Ca va mal du coté de l'amazonie...

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

ni chaud ni froid
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1610
Inscription : 03 mai 2007, 20:42

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par ni chaud ni froid » 03 juil. 2016, 14:19

même histoire que le bassin méditerranéen : déforestation, sècheresse, désertification. On a juste 3000 à 4000 ans d'avance.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par energy_isere » 18 août 2016, 12:56

A la recherche des origines de l'Amazonie

L'Amazonie contient le plus grand bassin fluvial de la planète et possède une biodiversité unique. Des études géologiques et paléontologiques, dans des régions encore peu explorées, montrent qu'il y a 15 millions d'années son environnement était tout autre, et peuplé d'animaux géants aujourd'hui disparus.

16/01/2007 - Par Patrice Baby, Géologue

Image
Le continent sud-américain il y a 15 millions d'années
................
http://www.futura-sciences.com/magazine ... 72/page/3/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par energy_isere » 24 août 2017, 09:32

:shock:
Amazonie: des millions d'hectares de forêt ouverts à l'exploitation minière

AFP le 24/08/2017

Le président brésilien Michel Temer a abrogé le statut de réserve naturelle de près de quatre millions d'hectares de forêt amazonienne, qui pourront être exploités à l'avenir par des entreprises minières.

Le décret, publié mercredi au Journal Officiel, met fin à cette réserve créée en 1984, durant la dictature militaire, qui réservait l'exploitation minière aux compagnies publiques.

Le texte stipule néanmoins que le changement de statut "ne remet pas en cause l'application de la loi concernant la protection de la flore et des territoires autochtones".

En avril, un document officiel du ministère des Mines et de l'Énergie expliquait que la dissolution de la réserve "permettrait d'exploiter le potentiel minier de la région" en l'ouvrant au privé.

Plusieurs ONG, comme Fonds mondial pour la nature (WWF) ont manifesté leur préoccupation au sujet de cette zone située dans les Etats du Para et de l'Amapa (nord), où vivent de nombreuses tribus indiennes.

Les autorités locales assurent que le changement de statut de la réserve avait été placé sous contrôle d'organismes de protection de l'environnement.

Mais le gouvernement Temer a été régulièrement accusé par des ONG de brader la forêt amazonienne sous pression du puissant lobby de l'agro-business et des intérêts des compagnies minières.

En juin, lors d'une visite du président brésilien à Oslo, la Norvège, principal bailleur de fonds pour la protection de la forêt amazonienne, a prévenu que ses paiements au Brésil seraient divisés par deux en 2017 du fait de l'accélération de la déforestation.
http://www.boursorama.com/actualites/am ... d1b3a3215d

Avatar de l’utilisateur
williams
Condensat
Condensat
Messages : 638
Inscription : 03 janv. 2010, 15:45
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par williams » 25 août 2017, 20:50

Et après cela on dit tout faire pour la planète [-(

Williams

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6358
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par rico » 25 août 2017, 20:55

Bah oui, on fait tout pour la détruire. Et ça fonctionne.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par energy_isere » 29 août 2017, 18:31

Le Brésil révise sa copie sur l’ouverture de l’Amazonie à l’extraction minière

Myrtille Delamarche Usine Nouvelle le 29/08/2017

Le décret ouvrant une immense zone préservée de la forêt amazonienne à l’exploration et à l’exploitation minière avait fait l’objet de nombreuses critiques. Il sera finalement révisé, ont annoncé le 28 août les ministres brésiliens de l’Environnement et des Mines et de l’énergie.

Très critiqué, le décret du gouvernement brésilien ouvrant à l’activité minière la National reserve of copper and associates (Renca) sera révisé, ont annoncé conjointement le 28 août les ministres brésiliens de l’Environnement Jose Sarney Filho et des Mines et de l’énergie Fernando Coelho Filho. Il faut néanmoins préciser que ces 46 000 km2 (1,5 fois la Belgique) de la forêt primaire d’Amazonie ne sont pas une réserve naturelle, mais une réserve minière sanctuarisée en 1984 par la junte militaire au pouvoir. Ce, pour préserver non pas la nature, mais les ressources naturelles nationales.

69% de la réserve restera protégée.

Les modifications prévues, qui reviennent à préciser noir sur blanc les limites de cette ouverture et les protections maintenues, pourraient n’être que cosmétiques. En effet, un rapport gouvernemental datant de 2010 estime à 69% du territoire concerné les terres faisant l’objet de protections, qu’elles soient liées à la conservation de la nature ou des territoires indigènes. Il n'empêche que la zone est restée préservée depuis lors, et le WWF affirme que l'une des zones d'intérêt, notamment pour le cuivre et l'or, se trouve justement dans l'une de ces aires protégées, la réserve biologique de Maicuru.
http://www.usinenouvelle.com/article/le ... re.N580563

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9754
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par mobar » 02 nov. 2017, 06:13

Déforestation et reboisement, le Brésil sur la bonne voie?
https://cybergeo.revues.org/27325

L'ONU estime que la moitié de la surface de forêt au niveau mondial à disparu au XXeme siècle

La surface actuelle étant de 4 milliards d'hectare, elle était donc de 8 milliards au début du XXeme siècle

Ce qui lui donnait un potentiel de captation de CO2 de l'ordre de 40 GtC/an (5 tC/ha capté en moyenne annuelle sur la planète) qui aura donc été réduit de moitié, de quoi absorber gaillardement nos émissions actuelles de moins de 10 GtC.
Ce serait t'y pas de ce coté qu'il faudrait chercher une des raisons de l'augmentation constante du CO2 atmosphérique!
On émet de plus en plus et la Terre capte de moins en moins, bilan des courses : ça augmente
Comme dirait l'autre c'est pas sorcier!

*** diffamation envers le GIEC. Supprimé ***
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par Remundo » 02 nov. 2017, 08:33

mobar a écrit :
02 nov. 2017, 06:13
Ce serait t'y pas de ce coté qu'il faudrait chercher une des raisons de l'augmentation constante du CO2 atmosphérique!
On émet de plus en plus et la Terre capte de moins en moins, bilan des courses : ça augmente
Comme dirait l'autre c'est pas sorcier!
Bravo, Mobar, tu viens de faire une découverte que même le GIEC n'a jamais envisagée. :-P Dans le sujet des puits de carbone de moins en moins profonds, tu as aussi l'océan qui chauffe, et se sature progressivement en CO2 et qui donc absorbe de moins en moins sur le long terme. Pire, qui peut dégazer du CH4...

Encore un petit effort, qui sait, un réarrangement neuronal impromptu, et tu ne seras plus un négateur du RC d'origine anthropique. :idea:

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par energy_isere » 02 nov. 2017, 16:55

Evidemment que le GIEC prend en compte les surfaces déboisées et les changement d' affectation des sols.
C'est marqué noir sur blanc dans leurs rapports.

Avatar de l’utilisateur
williams
Condensat
Condensat
Messages : 638
Inscription : 03 janv. 2010, 15:45
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par williams » 02 nov. 2017, 21:12

mobar a écrit :
02 nov. 2017, 06:13
Déforestation et reboisement, le Brésil sur la bonne voie?
https://cybergeo.revues.org/27325

L'ONU estime que la moitié de la surface de forêt au niveau mondial à disparu au XXeme siècle

La surface actuelle étant de 4 milliards d'hectare, elle était donc de 8 milliards au début du XXeme siècle

Ce qui lui donnait un potentiel de captation de CO2 de l'ordre de 40 GtC/an (5 tC/ha capté en moyenne annuelle sur la planète) qui aura donc été réduit de moitié, de quoi absorber gaillardement nos émissions actuelles de moins de 10 GtC.
Ce serait t'y pas de ce coté qu'il faudrait chercher une des raisons de l'augmentation constante du CO2 atmosphérique!
On émet de plus en plus et la Terre capte de moins en moins, bilan des courses : ça augmente
Comme dirait l'autre c'est pas sorcier!

*** diffamation envers le GIEC. Supprimé ***
Tout ceci nous montre que le gouvernement, l'U.E.,... nous disent des choses alors qu'eux ils ne font rien du tout pour l'environnement, le réchauffement climatique voir tout l'opposé. Surtout quand on voit que E. Macron soutient le projet minier "Montagne d’or" au cœur de la forêt amazonienne malgré les conséquences négatives que cela pourrait avoir sur l'écologie !

Williams

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9754
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par mobar » 02 nov. 2017, 22:45

energy_isere a écrit :
02 nov. 2017, 16:55
Evidemment que le GIEC prend en compte les surfaces déboisées et les changement d' affectation des sols.
C'est marqué noir sur blanc dans leurs rapports.
S'ils le prenaient en compte ce ne serait pas sur les émissions de CO2 qu'ils porteraient leurs efforts mais sur les déficits de captation croissants qui s'accumulent années après années et que représentent 4 fois le montant annuel d'émissions de fossiles qui lui va forcément stagner puis décroitre d'ici la fin du siècle par la finitude des gisements

Problème classique de baignoire quand le siphon n'évacue plus et que les robinets coulent, le niveau monte!

Au bout d'un moment, quand les forêts auront encore été réduite de moitié, même si tu réduis le débit du robinet, le niveau de CO2 continuera de monter rien que du fait des émissions naturelles qui représentent 20 fois les émissions actuelles de fossiles

Mais de toutes façon on s'en fout, puisque le CO2 n'est pour rien dans l'augmentation des températures et que l'on échappera pas à moyen terme à une ére glaciaire! :geek:
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 58586
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par energy_isere » 03 nov. 2017, 14:00

On va pas non plus envoyer les troupes (quasi inexistantes) de l' ONU pour aller empécher les brésiliens de fiche par terre leur forét Amazonienne, les Indonésiens de raser les arbres de Bornéo et de bruler un peu partout, et le Congo de massacrer leur forét.

Le GIEC n' y peut rien.

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9754
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par mobar » 03 nov. 2017, 17:33

energy_isere a écrit :
03 nov. 2017, 14:00
On va pas non plus envoyer les troupes (quasi inexistantes) de l' ONU pour aller empécher les brésiliens de fiche par terre leur forét Amazonienne, les Indonésiens de raser les arbres de Bornéo et de bruler un peu partout, et le Congo de massacrer leur forét.

Le GIEC n' y peut rien.
c'est sur qu'il vaut mieux focaliser sur un gaz qui n'y est pour rien et que personne ne peut ni ne veut réduire que de mettre de barrières à l'importation des produits issus des pays qui détruisent les biotopes

Ca rapporte plus et les financiers peuvent continuer à se gaver tout en affichant des chartes ineptes qui renvoient la responsabilité d'un éventuel problème environnemental sur les miséreux du sud

Et quand on peut leur vendre des Rafales, des Frégates, des poulets PAC ou des médicaments dont ils n'ont pas besoin, on va pas se priver!

Viendez tous à la COP23, y aura à boire et à manger, de la bonne choucroute et de la bière importée directement de Fidji!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
williams
Condensat
Condensat
Messages : 638
Inscription : 03 janv. 2010, 15:45
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par williams » 05 nov. 2017, 00:12

energy_isere a écrit :
03 nov. 2017, 14:00
On va pas non plus envoyer les troupes (quasi inexistantes) de l' ONU pour aller empécher les brésiliens de fiche par terre leur forét Amazonienne, les Indonésiens de raser les arbres de Bornéo et de bruler un peu partout, et le Congo de massacrer leur forét.

Le GIEC n' y peut rien.
De laisser faire et surtout de montrer le mauvais exemple comme veut le faire Macron cela n'a plus aucun sens #-o

Le problème est les gouvernements des divers pays savent faire que parler et ne font rien dans bp de domaines.

Williams

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8606
Inscription : 16 févr. 2008, 19:26
Localisation : Clermont Ferrand
Contact :

Re: Ca va mal du coté de l'amazonie...

Message par Remundo » 05 nov. 2017, 08:27

ne font rien, ou même pire : des âneries encore plus émettrices. Comme les nouveaux aéroports, ou enlever le bonus écologique sur des voitures hybrides rechargeables... construire des ronds-points partout (réfléchir à l'empreinte CO2 des millions de véhicules thermiques qui cassent leur vitesse, puis se relancent...) ; non exhaustivement :roll:

Répondre