'environnement. Pourtant, ces derniers sont encore présents notamment dans les océans. Et les orques en sont les premières victimes. Pour cause, en tant que grands prédateurs, ils mangent d'autres poissons qui possèdent une grosse concentration de PCB dans leur organisme.

Cela entraîne des malformations de leurs organes reproducteurs et mettent à mal leur système immunitaire. Selon l'étude, dans les régions industrialisées, les orques pourraient ainsi complètement disparaître d'ici 30 à 50 ans.

Alors que les orques étaient initialement présents dans presque tous les océans, ils ont déjà disparu de la Mer du Nord et des eaux espagnoles. On ne voit par ailleurs plus de bébés orques dans les zones les plus polluées depuis plusieurs années. "Les populations d'orques au Japon, au Brésil, dans le Nord-Est du Pacifique, dans le Détroit de Gibraltar et au Royaume-Uni tendent à disparaître", ont-il conclu. A présent, les orques se trouvent principalement dans le Nord, à proximité de la Norvège, de l'Islande et du Canada, c'est à dire loin des zones les plus polluées en PCB.

"Notre échec à contrôler les polluants qui terminent dans nos océans a provoqué une tuerie à grande échelle", a déploré Lucy Babey, directrice du groupe Orca. "Notre seul espoir c'est qu'effectivement, nous perdions toutes les populations d'orques dans les zones industrialisées, mais que les populations de l'Arctique subsistent et empêchent la disparition complètement de l'espèce", conclut Paul Jepson.
https://www.bfmtv.com/actualite/la-moit ... 33161.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58643
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: la 6 iéme extinction

Message par energy_isere » 05 oct. 2018, 08:20


La forêt atlantique, l’une des plus importantes au monde, a perdu la moitié de ses mammifères

par Brice Louvet 4 octobre 2018

Une récente étude publiée dans PLOS One nous révèle que depuis le XVIe siècle, l’exploitation humaine dans la forêt atlantique du Brésil aura mené à l’extinction de plus de la moitié des mammifères.

Vous la retrouverez – du moins ce qu’il en reste – le long de la côte est de l’Amérique du Sud. Autrefois l’une des régions du monde les plus riches en biodiversité, la forêt atlantique du Brésil est aujourd’hui décimée. Celle qui présentait jadis plus d’un million de kilomètres carrés de vie sauvage est maintenant réduite à moins 100 000 kilomètres carrés, révèle une étude alarmante publiée dans PLOS One. L’article souligne également que plus de la moitié des mammifères (500 espèces concernées) ont été décimées depuis la colonisation de la région au XVIe siècle.

« Ces habitats sont souvent très incomplets, limités à des restes forestiers insuffisamment grands et piégés dans un vortex d’extinction à composition non limitée. Cet effondrement est sans précédent dans l’histoire et la préhistoire, et peut être directement attribué à l’activité humaine », explique dans un communiqué Carlos Peres, biologiste de l’Université d’East Anglia (Royaume-Uni) et principal auteur de l’étude. Pumas, jaguars et tapirs seraient les principales victimes de ces activités humaines.
Pour arriver à de tels chiffres, Carlos Peres et son équipe ont comparé les inventaires des grands et moyens mammifères de la forêt enregistrés au cours des 30 dernières années, avec ceux effectués par les premiers Européens débarqués sur place au XVIe siècle. Braconnage, construction de routes, agriculture, les activités humaines ont depuis 400 ans grignoté les terres, au point de réduire la forêt à néant. « La diversité des mammifères de la forêt atlantique autrefois majestueuse a été largement réduite à une pâle ombre de son ancienne identité », déplore le chercheur.

Ces résultats soulignent « le besoin urgent d’agir pour protéger ces écosystèmes fragiles, poursuit-il. Nous devons entreprendre des études régionales plus complètes pour comprendre les caractéristiques et les déterminants de la perte d’espèces. Les efforts de protection de la forêt atlantique et des autres écosystèmes forestiers tropicaux reposent sur une volonté politique forte. Nous avons besoin de données convaincantes pour conduire le changement ».
https://sciencepost.fr/2018/10/la-foret ... ammiferes/

Répondre