[Acteurs] la compagnie SHELL

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 27 mai 2022, 11:32

Shell a finalisé la cession de ses actifs en Russie auprès de Lukoil :
Shell Completes Sale of Russian Assets to Lukoil

by Paul Anderson|Rigzone Staff|Thursday, May 26, 2022

Following all necessary regulatory approvals, Shell’s sale of Shell Neft, its retail stations and lubricants business in Russia, to Lukoil has been completed. The sale was initially agreed earlier this month and has been completed through Shell’s units, Shell Overseas Investment and B.V. Dordtsche Petroleum Maatschappij.

On March 8, 2022, Shell announced its intent to withdraw from its involvement in all Russian hydrocarbons, including crude oil, petroleum products, gas and liquefied natural gas (LNG) in a phased manner.

Shell Neft’s retail network consists of 240 sites owned by Shell Neft, and 171 sites owned by dealers. The deal with Lukoil includes 411 retail stations, mainly located in the Central and Northwestern regions of Russia, and the Torzhok lubricants blending plant, around 124 miles north-west of Moscow.

“Our priority is the well-being of our employees,” said Huibert Vigeveno, Shell’s Downstream Director earlier this month. “Under this deal, more than 350 people currently employed by Shell Neft will transfer to the new owner of this business.”

“The acquisition of Shell’s high-quality businesses in Russia fits well into Lukoil’s strategy to develop its priority sales channels, including retail, as well as the lubricants business,” said Maxim Donde, Lukoil’s Vice President for Refined Products Sales.

Lukoil is one of the largest publicly traded, vertically integrated oil and gas companies in the world in terms of proved hydrocarbon reserves and production; and the second largest producer of crude oil in Russia.

Established in 1991, LUKOIL currently operates globally with core upstream assets located in Russia. The full production cycle includes oil and gas exploration, production and refining; production of petrochemicals and lubricants; power generation; marketing and distribution.
https://www.rigzone.com/news/shell_comp ... 7-article/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 07 juil. 2022, 19:12

Shell reprend jusqu'à 4,5 milliards de dollars de provisions, porté par les prix élevés de l'énergie

AFP le 07 juill. 2022

Le géant pétrolier britannique Shell a annoncé jeudi qu'il allait reprendre jusqu'à 4,5 milliards de dollars de provisions pour dépréciations d'actifs au deuxième trimestre, porté par les prix élevés des cours des hydrocarbures.

"Des reprises de dépréciations après impôts de l'ordre de 3,5 à 4,5 milliards de dollars d'actifs précédemment dépréciés sont attendues au deuxième trimestre, principalement en raison de changements dans les perspectives des prix des matières premières", a expliqué Shell dans un communiqué.

Shell précise avoir révisé à la hausse pour le deuxième trimestre, dont les résultats seront publiés à la fin du mois, ses projections de prix du pétrole et du gaz à moyen et long termes.

Shell avait publié pour son premier trimestre un bénéfice net part du groupe en hausse de 26%, à 7,1 milliards de dollars, grâce à la flambée des cours des hydrocarbures. Mais le résultat pâtissait notamment d'une charge après impôts de 3,9 milliards de dollars liée au retrait progressif des activités de pétrole et gaz en Russie.

Le titre de Shell était en hausse de 1,31% à 2 000 pence jeudi vers 08h30 GMT à la Bourse de Londres.
https://www.connaissancedesenergies.org ... gie-220707

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 28 juil. 2022, 12:40

Shell: les bénéfices s'envolent encore grâce à la flambée des hydrocarbures

AFP le 28 juill. 2022

Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à 18 milliards de dollars, dans la foulée de la flambée des cours des hydrocarbures.

Le résultat profite aussi d'une reprise de provisions de 4,3 milliards de dollars, après que la major pétrolière a revu à la hausse ses projections de prix du pétrole et du gaz à moyen et long termes, revenant sur une partie des milliards de dollars de dépréciations prises pendant la pandémie.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net ajusté ressort à 11,5 milliards de dollars, doublé sur un an. Et sur le semestre, le bénéfice net part du groupe a été quasi triplé à 25 milliards de dollars, a précisé Shell dans un communiqué.

Le groupe ajoute qu'un programme de rachat d'actions de 8,5 milliards de dollars s'est achevé au 5 juillet, et annonce un nouveau rachat de 6 milliards qui sera achevé d'ici l'annonce des résultats du troisième trimestre.

Shell "a enregistré au deuxième trimestre de solides résultats financiers", s'est félicité le directeur général Ben van Beurden dans une vidéo publiée sur le site internet du groupe.

Mais "avec des marchés de l'énergie volatils, des turbulences économiques et le besoin continu d'agir pour lutter contre le changement climatique, 2022 continue de présenter des défis pour les consommateurs, les gouvernements et les entreprises", a-t-il prévenu.

Le groupe avait été contraint de passer des milliards de dollars dépréciations d'actifs pendant la pandémie, notamment une charge de 16,8 milliards au deuxième trimestre 2020, dans un marché pétrolier alors déprimé par la crise sanitaire.

Mais les cours des hydrocarbures ont depuis rebondi et flambent depuis des mois, notamment dans la foulée de l'invasion russe de l'Ukraine.

Les prix du gaz, qui étaient retombés après les sommets atteints en mars peu après le début du conflit, s'envolent à nouveau, après la réduction des livraisons russes, et ont renoué ces derniers jours avec les niveaux d'alors.

Shell avait déjà dévoilé un bénéfice record au premier trimestre, à 7,1 milliards de dollars, en dépit d'une charge après impôts de 3,9 milliards de dollars liée au retrait progressif des activités de pétrole et gaz en Russie.

Face aux profits des majors pétrolières, Londres avait annoncé en mai une taxe exceptionnelle sur le secteur de l'énergie, pour aider en partie à financer les aides gouvernementales aux ménages les plus modestes face à la crise du coût de la vie.
https://www.connaissancedesenergies.org ... res-220728

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 20 août 2022, 15:04

Shell fait l’acquisition du développeur indien Sprng Energy
Shell a finalisé pour 1,5 milliard d’euros l’acquisition de Solenergi Power, une entreprise d’Actis qui détient à 100 % le développeur indien d’énergies renouvelables Sprng Energy.

AOÛT 16, 2022 UMA GUPTA
D’après pv magazine Inde.

Shell a annoncé la finalisation de l’acquisition, pour 1,5 milliard d’euros, du développeur indien d’énergies renouvelables Sprng Energy auprès de l’investisseur britannique Actis.

Actis détient Sprng Energy par l’intermédiaire de Solenergi Power, son unité installée à l’île Maurice. Shell Overseas Investment a acheté 100 % de Solenergi Power et du groupe d’entreprises Sprng Energy auprès d’Actis Solenergi (Actis).

Actis a créé Sprng Energy en 2017 pour servir de plateforme pour les énergies renouvelables à Pune, en Inde. Elle développe et gère des installations d’énergies renouvelables tels que des projets solaires, des parcs éoliens et d’autres infrastructures.

La capacité opérationnelle de Shell en matière de renouvelable va tripler grâce à l’acquisition des actifs solaires et éoliens de Sprng Energy. Cet accord fait aussi du géant de l’énergie l’un des premiers à construire une entreprise de transition énergétique véritablement intégrée en Inde.

L’activité gazière de Shell Energy en Inde propose des services aux consommateurs par l’intermédiaire d’une filière entièrement intégrée et détenue à 100 %. Shell a également investi dans des entreprises telles que Husk Power Systems et Cleantech Solar Pte Ltd.
https://www.pv-magazine.fr/2022/08/16/s ... ng-energy/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 15 sept. 2022, 09:26

Le patron de Shell Ben van Beurden quittera ses fonctions fin 2022

AFP le 15 sept. 2022

Le directeur général de Shell, Ben van Beurden, quittera ses fonctions fin 2022 et sera remplacé par Wael Sawan, a annoncé jeudi le géant énergétique britannique.

M. van Beurden, âgé de 64 ans, gardera un rôle de conseiller du conseil d'administration jusqu'en juin 2023 puis quittera le groupe, précise le communiqué de Shell.

Le président du conseil d'administration Andrew Mackenzie a salué l'"extraordinaire carrière de 39 ans" de M. van Beurden chez Shell, "qui a culminé avec 9 années en tant qu'exceptionnel directeur général".

"Pendant la dernière décennies, (M. van Beurden) a été à l'avant-garde de la transition vers la neutralité carbone", ajoute M. Mackenzie.

Il ajoute que le dirigeant démissionnaire "laisse derrière lui une entreprise rentable et solide avec un bilan robuste, des capacités de création de liquidité très fortes, et des options de croissance prometteuses".

Shell a publié fin juillet un bénéfice net de 18 milliards de dollars pour le deuxième trimestre, grâce à l'envolée des prix de l'énergie, des profits tels qu'ils ont fait polémique au Royaume-Uni et au-delà en pleine crise du coût de la vie et flambée des factures d'électricité.

"Cela a été un privilège et un honneur de servir Shell pendant presque quatre décennies", depuis des débuts comme ingénieur spécialiste du gaz naturel liquéfié, jusqu'au sommet de l'entreprise, déclare pour sa part M. Ben van Beurden dans le communiqué.

Il qualifie son successeur de "dirigeant intelligent [...] et dynamique qui continuera à servir Shell avec conviction et dévouement".

M. Sawan était jusqu'à présent directeur des systèmes intégrés en gaz et renouvelables et a été auparavant directeur des activités d'exploration et production, et siégeait au comité exécutif du groupe depuis trois ans. Il était jusqu'à présent basé à La Haye.
https://www.connaissancedesenergies.org ... 022-220915

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 06 oct. 2022, 10:53

Shell: ventes de gaz en "nette baisse" au troisième trimestre

AFP le 06 oct. 2022

Le géant pétrolier britannique Shell a prévenu jeudi que ses résultats dans sa division gazière seraient en "nette baisse" au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents, invoquant la "saisonnalité" mais aussi un marché "volatil et disloqué".

Shell relève aussi, dans une note diffusée en amont de son résultat du troisième trimestre, dont la publication est prévue le 27 octobre, des "dépréciations avant impôts" pour ce segment de production qui "devraient se situer entre 1,3 et 1,7 milliard de dollars".

Le groupe indique encore que sa marge de raffinage, ainsi que la marge dans sa branche chimie, seront plus faibles au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents.

Shell a ouvert jeudi en baisse de 2,50% à 2.319 pence à la Bourse de Londres.

Le pétrolier avait dévoilé fin juillet un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à 18 milliards de dollars, dans la foulée de la flambée des cours des hydrocarbures.

Sur le marché du gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, référence du marché européen, très volatil, a atteint plusieurs fois des sommets depuis l'invasion russe de l'Ukraine, au gré des nouvelles venues de Moscou sur les restrictions de livraisons de gaz à l'Europe.

Le patron de Shell, Ben van Beurden, qui quittera ses fonctions fin 2022, avait par ailleurs appelé mardi lors d'une conférence sectorielle à taxer davantage les entreprises énergétiques pour protéger les plus pauvres face à la crise de l'énergie.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tre-221006

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 27 oct. 2022, 09:49

Shell: bénéfice 3T dopé par les prix des hydrocarbures

AFP le 27 oct. 2022

Le géant des hydrocarbures Shell a annoncé jeudi un bénéfice net part du groupe de 6,7 milliards de dollars au troisième trimestre dopé par les cours des hydrocarbures mais divisé quasi par trois comparé au trimestre précédent.

Le chiffre d'affaires atteint 98,8 milliards de dollars entre juillet et septembre, en hausse de 60% sur un an, dopé par la flambée des prix des hydrocarbures depuis le début de l'invasion russe en Ukraine.

Le groupe britannique avait prévenu que les résultats dans sa division gazière seraient en "nette baisse" au troisième trimestre par rapport au précédent, invoquant la "saisonnalité" mais aussi un marché "volatil et disloqué".

Ces résultats comprennent une charge comptable de 1 milliard de dollars due à l'ajustement de valeur de dérivés sur les matières premières, ainsi qu'une dépréciation de 400 millions de dollars.

Le groupe avait prévenu également que sa marge de raffinage, ainsi que la marge dans sa branche chimie, seraient plus faibles au troisième trimestre par rapport aux trois mois précédents.

L'année passée, au troisième trimestre, le groupe avait subi une perte de 447 millions de dollars à cause d'une charge comptable massive sur l'évaluation de dérivés.

"Nous générons des résultats solides à une période de volatilité persistante sur les marchés mondiaux de l'énergie. Nous continuons à renforcer le portefeuille d'activités de Shell à travers des investissements disciplinés pour transformer l'entreprise en vue d'un avenir à bas carbone", a commenté le directeur général Ben van Beurden.

"En parallèle nous travaillons étroitement avec les gouvernements et leurs clients pour faire face à leurs besoins d'énergie de court et long terme", ajoute-t-il, cité dans le communiqué.

Shell annonce aussi un nouveau programme de rachat d'actions de 4 milliards de dollars, qui doit être achevé d'ici la fin de l'année.

Le patron de Shell, Ben van Beurden, qui quittera ses fonctions fin 2022, avait par ailleurs appelé début octobre lors d'une conférence sectorielle à taxer davantage les entreprises énergétiques pour protéger les plus pauvres face à la crise de l'énergie.
https://www.connaissancedesenergies.org ... res-221027

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 28 nov. 2022, 22:40

Shell rachète un producteur de biogaz danois pour 2 milliards de dollars

AFP le 28 nov. 2022

Le géant britannique des hydrocarbures Shell a annoncé lundi dans un communiqué l'acquisition de Nature Energy, un producteur de biogaz basé au Danemark, pour près de 2 milliards de dollars.

Shell Petroleum N.V., filiale néerlandaise du groupe pétrolier, "a conclu un accord" pour racheter aux fonds Davidson Kempner, Pioneer Point Partners et Sampension "100% du capital de Nature Energy Biogas" pour près de 2 milliards de dollars" (1,9 md d'euros), selon un communiqué.

Nature Energy est un producteur de gaz naturel renouvelable (GNR) d'origine agricole et de déchets industriels et ménagers. Il s'agit du "plus grand producteur de GNR en Europe", fait valoir Shell dans son communiqué, y voyant une façon "d'accélérer sa transition vers la neutralité carbone".

Nature Energy, qui emploie 420 personnes en Europe et en Amérique du Nord, génère en outre "de la trésorerie et l'acquisition devrait à la fois ajouter aux bénéfices de Shell dès sa conclusion mais aussi produire des rendements à deux chiffres", fait encore valoir Shell dans son communiqué.

Le groupe espère finaliser la transaction au premier trimestre 2023. Son titre a légèrement reculé de 0,27% à 2.360,50 pence lundi à la Bourse de Londres.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ars-221128

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 80763
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] la compagnie SHELL

Message par energy_isere » 06 janv. 2023, 20:50

Flambée de l'énergie: Shell va payer 2 mds de dollars d'impôts exceptionnels

AFP le 06 janv. 2023

Shell va payer 2 milliards de dollars d'impôts exceptionnels au quatrième trimestre liés aux taxes décidées par l'UE et le Royaume-Uni sur les "superprofits" des groupes énergétiques dus à la flambée des cours après l'invasion russe de l'Ukraine.

Dans un communiqué vendredi, le géant britannique des hydrocarbures indique que "l'impact sur les résultats du quatrième trimestre des taxes supplémentaires récemment annoncées dans l'Union européenne (la contribution solidarité) et l'impact retardé de la hausse" d'une taxe équivalente au Royaume-Uni "est attendu autour de 2 milliards de dollars".

Il précise toutefois que ces montants seront traités en éléments exceptionnels et n'auront pas d'impact sur son résultat trimestriel ajusté (hors exceptionnel, le ratio le plus suivi par les analystes) avec également "un impact limité en termes de trésorerie".

En marge de la publication des résultats du troisième trimestre, fin octobre, la directrice financière de Shell, Sinead Gorman, avait indiqué que le groupe n'avait pas encore payé de contribution supplémentaire en raison de dépenses d'investissements élevées en mer du Nord, mais qu'il s'attendait à en verser une au premier trimestre 2023.

Fin novembre, le gouvernement britannique avait annoncé qu'une taxe sur les bénéfices énergétiques, introduite en mai, augmenterait de 25% à 35% et serait prolongée de trois ans, jusqu'en 2028. Londres compte ainsi mettre à contribution des entreprises qui ont vu leurs bénéfices s'envoler avec la flambée énergétique depuis le début de la guerre en Ukraine.

De son côté, l'UE a adopté fin septembre une "contribution temporaire de solidarité" censée être payée par les producteurs et distributeurs de pétrole, de gaz et de charbon qui ont réalisé d'énormes bénéfices grâce à la flambée des cours consécutive à la guerre en Ukraine.

- "Réalité sociale" -

Shell publiera le 2 février ses résultats annuels et du quatrième trimestre 2022.

Au troisième trimestre, Shell et TotalEnergies avaient à eux deux encaissé plus de 13 milliards de dollars de bénéfices.

Partout en Europe, la flambée des factures énergétiques provoquée par l'envolée des cours du pétrole et gaz au début de la guerre en Ukraine, et l'inflation à des sommets étouffent les consommateurs.

Au Royaume-Uni, des millions de foyers n'ont plus les moyens de se chauffer correctement ou de manger à leur faim.

Les grands groupes pétroliers et gaziers ont longtemps fait pression contre ces taxations exceptionnelles, affirmant qu'elles se traduiraient par une baisse de leurs investissements dans la production et la transition énergétique.

Le français TotalEnergies a ainsi annoncé réduire d'un quart ses investissements prévus en mer du Nord britannique l'an prochain, après l'augmentation par Londres de sa "windfall tax" sur les bénéfices record des géants énergétiques.

D'autres entreprises, dont Shell, avaient annoncé également que la hausse de cette taxe allait les contraindre à revoir leurs investissements dans le pays.

L'ex-patron de Shell, Ben van Beurden, remplacé depuis le 1er janvier par Wael Sawan, avait pourtant estimé en octobre qu'une plus ample contribution du secteur à la protection des ménages les plus durement frappés par la flambée énergétique était "une réalité sociale" qu'il fallait "accepter".
https://www.connaissancedesenergies.org ... s-230106-0

Répondre