[RC/CC] Climat / Changement climatique et effet de serre

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

[RC/CC] Climat / Changement climatique et effet de serre

Message par lionstone » 15 juil. 2005, 11:33

PIC de production--> de pollution--> vers le changement climatique !

EuroNews
15/07/2005 Au moins 13 morts dans les inondations en Roumanie depuis dimanche


Le bilan humain des inondations s'est encore alourdi. Cinq personnes sont mortes et sept autres sont toujours portées disparues. Des maisons englouties par milliers, des arbres arrachés, des centaines de milliers d'hectares de culture ravagé... Le pays est méconnaissable. Les routes et des voies ferrées ne sont plus que des fleuves de boue. Ces inondations, les plus graves depuis 30 ans, touchent les trois quarts des départements, particulièrement dans l'est. Des centaines de militaires sont à pied d’œuvre pour évacuer les nombreux habitants piégés par les crues, à l'aide d'hélicoptères, de camions... ou d'embarcations de fortune. Mais les secours sont dépassés par l'ampleur du sinistre. Les autorités roumaines font appel à l'aide internationale. Une coopération d'autant plus attendue que les météorologistes craignent encore une aggravation des intempéries. Le gouvernement évoque le risque de maladies dans les régions les plus inondées.

14/07/2005 Portugal: la région d'Alentejo ravagée par la sécheresse


Au Portugal, des milliers de poissons sont morts asphyxiés par la chaleur. Sur les bords d'un lac artificiel, dans l'Alentejo, dans le sud du pays, entre quatre et cinq tonnes de poissons morts sont ramassés... chaque jour. Dans cette région, l'herbe grillée avait déjà provoqué la mort de centaines de vaches. L'hécatombe des poissons désole encore un peu plus Joan Nunes, le responsable des eaux et forêts: "La raison de cette calamité, c'est le manque d'eau dans l'Alentejo, explique-t-il. Les poissons manquent d'eau et la température de 40 degrés les tue." Sur le front des incendies, les pompiers luttent toujours contre quatre foyers dans le nord. Dans la région de Guarda, la police a arrêté quatre pyromanes présumés ce mercredi. Depuis le début de l'année, près de 30 000 hectares de forêts et de broussailles sont partis en fumée.
[/b]
Moderacene: le site de la moderation brut

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

[RC/CC] Climat / Changement climatique et effet de serre

Message par lionstone » 19 juil. 2005, 11:09

19/07/2005 - Le typhon Haitang est classée "super-puissant".

L'île de Taïwan est ravagée par un typhon, baptisé Haitang. Devant son ampleur, et puisqu'il se dirige désormais vers le continent, les autorités chinoises ont ordonné l'évacuation de 600 000 personnes vivant dans les provinces côtières. La Chine redoute Haitang et ses rafales de 230 km/h, comme ce fut le cas à Taïwan. C'est surtout la côte est et le nord de l'île qui ont été touchés. On recense une trentaine de blessés. La pluie est tombée en abondance, jusqu'à un mètre dans les zones montagneuses. D'importants glissements de terrain sont à craindre. Un paysage apocalyptique, c'est aussi ce qu'a laissé derrière lui l'ouragan Emily au Mexique, sur la presqu'île du Yucatan. L'ouragan, qui est le plus violent jamais enregistré par un service météo à cette époque de l'année dans la région. Plus que Cancun, la célèbre station balnéaire, c'est surtout les sites légèrement plus au sud qui sont touchés : la ville de Playa del Carmen, très fréquentée elle aussi par les touristes, l'île de Cozumel et le site archéologique de Tulum. De nombreux touristes ont été évacués. Certains ont pu prendre l'avion, mais depuis que l'aéroport de Cancun est fermé, plusieurs milliers ont du trouvé refuge dans des hébergements d'urgence. Emily poursuit sa route dans le Golfe du Mexique et menace désormais le nord-est du pays et le sud du Texas.

Roumanie: le budget mis à sec par des inondations

Des inondations qui ont frappé ces derniers jours la Roumanie menacent son budget, déjà grevé par d'énormes contraintes, et l'objectif du gouvernement de maintenir la croissance économique à 6% du produit intérieur brut.
Dix jours après le début des pluies diluviennes qui ont fait 20 morts, selon un dernier bilan, et submergé la moitié des 42 départements du pays, aucune estimation officielle des dégâts n'était disponible, mais selon les médias il pourrait s'agir d'un milliard d'euros.
Terrible sécheresse sur le continent

La Commission européenne est inquiète : ses prévisions confirment la sécheresse sur le continent avec comme remière grande conséquence : une sévère diminution des rendements de la production céréalière. Une nouvelle fois, l'Espagne et le Portugal sont particulièrement touchées.

L'aridité même des chiffres publiés vendredi sur base du système avancé de prévisions et d'observations de l'Union, ne peut cacher le pessimisme de la Commission. La sécheresse, dont les premières traces, sont en fait apparues dès novembre dernier, va entraîner une chute de 28 millions de tonnes dans les cultures céréalières très demandeuses en eau. 28 millions de moins par rapport à l'année dernière - record il est vrai -, soit une baisse de 10%. Et la sécheresse commence à frapper aussi betteraves et pommes de terre. Sans surprise, les régions les plus touchées sont situées en Espagne qui connaît sa pire crise depuis 30 ans, au Portugal, dans le sud et l'ouest de la France, et dans le centre de la Grèce. -24% dans la production de blé dur, -5,2% pour le blé tendre, - 10% pour l'orge, -6% pour le maïs. Températures au-dessus de 30°, manque de précipitations, forte évaporation, incendies, réduction des nappes aquifères, l'Espagne a perdu 58% de sa production de blé et 42% de son orge, 35% de blé et 54% d'orge en moins au Portugal. 7% de blé en moins en Italie, et la météo ne connaissant pas de frontières, même les nouveaux entrants de l'Union sont frappés : -14% en Hongrie, 11% en Tchéquie, 9% en Pologne. L'agriculture européenne commençait à peine à se relever de la sécheresse version 2003. Les statistiques 2005, elles, évoquent on ne peut plus clairement le spectre de la catastrophe de 1976, dans la plupart des mémoires.

http://frigorix.sdv.fr/nouvelobs/archiv ... ?id=41993&
Moderacene: le site de la moderation brut

Invité

Message par Invité » 29 juil. 2005, 08:29

[28 juillet 2005] Les pluies torrentielles en Inde font près de 800 morts

Les pluies qui se sont abattues sur cette région sont les plus importantes enregistrées depuis le début des statistiques dans le pays.
Les précipitations ont atteint 944,2 mm en 24 heures entre mardi et mercredi midi, selon le centre de météorologie de Bombay, battant le précédent record qui remontait à juillet 1910.

Les précipitations record enregistrées dans l'ouest de l'Inde depuis lundi ont fait 786 morts dans des glissements de terrain et éboulements, notamment à Bombay, capitale financière du pays toujours en partie paralysée aujourd'hui.

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

Message par lionstone » 04 août 2005, 12:00

[04 août 2005] La Baltique étouffe sous les algues toxiques

Vu d'avion, on croirait des nuages de lait dans la mer. Vu de près, «les pêcheurs remontent des moquettes verdâtres», constate le Stockholm International Water Institute (SIWI). Avec des températures de plus de trente degrés à Stockholm et à Helsinki, voici revenu le temps de la prolifération des algues dans la mer Baltique. Une énorme couche gluante qui recouvre pratiquement toute la partie intérieure de ce qui est devenu la «mare nostrum» de l'Union européenne depuis l'élargissement.

Seule la région de l'Öresund et les golfes de Botnie et de Riga sont épargnés, mais plus au sud, la baie de Gdansk est fortement touchée. «C'est pire que d'habitude et ça a commencé aussi beaucoup plus tôt», affirme Jan Johansson, un inspecteur garde-côte de l'île suédoise de Gotland. Cette efflorescence naît de l'action du soleil sur des eaux de surface calmes, tièdes à 18 ° et riches en phosphore. Ces algues, dont certaines sont toxiques, se reproduisent vite et forment une masse dense qui tue les petits poissons. En se décomposant, elles épuisent l'oxygène disponible et étouffent alors aussi les gros poissons. Une pollution de cette envergure l'été est unique sur la planète.

La Baltique est une mer presque fermée, qui compte parmi les plus grandes étendues d'eau saumâtre de la planète. Elle baigne neuf pays et son réseau hydrographique en concerne cinq autres. En tout, cent quarante millions de personnes vivent près de ses fleuves ou de ses côtes. Les eaux usées urbaines, dont certaines sont toujours rejetées sans épuration dans des régions de l'ex-Union soviétique, l'agriculture littorale, la pollution industrielle et les dépôts atmosphériques ont multiplié par huit le taux de phosphore dans la mer Baltique des cent dernières années.

Au printemps déjà, l'Institut météorologique suédois avait relevé des taux de phosphore trois fois plus élevés que la normale. «Une telle concentration ne peut qu'être due aux rejets de l'activité humaine», estime l'océanographe suédois Lars Andersson. «L'automne et l'hiver venteux 2003 ont joué un rôle déterminant. Avec un vent d'ouest et un niveau d'eau sur la côte est plus bas que sur la côte ouest, un afflux d'eau salé a fait remonter les fonds chargés en phosphore à la surface. Un tel phénomène n'avait pas eu lieu depuis dix ans», conclut-il. L'année dernière, un temps pluvieux et frais pendant l'été avait limité cette efflorescence.

Dangereuses pour l'écosystème de la Baltique, les algues, notamment celles que l'on appelle l'algue bleu vert (une sorte de cyanobactérie), peuvent se révéler un poison mortel en cas d'ingestion. Il suffit à un chien de courir le long d'une plage contaminée et ensuite de lécher son pelage pour succomber.
Moderacene: le site de la moderation brut

Avatar de l’utilisateur
oliomobile
Kérogène
Kérogène
Messages : 25
Inscription : 02 août 2005, 17:31
Localisation : Genève
Contact :

Message par oliomobile » 04 août 2005, 12:08

En anglais,

Les scientifiques de la cote ouest relève la mort de nombreux oiseau et poissons ainsi que la disparition du plancton:

http://www.fromthewilderness.com/free/w ... es.shtml#3

augmentation depuis 10 ans de la puissance et du nombre de typhons dans les caraibes:

http://www.fromthewilderness.com/free/w ... es.shtml#4
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1836
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 05 août 2005, 11:00

Une émission télé sur le réchauffement climatique et ses conséquences. : « CONTRE-COURANT : Un coup de froid sur la planète »
Coup de froid sur la planète révèle les catastrophes potentielles que provoquerait un retour à des températures proches de celles de l’Age de glace ...

Dans 30 ans, les étés britanniques seraient, dit-on, comme ceux du sud de la France. A la fin du siècle, le climat serait aussi chaud qu’en Grèce. Le réchauffement de la planète en serait la cause. Pourtant, un nombre croissant de scientifiques affirme que l’on pourrait être dans l’erreur. En se rendant au Groenland afin d’étudier les variations climatiques depuis la dernière glaciation, les scientifiques ont fait une découverte étonnante : la fonte des glaciers dans ce pays, dû au réchauffement climatique, pourrait entraîner un arrêt du Gulf Stream.
Ce courant océanique naît au sud de l’Equateur et absorbe la chaleur des tropiques en longeant le golfe du Mexique. Puis, il continue sa route en passant au large des côtes britanniques, qu’il baigne de sa chaleur. Dans cette hypothèse, les conséquences en Europe, voire à l’échelle mondiale, pourraient s’avérer catastrophiques. Coup de froid sur la planète révèle les catastrophes potentielles que provoquerait un retour soudain à des températures proches de celles de l’Age de glace.

Aujourd'hui
vendredi 5 août à 23h40 sur France 2. Conseillée par mon magazine télé ! Image
La géologie pétrolière se moque de votre envie de conduire une automobile.

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

Message par lionstone » 05 août 2005, 13:03

En attendant, alors que plus de 60 départements meurent de soif, dans le Haut-Rhin 10% des récoltes ont été détruite par les orages de cet été, soit 12000 ha. :-(
Moderacene: le site de la moderation brut

Avatar de l’utilisateur
lionstone
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 917
Inscription : 08 avr. 2005, 18:40
Localisation : nulpart

Message par lionstone » 11 août 2005, 19:16

La Malaisie étouffée par d'immenses incendies en Indonésie 2005-08-11

La Malaisie a déclaré jeudi l'état d'urgence sur une partie de son territoire, dont sa capitale qui suffoque sous les fumées causées par d'immenses feux de forêt hors de contrôle en Indonésie.

"Je déclare maintenant un état d'urgence dans toute la région de Kuala Selangor et de Port Klang avec effet immédiat", a dit dans un communiqué le Premier ministre malaisien Abdullah Ahmad Badawi, après plusieurs jours de dégradation de la qualité de l'air.

La mesure prévoit la fermeture des écoles, de conseiller aux habitants de rester chez eux ou de porter un masque et le déclenchement de pluies artificielles pour tenter de disperser les fumées.

M. Badawi a souhaité que les mosquées du pays (majoritairement musulman) procèdent à des prières en faveur de la pluie. Il a aussi appelé au téléphone le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono pour lui proposer l'assistance des pompiers malaisiens.

Ces incendies ont été allumés, comme chaque saison sèche, par des agriculteurs et des exploitants forestiers en Indonésie qui défrichent et préparent ainsi des terrains pour les cultures.

Cette pratique des brûlis, interdite par la loi, a cette année provoqué un nouveau désastre écologique car les foyers se sont trop étendus.

La situation allant en empirant, les gouvernements des deux pays ont eu jeudi une réunion de crise, sans espoir de pouvoir éteindre rapidement les sinistres.

"La situation ne s'améliore pas, elle s'aggrave", a souligné le ministre malaisien de l'Environnement, Adenan Satem, avant de rencontrer le ministre indonésien des Forêts Malam Sambat Kaban.

Dans certaines zones côtières de la Malaisie la visibilité s'arrête à 200 mètres. Les voitures sont obligées de rouler phares allumés et de klaxonner aux carrefours. Les hôpitaux font face à une hausse des maladies respiratoires.

Les deux principales régions d'Indonésie -- un immense archipel possédant les forêts les plus vastes au monde après celles du Brésil -- concernées sont l'île de Sumatra et la région du Kalimantan, la partie indonésienne de Bornéo.

Des images satellite montraient mercredi 993 foyers d'incendie à Sumatra, dans seulement deux provinces, a précisé Israr Albar, un responsable chargé du secteur forestier.

La veille, selon d'autres clichés satellite, plus de 220 importants foyers d'incendie étaient actifs dans le Kalimantan Ouest.

"Nous rencontrons des difficultés à approcher des feux car ils sont trop loin des ressources en eau", a expliqué Kusnadi, des service provinciaux de lutte contre l'incendie.

Kuala Lumpur était enveloppée jeudi d'une brume jaunâtre dans laquelle disparaissait le sommet des immeubles, et la population épuisait les stocks de masques en papier.

Cela a provoqué la grogne d'une partie des habitants. Le Parti démocratique d'action malaisien (membre de l'opposition) a affirmé que les Malaisiens étaient "furieux et préoccupés" et a annoncé une manifestation devant l'ambassade d'Indonésie vendredi.

Le second aéroport de Kuala Lumpur, Subang, a cessé de fonctionner. Des plans d'urgence ont été mis en place au cas où l'aéroport principal devrait à son tour interrompre le trafic.

Les importantes fumées dégagées perturbent aussi la navigation dans le détroit de Malacca, qui sépare Sumatra de la péninsule malaisienne et par où transite un tiers du commerce mondial.

Selon Noel Choong, du Bureau maritime international, une organisation qui étudie la piraterie, les fumées favorisent l'activité des pirates dans le détroit, où les abordages criminels sont fréquents.

En 1997 et 1998, des incendies similaires avaient échappé à tout contrôle et avaient obscurci le ciel d'une partie de l'Asie du Sud-Est pendant des mois, provoquant de nombreuses perturbations, notamment de la santé publique et du trafic aérien, et causant des pertes économiques estimées à 9,3 milliards de dollars.
Moderacene: le site de la moderation brut

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 12 août 2005, 09:32

Vous voyez : il n'y pas besoin de Stanton (lettre de l'ASPO sur la sélection naturelle), ça se met en place tout seul.
Dernière modification par greenchris le 12 août 2005, 15:11, modifié 1 fois.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

regivan
Kérogène
Kérogène
Messages : 43
Inscription : 08 août 2005, 13:06

Message par regivan » 12 août 2005, 12:57

Je demande à ce qu'il soit pris note de ce que Greenchris vient d'écrire. Greenchris approuve Staton, auteur de l'article 573. Nous nous en souviendrons lorsque nous verrons Greenchris à la tête d'un pogrom anti-asiatique. Nous nous en souviendrons lorsqu'il invoquera pour justifier ses actes une prétendue loi naturelle le poussant à se débarasser tous ces sous-hommes. Après tout : n'est-il pas naturel que les paysans d'Indonésie privés de moyens mécaniques soient obligés de recourir à la culture sur brûlis ? N'est-il pas naturel, qu'à terme, la Malaisie déclare la guerre à l'Indonésie, et que toutes leurs sales races s'exterminent les unes les autres ? Et n'est-ce pas la preuve, au finale, de l'écrasante supériorité naturelle des occidentaux et tout particulièrement de Greenchris, aux asiatiques sous-développés, incapables de rien comprendre à l'agriculture ?

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 12 août 2005, 14:19

regivan a écrit :Je demande à ce qu'il soit pris note de ce que Greenchris vient d'écrire. Greenchris approuve Staton, auteur de l'article 573. Nous nous en souviendrons lorsque nous verrons Greenchris à la tête d'un pogrom anti-asiatique. Nous nous en souviendrons lorsqu'il invoquera pour justifier ses actes une prétendue loi naturelle le poussant à se débarasser tous ces sous-hommes. Après tout : n'est-il pas naturel que les paysans d'Indonésie privés de moyens mécaniques soient obligés de recourir à la culture sur brûlis ? N'est-il pas naturel, qu'à terme, la Malaisie déclare la guerre à l'Indonésie, et que toutes leurs sales races s'exterminent les unes les autres ? Et n'est-ce pas la preuve, au finale, de l'écrasante supériorité naturelle des occidentaux et tout particulièrement de Greenchris, aux asiatiques sous-développés, incapables de rien comprendre à l'agriculture ?
Tu n'as pas l'impression de partir dans un grand délire, juste après une constatation. La sélection naturelle se met en place toute seule, je n'ais jamais demandé à la forcer.
C'est désolant, mais les hommes se sont toujours tapés les uns sur les autres, et les plus forts gagnent.
Tes délires sur ma facon de penser n'engagent que toi.
Je suis prèt à en discuter de manière plus sereine, si tu le souhaites.

J'ai édité mon message précédent.
Dernière modification par greenchris le 12 août 2005, 17:53, modifié 1 fois.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 12 août 2005, 15:12

OK, Je n'approuve pas Stanton, mais je pense que son scénario n'aura pas besoin d'être forcé pour arriver. Les mesures sur l'immigrations existent déja aux US et en Australie notamment, La peine de mort (que je rejette) existe dans de nombreux pays, L'enfant unique existe en Chine, Je suis pour l'euthanasie volontaire qui existe en Hollande et en Suisse.
Le monde est déja darwinien, ceux qui ne le voient pas rèvent sur un petit nuage.
Dernière modification par greenchris le 12 août 2005, 17:53, modifié 1 fois.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

regivan
Kérogène
Kérogène
Messages : 43
Inscription : 08 août 2005, 13:06

Message par regivan » 12 août 2005, 15:16

Si tu reconnais le droit à Darwin d'expliquer lui-même sa théorie, tu liras "l'évolution des espèces".

Il n'existe pas de différences naturelles entre les hommes propres à l'extermination d'une race ou de n'importe quelle catégorie humaine. Ce qui distingue les hommes entre eux, c'est la propriété. Les événements historiques n'ont aucune origine dans la différences de races, mais dans la raison économiques.

Parler de sélection naturelle est scientifiquement faux et politiquement fasciste.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 12 août 2005, 15:36

Je ne comprend pas tout.

Pour moi, il n'y pas différentes races humaines, il n'y en a qu'une seule.

Mais le fait est que les humains se tapent les uns sur les autres et que les plus forts gagnent.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

regivan
Kérogène
Kérogène
Messages : 43
Inscription : 08 août 2005, 13:06

Message par regivan » 12 août 2005, 16:06

Les considérations de force est de faiblesse n'ont plus court depuis des milliers d'années. Ce fut la possession d'esclaves, ce fut la possession de terre, c'est maintenant la propriété du capital qui donnent à l'homme ses dernières caractéristiques. Avant ne naître grand ou petit, fort ou faible, on naît d'abord riche ou pauvre, avec ou sans ressources. Et cela n'a rien de naturelle. Cela est entièrement économique et social.

Répondre