Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 18 déc. 2012, 18:34

Un chalutier géant condamné pour pêche illégale à Cherbourg

18 Dec 2012

L'armateur allemand d'un des plus gros chalutiers du monde, retenu à Cherbourg, a été condamné mardi à payer 595.000 euros pour la plus grosse infraction de pêche jamais relevée en France métropolitaine, en plein débat sur la pêche à Bruxelles.

Le capitaine allemand du bateau, âgé de 36 ans, a reconnu devant le tribunal correctionnel de Cherbourg les faits qui lui étaient reprochés dans le cadre d'une comparution avec reconnaissance préalable de culpabilité.

Appréhendé au large d'Antifer (Seine-Maritime), le Maartje Theadora, un navire de 141 mètres de long avec 57 personnes à bord, est à quai depuis six jours à Cherbourg où il a été dérouté.

Sur les 4.000 tonnes de poissons congelés à son bord, 1.585 tonnes ont été pêchées de façon non conforme à la réglementation, selon l'Etat français qui estime à 1,2 million d'euros la valeur des prises illégales.

"Parti pour pêcher du maquereau, il a changé de filet en cours de route pour pêcher du chinchard. Or vous n'avez pas le droit de changer sur une même campagne de pêche", a expliqué le procureur de la République de Cherbourg, Eric Bouillard, en marge de l'audience.

Selon l'avocat de l'armateur, Me Bruno Khajat, le capitaine était de "bonne foi" et ne savait qu'il n'avait pas le droit de changer de filet.

L'amende de 580.000 euros et les 15.000 euros de dommages et intérêts accordés au comité régional des pêches ont été réglés dans l'après-midi par le propriétaire du chalutier géant, l'Allemand Westbank Hochseefischerei, filiale à 100% de l'armateur allemand Doggerbank Seefischerei, elle-même filiale du Néerlandais Parlevliet & Van Der Plas, poids lourds de la pêche industrielle dont le PDG était à l'audience.

Ce paiement acquitté, le bateau était susceptible de quitter Cherbourg dès la fin de journée mardi.

Cette procédure annule la décision du juge des liberté qui avait fixé lundi à 1,2 million d'euros la caution à payer par le bateau avant de reprendre la mer en attendant un jugement sur le fond plus tard.

..................
http://www.liberation.fr/depeches/2012/ ... nde_868494

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par phyvette » 06 janv. 2013, 00:37

Japon : un thon rouge de 222 kilos vendu... 1,38 million d'euros.
Un thon rouge de 222 kilos a été vendu samedi à Tokyo 1,38 million d'euros lors de la première criée de l'année au grand marché aux poissons de Tsukiji.
Le poisson, capturé au large de la ville de Oma, au nord du Japon, a été acheté pour 155,4 millions de yen par le propriétaire d'une célèbre chaîne de restaurants de sushis, pulvérisant de trois fois le record de l'an dernier, a indiqué un responsable de la traditionnelle vente aux enchères inaugurale du plus grand marché de poissons du monde.

6 000 EUROS LE KILO

Kiyoshi Kimura, le propriétaire de la chaîne de restaurant, avait déjà remporté l'enchère de l'an dernier. "Je voulais être à la hauteur des attentes de mes clients qui veulent manger le meilleur thon possible comme l'an dernier", a-t-il déclaré à l'agence de presse Jiji.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

yvesT
Condensat
Condensat
Messages : 678
Inscription : 23 mars 2013, 12:16
Localisation : paris
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par yvesT » 04 avr. 2013, 16:13

Comment la pêche chinoise pille les océans de la planète
Le Monde.fr | 04.04.2013 à 15h09 • Mis à jour le 04.04.2013 à 15h09 Par Martine Valo


Le pillage des mers par les bateaux de pêche chinois a pris des proportions gigantesques, selon une étude internationale coordonnée par le célèbre biologiste Daniel Pauly, de l'Université de Colombie-Britannique, qui chiffre pour la première fois la mainmise chinoise sur une ressource halieutique en rapide déclin.

Cette recherche, publiée d'abord dans la revue spécialisée Fish and Fisheries puis reprise dans la revue scientifique Nature le 4 avril, conclut que les navires de pêche chinois ont siphonné, loin de leurs côtes, entre 3,4 millions et 6,1 millions de tonnes de poissons par an entre 2000 et 2011. Dans le même temps, Pékin ne déclarait que 368 000 tonnes de poisson en moyenne auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Douze fois moins que la réalité estimée par les spécialistes des ressources halieutiques ! La valeur du poisson débarqué de l'étranger par la Chine s'élèverait à 8,9 milliards d'euros chaque année.
http://abonnes.lemonde.fr/planete/artic ... _3244.html


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 16 déc. 2013, 20:21

La production de l'aquaculture va dépasser celle du bœuf

Demain, aurons-nous du filet dans nos assiettes ? Oui, mais du filet de tilapia ou de panga, pas de bœuf. Car l'aquaculture est en train de rattraper la production de viande bovine (à un peu plus de 67 millions de tonnes chacune) et la tendance n'est pas près de s'inverser. Parce qu'ils reviennent cher, parce que leur consommation décroît dans les pays développés gagnés par le surpoids, steaks et rôtis stagnent tandis que la production de poissons de mer et d'eau douce, de crustacés et de coquillages progresse de 6 % par an depuis une vingtaine d'années et a quasiment été multipliée par deux depuis 2001.


Aujourd'hui, près d'un poisson sur deux consommé dans le monde n'a déjà plus rien de sauvage. Là encore, l'évolution paraît inéluctable : après avoir connu des sommets avec des technologies de plus en plus performantes jusque dans les années 1990, la pêche ne progresse plus car la ressource n'a plus le temps de se régénérer. L'Organisation des Nations unies pour l'agriculture (FAO) prédit un bel avenir à l'aquaculture qui a augmenté à un rythme supérieur à la croissance démographique mondiale ces cinquante dernières années. « Au cours des dix prochaines années, la production totale issue de l'aquaculture et des pêches dépassera celle de boeuf, de porc ou de volaille, » écrit Árni M. Mathiesen, sous-directeur général de la FAO, à condition d'« encourager une gestion plus avisée des écosystèmes ». Autrement dit de consentir à de gros efforts pour l'environnement.

............
............
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 17 déc. 2013, 18:01

Votez OUI ou NON.

Msieur, c'est quoi la question ?

En fait, ils voulaient interdire la pêche en eaux profondes
BUG - Le 10 décembre, le Parlement européen a refusé d'interdire le chalutage en eaux profondes… par erreur.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 05 janv. 2014, 19:37

Le Sénégal veut saisir un bateau russe

5 janvier, 2014

L'Etat sénégalais veut saisir un chalutier russe arraisonné pour pêche illégale dans ses eaux le 26 décembre et lui réclamer une amende de 400 millions de FCFA (près de 610.000 euros) pour récidive, a affirmé dimanche le ministre de la Pêche, Haïdar El-Ali.

.................
http://www.bbc.co.uk/afrique/region/201 ... gal_.shtml

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 05 janv. 2014, 19:45

Un thon rouge de 230 kilos adjugé 51 000 euros à Tokyo

Il a été vendu lors de la première criée de l'année, dimanche 5 janvier, sur le marché aux poissons de Tsukiji, le plus grand du monde.
.............
http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/v ... 97646.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9182
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par mobar » 05 janv. 2014, 22:23

energy_isere a écrit :
Un thon rouge de 230 kilos adjugé 51 000 euros à Tokyo

Il a été vendu lors de la première criée de l'année, dimanche 5 janvier, sur le marché aux poissons de Tsukiji, le plus grand du monde.
.............
http://www.francetvinfo.fr/monde/asie/v ... 97646.html
Si tous les thons rouges étaient vendus à ce tarif avec une taxation de quelques % le repeuplement des océans ne serait plus plus un problème
Ce qui est rare est cher et se serait se tirer une balle dans le pied dirons certains :mrgreen:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 29 janv. 2014, 20:12

L’Europe a enfin bouclé la réforme de la pêche

29 janvier 2014 Usine Nouvelle

La nouvelle politique européenne commune de pêche est enfin bouclée après d’ultimes négociations. Elle aidera à moderniser la motorisation des bateaux tout en cherchant à mettre en place une réelle gestion durable des stocks de poisson.

Les différentes institutions européennes se sont mises d’accord mardi 28 janvier 2013 au sujet des aides qui vont nourrir la politique commune de pêche (PCP) jusqu’en 2020. Le texte n’est pas encore formellement voté, mais il est considéré comme définitif. Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, à la Mer et à la Pêche, a d’ailleurs salué cet accord "équilibré, pleinement cohérent avec les ambitions et les objectifs de la nouvelle PCP." Le député Alain Cadec, négociateur au nom du Parlement européen, considère pour sa part que "c’est une réelle victoire pour le Parlement européen, qui a été entendu par le Conseil et la Commission".

580 millions d’euros pour surveiller les pêcheurs

Sur un budget total de 6,5 milliards d’euros, cet accord prévoit de dégager 4,3 milliards pour la motorisation de la flotte et l’indemnisation des pêcheurs qui accepteront de réduire leur activité. Le Parlement a donc eu gain de cause, face à la Commission qui était contre les aides à la modernisation de la flotte, estimant, comme les écologistes, qu’il y a une surcapacité. Cependant, la remotorisation des bateaux mesurant jusqu’à 24 mètres permettra une réduction de la consommation de gazole.

Une somme de 580 millions d’euros sera allouée à la surveillance des activités de pêche. Le Parlement a dû finalement accepter ce montant qu’il jugeait insuffisant face à l’objectif principal de la réforme : la mise en place d’une gestion durable des stocks de poisson. Dès 2015, l’interdiction des rejets en mer des prises accessoires sera progressivement mise en place.
http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... he.N236249

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 24 févr. 2014, 14:37

"Violente attaque" d'un baleinier japonais contre le Sea Shepherd

Le Point.fr - Publié le 24/02/2014

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'ONG Sea Shepherd a déclare avoir été victime "d'une violente attaque" d'un baleinier japonais, le Nisshin Maru. Selon Peter Hammarstedt, le capitaine du Sea Shepherd, le navire-usine nippon aurait attendu la nuit pour tenter une attaque contre le bateau des écologistes. Ce genre de conflit opposant les harponniers japonais aux militants écologistes est fréquent dans les eaux de l'Antarctique, cet incident est le deuxième du mois du février.
http://www.lepoint.fr/environnement/vid ... 1_1927.php

dysgraphik
Kérogène
Kérogène
Messages : 61
Inscription : 10 mars 2012, 21:05
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par dysgraphik » 02 mars 2014, 18:43

Le pic de poissons sauvages affecte aussi la pisciculture.
Le journaliste fait explicitement l'analogie avec le pic pétrolier
L’envolée de la demande et le tassement de la croissance de la production ont propulsé les prix du saumon à des niveaux record, pour le plus grand bonheur des salmoniculteurs. En Norvège, premier producteur mondial de saumons d’élevage, les prix à l’exportation ont franchi la barre des 50 couronnes [6 euros] le kilo à la fin de l’année dernière, en raison des doutes planant sur les capacités de l’offre à satisfaire la demande. Si les craintes d’un “pic du poisson” – par analogie avec la théorie annonçant un pic de la production de pétrole avant une baisse graduelle inéluctable, au regard de réserves limitées – ne datent pas d’hier, le “pic du saumon” pourrait bien devenir réalité aujourd’hui.

“La flambée des prix est provoquée par la peur de la pénurie”, explique Piotr Wingaard, de la société Fish Pool, qui négocie des contrats à terme sur le marché du saumon. La demande de saumon, un poisson riche en protéines et en oméga 3, un acide gras bénéfique pour la santé, a explosé dans les pays en développement, de même qu’aux Etats-Unis et en Europe. Selon certains spécialistes du secteur et défenseurs de l’environnement, la salmoniculture – qui fournit les deux tiers des saumons consommés dans le monde – atteint les limites de sa capacité de production.

Huile de poisson

Une des contraintes qui pèsent sur les professionnels est la quantité limitée d’huile de poisson disponible. Les saumons d’élevage sont essentiellement nourris de granulés composés, entre autres, de farine et d’huile de poisson. Bien que les producteurs d’aliments aient réduit la proportion de farine de poisson à 15 % dans les granulés, il leur reste encore à remplacer l’huile de poisson, d’où proviennent les oméga-3, et qui est essentiellement produite à partir de poissons sauvages en Amérique latine. “Le pic du saumon est lié au pic des poissons sauvages”, fait observer Andy Sharpless, directeur général d’Oceana, une organisation spécialisée dans la défense des milieux marins.

Le développement de la salmoniculture est également limité par le nombre restreint de pays dans lesquels la production peut être rentable. En effet, ce poisson doit être élevé dans une eau propre et froide traversée de courants réguliers et sur un littoral protégé, comme dans les fjords de Norvège ou les lochs marins d’Ecosse.

Dans chaque zone, la capacité de production est contrainte par le risque de maladies ou de dégâts environnementaux. Sous l’effet des protestations locales, de la concurrence d’autres secteurs comme le tourisme et des inquiétudes relatives à l’impact de la pisciculture sur l’environnement, comme la pollution et les invasions de poux de mer, il devient de plus en plus difficile de créer de nouvelles installations. La plupart des pays limitent le nombre de piscicultures et de permis délivrés. La Norvège, par exemple, qui représente un peu plus de la moitié de la production mondiale, n’accorde plus de permis depuis 2009.

La question des capacités de production de l’aquaculture devrait figurer à l’ordre du jour du prochain forum biennal du commerce du poisson de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), organisé [du 24 au 28 février] à Bergen, en Norvège. D’autant qu’en 2014 la consommation de poissons d’élevage devrait pour la première fois dépasser celle de poissons sauvages.

De même que la fracturation hydraulique a permis d’extraire un pétrole brut que l’on pensait jusque-là inaccessible, les experts espèrent que les dernières avancées technologiques de l’industrie piscicole contribueront à augmenter ses capacités de production. Pour ce qui est des aliments, certaines sociétés tentent d’extraire les oméga-3 présents dans les algues, tandis que Monsanto mène des recherches sur des graines de soja capables de produire cet acide gras.
lu sur courrier international

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7646
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par phyvette » 02 mars 2014, 19:57

En Norvège, premier producteur mondial de saumons d’élevage, les prix à l’exportation ont franchi la barre des 50 couronnes [6 euros] le kilo à la fin de l’année dernière
Pourtant encore cette année en décembre on trouvait toujours des filets de saumon entier en promotion à 7.95€ le kilo au rayon poisson de mon hyper. Peut être y a-t-il sur le saumon un marché terme comme explication. 2€ de marge entre le prix export entier et le prix public en filet ne paye pas la perte en poids et le transport/distribution.
Gilles a raison
Gilles a tjs raison
Si un membre a raison les 1 et 2 s'appliquent
Gilles ne contredit pas il éduque
Les idées de Gilles sont tjs bonnes
Gilles est obligé de penser pour tout le monde
Seul Gilles a une vision globale de la société

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 19 mai 2014, 20:55

La consommation mondiale de poissons a doublé entre 1960 et 2012

19.05.2014 RTS.ch

Selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l' alimentation (FAO) publié lundi, la consommation mondiale de poisson a grimpé en flèche ces 50 dernières années.

La consommation mondiale de poisson a grimpé en flèche au cours des 50 dernières années et a pratiquement doublé entre 1960 et 2012, en grande partie grâce à l'aquaculture, selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l' alimentation (FAO) publié lundi.

Selon la FAO, la consommation mondiale par tête a atteint 19 kilos par an - contre 10 kilos en 1960, soit 158 millions de tonnes en 2012, "10 millions de tonnes de plus qu'en 2010".

Production aquacole record

Si les captures marines sont demeurées stables par rapport à 2010 avec environ 80 millions de tonnes, en revanche "la production aquacole mondiale a affiché un record de plus de 90 millions de tonnes en 2012", dont la Chine a représenté plus de 60% du total", précise-t-elle.

La FAO signale tout de même que pour continuer de croître "de façon durable", l'aquaculture devra devenir moins dépendante du poisson sauvage pour nourrir ses élevages.
http://www.rts.ch/info/monde/5861348-la ... -2012.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57789
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Déplétion halieutique [Pic de Pêche de Poissons]

Message par energy_isere » 04 juin 2014, 19:05

Thon rouge : la pêche illégale sévit toujours en Méditerranée

le 03/06/2014 lemarin.fr

En un an, près de 80 saisies de thon rouge capturé illégalement ont été répertoriées en Méditerranée : 73 en Italie, 5 en Espagne, une en Tunisie. « La pêche illégale continue de menacer la population de thon rouge de Méditerranée », estime la fondation Pew, appelant à la documentation électronique.

Au moins 186 tonnes de thon ont ainsi été saisies dans les 12 derniers mois, au cours de ces 79 cas, selon l’enquête conduite par la fondation et le MedReAct.org. Et ce n’est sans doute que la face visible de l’iceberg. « C’est assez pour penser que les captures dépassent les quotas, basés scientifiquement, qui autorisent pour l’Union européenne 7 939 tonnes par an », estime la fondation. Or, le stock de l’est est toujours en voie de reconstruction, selon l’Iccat (commission internationale pour la conservation du thon d’Atlantique). Pew estime que la pêche illégale pourrait être efficacement réduite en mettant vite en œuvre la documentation électronique des captures (eBCD) prévue pour mars 2015.
http://www.lemarin.fr/articles/detail/i ... ranee.html

Répondre