[acteurs] REPSOL

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 29 mai 2012, 11:54

Pétrole : après avoir perdu sa filiale argentine, Repsol doit revoir sa stratégie

29 Mai 2012

Repsol a dévoilé mardi son plan stratégique 2012-2016, contraint de s'adapter après la nationalisation de sa filiale argentine YPF et de miser sur l'exploration de marchés comme le Brésil, les Etats-Unis ou encore l'Espagne.

"D'une certaine manière, l'expropriation de YPF nous a fait tout remettre en question, pour recommencer, reprendre des forces", a admis son président Antonio Brufau, lors d'une conférence de presse.

L'objectif du groupe est de rassurer les investisseurs, alors que Standard & Poor's a déjà abaissé d'un cran sa note, tandis que Moody's et Fitch ont menacé de faire de même, attendant de connaître son nouveau plan stratégique.

Point fort de ce plan: le projet d'investir 19,1 milliards d'euros, dont "près de 80% sont destinés à l'upstream (exploration et production, ndlr), moteur de croissance du groupe", a expliqué Repsol, ciblant "10 projets-clés de croissance" situés au Brésil, aux Etats-Unis, en Russie, en Espagne, au Venezuela, au Pérou, en Bolivie et en Algérie.

Mais la baisse de la part du résultat affectée aux dividendes n'a pas plu au marché: à 08H47 GMT, le titre chutait de 3,08% à 13,39 euros, dans un marché en recul de 1,36%.

C'est "une tentative courageuse pour tirer le meilleur d'une mauvaise situation", analyse Stuart Joyner, de la maison de courtage Investec Securities, qui voit là "un kit de mesures d'urgence destiné à montrer qu'il peut survivre sans YPF".

La présidente argentine, Cristina Kirchner, ignorant les avertissements de Madrid, a décidé en avril d'exproprier 51% de YPF, contrôlé par Repsol à 57,4%, ce qui a déclenché une grave crise diplomatique entre les deux pays.

Le géant espagnol doit donc revoir sa stratégie, ne pouvant plus compter sur les larges réserves de ses gisements argentins, surtout celui de Vaca Muerta, qui contient l'équivalent de 22,8 milliards de barils de pétrole et que Repsol considère comme la "plus grande découverte de son histoire".

L'expropriation aura aussi un impact sur ses résultats, car en 2011 YPF a apporté 21% du bénéfice net et 25,6% du résultat d'exploitation.

Le groupe a exigé une compensation qui, selon lui, devra être "au moins égale" à 8 milliards d'euros.

"Nous allons faire tout ce qui est nécessaire, que ce soit par la voie du dialogue ou de la justice, pour récupérer ce qui est à nous", a répété mardi Antonio Brufau.

Ce qui ne l'empêche pas d'être optimiste, prévoyant "sur la période une croissance du bénéfice net du groupe de 1,8 fois, sans tenir compte d'YPF".

Pour y arriver, Repsol va se concentrer sur d'autres marchés, avec comme priorité le Brésil, où il a réalisé 13 découvertes de pétrole depuis 2008.

"L'offshore brésilien est une des zones les plus importantes de croissance en réserves d'hydrocarbures au monde", soulignait-il jeudi dernier, en dévoilant des réserves équivalant à plus d'1,2 milliard de barils de brut dans son nouveau gisement au large du Brésil.

Repsol investira 2 milliards d'euros dans ce pays d'ici 2016, tablant sur une production moyenne de 450.000 barils de pétrole par jour (dont le groupe espagnol ne récupérera qu'une partie, travaillant en consortium).

Mais il prévoit aussi d'investir 2,3 milliards aux Etats-Unis, 1,2 milliard au Venezuela, 400 millions en Russie, 400 millions en Algérie, 300 millions en Bolivie, 70 millions au Pérou et 20 millions en Espagne.

De quoi augmenter la production "à un rythme annuel moyen de 7%, pour atteindre en 2016 les 500.000 barils de pétrole par jour, avec un taux de remplacement des réserves qui dépassera les 120% sur la période".

Repsol prévoit aussi de "générer des liquidités de 8,1 à 8,6 milliards d'euros, destinés aux dividendes et à la réduction de la dette", tout en se désengageant d'"actifs non stratégiques", pour 4 à 4,5 milliards.


http://www.boursorama.com/actualites/pe ... 45f4e948e4

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 29 mai 2012, 13:42

pour illustrer ce qui est dit plus haut sur REPSOL au Brésil ::

Repsol découvre un gisement d'hydrocarbures significatif au Brésil

29 Mai enerzine

La compagnie Repsol a annoncé le 24 mai avoir évalué des réserves d'hydrocarbures de plus de 700 millions de barils de pétrole et de 3 trillions de mètres cubes de gaz dans les eaux profondes du bassin de Campos au large des côtes du Brésil.


En détenant 35% des parts, le consortium composé du chinois Sinopec et de l'espagnol Repsol reste l'opérateur du bloc BM-C-33. Les autres partenaires du projet sont Statoil (35%) et Petrobras (30%).

Cette découverte confirme que "l'offshore brésilien est une des zones les plus importantes de croissance en réserves d'hydrocarbures au monde", a indiqué Repsol dans un communiqué.

L'estimation des réserves cumulées des 3 puits (Seat, Gavea et Pao de Açucar) représentent au moins 700 millions de barils de pétrole et 3 trillions de mètres cubes de gaz, "équivalent à 545 millions de barils de pétrole". Le dernier puits a été foré à environ 2.800 mètres de profondeur et à 195 km de la côte de l'Etat de Rio de Janeiro.

Le consortium prépare maintenant un plan d'évaluation qui sera soumis à l'Agence nationale brésilienne du pétrole (ANP). Le offshore brésilien est l'un des domaines avec l'hydrocarbure réserves de croissance le plus élevé dans le monde.

Image

Selon Repsol, l'activité exploratoire menée par la compagnie brésilienne durant ces dernières années a donné lieu à 5 découvertes importantes à travers le monde. En conséquence, le ratio de remplacement des réserves de Repsol, (proportion de barils trouvés contre barils récupérés), a été de 131% en 2010 et de 162% en 2011.


http://www.enerzine.com/10/13990+repsol ... esil+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 28 juil. 2013, 14:57

Repsol : le pétrole accroit le bénéfice

25 Juillet 2013

Le groupe pétrolier espagnol Repsol a publié jeudi un bénéfice net à périmètre constant, pour le premier semestre, de 308 millions d'euros, en hausse de 12,4% sur un an grâce à la hausse de la production de pétrole.

Sur l'ensemble du semestre, son bénéfice augmente de 4,7% à 945 millions, alors qu'entre janvier et juin le groupe a augmenté sa production d'hydrocarbures de 12%.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/0 ... nefice.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 03 janv. 2014, 17:50

Repsol finalise la vente de 4.3 milliards de $ d'actifs gaziers à SHELL. Pour réduire sa dette.
Vente d' usines de LNG du Pérou et de Trinidad&Tobago.

Repsol Slashes Debt With LNG Asset Sale

Rigzone January 02, 2014

MADRID, Jan 2 (Reuters) - Spanish oil company Repsol finalised the sale of $4.3 billion in liquid natural gas assets to Royal Dutch Shell on Thursday, slashing its debt by around a third and helping maintain its investment-grade credit rating.

The deal, originally announced last February, includes the sale of plants in Peru and Trinidad and Tobago and will boost the Anglo-Dutch company's dominant position in LNG.
Shell said the deal substantially increased the shipping capacity available to its LNG marketing business and would contribute additional cash flow. It said it paid slightly less than originally announced.

Repsol, which will cut its debt by $3.3 billion as a result of the deal, has been under pressure to reduce what it owes since the Argentine government seized control of its majority stake in energy company YPF in April 2012. That stake accounted for more than half of its reserves and production.

Repsol said it booked capital gains of some $2.9 billion on the LNG asset sale. The deal means it has divested assets worth more than 5 billion euros, surpassing a target of 4-4.5 billion set out in a 2012-2016 strategic plan.

Repsol's debt is rated one rung above junk by the three main rating agencies and Moody's has said its stance was strongly related to the ability of the oil company to reduce debt.

"The formal closure of the operation helps to give visibility to the debt-reduction targets and the guidance lines set by the ratings agencies," said Alvaro Navarro, an analyst at Madrid broker Intermoney.

A final deal between Repsol and YPF on compensation for the seizure of the Spanish oil major's stake in its Argentine counterpart, expected soon, will also help reduce pressure on the Spanish group.

In July, Repsol opened the door to an eventual sale of its $6 billion stake in Spanish utility Gas Natural on the back of the LNG asset disposal, although people familiar with the matter have since played down the likelihood of a stake sale.


http://www.rigzone.com/news/oil_gas/a/1 ... Asset_Sale

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 16 déc. 2014, 19:59

Offre de 13 milliards de dollars de Repsol sur Talisman Energy

Publié le 16 décembre 2014,

Repsol a annoncé mardi son intention de débourser 13 milliards de dollars (10,4 milliards d'euros) pour le rachat du canadien Talisman Energy, le groupe pétrolier espagnol notant que la transaction aurait un effet relutif sur son bénéfice par action à partir de 2017.

En prenant en compte une reprise de dette de 4,7 milliards de dollars, Repsol estime que son offre valorise le groupe canadien à environ 13 milliards de dollars.

La "major" espagnole précise qu'à la faveur du rachat de Talisman, sa production va augmenter de 76% et ses réserves de 55%.

Repsol souligne que le conseil d'administration de Talisman a approuvé son offre et que ce dernier recommande aux actionnaires de la société basée à Calgary de faire de même.

L'entreprise ajoute que le rachat de Talisman aura un effet positif immédiat sur la génération de trésorerie, notant qu'il est déterminé à maintenir une politique de dividende attrayante.

http://www.usinenouvelle.com/article/of ... gy.N303816

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 02 oct. 2015, 10:10

Repsol va supprimer 1.500 emplois en trois ans

Madrid 01 octobre 2015

Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi la suppression de quelque 1.500 emplois d'ici à 2018, soit 6% de son effectif mondial, dans une note interne adressée à ses employés.

Ce processus se fera en toute responsabilité et avec sensibilité, a assuré à l'AFP un porte-parole du groupe, qui emploie plus de 25.000 personnes dans une trentaine de pays.

Cette mesure fait partie du Plan Stratégique 2016-2020 du groupe, en processus de restructuration depuis l'acquisition du groupe canadien Talisman Energy fin 2014.

Repsol avait par ailleurs annoncé mercredi la vente d'une partie de ses actifs de gaz naturel pour 625 millions d'euros, dans une politique de cession d'actifs non stratégiques.

http://www.romandie.com/news/635215.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [acteurs] REPSOL

Message par energy_isere » 15 oct. 2015, 20:12

Repsol va céder plus de 6 milliards d'euros d'actifs d'ici à 2020

Mis à jour le 15 octobre 2015

L'industriel espagnol a fait part, jeudi 15 octobre, de son intention de vendre 6,2 milliards d'euros d'actifs. Cela s'inscrit dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2016-2020.

Repsol a annoncé jeudi son intention de vendre pour 6,2 milliards d'euros d'actifs dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2016-2020, lequel prévoit également une diminution de 40% des investissements dans l'amont du géant pétrolier espagnol qui veut ainsi se désendetter et protéger son dividende.

Avec ce nouveau plan, présenté 10 mois après le rachat du canadien Talisman Energy pour 8,3 milliards de dollars (7,2 milliards d'euros), la société entend en outre se reconfigurer pour être en mesure de faire face à une déprime prolongée des cours du brut.

Les investisseurs semblent avoir bien accueilli ces annonces puisque, vers 07h55 GMT, l'action Repsol gagnait 2,02% à 12,41 euros alors que l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes avançait de 1,35%.

Mercredi, après la clôture de la Bourse de Madrid, Repsol a pourtant averti que son bénéfice net pourrait reculer de 22% cette année en raison de la faiblesse des cours et de la dépréciation de certains de ses actifs en Amérique du Nord, qui l'obligera à inscrire des charges exceptionnelles dans ses comptes du troisième trimestre.

Repsol était l'une des dernières grandes compagnies pétrolières européennes à ne pas avoir annoncé de coupes dans ses investissements, dans un contexte de cours du pétrole divisés par plus de deux par rapport à leur dernier pic de juin 2014.

De ce fait, mais aussi en raison de son endettement élevé à la suite du rachat de Talisman, le titre Repsol a souffert ces derniers temps, avec un recul de 27% sur les trois derniers mois avant les gains de ce jeudi.

Depuis le début de l'année, la valeur perd encore 18,3% (après -11,4% en 2014) contre +1,6% (et -15,1% en 2014) pour l'indice sectoriel.

DIX MILLIARDS D'EUROS DE GÉNÉRATION DE TRÉSORERIE

Le rachat de Talisman a fortement renforcé la présence de Respol à l'international mais, en même temps, cette acquisition a conduit les agences de notation à s'interroger sur la solidité du bilan du groupe.

Lors de la présentation de son plan, Repsol a confirmé son objectif de hausse du résultat brut d'exploitation (EBE) sur l'ensemble de l'année, mais il ne tient désormais plus compte des effets de stocks dans son calcul, ce qui rend l'objectif plus facile à atteindre.

Auparavant, le groupe avait dit tabler sur EBE 2015 compris entre cinq milliards et 5,5 milliards d'euros, soit une hausse maximale de 45% par rapport à 2014. Repsol voit désormais cet EBE hors effets de stocks se situer entre 5,2 et 5,45 milliards d'euros en 2015, soit une progression pouvant aller jusqu'à 15% par rapport à l'année dernière.

Repsol a ajouté que cet EBE hors effets de stocks devrait atteindre 7,9 milliards d'euros d'ici 2020, soulignant qu'il réaliserait 2,1 milliards d'euros de synergies et d'économies par an d'ici 2018.

Cela permettra au groupe de générer quelque 10 milliards d'euros de trésorerie, somme qui sera consacrée à son désendettement et au versement des dividendes, Repsol offrant l'un des rendements les plus élevés en la matière parmi les valeurs vedettes de la Bourse de Madrid.

http://www.usinenouvelle.com/article/re ... 20.N357068

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités