Variabilité climatique

Discussions concernant les conséquences sur l'environnement de la course aux ressources.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 06 janv. 2018, 12:43

Reportage photo sur la vague de froid aux états Unis :
https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/t ... 46731.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 06 janv. 2018, 19:36

Inondés et congelés à Boston :

Image
Horrible combination of flooding and blizzard in Boston USA now.


http://www.lepoint.fr/monde/bombe-cyclo ... 362_24.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 09 janv. 2018, 20:18

La neige tombe à Aïn Sefra pour la 4e fois en 37 ans (Photos)

De la neige est tombée ce dimanche 7 janvier dans la région d’Aïn Sefra, au sud-ouest du pays en plein désert du Sahara. La neige a débuté aux premières heures de la matinée et a rapidement recouvert les dunes de sable.

Environ 40cm de neige est tombée dans la zone, offrant des paysages sublimes immortalisés par un photographe. La neige a commencé à fondre aux environs de 17h. La température normale dans la ville au mois de janvier varie entre 6 et 12 degrés Celsius.


Image
https://www.tsa-algerie.com/la-neige-to ... ns-photos/

Image
Un homme regarde la neige tombée sur une dune d'Aïn Sefra, aux portes du Sahara.
Hamouda Ben Jerad/via REUTERS

La neige au Sahara, ce n'est pas qu'une chanson d'Anggun. C'est aussi une réalité météorologique apparue dans la matinée du 7 janvier, à Aïn Sefra, ville perchée à un peu plus de mille mètres d'altitude au sud de l'Atlas et au tout début du désert algérien.
https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 74478.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 27 févr. 2018, 21:01

15 cm de neige sur la baie d'Ajaccio, du jamais-vu depuis 1986


Image

Les Ajacciens se sont réveillés ce mardi avec une surprise: une couche de poudreuse a recouvert les plages de la cité impériale à présent ensoleillées.

La neige en Corse, ça arrive. Mais autant de neige à si basse altitude, ce n'était pas arrivé depuis plus de 30 ans. La baie d'Ajaccio a été recouverte, dans la nuit de lundi à mardi, par une quinzaine de centimètres de poudreuse. Une rare vision qui a surpris les habitants au réveil.

"Ça n'était pas arrivé depuis très longtemps, depuis le 10 février 1986, où il était tombé 25 centimètres", a expliqué Patrice Rebillout, de Météo France en Corse, à l'Agence France-Presse.
https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... 88234.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 27 févr. 2018, 21:28

Pendant que l'Europe grelotte, l'Arctique a trop chaud

Par AFP le 27.02.2018

Il s'est produit "une situation de blocage anticyclonique sur le nord de la Scandinavie (...) avec une remontée d'air doux de l'Islande vers le pôle Nord d'un côté et de l'autre côté de l'anticyclone, des descentes d'air froid de l'Oural et de la Russie occidentale vers l'Europe de l'Ouest", a expliqué mardi à l'AFP Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo-France. "Le pic de douceur sur le pôle Nord et la vague de froid sur l'Europe sont directement liés", poursuit-il.

Résultat, "on estime qu'il a fait à peu près zéro degré Celsius au niveau du pôle Nord", a indiqué M. Kapikian, selon les estimations obtenues par modélisation, car aucune station météorologique n'est implantée dans cette zone.

Pour avoir une mesure plus précise, il faut aller à l'extrême nord du Groenland, où "on a relevé dimanche 6,2°C", ajoute Etienne Kapikian. "C'est une valeur exceptionnelle, à peu près 30°C au-dessus des normales de saison, voire 35°C pour cette mesure très précise", poursuit-il.

Image

.......................
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... aud_121633

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 02 avr. 2018, 11:55

(France) Le mois de mars a été plus froid que le mois de janvier

le 02 avril 2018

Si cette situation n'est pas inédite, elle est toutefois assez rare. La dernière fois que l'on a enregistré un mois de mars plus froid qu'un mois de janvier, c'était en 1975.

Le mois de mars est derrière nous, et heureusement pour les frileux. En effet, d'après les relevés de Météo-France, le mois de mars a été plus froid que celui de janvier. La température moyenne a été de 8,2 degrés en mars, contre 8,4 degrés en janvier dernier.

Plus de journées de gel en mars. Dans certaines grandes villes, la différence s'est nettement fait sentir. À Paris, il a fait en moyenne 7,8 degrés en mars, contre 8,2 degrés en janvier. À Lille, il a fait en moyenne 5,8 degrés en mars, contre 6,5 degrés en janvier. Si l'on s'attarde sur les jours où des gelées ont été constatées, la différence est encore plus parlante. Strasbourg, on a enregistré treize jours de gelées en mars, contre seulement deux en janvier. Situation similaire à Lille où on a compté neuf jours de gelées en mars contre deux en janvier. Le sud n'est pas épargné puisqu'à Lyon, on a enregistré une seule journée de gelées en janvier, et cinq en mars.

À quoi est-ce dû ? Si cette situation est rare, elle n'est pas inédite, note sur Twitter Gaétan Heymes, prévisionniste à Météo France. "Le cas s'est produit sept fois depuis 1900, la dernière en 1975", précise-t-il. Le mois de mars a été légèrement plus froid que la température moyenne normale (0,5 °C de moins). Tandis qu'en janvier, c'est l'inverse : plus 3,3 degrés par rapport aux moyennes de saison. Selon les spécialistes de La Chaîne Météo, cette différence de températures s'explique par la direction des vents. "En janvier le vent orienté au sud a apporté un temps très doux et pluvieux en plaine. En mars, le vent du nord a dominé et a maintenu les températures à un niveau assez bas pour la saison", indiquent-ils.
http://www.europe1.fr/societe/le-mois-d ... er-3615560

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 14 avr. 2019, 13:49

Mais pourquoi fait-il si froid ?

LE PARISIEN•14/04/2019

Dans la nuit de samedi à dimanche, le mercure a frôlé les -10°C dans le nord-est de la France.
En avril, ne te découvre pas d’un fil. Le célèbre dicton s’est rappelé, ce dimanche, à tous ceux qui bravaient, sur les deux-tiers nord du pays, des températures rigoureuses. Météo France a observé dans la nuit de très fortes gelées et enregistré -9°C à Mourmelon, dans la Marne, -7,7°C à Chaumont, en Haute-Marne et -7°C à Montluçon, dans l’Allier. Pour ces trois jeunes stations, mises en place entre 2002 et 2006, il s’agit de nouveaux records pour un mois d’avril.

« C’est un épisode de froid remarquable. Il a globalement fait beaucoup plus froid en avril 1986, mais le climat n’est aujourd’hui plus le même que dans les années 1980 », commente François Jobard, prévisionniste à Météo France. Il existe toutefois quelques exceptions. A Semur-en-Auxois, en Côte-d’Or, la station de 40 ans n’avait encore pas vu le mercure tomber aussi bas une deuxième décade d’avril : -6,2°C. A Nevers, dans la Nièvre, il n’avait jamais fait aussi froid aussi tard dans l’année : -6,5°C. Des relevés sont pourtant effectués dans la ville depuis 1946.

Ceux qui prenaient le départ du Marathon de Paris ont certainement dû s’armer d’une dose supplémentaire de courage : au lever du jour, le mercure était tombé à 1°C dans la capitale. « Pour avoir aussi froid si tard il faut remonter à plus de 20 ans, au 14 avril 1998 », affirme Météo France. En Seine-et-Marne, -6,5°C ont été relevés à Fontainebleau et -5,1°C à Meaux.

Qui est le coupable ? Une masse d’air en provenance de la Baltique, explique Météo-France. « Depuis le début de semaine, un anticyclone a progressivement gonflé sur la Norvège », qui « génère une masse d’air froid pour la saison qui déborde sur tout le nord de l’Europe ».

« La masse d’air qui est arrivée la nuit dernière (NDLR : de samedi à dimanche) sur l’Ile-de-France et le centre était quatre jours avant du côté de la Mer Blanche, à l’extrême nord-ouest de la Russie, au niveau du cercle polaire », souligne François Jobard.

Dans le nord de la Suède, il a ainsi été relevé -24°C, jeudi. En comparaison, le -1,9°C enregistré, la nuit suivante, à Brest, pourrait paraître tropical, mais il s’agit selon Météo France de la température la plus froide mesurée un mois d’avril sur cette station depuis 1978
http://m.leparisien.fr/societe/meteo-de ... D-32280599

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 9144
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Variabilité climatique

Message par mobar » 18 avr. 2019, 12:42

« C’est un épisode de froid remarquable. Il a globalement fait beaucoup plus froid en avril 1986, mais le climat n’est aujourd’hui plus le même que dans les années 1980 », commente François Jobard
Le bien nommé :wtf: :-#
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 57722
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Variabilité climatique

Message par energy_isere » 04 mai 2019, 21:18

Encore un passage de froid :
4°C à Paris ce samedi matin : «On n’a jamais eu un froid pareil depuis plus de 20 ans»

Joffrey Vovos 04 mai 2019, leParisien

......
Depuis quelques jours, la météo est exécrable sur le quart nord-est de la France. Résultat, alors qu’il faut d’habitude jouer des coudes pour se faire une place, les terrasses dans la capitale sont désertes. Et ce n’est sans doute pas fini. Météo France prévoit encore ce dimanche et lundi matin des petites gelées sur une partie du pays. En cause, la présence d’une masse d’air polaire en provenance de l’océan Arctique.

« À Paris, on est descendu sous la barre des 4 °C, très précisément à 3,6 °C à 11 heures ce samedi. C’est du jamais-vu depuis plus de 20 ans, souligne François Jobard, prévisionniste à Météo France. Il faut remonter au 7 mai 1997 pour trouver des valeurs inférieures et même au 3 mai 1979 si l’on prend en compte l’heure tardive à laquelle ces températures ont été relevées. » « J’avais déjà remisé ma doudoune, en pensant ne plus en avoir besoin avant l’hiver prochain, j’ai dû la ressortir », grimace Sébastian, un cycliste parisien.

Dans les vignobles bourguignons, où l’on redoute de nouvelles gelées après le violent coup de froid du mois dernier, c’est l’effervescence depuis vendredi. Bougies, brûlis de paille, câbles chauffants… d’importants moyens sont déployés pour éviter que la vigne ne souffre. « La pluie plus le gel, ça fait des gelées noires et ça, ce n’est pas bon du tout », souffle Olivier, technicien agricole près de Chablis (Yonne). Selon François Jobard, le thermomètre ne devrait toutefois pas descendre aussi bas que le 14 avril. Météo France prévoit tout de même -3 °C lundi matin à Reims (Marne).

Image

.......
http://m.leparisien.fr/societe/4-c-a-pa ... D-32280599

Répondre