La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 26 nov. 2008, 13:03

Nouveau fil pour le suivi du taux de gaz a effet de serre sans qu' on parle ici des conséquence ou pas sur le climat ni si le probléme numero 1 sera le PO ou le réchauffement ..... pour lequelle on a déja des fils.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 26 nov. 2008, 13:04

Les gaz à effet de serre toujours en hausse

(src : OMM)
La concentration des gaz à effet de serre continue d'augmenter dans le monde. En 2007, l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM) a relevé des niveaux records de concentration du dioxyde de carbone, tout comme d'autres gaz à effet de serre.
L'OMM coordonne la mesure de la composition de l'atmosphère à travers un réseau d'observatoires situés dans 65 pays.

Son rapport annuel fait état d'un "niveau jamais enregistré" de concentration globale du CO2 : le dioxyde de carbone était présent à hauteur de 383,1 parties par millions (ppm) dans l'atmosphère en 2007, ce qui correspond à une augmentation de 0,5% par rapport à l'année précédente. Depuis le milieu du 18ème siècle, la concentration de CO2 dans l'atmosphère a augmenté de 37%.

Le protoxyde d'azote (NO2) a également connu un niveau record en 2007, avec une hausse de 0,25% de sa concentration en un an, tandis que le méthane augmentait de 0,34% sur la même période, dépassant son niveau maximum enregistré en 2003.

Alors que la concentration atmosphérique de CO2 et de N2O est en constante augmentation, la hausse des émission de méthane a connu un ralentissement au cours de la dernière décennie, avec quelques variations d'une année sur l'autre. Mais l'augmentation relevée entre 2006 et 2007 est la plus importante observée depuis 1998. L'OMM n'en déduit pas pour autant une tendance à plus long terme.

Les activités humaines que constituent l'exploitation des combustibles fossiles, la riziculture, la combustion de biomasse, les décharges ou encore l'élevage de ruminants, sont responsables pour environ 60% dans ces émissions de méthane. Les 40% restants sont d'origine naturelle.

Selon l'indice NOAA des gaz à effet de serre, leur présence dans l'atmosphère a augmenté de 1,06% par rapport à l'année précédente et de 24,2% depuis 1990.

Dans le même temps, les niveaux de CFC, les chlorofluorocarbones, continuent de diminuer lentement, conséquence de l'application du Protocole de Montréal relatif aux substances nocives pour la couche d'ozone.

Le bulletin annuel 2007 est disponible (en anglais) sur le site de l'OMM

Enerzine
voir ici pour telecharger les derniers bulletins de l' OMM : http://www.wmo.int/pages/prog/arep/gaw/ ... letin.html

et en particulier le bulletin de Nov 2008 en Francais, en 2 pages : http://www.wmo.int/pages/prog/arep/gaw/ ... 833_fr.pdf


Avatar de l’utilisateur
thorgal
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1955
Inscription : 05 nov. 2005, 17:55
Localisation : Copenhague

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par thorgal » 26 nov. 2008, 16:00

il y a longtemps de ca, j'avais suggere a Eric d'avoir des fils de "breves", pas des discussions, pas d'articles WIKI, juste des breves bien centrees sur des thematiques precises. Histoire que le lecteur occasionnel (que je suis assez souvent quand je me la ferme) puisse s'eviter quelques pages de discussion un peu importunes quand on veut aller directement a l'info. Toi, Energy_Isere, alimente regulierement le forum en materiel exterieur. Tu pourrais envisager la chose si l'idee a du sens. Et il me semble que ca en a vu que le fil que tu viens de creer peut difficilement tourner en discussions, debats. A moins que ... ?
Never under-estimate the predictability of stupidity - Bullet Tooth Tony

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 26 nov. 2008, 18:46

univers-nature reprend aussi l' info. Avec une petite courbe pour le CO2 :

http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=3480

Image
Image

et au sujet de l' OMM :
Etablie à Genève, l'Organisation météorologique mondiale, qui compte 187 Membres, est le porte-parole scientifique autorisé du système des Nations Unies pour tout ce qui concerne l'atmosphère et le climat de notre planète. L’OMM coordonne la mesure des concentrations de gaz à effet de serre via un réseau d’observatoires répartis dans plus de 65 pays.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 06 janv. 2009, 21:29

Un nouveau satellite de la NASA pour identifier les sources et les puits de CO2 sur toute la surface de la Terre

Par Raymond Bonnaterre le 5 janvier 2009

Le bilan entre émissions et absorption du CO2 sur la surface du Globe est un exercice complexe. Pour l'instant les mesures de CO2 dans l'atmosphère indiquent que les émissions sont supérieures aux absorptions, mais la décomposition analytique annuelle de chacun des effets est entachée de graves incertitudes pouvant atteindre plusieurs centaines de millions de tonnes de CO2, parfois supérieures au milliard de tonnes. Pour essayer de mieux appréhender les phénomènes, seules de meilleures collections d'informations des divers pays sur leur consommation d'énergie et des mesures de concentration en CO2 sur la surface de la Terre permettront de mieux quantifier analytiquement chacun des grands paramètres.

Dans ce sens, la NASA va lancer le mois prochain un satellite de 451 kg appelé OCO (Orbiting Carbon Observatory) qui va faire le tour de la planète, à 770 km d'altitude, toutes les 98,8 minutes et observer toute la surface du Globe chaque mois. Il fera une mesure tous les 400 mètres.

.
http://www.leblogenergie.com/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 09 janv. 2009, 12:28

Réduire les émissions du charbon, le meilleur scénario

(src : Nasa)

La combustion des combustibles fossiles, en particulier le charbon, le pétrole et le gaz, est responsable d'environ 80% de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone depuis l'ère industrielle. Une étude menée par la Nasa préconise de concentrer les efforts sur une réduction des émissions issues du charbon. Une solution présentée comme la plus réaliste pour limiter la concentration du gaz à effet de serre dans l'atmosphère en-deçà des niveaux dangereux.

Une équipe de chercheurs de la Nasa a mis au point une série de scénarios qui envisagent différentes perspectives d'évolution de l'exploitation des ressources fossiles dans le monde. Il en ressort un scénario qualifié de réaliste, qui permettrait de limiter la présence de dioxyde de carbone sous les niveaux que les scientifiques considèrent comme dangereux pour le climat.

.........
L'étude s'appuie sur des recherches récentes, qui définissent un niveau de concentration du dioxyde de carbone dans l'atmosphère qu'il serait dangereux de dépasser. Ce seuil est de 450 parties par millions (ppm). Soit une concentration de 61% supérieur à celle de l'ère pré-industrielle, de 280 ppm, mais de seulement 17% supérieur au niveau actuel de 385 ppm.

.......
lire la suite dans Enerzine : http://www.enerzine.com/41/6681+reduire ... ario+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 23 janv. 2009, 20:04

Les gaz à effet de serre sous l'oeil d'Ibuki

(src : JAXA, AFP)

Ibuki, le premier satellite d'observation des gaz à effet de serre, a été placé en orbite avec succès ajourd'hui.

Peu avant 13 heures, heure locale, la fusée H-2A de Mitsubishi Heavy Industries "s'est envolée en douceur. 16 minutes après le décollage, la séparation de l'Ibuki a été confirmée", relate l'agence spatiale japonaise Jaxa.

Désormais, Ibuki ("souffle" en japonais) bouclera un tour de la Terre toutes les 100 minutes, à 660 km d'altitude.

Il est équipé d'un capteur de haute précision, chargé de mesurer la concentration de gaz à effet de serre en 56 000 points du globe. Tous les trois jours, il transmettra ses mesures non seulement sur les émissions de GES, mais également sur leur mouvement et leur absorption.

Ces informations seront mises à disposition gratuitement aux chercheurs du monde entier.

Enerzine

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13617
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par GillesH38 » 25 janv. 2009, 20:50

comme pour les notions d'énergie et de puissance, y a l'air d'avoir un joyeux foutoir quand on mélange les notions de
* concentration en CO2
* augmentation de la concentration en CO2
* augmentation des émissions de CO2

(en réalité, chaque ligne est la dérivée temporelle de la précédente, le lien entre les 3 est le meme qu'entre position, vitesse et accélération...)

la concentration augmente tout simplement parce qu'on continue à en émettre, en tout cas plus que ce qui est absorbé naturellement, c'est à dire que la moitié ! y a donc aucune raison qu'elle n'augmente pas , tant que pour une raison ou une autre, volontaire ou subie, on n'aura pas diminué les émissions au moins par 2..; et si on l'avait fait ça se saurait quand même ;-). Donc ne vous attendez pas à ce que la concentration de CO2 n'augmente plus avant plusieurs décennies, voire avant la fin du siècle, ce qui veut dire que peu d'entre nous verrons ce moment. Meme apres le PO, elle continuera a augmenter pendant longtemps.

En revanche, ce qu'on peut plutot surveiller, c'est si ça augmente de plus en plus vite, ou non, c'est à dire si la hausse s'accélère, ou se ralentit (tout en restant toujours positive). Ca c'est moins évident et c'est effectivement lié à l'augmentation, ou non des émissions. Par exemple ca dépend grandement si après le PO, on substitue quantitativement , ou non, par plus de CO2, celui produit par le pétrole (hypothèse du CTL). Personnellement ça me parait peu probable, et le ralentissement économique devrait aussi diminuer les besoins en électricité, donc en charbon : ça devrait donc effectivement conduire à une baisse des émissions, donc un ralentissement de la hausse (un point d'inflexion dans la courbe de la concentration quoi).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 26 janv. 2009, 12:22

GillesH38,

merci pour ces rappels,

mais je ferais remarquer que le satelitte IBUKI va mesurer les différents Gaz à effet de serre, pas seulement le CO2.

D' autre part on sait assez bien combien on emet de CO2 d' origine pétrole et Charbon, mais concernant le CO2 qui provient de la variation de ce qu' absorbe (plus ou moins) la planéte ou rejette (le CO2 relargué du permafrost + les incendies de foréts par deforestation + les brulis + ...) , le c' est moins evident.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 26 janv. 2009, 14:17

des détails sur le satelitte IBUKI, que j' ai trouvé sur le site de la NASA :

Il s' agit de mesures indirectes par l' analyse des rayonnements Infra rouges du rayonnement solaire réfléchi par l' atmosphére, ET, des rayons Infrarouges provenant du sol et traversant l' atmosphére.
L' instrument décompose les infrarouge suivant leur longueur d' onde.
Cela permet de remonter à la concentration en gaz a effet de serre.

Il est prévu de durer 5 années.
According to JAXA the Ibuki satellite is equipped with a greenhouse gas observation sensor (TANSO-FTS) and a cloud/aerosol sensor (TANSO-CAI) that supplements TANSO-FTS. The greenhouse gas observation sensor of Ibuki observes a wide range of wave lengths (near infrared region - thermal infrared region) within the infrared band to enhance observation accuracy.

The number of observation channels is as large as approx 18,500. A cloud/aerosol sensor observes clouds and aerosol that can be a factor leading to errors in the measurement of greenhouse gas in order to improve greenhouse gas observation accuracy.

The satellite will observes infrared rays radiated from the sun and reflected from the ground surface and the spectrum of infrared rays radiated from ground surface or the atmosphere itself. As they pass through a gas infrared rays are absorbed only by specific colours, which means components with a specific wave length are revealed. Ibuki calculates the concentration of greenhouse gas in the atmosphere utilizing this principle.

Ibuki is a cooperative project among JAXA, the National Institute for Environmental Studies (NIES) and the Ministry of the Environment (MOE). JAXA mainly takes charge of development, launching and operation of sensors and satellites. MOE and NIES carries out advanced processing of data and utilizes it.

Ikubi has a approximate mass of 1750 kg. Is equipped with two solar panels that generate 3.8 kW. The satellite will operate for 5 years on a sun-synchronous sub-recurrent orbit with a inclination of 98 deg.

http://www.nasaspaceflight.com/2009/01/ ... satellite/


et concernant l' instrument "TANSO-FTS" :
Prelaunch test results of TANSO-FTS and CAI on GOSAT

H. Suto (1), T. Kawashima (2), J. Ishida (2), A. Kuze (1), M. Nakajima (1), and
T.Hamazaki (1)

(1) Japan Aerospace Exploration Agency, Japan, (2) NEC TOSHIBA Space Systems, Ltd.,
Japan (suto.hiroshi@jaxa.jp / Fax: +81+29-868-5972 / Phone: +81-29-868-4405)
In order to measure the global column concentration of carbon dioxide (CO2) and
methane (CH4) from space, Thermal And Near infrared Sensor for carbon Observation
Fourier-Transform Spectrometer (TANSO-FTS) and Cloud and Aerosol Imager have
been developed and to be launched on the Green house gases Observing SATellite
(GOSAT).

The TANSO-FTS has three narrow bands detectable regions; 0.76, 1.6 and 2micrion
(Band1, 2 and 3) with +/-2.5cm maximum optical path difference, and a wide band
(5.5 – 14.3micron) in thermal near infrared region. TANSO-CAI is a radiometer of
ultraviolet (0.38 micron), visible (0.67 micron), and SWIR (0.87 and 1.6 micron) to
detect and correct cloud and aerosol interference.
ca permet de remonter au CO2 par analyse de la région Infra rouge à 1.6 µm :
The column density of CO2 is mainly retrieved from 1.6 μm region
absorption lines, of which intensities are less temperature dependent and not interfered by
other molecules. The oxygen (O2) A band absorption at 0.76 μm is used to estimate the
effective optical path length.
http://www.meteo.fr/cic/assfts13/abstra ... t_Kuze.pdf

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 11 févr. 2009, 19:21

Aerobarfilm nous gratifie des derniéres mesures du CO2 en provenance de Hawai :

Image

ici http://aerobarfilms.over-blog.com/article-27788759.html :

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 16 févr. 2009, 20:28

le blogenergie en parle aussi :
Des teneurs en CO2 de 390 ppm ont été mesurées cet hiver dans les régions polaires

Par Raymond Bonnaterre le 14 février 2009

Les teneurs en CO2 dans l'atmosphère oscillent autour d'une droite croissante avec le temps, de pente de l'ordre de 2 ppm par an, au gré des saisons et de la respiration végétale (FIG.). L'Institut Polaire Norvégien annonce avoir mesuré à sa station du Mont Zeppelin en Novembre et en Décembre des valeurs moyennes de CO2 proches de 390 ppm avec certaines valeurs journalières atteignant 394 ppm. Ces valeurs sont dans la ligne des prévisions des maximums annuels pour 2009. Il est donc possible de pronostiquer que des valeurs maximales à 400 ppm de CO2 seront mesurées dès 2014, c'est à dire dans 5 ans. Rappelons que certaines études de simulation envisagent un effet irréversible du CO2 sur le climat à partir de teneurs de 450 ppm (LIRE) qui seront atteintes dans environ 30 ans, au rythme où vont les choses en ce bas monde. Il faudra bien un jour comprendre que ce ne sont pas quelques milliers d'éoliennes indisciplinées qui permettront de réduire de moitié les 32 ou 35 milliards de tonnes de CO2 larguées annuellement dans l'azur.
http://www.leblogenergie.com/2009/02/de ... rs-en.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 24 févr. 2009, 19:34

ah merdouille, le satellite OCO dont je parlais dans ce post du 6 janvier http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 39#p225439 dans ce fil à vu son lancement échouer.
La Nasa échoue dans le lancement un satellite pour étudier les gaz à effet de serre

Il y a 8 heures

WASHINGTON (AFP) — La mission du satellite chargé d'étudier les gaz à effet de serre a échoué, le module qui le transportait n'ayant pas réussi à se séparer de la fusée peu après le lancement mardi, a annoncé la Nasa.

ILe satellite a été lancé puis a échoué depuis la base de Vandenberg Air Force Base, en Californie (ouest des Etats-Unis), à bord d'une fusée Taurus XL, selon des images retransmises en direct par la télévision de la Nasa.

La mission de ce satellite, baptisé Orbiting Carbon Observatory (OCO), était d'établir une carte de la distribution géographique des sources de CO2 et d'étudier leurs changements au cours du temps.

Il s'agissait t du premier satellite lancé par l'agence spatiale américaine dans le but d'étudier les émissions terrestres de dioxyde de carbone, d'origine humaine et naturelle.

En janvier, le Japon avait déjà lancé un satellite chargé d'une mission similaire.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59191
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La concentration en gaz a effet de serre toujours en hausse

Message par energy_isere » 25 févr. 2009, 12:34

Un mois après le succès du lancement du satellite japonais Ibuki, la mission d'observation du dioxyde de carbone mené par la NASA a échoué.
A l'instar d'Ibuki, le satellite OCO (Orbiting Carbon Observatory) avait pour mission de détecter, mesurer et cartographier les gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère. Ces mesures auraient notamment permis de déterminer les évolutions dans le temps de la distribution de CO2 dans l'atmosphère, afin d'en prévoir les évolutions futures.

Mais le satellite, lancé par la fusée Taurus XL, ne s'est pas détachée. Quelques minutes après le décollage, OCO s'est écrasé en mer à proximité de l'Antarctique.

La mission, préparée par la NASA depuis 8 ans, représente un budget de 278 millions d'euros. Pour l'heure, la NASA n'a pas indiqué si elle comptait lancer un nouveau satellite.

Le satellite japonais Ibuki sera donc seul capable, au moins pour un temps, de mesurer avec précision la présence du CO2 dans l'atmosphère terrestre.

Enerzine

Répondre