Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 09 déc. 2007, 11:21

Tiennel a écrit :Voilà ma source, c'est la même que la tienne. Dans ces 55%, JMJ compte explicitement la déforestation.....
On ne doit pas lire la même chose... sur le graphe de Janco je vois C02 fossile + déforestation = 74% !
Image
Par ailleurs le graphe du GIEC que tu montre est celui du forçage cumulé depuis 1750.

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 09 déc. 2007, 11:24

Bon, pour résumer, il y a deux grandes différences :
1) cherche-t-on à mesurer l'effet cumulé des GES ou bien seulement la répartition actuelle des émissions ?
2) faut-il comptabiliser l'ozone ou non ?
Méfiez-vous des biais cognitifs

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 09 déc. 2007, 12:14

Tiennel a écrit :Encore une fois, la différence entre ces graphes et le mien, c'est l'ozone.
Ok mais sans énergie fossile, pas de COV et Nox, et pas d'ozone... celui ci est un polluant secondaire.
Dans ton camembert tu différencie 'combustion des energies fossiles' (pour le CO2) de 'toutes combustion' (O3).
C'est à mon avis trompeur, car l'essentiel de l'O3 est produit par la combustion d'énergie fossile.

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 09 déc. 2007, 12:36

wikipedia a écrit :L'Ozone troposphérique est massivement formé à partir de polluants « précurseurs », sous l'effet du rayonnement solaire (UV) ; il s'agit notamment du dioxyde d'azote NO2 émis par les échappements des véhicules, des cheminées, incinérateurs et incendies de forêts
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ozone_trop ... ue#Origine

Quand on parle de véhicules, il faut aussi y inclure les bateaux, qui ont tendance à émettre d'énormes quantités de NO2 du fait d'absence d'une règlementation un tant soit peu stricte sur la dépollution de leurs moteurs.

Tout agrocarburant, quelle que soit sa génération, émettra autant de NO2 qu'un carburant fossile classique ! De la même façon, un chauffage au bois en produira autant qu'un chauffage fossile. Une "biomassisation" de nos industries ne fera donc pas disparaître le RC comme par enchantement.

L'ozone est une caractéristique de notre mode de vie, qui repose sur l'utilisation massive de procédés énergétiques faisant appel à la combustion.
Méfiez-vous des biais cognitifs

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 09 déc. 2007, 14:12

On n'est bien d'accord qu'une ""biomassisation" ne fera pas disparaitre le RC !
Mais actuellement, la part des agrocarburants et autre etant faible, il ne me semble pas oportun de faire apparaitre l'ozone dans ton schéma.
Affirmer que, à ce jour, la combustion des energes fossiles est responsable de 55 % des emissons de GES ne me semble pas incorrect.

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 09 déc. 2007, 21:24

le graphe du GIEC que tu montre est celui du forçage cumulé depuis 1750.
Après vérification, il s'agit du forçage relatif à 1750 et non cumulé.
il ne me semble pas oportun de faire apparaitre l'ozone dans ton schéma.
Eh ! C'est quand même 10% de l'effet de serre anthropique !
Méfiez-vous des biais cognitifs

th
Condensat
Condensat
Messages : 683
Inscription : 18 sept. 2005, 22:54
Localisation : Toulouse

Message par th » 09 déc. 2007, 23:05

Ok pour 1750...
Pour l'ozone, c'est certes 10% du forçage radiatif, mais ce n'est pas une "émission" comme N02 ou CO2, puisque il est issu d'une réaction chimique à partir de ces éléments précurseurs.

"the greatest shortcoming of the human race is our inability to understand the exponential function"- Bartlett.

Avatar de l’utilisateur
Tiennel
Modérateur
Modérateur
Messages : 5020
Inscription : 12 mars 2005, 00:37

Message par Tiennel » 10 déc. 2007, 11:08

Tu pinailles un peu, alors moi aussi je vais faire de la division par quatre de composants capillaires :)

L'essentiel du CO2 "émis" ne provient pas directement du sol mais d'une réaction chimique d'oxydation exothermique des hydrocarbures fossiles ; l'oxygène provient de l'atmosphère.

Quant au NO2, les atomes qui le composent proviennent tous deux de l'atmosphère ! La molécule NO2 est fabriquée lors de ladite réaction chimique via une autre réaction chimique endothermique qui profite des conditions de température et de pression de la première, car celle-ci est réalisée en présence d'azote pour des raisons pratiques. Il ne s'agit donc pas d'une émission mais bien, comme pour l'ozone, d'un produit collatéral à la combustion d'hydrocarbures.

Bon, allez, j'arrête.

Je pense avoir compris pourquoi JMJ a des chiffres différents en haut et en bas de sa page : il a utilisé deux sources différentes. J'ai en effet retrouvé les "55% de CO2" dans un bouquin citant Hervé Le Treut, qui fait également partie des sources habituelles de JMJ.

Peut-être qu'on pourrait lui envoyer un petit mail pour lui demander de nous éclairer, plutôt que de nous chamailler ?
Méfiez-vous des biais cognitifs

Lansing
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1796
Inscription : 18 sept. 2005, 10:58
Localisation : Finis Terae

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par Lansing » 13 févr. 2008, 11:02

Des documents très intéressant du professeur Jansen :
Fin janvier, Le professeur Jansen a donné une conférence devant le Royal College of Physicians à Londres. Pour lui, le niveau de CO2 dans l’atmosphère a déjà atteint ou dépassé la limite du tolérable.
les transparents qui accompagnaient son intervention.

Patrick

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60123
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par energy_isere » 11 avr. 2008, 23:37

voir la aussi pour les derniéres déclarations de Hansen :
http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 11#p178311

Avatar de l’utilisateur
Aerobar
Modérateur
Modérateur
Messages : 1125
Inscription : 15 mai 2005, 15:31
Localisation : Paris
Contact :

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par Aerobar » 11 avr. 2008, 23:39

Nous sommes tous voués à devenir ennuyeux.
Paul Valéry, Autres Rhumbs

fuste23
Condensat
Condensat
Messages : 701
Inscription : 22 oct. 2007, 20:51

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par fuste23 » 06 juin 2008, 12:36

http://fr.biz.yahoo.com/06062008/290/le ... -2050.html
Les émissions de gaz à effet de serre augmenteront de 130% et la demande de pétrole de 70% d'ici 2050 si les gouvernement maintiennent leurs politiques actuelles, alerte l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans un rapport diffusé vendredi.
[-X ](*,)

Avatar de l’utilisateur
Angelus68
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1022
Inscription : 07 janv. 2008, 00:27

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par Angelus68 » 06 juin 2008, 12:54

:lol: C'est dommage que le GIEC et d'autre organisme tiennent pas compte de la fin du pétrole..
<< La décennie 2010-2020, c'est la décennie de tous les dangers. >>

Yves Cochet

http://www.youtube.com/watch?v=Ulxe1ie-vEY

GlobalWarmingFR
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 13 mai 2008, 20:18

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par GlobalWarmingFR » 06 juin 2008, 23:58

Angelus68 a écrit ::lol: C'est dommage que le GIEC et d'autre organisme tiennent pas compte de la fin du pétrole..
Ca ferait un peu trop d'un coup pour le grand public. :-"

C'est déjà dur d'admettre qu'on participe à l'effet de serre ("j'y suis pour rien, c'est à cause des riches en 4x4, des américains, des chinois, des indiens... "), alors la fin du pétrole ça ferait pas sérieux pour leur crédibilité... :-#

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60123
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Implications du PO sur CO2 atmosphérique et climat [PO/RC]

Message par energy_isere » 18 nov. 2008, 19:56

Energies et climat : les tendances actuelles sont insoutenables, avertit l’AIE

18 novembre 2008

« Les tendances actuelles dans l’approvisionnement et la consommation d’énergie sont manifestement non soutenables - écologiquement, économiquement et socialement. Elles peuvent et doivent être modifiées », avertit Nobuo Tanaka, le directeur exécutif de l’Agence Internationale de l’Energie. Mettant en garde contre les tensions prévisibles en raison du déclin accéléré des gisements et de la hausse de la demande - il faudra mettre en production l’équivalent de 6 Arabie Saoudite d’ici 2030 - il estime que « l’ère du pétrole bon marché est terminée. » Sur le volet de la lutte contre le réchauffement climatique, les difficultés ne s’annoncent pas moindres. Même si les pays de l’OCDE réduisaient à rien leurs émissions, la limite des 450 ppm d’équivalents-CO2 serait malgré tout dépassée. Extraits du dernier rapport de l’Agence, voici les faits, les chiffres et les tableaux qui décrivent l’ampleur de la tâche.


Agence Internationale de l’Energie, 12 novembre 2008
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2353

Image

Répondre