Effet du changement climatique en France

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
papy_russe
Brut léger
Brut léger
Messages : 425
Inscription : 12 oct. 2008, 14:45
Localisation : 38

Re: Effet du changement climatique en France

Message par papy_russe » 11 févr. 2010, 12:25

Pour savoir s'il y a eu des secheresses, tu peux avoir tous les événements météo en France depuis 1850 ici.

Exemple : 1947
Je ne chante pas pour passer le temps [J. Ferrat]

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 04 mars 2010, 12:23

le site qui donne des infos valable sur le réchauffement climatique en France est l' ONERC Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique

page d' acceuil :
http://www.onerc.org/home.jsf
La mission de l'ONERC, fixée par la loi, est de collecter et de diffuser les informations, études et recherches sur les risques liés au réchauffement climatique et aux événements météorologiques extrêmes. Les informations présentées ici seront donc régulièrement mises à jour et complétées.
C' est un site du ministére.

page sur les indicateurs : http://www.onerc.org/listAllIndicators.jsf
Les indicateurs présentés ici ont été collectés auprès des organismes scientifiques français. Ils font état de l'impact du changement climatique sur l'atmosphère, les océans, la biodiversité, les activités humaines. Même si, pour certains d'entre eux, le changement climatique n'est pas le seul élément expliquant leur évolution, il en est une cause dominante.
et par exemplel' indicateur "Températures moyennes de l'air en métropole" :
http://www.onerc.org/listAllIndicators.jsf

avec graphes - de l' évolution des t° moyennes sur période 1850 - 2007 et 1900 - 2007

- Augmentation de la température moyenne annuelle en France métropolitaine sur la période 1901-2000


- Augmentation de la moyenne annuelle de la température minimale journalière en France métropolitaine sur la période 1901-2000


- Augmentation de la moyenne annuelle de la température maximale journalière en France métropolitaine sur la période 1901-2000

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 04 mars 2010, 12:28

et donc, pour l' indicateur
Augmentation de la température moyenne annuelle en France métropolitaine sur la période 1901-2000

Image
La température moyenne annuelle est en hausse sur la France métropolitaine sur la période 1901-2000. Cette augmentation est de l'ordre de 0,7°C sur le siècle sur le nord-est du pays ; elle est plus marquée sur le sud-ouest où elle atteint plus de 1,1°C.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 04 mars 2010, 12:49

voir ici aussi : http://www.dossiersdunet.com/spip.php?article400
Les dossiers du Net :
Le réchauffement climatique sur le siècle en France
Le réchauffement sur le siècle

Sur la France métropolitaine, la cartographie des tendances sur le XXème siècle, réalisée à partir de près de 70 longues séries homogénéisées, montre un réchauffement net des températures minimales (figure 4), plus marqué à l’ouest (plus de 1.2°C) qu’à l’est (entre 0.6 et 0.8°C). Les températures maximales (figure 5) se sont moins réchauffées : pratiquement pas sur le nord du pays et de l’ordre de 1°C au sud. L’interprétation de ces deux gradients respectivement orientés Est-Ouest et Nord-Sud nécessite une confrontation avec des sorties de modèles climatiques et d’autres types d’observations. On pourrait penser, mais cela reste à vérifier, que le gradient Est-Ouest pour les températures minimales est la conséquence d’une modification de la nébulosité nocturne différenciée selon la distance aux côtes atlantiques.
Image
Cartographie de la tendance séculaire de la température minimale moyenne annuelle sur la période 1901-2000.

Image
Cartographie de la tendance séculaire de la température maximale moyenne annuelle.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 04 mars 2010, 12:55

et sur le site de météo France : http://climat.meteofrance.com/jsp/site/ ... t_id=47211
Le constat : le climat se réchauffe / Le climat se réchauffe aussi en France

Grâce à l'analyse de données de températures recueillies par le réseau météorologique français, Météo-France a pu reconstituer une carte de tendance de température moyenne sur l'ensemble du XX ème siècle. Cette carte a été obtenue après un traitement des séries de données destiné à les rendre homogènes et comparables entre elles.

L'augmentation des températures en France au cours du XX ème siècle est de l'ordre de 1°C. Le réchauffement est légèrement plus marqué sur le Sud que sur le Nord du pays. La température a davantage augmenté en fin de nuit (température minimale) que le jour (température maximale). Les 10 années les plus chaudes du siècle sont toutes postérieures à 1988.

Image
Augmentation de la température minimale et maximale en France au cours du XXème siècle (copyright Météo-France)

Le réchauffement sur la France est un peu supérieur à celui observé à l'échelle de la planète (de l'ordre de 0,7°C). Cette différence s'explique par le fait que les océans qui couvrent 70% de la surface de la Terre se réchauffent moins vite que les continents.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 04 mars 2010, 13:00

et puis nous attendons tous la série de données en provenance d' un certain balcon du Grésivaudan qu' un porteur venu de la part de Gillesh38 devrait nous porter incesemment sous peu. \:D/

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 13600
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par GillesH38 » 04 mars 2010, 13:47

ouh là moi je n'ai pas de statistiques aussi longues ! en revanche c'est certain que de voyager du bas du Gresivaudan jusqu'en haut des balcons, ça fait tout de suite plus d'1 °C de différence, mais bon, apparemment, on s'adapte ... ;-).
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 17 avr. 2012, 21:26

Les sommets des Alpes fracturés par le dégel

Des pans de montagne s'écroulent du fait du réchauffement climatique. Les chercheurs traquent les mécanismes à l'œuvre.

C'était il y a six mois à peine. Plus de 30.000 m3 de roche s'effondraient, redessinant une nouvelle fois la face ouest des Drus dans le massif du Mont-Blanc. Un mois auparavant déjà, trois autres écroulements avaient été observés. Mais le plus grand trauma­tisme remonte à 2005. Cette année-là, Chamonix s'apprête à fêter dignement au cours de l'été les 50 ans de l'ouver­ture de la voie Bonatti. Une voie my­thique depuis que le grand alpiniste des années 1960 Walter Bonatti l'a tracée sur le pilier sud-ouest des Drus. La fête n'aura jamais lieu. En juin 2005, plus de 260.000 m3 de roche s'effondrent: le pilier Bonatti est rayé de la carte.

............
la suite ; http://www.lefigaro.fr/environnement/20 ... -degel.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 19 avr. 2012, 11:15

Changement climatique : que vont devenir les forêts françaises ?

14 Avril 2012 univers-nature.com

Des chercheurs français (1) ont récemment établi 8 scénarii de réponse des forêts françaises au changement climatique, basés sur cinq essences forestières dominantes en France. La plupart des modèles s’accordent sur un recul des espèces de climat tempéré en plaine. Les essences d’hêtre et de chêne sessile dans les plaines de l’ouest, du sud-ouest et du centre sont particulièrement concernées. Mais des effets positifs se dessinent également. Le changement climatique pourrait, en effet, stimuler la croissance de certaines essences dans le nord, l’est et en montagne. Le chêne vert devrait ainsi trouver des climats favorables au nord de la région méditerranéenne d’ici 2050. Globalement, les modèles misent sur une progression des espèces d’arbres étudiées en altitude.

Si ces travaux apportent un nouvel éclairage, leurs conclusions demandent néanmoins à être relativisées. De l’aveu même des chercheurs, prédire l’impact du changement climatique sur la végétation reste une entreprise ardue. Elle appelle notamment à une meilleure connaissance des effets de l’augmentation de la teneur en CO2 atmosphérique sur la végétation. On sait ainsi que les fortes teneurs en CO2 peuvent protéger les arbres de la sécheresse.

Cécile Cassier

1- Les chercheurs sont issus de l'Université Paris-Sud, de l'INRA, du CNRS, du CEA, d'AgroParisTech et de l'Université Joseph Fourier de Grenoble. Leurs travaux ont été publiés dans la revue « Ecology Letters ».
http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=5125

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 26 juil. 2012, 19:39

La neige fond à vue d'œil en moyenne montagne

26 Juillet 2012 Le Figaro

La station de Météo France du col de Porte (1325 m) montre une diminution constante de la durée et la hauteur des chutes de neige enregistrées depuis 1960.

C'est la référence pour la moyenne montagne et le constat n'est pas brillant. La station de Météo France installée au col de Porte (1325 m) dans le massif de la Chartreuse montre en effet une diminution constante tant dans la durée que dans la hauteur des chutes de neige enregistrées depuis 1960. La durée moyenne d'enneigement a diminué d'un mois et la durée d'enneigement supérieure à un mètre a diminué de plus de deux mois et demi!

Si ce constat n'est pas répliquable à l'identique dans l'ensemble des stations de ski de basse altitude, il traduit néanmoins une tendance généralisée: le ski à basse altitude va devenir de plus en plus difficile. En cause, le réchauffement climatique, plus marqué d'ailleurs en montagne que sur le reste du territoire. Au col de Porte, la hausse enregistrée est de 2 °C depuis 1960, contre un peu moins de 1 °C sur tout le territoire. Les stations se trouvant au-dessous de 1500 mètres «risquent de passer au-dessous du seuil critique pour pouvoir ouvrir», annonçait l'Onerc (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) dans un rapport consacré à cette question il y a quelques années.

Un enjeu majeur

Ce même document soulignait que l'épaisseur du manteau neigeux devait passer de 1 m à 60 cm dans les Alpes du Nord et de 40 à 20 cm dans les Alpes du Sud et les Pyrénées. «Jusque dans les années 1990, il n'y avait aucune valeur inférieure à 50 cm», souligne Gérald Giraud, chercheur au centre d'étude de la neige à Grenoble. Depuis, c'est monnaie courante, ne serait-ce que les trois dernières années (2010-2012). Pour le moment, les stations de haute altitude au-dessus de 1800 m ne sont pas concernées. Mais les projections ne sont pas réjouissantes. D'ici à 2050, les scénarios climatiques - certes les plus pessimistes mais qui correspondent à un prolongement de la tendance actuelle - font état d'une diminution de l'enneigement de 60 %. Elle serait d'environ 30 % à 40 % à partir de 1 800 m et de 20 % à 2 400 m. Un enjeu majeur pour les responsables de ces stations et pour l'ensemble des collectivités territoriales de la montagne qui ont fait du tourisme d'hiver un atout majeur des Alpes.
http://www.lefigaro.fr/environnement/20 ... ntagne.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 28 nov. 2014, 21:08

Le réchauffement est inéluctable ? Les Alpes veulent faire avec

Afp | 28 Novembre 2014

La randonnée plutôt que le ski? Les régions alpines, plus affectées que d'autres par le réchauffement climatique, veulent mieux anticiper la poursuite de la hausse des températures, jugée inéluctable par les scientifiques.

"L'idée d'un environnement immuable est sympathique. Mais elle ne correspond pas à la réalité de la vie, qui est faite d'adaptations permanentes", juge Andrea Fischer, experte en glaciers à l'Institut pour la recherche interdisciplinaire sur la montagne (IGF) d'Innsbruck, dans le Tyrol autrichien.

Avec un ensoleillement annuel en hausse de 20% depuis 1880 et des températures qui ont crû deux fois plus vite que la moyenne mondiale, le massif des Alpes est aux premières loges pour mesurer les effets du réchauffement climatique, auquel l'ONU consacre une conférence à partir de lundi à Lima.

L'étendue des glaciers autrichiens a ainsi reculé de 15% en moyenne en moins de 20 ans, à l'image du Pasterze, le plus grand d'entre eux, selon l'IGF.

Et les chances fondent de jour en jour de pouvoir limiter à moins de 2°C la hausse globale des températures d'ici à la fin du siècle, selon un rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) présenté à Copenhague début novembre.

Prenant acte de cette évolution, instituts de recherche et collectivités se fédèrent pour tenter d'en anticiper les conséquences, notamment au sein de projets comme le C3-Alps, qui regroupe des partenaires issus des huit pays alpins (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Slovénie et Suisse).

- 'Situations extrêmes' -

"On ressent déjà les effets du changement climatique et il faut désormais prendre les devants. C'est un problème transnational qui nécessite une collaboration transnationale", explique à l'AFP Karine Siegwart, vice-directrice de l'Office fédéral suisse pour l'environnement, membre de C3-Alps.

Certaines stations de sports d'hiver de basse et de moyenne montagne, comme Stockhorn en Suisse, ont déjà fait leur deuil des pentes enneigées et ont démonté leurs remonte-pentes pour miser sur la randonnée, même en hiver. Avec ou sans raquettes.

Mais outre l'impact touristique, le changement climatique peut avoir des conséquences particulièrement graves et prises très au sérieux pour la sécurité des habitants et des infrastructures des Alpes, comme la multiplication des inondations, des glissements de terrain ou des incendies de forêt.

"Imaginez la conséquence d'un glissement de terrain dans une vallée étroite avec une route, une voie de chemin de fer et peut-être des lignes électriques et des habitations... C'est ce que nous essayons d'anticiper", confie Georg Rebernig, directeur de l'Agence autrichienne de l'environnement, également membre du C3-Alps.

Dans ce pays, la province du Tyrol a déjà investi 125 millions d'euros pour protéger des sections de route des avalanches, en prévision de la multiplication du phénomène.

Plus au nord, dans la région danubienne, les autorités autrichiennes ont relogé quelque 250 foyers qui habitaient près du fleuve, en raison de risques accrus d'inondations, pour 90 millions d'euros.

L'agriculture, l'industrie hydroélectrique et l'approvisionnement en eau pour la consommation humaine peuvent également être affectés par des épisodes croissants de sécheresse, en raison notamment de la réduction des réservoirs naturels que constituent les champs de neige, soulignent les experts.

En Allemagne, des agriculteurs sont déjà incités à cultiver des variétés résistantes à la chaleur et peu gourmandes en eau.

"Il faut partir du principe qu'il y aura davantage de situations extrêmes - des inondations, mais aussi des manques d'eau", précise Mme Siegwart, soulignant "qu'il faut sensibiliser les populations sur le terrain, parce que les effets du changement climatique seront ressentis localement".

Comptant parmi les régions montagneuses les plus prospères au monde, les provinces alpines espèrent que les fruits de leurs travaux pourront servir à plus pauvres qu'elles. Ainsi, "les régions qui n'ont pas nos moyens pourront tirer profit de notre expérience", espère M. Rebernig.
http://www.rtl.be/info/monde/internatio ... faire-avec

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8491
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: Effet du changement climatique en France

Message par kercoz » 28 nov. 2014, 21:55

energy_isere a écrit :
Changement climatique : que vont devenir les forêts françaises ?

14 Avril 2012 univers-nature.com

Des chercheurs français (1) ont récemment établi 8 scénarii de réponse
http://www.univers-nature.com/inf/inf_a ... gi?id=5125
Je crois bien qu' on ne mets pas d'accent sur le E de scénarii pour le pluriel de scénario
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5641
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Re: Effet du changement climatique en France

Message par mahiahi » 01 déc. 2014, 19:13

kercoz a écrit :Je crois bien qu' on ne mets pas d'accent sur le E de scénarii pour le pluriel de scénario
Il faut choisir :
  • on écrit en Italien et ça donne "scenario/scenarii"
  • on écrit en Français et ça donne "scénario/scénarios"
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59160
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par energy_isere » 07 déc. 2014, 12:39

Mobar et Oleotax vont adorer.
Évelyne Dhéliat présente la météo du... 18 août 2050

Le Point le 06/12/2014

L'Organisation météorologique mondiale a diffusé un bulletin météo fictif de 2050, présenté par Évelyne Dhéliat. L'objectif ? Alerter l'opinion publique.

À la vue de ce bulletin météo, il y a de quoi s'alarmer : "43 degrés à Nîmes", "38 degrés à Lille" et "41 degrés à Strasbourg". C'est ce qu'annonce la célèbre présentatrice météo de TF1, Évelyne Dhéliat, dans un bulletin météo fictif du 18 août 2050. "Regardez cette masse d'air extrêmement chaud qui englobe toute l'Europe", déclare-t-elle dans la vidéo publiée début décembre.

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a demandé aux présentateurs météo du monde entier de jouer le jeu, en marge de la conférence sur le climat qui se tient depuis lundi à Lima (Pérou). L'objectif est de sensibiliser le grand public sur les conséquences du réchauffement climatique.

La température pourrait s'élever de 4 degrés

La présentatrice française explique que ces températures exceptionnelles ont déjà été enregistrées lors de la canicule de 2003. Mais ce n'est pas tout. Selon les scientifiques, ce phénomène risque désormais de se reproduire un été sur quatre, précise Évelyne Dhéliat.

Image

Ces bulletins sont "fondés sur les éléments scientifiques les plus récents et brossent un tableau très convaincant de ce que notre quotidien pourrait être si la température était plus élevée à l'échelle du globe", explique l'OMM. "Si les quantités de gaz à effet de serre émises par les êtres humains continuent d'augmenter, la température moyenne de la basse atmosphère pourrait s'élever de plus de 4 °C", précise aussi l'organisation.
http://www.lepoint.fr/societe/evelyne-d ... or=CS3-192

Avatar de l’utilisateur
williams
Condensat
Condensat
Messages : 638
Inscription : 03 janv. 2010, 15:45
Contact :

Re: Effet du changement climatique en France

Message par williams » 07 déc. 2014, 12:53

Bp ont du voir cette vidéo en ligne ou sur TF1, mais c'est abusif car on ne peut pas prévoir comment cela va être dans 36 ans vu la complexité de la climatologie et le peu de connaissance qu'on a. De plus il faut prévoir bp de facteurs qui influencent le climat et non que le CO2 ce dont on ne sait pas faire avec une fiabilité assez bonne pour une telle échéance.

Par exemple après l'été chaud en 2003 on nous a dit que les canicules allaient augmenté voir qu'un été comme celui-ci allait être plus courant pourtant 11 ans après il n'y a pas eu d'autre été comme 2003 et les canicules n'ont pas augmenté ces 11 dernières années. Il n'y a même pas eu de canicules lors de ces 2 étés consécutifs un événement rare.

Williams

Répondre