[RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13186
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par GillesH38 » 18 mars 2019, 00:26

phyvette a écrit :
17 mars 2019, 12:05
Selon les projections, il fera en moyenne plus chaud de 3 à 5 degrés Celsius par rapport aux niveaux pré-industriels en Arctique jusqu'en 2050 puis de 5 à 9 degrés Celsius d'ici 2080
Ah ces bourrins de l'ONU, y savent même pas multiplier 3 ppm par 60 divisé par les GT de réserves de fossiles qui n'existe pas, ha-ha-ha... Et ça veux faire de la science nom d'une pipe !!

9°C non mais j'vous d'mande un peu, et le pic oil, hein ?

Ces foutriquets mériteraient de se faire boulotter pas le grand carbogillosaure.
évidemment qu'il n'y a pas de pic oil proche dans les scénarios utilisés par les bourrins de l'ONU, ni aucune décroissance économique, montre moi leurs "projections" sur lesquelles ils s'appuient avant de dire n'importe quoi !!

ou organise un débat public entre eux et moi, et on verra qui rira bien le dernier ! :lol:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9148
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par mobar » 18 mars 2019, 17:41

Il y a plus simple, vous faites vos pronostics pour 2080 et on revient pour voir qui a dit vrai à ce moment là! :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par phyvette » 29 mars 2019, 12:55

"L'Arche de Noé" de la biodiversité menacée par le réchauffement climatique

Même la chambre forte souterraine de Svalbard, située entre la Norvège et le Pôle Nord, est menacée par le changement climatique. Construite pour abriter toutes les graines de toutes les cultures vivrières de la planète en cas de désastre global, la réserve mondiale ne serait plus un lieu aussi sûr que prévu. Explications

Le Titanic était supposé être insubmersible… Et la réserve mondiale de grainesindestructible. Pourtant, les faits sont là. Le bunker qui avait été conçu pour être une sorte « d’Arche de Noé de la biodiversité » est en train de montrer des signes de faiblesse, d’après un article du Washington Post.
https://www.maxisciences.com/environnem ... 43047.html
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13186
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par GillesH38 » 29 mars 2019, 13:19

encore un pognon de dingue fichu en l'air ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9148
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par mobar » 29 mars 2019, 17:09

GillesH38 a écrit :
29 mars 2019, 13:19
encore un pognon de dingue fichu en l'air ...
Ce n'est pas grave, c'est le tien et le mien!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par phyvette » 29 mars 2019, 19:43

Baleines et phoques menacés par le réchauffement

Les espèces vivant dans les espaces marins arctiques ont bien du mal à affronter le changement climatique.

Les phoques et les baleines qui vivent et se nourrissent dans la zone arctique sont menacés par le réchauffement climatique, qui entraîne la disparition des espaces marins dans lesquels ils trouvent les source de nourriture qui leur permettent de vivre dans cet environnement hostile. Très peu d’espèces réussiront à survivre.

Comme le réchauffement de régions arctiques est bien plus rapide que le celui de la planète dans sa globalité, les baleines (notamment les bélugas) et la plupart des phoques ont commencé à se déplacer et à se raréfier...
https://www.politis.fr/articles/2019/03 ... ent-40212/
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenl

Message par energy_isere » 29 mars 2019, 23:35

Ah, le pic d'extension hivernal est passé.

http://nsidc.org/data/seaice_index/imag ... series.png

Encore en limite basse du +/- 2 sigma.

Image

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13186
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par GillesH38 » 30 mars 2019, 01:22

phyvette a écrit :
29 mars 2019, 19:43
Baleines et phoques menacés par le réchauffement

Les espèces vivant dans les espaces marins arctiques ont bien du mal à affronter le changement climatique.

Les phoques et les baleines qui vivent et se nourrissent dans la zone arctique sont menacés par le réchauffement climatique, qui entraîne la disparition des espaces marins dans lesquels ils trouvent les source de nourriture qui leur permettent de vivre dans cet environnement hostile. Très peu d’espèces réussiront à survivre.

Comme le réchauffement de régions arctiques est bien plus rapide que le celui de la planète dans sa globalité, les baleines (notamment les bélugas) et la plupart des phoques ont commencé à se déplacer et à se raréfier...
https://www.politis.fr/articles/2019/03 ... ent-40212/
euh je comprends pas là ...
Toutes les observations menées depuis une vingtaine d’années montrent que ces espèces déjà menacées choisissent de quitter les glaciers et banquises pour tenter de trouver à manger dans les fjords norvégiens et dans des espaces maritimes situés plus au sud.
le réchauffement les fait se déplacer plus AU SUD ? :shock: :shock: y a pas quelque chose qui cloche là ?
La disparition progressive des phoques a également de graves conséquences sur la survie des ours blancs, qui éprouvent de plus en plus de difficultés à chasser ; d’abord parce que les phoques migrent vers le sud et ensuite parce que les immenses banquises où les ours les chassaient ont disparu sur des milliers de kilomètres carrés. Cela explique qu’affamés, ils gagnent les terres habitées pour tenter de se nourrir dans les poubelles, au Canada, au Groenland, en Russie ou en Alaska. Comme cela ne suffit pas à les nourrir, ils meurent de faim par centaines chaque année.
grand n'importe quoi , les ours blancs ne se sont jamais aussi bien portés . Si ils envahissent les villages ce n'est pas à cause du réchauffement mais à cause de leur croissance démographique : https://business.financialpost.com/opin ... -baby-boom

Et la banquise n'a absolument pas disparu au printemps, au moment où les ours blancs chassent les phoques. Du grand portenawak en tartine, comme Phyvette les aime ...
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par phyvette » 21 avr. 2019, 13:44

Les émissions provenant du dégel du pergélisol arctique pourraient être 12 fois plus élevées que les quantités prévues par les précédents modèles de prévisions. Avec pour conséquences une accélération du réchauffement climatique...

Toutefois, lors du dégel, ce pergélisol (permafrost en anglais) libère de grandes quantités de dioxyde de carbone et de méthane dans l’atmosphère, ce qui fait monter les températures et crée un cycle perpétuel où le pergélisol fond davantage. En résumé, un cercle vicieux qui accélère le réchauffement climatique.

Par ailleurs, ce dégel donne aussi lieu à l’émission d’oxyde nitreux (également appelé protoxyde d’azote), un troisième gaz à effet de serre presque 300 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Il reste dans l’atmosphère pendant 114 ans en moyenne, selon l’Environmental Protection Agency (EPA) américaine, une agence de protection de l’environnement indépendante du gouvernement des États-Unis.

Cependant, l’équipe de recherche à l’origine de l’étude, dirigée par des scientifiques de l’Université de Harvard, a découvert que les émissions d’oxyde nitreux sont 12 fois plus élevées qu’on ne le pensait auparavant et représentent donc une menace plus grande...
https://www.breizh-info.com/2019/04/21/ ... de-nitreux
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9148
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par mobar » 21 avr. 2019, 19:32

Par ailleurs, ce dégel donne aussi lieu à l’émission d’oxyde nitreux (également appelé protoxyde d’azote), un troisième gaz à effet de serre presque 300 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Il reste dans l’atmosphère pendant 114 ans en moyenne, selon l’Environmental Protection Agency (EPA) américaine, une agence de protection de l’environnement indépendante du gouvernement des États-Unis.
Le N²O à la même masse molaire et la même solubilité dans l'eau que le CO², d'ailleurs on utilise l'un ou l'autre indifféremment quand on fait certains travaux de recherche sur des sujets les concernant
Si des molécules de N²O restent 114 ans dans l'atmosphère (il faudrait quand même le prouver!!), c'est probablement du à sa très faible teneur atmosphérique (mesurée en partie par milliard volumiques) que l'on ne sait détecter qu'avec des outils sophistiqués

PS : Plus de 90% du N²O est produit par les activités agricoles et les bactéries naturellement présente dans l'environnement qui dégradent l'azote, les protéines, l'urée ou l'ammoniaque dans les milieux humides

Encore une annonce qui enfonce une porte qui n'existe pas :lol:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7645
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par phyvette » 23 avr. 2019, 20:21

Groenland: La glace fond six fois plus vite aujourd'hui que dans les années 80

Des chercheurs ont recalculé la perte de glaces au Groenland depuis 1972, date de la mise en orbite des premiers satellites Landsat ayant photographié régulièrement ce territoire. Et, sans surprise, les résultats de leur étude, parue ce lundi dans les Compte rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS), sont tout sauf encourageants.

« Quand on regarde sur plusieurs décennies, il vaut mieux s’asseoir sur sa chaise avant de regarder les résultats, parce que ça fait un petit peu peur de voir à quelle vitesse ça change », a ainsi déclaré le glaciologue français Eric Rignot, coauteur de l’étude avec des collègues en Californie, à Grenoble, Utrecht et Copenhague. Le phénomène touche « les quatre coins du Groenland, pas juste les parties plus chaudes au Sud », précise le spécialiste...
https://www.20minutes.fr/planete/250259 ... -annees-80
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Jeuf
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1000
Inscription : 01 janv. 2005, 18:08
Localisation : St Quentin en 78

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par Jeuf » 24 avr. 2019, 17:52

Encore une annonce qui enfonce une porte qui n'existe pas
En fait, on aimerait, j'aimerai bien savoir le volume qui pourrait être relaché par ce phénomène, en GTeC. Il n'y a pas un réservoir illimité.
Sur un supposé cercle vicieux que rien ne peut arrêté, a-t-on des éléments pour dire qu'il puisse exister? En particulier, tant de GTeC seraient libérés avec 1°C de plus, qui qui générerait tant de GTeC de plus, de quoi faire des degré en plus (dans la limite du stock de gaz disponible)...le phénomène peut être divergent mathématiquement, ou rapidement convergent (notament si le stock de gaz est difficilement libéré), et dans ce second cas ce sont les émissions de CO2 humaines qui restent les plus déterminantes pour savoir combien de degré en plus on va avoir.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9148
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par mobar » 24 avr. 2019, 18:41

Pour qu'il n'y ai plus de N2O libéré, il suffit que la Terre devienne une boule de glace :wtf:
Il n'y a pas de stock de N2O, le N2O est produit naturellement par la vie bactérienne
Les bactéries prisonnières de la glace ne génèrent plus de N2O
ça s'est déjà produit dans le passe, ce n’était pas la meilleure période pour quiconque :lol:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par energy_isere » 12 mai 2019, 22:52

D'inquiétants lacs de fonte se forment au Groenland, avec un mois d'avance

Publié le 09/05/2019 futurasciences

Des lacs et des rivières de diverses nuances de bleu constellent déjà le Groenland en ce début de mai, un mois avant le début normal de la saison de fonte, se désole le glaciologue Brooke Medley lors de survols de cette gigantesque île glacée le 5 et le 6 mai. Il est membre de la mission Operation IceBridge de la Nasa, qui reprend du service pour la dernière fois cette année après dix ans de campagnes aériennes pour surveiller l'évolution de l'inlandsis (ou calotte polaire) groenlandaise.

Les lacs d'eau de fonte commencent en général à se former à la surface des glaciers fin mai ou début juin, d'après Joe MacGregor du projet IceBridge, cité par Mashable. Leur apparition si tôt dans l'année peut être attribuée à des températures anormalement élevées la semaine précédente, entre 10 et 15 °C, selon Joe MacGregor. Parmi les glaciers touchés figurent le glacier Jakobshavn, un mastodonte qui draine 6,5 % de l'inlandsis, ainsi que le glacier Russel, tous deux situés dans l'ouest du pays. Alors que l'été approche, c'est un très mauvais démarrage pour le Groenland, dont la fonte inquiétante se produit à un rythme accéléré, six fois plus rapide que dans les années 1980.
https://www.futura-sciences.com/planete ... vance-646/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57733
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [RC/CC]Réchauffement Arctique(banquise/calotte du Groenland)

Message par energy_isere » 15 mai 2019, 23:21

:shock:
31,2 degrés au niveau du cercle polaire en mai, encore un record

15 mai 2019

Le cercle polaire connaît des températures remarquablement élevées pour la saison.

Chaleur polaire. C’est un oxymore, mais c’est aussi devenu une réalité ce week-end. Un pic à plus de 30 °C a ainsi été enregistré près du cercle polaire. Dans le même temps, on a appris que le taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère avait atteint son plus haut niveau dans l’histoire de l’humanité.

Samedi, une chaleur exceptionnellement précoce a été observée en Russie, du Kazakhstan à la mer Blanche et à l’Oural, faisant tomber des records pour une première et même deuxième décade de mai. On a surtout relevé 31,2 °C à Koynas (Oblast d’Arkhangelsk), situé à 65° N de latitude, tout près du cercle polaire. Cette ville de 350 000 habitants est située au bord de la mer Blanche, qui se jette dans la mer de Barents, dans l’océan Arctique.


Une année exceptionnellement chaude
Les conditions anormalement chaudes dans cette région proviennent d’une zone de haute pression centrée sur l’ouest de la Russie. Cette vague de chaleur particulière est issue d’une manifestation météorologique classique et des fluctuations du « courant-jet », ce long tube de vent très fort, soufflant entre 200 et 300 km/h. Elle s’inscrit dans le cadre de ce qui a été une année exceptionnellement chaude dans l’Arctique.

Au Groenland, par exemple, la saison de fonte de la calotte glaciaire a commencé environ un mois plus tôt. En Alaska, plusieurs rivières ont vu la glace hivernale se briser à la date la plus précoce jamais enregistrée. De manière plus globale, la banquise n’avait jamais été aussi petite au mois d’avril. Enfin, les données de l’Agence météorologique japonaise montrent que le mois d’avril a été le deuxième mois le plus chaud jamais enregistré pour l’ensemble de la planète.

Tous ces événements se déroulent dans un contexte d’augmentation ininterrompue du taux de dioxyde de carbone depuis 20 ans. Ce dernier a franchi un nouveau seuil symbolique ce week-end.

La mesure de 415,26 ppm (parties par millions) de dioxyde de carbone effectuée samedi à l’observatoire Mauna Loa d’Hawaii est la plus élevée depuis au moins 800 000 ans, et probablement depuis plus de 3 millions d’années. Pour mémoire, le taux moyen de CO2 dans l’air était de 393 ppm en 2012 et 400 ppm en avril 2014 dans tout l’hémisphère nord, soit 0,04 % de la composition de l’atmosphère. Les niveaux de dioxyde de carbone ont ainsi augmenté de près de 50 % depuis la révolution industrielle. Réchauffement climatique, dîtes-vous ?
http://m.leparisien.fr/societe/31-2-deg ... D-32280599

Répondre