oleocene.org

Site dédié à la fin de l'âge du pétrole
Nous sommes actuellement le 24 Mars 2017, 08:04

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 863 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 54, 55, 56, 57, 58
Auteur Message
MessagePublié: 09 Fév 2017, 16:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Août 2006, 18:05
Messages: 4657
Localisation: Tours, Lille parfois
Lien Les membres de l'OPEP semblent disciplinés : la production a baissé en Janvier de plus d'un million de b/j.

_________________
Toujours moins.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 09 Fév 2017, 20:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47889
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
Pétrole : l’Algérie a pompé plus que son quota en janvier

7 février 2017

Alors qu’elle s’était engagée le 30 novembre à Vienne à réduire sa production de 50 000 barils par jour, l’Algérie a pompé légèrement au-dessus de son quota de 1,04 million de barils par jour, avec 1,05 million de barils par jour, selon une note des analystes de de S&P Global Platts en date du 7 février.

En janvier, le cartel a produit 32,16 millions de barils par jour, soit une baisse de 690 000 barils par jour par rapport au mois précédent, selon la note de S&P Global Platts, cabinet indépendant qui fournit des informations et des prix de référence pour les marchés des matières premières et de l’énergie.

Pour rappel, après plusieurs mois de tergiversations, les 13 pays membres de l’Opep -à l’exception de l’Indonésie, qui a suspendu son adhésion à la dernière réunion du groupe- ont finalement adopté un plan pour faire face à la surabondance d’or noir qui plombait le marché depuis 2014. Ainsi, l’accord prévoit une réduction de la production de 1,2 million de barils par jour à 32,50 millions de bpj au premier semestre 2017.

Si le marché est en cours de rééquilibrage, la chute vertigineuse des prix du pétrole (45 dollars en novembre dernier contre 100 dollars en juin 2014) a considérablement alourdi les finances publiques de l’Algérie et affecté ses réserves de change.
.....................

http://www.tsa-algerie.com/20170207/pet ... a-janvier/


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 10 Fév 2017, 11:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 17 Août 2006, 18:05
Messages: 4657
Localisation: Tours, Lille parfois
lien Plus de précisions

Les 10 membres de l'OPEP qui se sont engagé à réduire leur production au premier janvier ont été disciplinés, plus que d'habitude : leur production en janvier a baissé de 1 140 000 b/j en janvier par rapport à décembre, soit 91% de la baisse signée.

Par contre, la Lybie et le Nigéria, qui n'ont pas d'engagement eu égard à leur situation politique, on nettement augmenté leur production, environ 450 000 b/j à eux deux. Ce qui annule évidemment une bonne partie de l'effort des autres. D'autant que le pétrole lybien est de très haute qualité.

Le 13e membre, l'Indonésie, a à nouveau suspendu sa participation à l'OPEP. Elle l'avait quitté en 2008 et était revenue en janvier 2016. Il y a longtemps que ce pays est importateur net de pétrole, j'ai jamais compris leur retour dans l'OPEP.

Par contre, l'OPEP a reçu une demande d'adhésion, celle de la Guinée-équatoriale. Ce pays a certes passé son pic de production, mais ça reste un exportateur significatif.

_________________
Toujours moins.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Fév 2017, 20:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47889
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
L'Opep pourrait accentuer les réductions de production

Usine Nouvelle le 16/02/2017

L'Opep pourrait prolonger son accord de réduction de la production avec les pays producteurs non-membres voire mettre en oeuvre des baisses plus importantes à partir du mois de juillet si les stocks de brut ne parviennent pas à descendre au niveau ciblé, ont dit des sources internes au cartel.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ainsi qu'un certain nombre de pays extérieurs comme la Russie ont conclu un accord en novembre pour réduire leur production de 1,8 million de barils par jour (bpj) afin de désengorger le marché et de faire remonter les cours. L'accord est entré en vigueur le 1er janvier pour une durée de six mois.

Pour que les stocks mondiaux de brut diminuent d'environ 300 millions de barils et retrouvent leur niveau moyen sur les cinq dernières années, les pays producteurs doivent respecter à 100% leurs engagements de réduction de leur production et la croissance de la demande doit demeurer soutenue, ont dit les sources.

.........................

http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... on.N502969


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 04 Mars 2017, 12:47 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47889
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
L’OPEP doit réduire ses coûts de production pour concurrencer le schiste américain (Kachikwu)

Agence Ecofin 02 mars 2017

Selon le ministre nigérian du pétrole, Dr Ibe Kachikwu (photo), les pays membres de l’OPEP doivent opérer une réduction conséquente de leurs coûts de production pour concurrencer efficacement le pétrole de schiste américain.

Pour le responsable nigérian, c’est à cette seule condition qu’on peut empêcher une nouvelle surabondance de l’offre mondiale.

Les producteurs américains de schiste ont annoncé qu’ils produiraient jusqu’à 300 000 barils par jour en 2017. Dans la réalisation de cette ambition, ils ont déjà reçu le soutien des grandes banques qui ont mis à leur disposition des lignes de crédits importantes. Pour l’OPEP, cette nouvelle apparait comme une menace pour l’équilibre auquel il est parvenu après la mise en œuvre de l’accord d’Alger sur la réduction de la production mondiale.

Selon les analystes, les producteurs du cartel ont besoin d’un prix du baril à 60 $ pour réaliser suffisamment de marges bénéficiaires et avoir la possibilité d’investir à nouveau dans de nouveaux projets.

M. Kachikwu explique qu’étant donné que le franchissement de la barre des 60 $ n’est prévu que pour la fin de l’année, les pays producteurs devront s’atteler immédiatement à la réduction de leurs coûts de production. La manœuvre leur permettra ainsi d’augmenter leurs revenus dans l’attente de lendemains meilleurs.

Si la production du pétrole de schiste a l’avantage d’être moins onéreuse que celle du pétrole conventionnel que fournit l’OPEP, l’hydrocarbure a l’inconvénient d’être plus polluant.

http://www.agenceecofin.com/production/ ... n-kachikwu


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 20 Mars 2017, 21:20 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Avr 2005, 21:26
Messages: 47889
Localisation: Les JO de 68, c'était la
Citer:
L'Opep prête à prolonger l'accord avec les pays non-membres

Publié le 20/03/2017
Infos Reuters DUBAI/LONDRES

Les pays de l'Opep penchent de plus en plus fortement vers une prolongation au-delà du mois de juin de leur accord de réduction de la production entré en vigueur le 1er janvier afin de rééquilibrer le marché, ont déclaré des sources internes au cartel, précisant que la Russie et les pays non membres de l'organisation devraient également y souscrire.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est engagée le 30 novembre dernier à réduire sa production de 1,2 million de barils par jour (bpj) pour la ramener à 32,5 millions de bpj au premier semestre de cette année. La Russie et d'autres pays non-membres de l'organisation ont également consenti à réduire leurs pompages.

Cet accord a permis de faire remonter les cours du baril de brut, mais les stocks des pays industriels continuent d'augmenter et la hausse des prix a encouragé une relance de la production américaine de pétrole de schiste. Un nombre croissant de responsables de l'Opep pensent que six mois seront insuffisants pour réduire les stocks.

"Une prolongation (de l'accord) est nécessaire pour rééquilibrer le marché", a dit un délégué de l'Opep, ajoutant : "Toute prolongation de l'accord devra concerner les pays non-Opep."

En février dernier, des sources avaient rapporté à Reuters que le cartel pourrait prolonger son accord de réduction, voire mettre en oeuvre des baisses plus importantes à partir du mois de juillet si les stocks de brut ne parvenaient pas à descendre au niveau ciblé.

Selon les chiffres les plus récents, les stocks mondiaux ont atteint 278 millions de barils en janvier, un niveau supérieur à leur moyenne des cinq dernières années, alors que le cartel cherche à ce qu'ils retombent à ce palier.

Cinq autres sources au sein de l'Opep ont dit qu'il était de plus en plus clair que six mois seraient insuffisants pour stabiliser le marché, ajoutant là encore que tous les producteurs, de l'Opep comme hors-Opep, devaient être d'accord.

"Les ministres se rencontreront en mai pour arrêter leur décision, mais chacun devra être d'accord", a déclaré une source d'un des principaux pays producteurs de l'Opep.

La prochaine réunion ministérielle de l'Opep est prévue le le 25 mai à Vienne. Une réunion entre pays membres et non membres de l'Opep aura également lieu en mai, a dit le mois dernier le secrétaire général de l'organisation, Mohammad Barkindo.

"D'âpres négociations sont en cours", a dit une autre source.

La Russie, le plus important des 11 producteurs non membres de l'Opep qui se sont associés à l'accord, n'a pas publiquement annoncé si elle défendrait sa prolongation. Mais Moscou se méfie de la reprise de la production du pétrole de schiste aux Etats-Unis, qui pèse sur les cours.

Les ministres de l'Opep n'anticipent pas pourtant une forte relance de la production de pétrole de schiste en 2017. Une source au sein du cartel a précisé qu'elle devrait augmenter de 300.000 barils par jour cette année, un niveau dont le marché pourrait s'accomoder.

http://www.usinenouvelle.com/article/l- ... es.N517214


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: Hier, 14:58 
Hors-ligne
Hydrogène
Hydrogène
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 24 Mai 2008, 21:28
Messages: 1580
Localisation: Paris
energy_isere a écrit:
Citer:
la production du pétrole de schiste a l’avantage d’être moins onéreuse que celle du pétrole conventionnel que fournit l’OPEP

http://www.agenceecofin.com/production/ ... n-kachikwu
Je ne pensais pas qu'on en était arrivé là ! Si c'est avéré, cela réduit les marges de manœuvre de l'OPEP...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: Hier, 20:15 
Hors-ligne
Brut lourd
Brut lourd

Inscrit le: 07 Juin 2005, 11:22
Messages: 338
Localisation: Franches-Montagnes (Suisse)
Alturiak a écrit:
energy_isere a écrit:
Citer:
la production du pétrole de schiste a l’avantage d’être moins onéreuse que celle du pétrole conventionnel que fournit l’OPEP

http://www.agenceecofin.com/production/ ... n-kachikwu
Je ne pensais pas qu'on en était arrivé là ! Si c'est avéré, cela réduit les marges de manœuvre de l'OPEP...

Mouais, faut voir ce qu'ils entendent par coûts. L'OPEP, c'est des compagnies nationales, un modèle économique complètement diffférent des compagnies publiques nord-américaines. C'est fragile en cas de chute brutale des prix, les revenus du pétrole étant utilisés pour les charges de l'état. Ce sont ces coûts là qui sont trop élevés.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 863 messages ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 54, 55, 56, 57, 58

Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
cron
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr