[Acteurs] La compagnie TOTAL

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59120
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Double Energie: une campagne de communication pour TOTAL

Message par energy_isere » 28 mars 2006, 19:18

ce que j' aime bien c'est que dans la page de droite, la voiture à disparu du paysage.

Ils auraient pu mettre un vélo !

kouack
Brut léger
Brut léger
Messages : 417
Inscription : 28 juin 2005, 19:25

Re: Double Energie: une campagne de communication pour TOTAL

Message par kouack » 28 mars 2006, 21:02

...
Dernière modification par kouack le 18 avr. 2008, 15:03, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 30 mars 2006, 00:32

Total Venezuela a remboursé $19,4 mlns d'arriérés fiscaux

(Actualisé avec des précisions et le no comment de Total)

CARACAS, 29 mars (Reuters) - Total Oil and Gas Venezuela a effectué un paiement de 19,4 millions de dollars (16,14 millions d'euros) pour rembourser en partie une ardoise fiscale réclamée par le fisc vénézuélien, a déclaré mercredi un responsable gouvernemental.

"Des représentants de la société se sont présentés dans les bureaux (...) aujourd'hui et ont procédé au paiement", a-t-il indiqué à Reuters.

Le service national des impôts, la Seniat, a réclamé l'an dernier au pétrolier français 107,4 millions de dollars d'impôts après un audit des opérations du groupe entre 2001 et 2004.

Un responsable de Total s'est refusé à tout commentaire.

Le fisc avait accordé la veille au groupe un délai supplémentaire de deux jours pour régler une partie de l'ardoise.

Le Venezuela avait menacé la semaine dernière Total de sanctions - amendes et fermetures temporaires de locaux - s'il ne s'acquittait pas de ses arriérés d'ici mardi.

Selon la Seniat, Total était la seule à ne pas encore avoir réglé les sommes réclamées à 22 compagnies pétrolières en 2005.

Cette réclamation entre dans le cadre d'une enquête du fisc sur les compagnies détenant des accords de gestion de champs pétroliers signés au cours des années 1990. Le président Hugo Chavez accuse ces contrats de "voler" la nation en accordant des termes préférentiels aux compagnies étrangères, et la Seniat a estimé que les bénéfices des opérations concernées auraient dû être imposés à 50%, et non à 34% comme stipulé dans les contrats.

Les autorités de l'énergie ont déclaré l'an dernier ces accords illégaux et exigé que les groupes concernés convertissent les contrats en coentreprises ou en "sociétés mixtes" accordant à la compagnie pétrolière publique PDVSA une participation majoritaire.

Les groupes pétroliers doivent payer les arriérés d'impôts avant de pouvoir nouer de nouvelles coentreprises, dont ils négocient actuellement les termes et les conditions./CA/GG

Avatar de l’utilisateur
Schlumpf
Modérateur
Modérateur
Messages : 2384
Inscription : 20 nov. 2005, 12:11
Localisation : Wiesbaden

Miser sur les complémentarites

Message par Schlumpf » 01 avr. 2006, 18:22

sur total.com le magazine enrgies du mois de mars laisse dialoguer deux eminents specialistes de la cause énergétique:

"Le pétrole assure aujourd’hui plus du tiers des besoins énergétiques mondiaux. Appelé à se raréfier, il tendra à perdre sa suprématie ; il faudra donc recourir à d’autres sources d’énergie. Quelles sont-elles et quels problèmes cela pose-t-il ? Jean-Marie Chevalier, professeur à l’université Paris-Dauphine et consultant du CERA (Cambridge Energy Research Associates), ainsi que Yves-Louis Darricarrère, Directeur général Gaz & Électricité de Total, éclairent un débat dont dépend l’avenir de tous."

Miser sur les complémentarites

A ma connaissance pas encore vu sur Oléocéne ?
L'Homo sapiens se conjugue à la première personne du présent irresponsable...

Avatar de l’utilisateur
phyvette
Modérateur
Modérateur
Messages : 7694
Inscription : 19 janv. 2006, 03:34

Message par phyvette » 02 avr. 2006, 00:35

1)Interview de Jean-Marie Chevalier du 29/03/2006 a lire ici
Toutes les formes d'énergie ont un rôle à jouer pour bâtir un avenir énergétique qui soit compatible avec le développement durable de la Terre.
2)Interview de Jean-Marie Chevalier sur RFI du 17/03/2006 a ecouter sur oleocene

3)J-M Chevalier sur le site de la cité des sciences
Le bilan énergétique du futur, il sera plus diversifié, mais il ne faut pas se leurrer, pétrole, gaz et charbon continueront à occuper une place importante dans notre bilan. »

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 avr. 2006, 23:28

Du lourd :-D ...
Total se voit promettre des avantages fiscaux au Texas

HOUSTON, 5 avril (Reuters) - Le comté de Jefferson, au Texas, a annoncé mardi avoir approuvé l'attribution à Total Petrochemicals USA < TOTAL > d'exonérations fiscales sur un projet d'1 milliard de dollars visant à augmenter les capacités de sa raffinerie de Port Arthur.

Le comté, situé à la frontière entre le Texas et la Louisiane, espère que ce projet emploiera 3.500 personnes à la construction de nouvelles installations et qu'il créera 60 emplois permanents. Au total, il devrait apporter 1,8 milliard de dollars à l'économie locale, ajoute-t-il.

Total bénéficiera pendant 5 ans d'une exonération totale sur les taxes foncières liées à son projet de construction, entre 2007 et 2009, d'une unité de cokéfaction, a précisé un représentant du comté.

La compagnie sera exonérée à 50% de ces taxes pendant les 5 ans suivants, a-t-il ajouté.

Total prévoit de prendre dès le mois prochain une décision définitive sur la mise en oeuvre du projet, a précisé Rick Hagar, porte-parole du groupe. Il a ajouté que les avantages fiscaux rendait ce projet plus intéressant pour la direction de Total.

Une unité de cokéfaction traite les pétroles bruts lourds pour les transformer en produits plus facilement valorisables. La construction d'une telle unité à Port Arthur permettrait à la raffinerie de traiter une plus large variété de bruts, notamment des pétroles à haute teneur en soufre et à forte densité.

A Port Arthur, les bruts lourds sont pour l'instant transformés en asphalte, a expliqué Hagar.

La raffinerie de Port Arthur dispose d'une capacité de 234.000 barils par jour./MA

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 06 avr. 2006, 12:05

Et oui, une raffinerie de plus dans le viseur des ouragans !!!
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 16 avr. 2006, 12:31

En allant ce matin faire un petit plein de gazole (1,063 €/L) dans la station ELF (je voulais y coller mes flyers, pas de bol le gérant était là), j'ai demandé au vendeur en quoi avait consisté les travaux : ils ont rajouté une cuve de 40 m3 --> la station (8 pompes dont 1 pour poids lourds) est passée de 63 à 103 m3 !! capacité de stockage : +63,49% !! "le dimanche, vers 8H, la station est parfois en rupture".

Du coup je me suis rabattu sur E.Leclerc pour coller mes 2 flyers : il y avait de gros problèmes de transaction par carte là-bas.


P.S. : depuis quelques mois déjà, la station n'accepte plus les chèques.
Dernière modification par MadMax le 16 avr. 2006, 16:25, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
greenchris
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 1233
Inscription : 02 août 2005, 12:00
Localisation : 91 Essonne
Contact :

Message par greenchris » 16 avr. 2006, 16:22

Et oui, parfois, Elf est moins cher que les supermarchés.

Chez il est au même prix (il sont en face l'un de l'autre), et comme le supermarché ne marche plus qu'à CB, le Elf est souvent plein de monde, car il y a tout le temps quelqu'un, et la marque ça rassure toujours.
Le charbon et le gaz prendront sa place (temporairement).
Dans l'ordre, Sobriété, Efficacité et enfin Renouvelables (negawatt).
Attention aux utopies techniques (Global Chance)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59120
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 12 mai 2006, 12:26

Total: le numéro 2 Christophe de Margerie directeur général en 2007

L'actuel numéro 2 de Total Christophe de Margerie deviendra le directeur général du groupe en 2007 tandis que l'actuel PDG Thierry Desmarest sera président du conseil d'administration à cette date, a annoncé le PDG vendredi lors de l'assemblée générale des actionnaires.
source booursorama : http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=3433943

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 13 mai 2006, 15:36

Yes !

Une première info : Le prix d'Arkema devrait être fixé autour de 30 euros - Total
Boursorama a écrit :les banques ont évalué l'entreprise à entre 1,8 et 1,9 milliard d'euros
Or, je me souviens avoir entendu Desmarest dire, lors de l'OPA sur Elf, qu'il garderait le pôle chimique du groupe (Jaffré avait essayé de se sortir de l'affaire en mettant en avant la cession de ce même pôle).



Deuxième info :
TABLEAU L'actionnaire bénéficie de la manne pétrolière

Lorsqu'on épluche le tableau, on voit que la part des dividendes et des rachats d'actions de Total est en baisse sur la période 2004-2005 (contrairement à la concurrence). D'autre part, les investissements du groupe stagne sur la période 2005-2006, ceux de la concurrence augmentent...

Les taux montent, la Bourse est au plus haut...


ça sent-y pas l'OPA tout ça ? (A moins que les investissements ne tiennent compte des OPAs, mais il n'y aurait plus d'effet de surprise alors)

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59120
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 22 mai 2006, 21:50

on aurait pu aussi le mettre dans le fil Arabie saoudite, ou bien le fil Saudi Aramco :

Total construira une raffinerie de 400000 bpj à Jubail


Le groupe énergétique français Total dans un communiqué publié dimanche précise la teneur de son contrat signé en Arabie Saoudite. Total et Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco) ont signé ce jour un protocole d’accord afin de construire et exploiter une raffinerie d’une capacité de 400 000 barils par jour à Jubail, en Arabie Saoudite. Cette raffinerie sera dotée d’une conversion profonde et sa production sera destinée à l’exportation.

La raffinerie traitera du brut lourd Arabian Heavy et produira des produits raffinés de très haute qualité, adaptés aux normes les plus strictes. Le démarrage de la raffinerie est prévu en 2011.

« Ce projet est une excellente occasion d'illustrer la stratégie du Royaume qui consiste à répondre à la demande énergétique mondiale tout en attirant des investisseurs étrangers pour développer son économie », déclare Abdallah S. Jum'ah, Président-directeur général de Saudi Aramco. « Je suis fier que Saudi Aramco puisse aider le Royaume dans cette stratégie et je suis heureux que nos collègues et amis de Total soient nos partenaires dans ce projet de grande envergure ».

« Total se félicite d’avoir été choisi comme partenaire par Saudi Aramco pour la construction de cette raffinerie performante à fort taux de conversion, qui permettra de disposer d’une capacité accrue afin de répondre au mieux aux besoins en produits pétroliers raffinés des différents marchés. Cet accord à long terme vient renforcer notre présence en Arabie Saoudite et consolide notre coopération, déjà ancienne, avec Saudi Aramco », déclare Thierry Desmarest, Président-directeur général de Total.
source enerzine : http://www.enerzine.com/10/442+Total-co ... bail+.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 59120
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 07 juin 2006, 11:55

Total: a racheté 4,3 millions d'actions la semaine dernière.

Total a racheté 4,3 millions de ses propres actions la semaine dernière, pour un montant de 220 millions d'euros: 600 000 titres le 29/05/2006 à un prix moyen pondéré de 51,68E pour un montant de 31 mlsE, 1 200 000 titres le 30/05/2006 à un prix moyen pondéré de 51,05E pour un montant de 61,3 mlsE, 731 364 titres le 31/05/2006 à un prix moyen pondéré de 50,19E pour un montant de 36,7 mlsE, 800 000 titres le 01/06/2005 à un prix moyen pondéré de 50,29E pour un montant de 40,2 mlsE, 1 000 000 titres le 02/06/2006 à un prix moyen pondéré de 50,87E pour un montant de 50,9 mlsE.
source Boursorama : http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=3484062

Avatar de l’utilisateur
Cheb
Charbon
Charbon
Messages : 286
Inscription : 30 nov. 2005, 12:06
Localisation : Ariège

Message par Cheb » 07 juin 2006, 16:54

Vu dans Energy Bulletin
France's Total estimates global oil production will peak around 2020 if output growth continues at current levels and has advised governments to cool demand to avoid a supply crunch, its chief executive said.
Source
"Si vous n'aimez pas mes idées, ce n'est pas grave, j'en ai d'autres" (Marshall Mc Luhan)

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Message par MadMax » 05 juil. 2006, 15:30

Total: 1ère session du Total Summer School.

(Cercle Finance) - L'Université Total a invité jusqu'au 8 juillet 55 étudiants de 11 pays pour participer à des réflexions et débats sur les grands défis de l'énergie en présence d'experts universitaires et de dirigeants de Total.

"Ce programme permett de prendre contact avec des étudiants en avant-dernière ou dernière année d'études dans les écoles et universités des pays où les enjeux de recrutement sont importants pour Total ". L'Université de Total réunit ainsi des étudiants du Nigeria, d'Indonésie, du Royaume-Uni, d'Angola, d'Italie, d'Allemagne, de Chine, des États-unis, d'Iran, de Bolivie et d'Argentine.

Une trentaine de managers de Total (spécialistes dans les domaines de l'énergie et d'experts géopolitiques) participent aux conférences sur les thèmes de l'économie, la géopolitique, le futur énergétique, le changement climatique, la responsabilité sociale et sociétale de l'entreprise.

"La diversité internationale de notre promotion d'étudiants génère une grande richesse dans les échanges, les questionnements, l'expression des points de vue. La pertinence des questions concernant l'énergie et le rôle d'une entreprise comme Total témoignent d'une grande maturité de la part des étudiants" a déclaré Nathalie Fokart, directrice de l'Université Total.

Répondre