Maurel & Prom

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5964
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Maurel & Prom

Message par mahiahi » 04 mars 2006, 19:02

La célèbre lettre d'informations offre une page et demie à Jean-François Hénin pour parler du pétrolier préféré de notre forum. ;-)
Présentée comme "un indépendant au développement fulgurant", j'y apprends que les petites entreprises ont plus intérêt à rester dans la prospection que de se lancer dans l'aval (qui demande des investissements trop lourds), et c'est apparemment ce qui a fait le succès de sa boîte : aller chercher là où personne ne va (y compris dans des pays considérés comme "non pétroliers", comme la Tanzanie).
Par contre, il parle des hydrocarbures non conventionnels, avec un test au Pérou où ils utiliseraient (les négociations sont en cours) un isolant limitant les pertes de chaleur dans les gisements froids de brut lourd paraffiné à quelques % (au lieu de 80 à 90% normalement) fabriqué par une société française (laquelle?).
Pour les investisseurs en herbe :-D le retour sur investissement visé est d'environ 25% mais toute OPA hostile est considéré comme peu probable (ils ont les moyens de se défendre?) et apparemment, il place la barre haut.
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
toto
Condensat
Condensat
Messages : 752
Inscription : 18 févr. 2006, 17:51
Localisation : Oisans

Message par toto » 04 mars 2006, 19:42

Venant de Maurel & Prom, je ne suis pas trop étonné, mais c'est un peu violent de dire que les petites sociétés ont intérêt à se lancer dans la prospection alors que les majors commencent à trouver que ça leur coûte cher pour un résultat décevant. Il vaut mieux racheter les compagnies que dépenser en prospection, ça gonfle artificiellement les réserves.
Il ne faut pas oublier que ces gens là ont eu la chance de tomber au bon endroit au bon moment. Je vais rechercher les détails de leur début.
Si vous avez des économies, donnez les moi, j'ai un filon d'huile de coude, pérénité assurée.

Avatar de l’utilisateur
mahiahi
Modérateur
Modérateur
Messages : 5964
Inscription : 14 sept. 2004, 14:01
Localisation : Yvelines

Message par mahiahi » 04 mars 2006, 19:49

toto a écrit :c'est un peu violent de dire que les petites sociétés ont intérêt à se lancer dans la prospection alors que les majors commencent à trouver que ça leur coûte cher pour un résultat décevant. Il vaut mieux racheter les compagnies que dépenser en prospection, ça gonfle artificiellement les réserves.

Ce n'est pas incompatible : un petit ne peut pas avaler d'autres entreprises, donc cette solution est réservée aux gros.
Ensuite, à part la production, il y a 2 voies d'expansion : l'amont (prospection) et l'aval (raffinage, pétrochimie) ; là encore, les petits n'ont pas vraiment le choix, puisque les investissements semblent importants. Il ne leur reste donc que la prospection.
J-F Hénin semble dire que la solution pour lui est de faire de la prospection (logique, d'après ces arguments), mais de la faire seul : ne pas aller dans les champs reconnus avec les gros et partager les miettes, mais prendre des risques dans les coins encore inconnus et tout garder ou tout perdre.
C'est du moins comme çà que je l'ai compris.
Ne sois pas charlot!

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes (Bossuet)

Ce que nous n'avions pas anticipé, c'est que cette crise allait durer plus longtemps que prévu (François Hollande)

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1838
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 04 mars 2006, 20:46

Pour info : Paul Alba, conseiller technique de Maurel et Prom, est membre d'ASPO-France.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 21 sept. 2006, 21:19

ca parle beaucoup de Maurel et Prom ces temps ci :

un résumé de Enerzine ici : http://www.enerzine.com/10/1200+Maurel- ... iere+.html

en Colombie, Congo, Gabon , Tanzanie ....

Avatar de l’utilisateur
Sylvain
Modérateur
Modérateur
Messages : 1838
Inscription : 17 déc. 2004, 08:34

Message par Sylvain » 23 janv. 2007, 18:34


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 23 févr. 2007, 13:06



ben ils s' y seront interessé pas trop sur le long terme ! :lol:

Maurel & Prom cède des actifs à Eni au Congo


Maurel & Prom annonce avoir signé avec la société pétrolière Eni Congo SA, filiale du groupe italien Eni S.p.A, un protocole de cession de sa participation au Congo dans les permis d’exploitation de M’Boundi et de Kouakouala, et une réduction de son intérêt dans le permis d’exploration de Kouilou de 65 à 15%.

Le montant de la transaction, payable en numéraire, s’élève à 1,434 milliard de dollars. Cet accord prendra effet rétroactif au 1er janvier 2007, après approbation des autorités congolaises et dans le respect de l’exercice du droit de préemption des partenaires.

Cette somme porte intérêts jusqu’à la date de clôture de l’opération. La transaction porte sur 45% des réserves du Groupe (prouvées et probables) certifiées par DeGolyer & MacNaughton au 1er janvier 2006 et représente 9,1€ par action1. Cette opération a été approuvée par le Conseil de Surveillance de Maurel & Prom et par le Conseil d’Administration d’Eni.

A l’issue de cette transaction la production disponible à la vente (droit d’enlèvement) revenant à Maurel & Prom devrait être de l’ordre de 15 000 b/j en 2007. Le portefeuille de développement existant devrait permettre à la Société de retrouver le niveau de vente de l’année 2006 (30 000 b/j) à l’horizon 2009.

Cette opération valorise une part importante des réserves que le Groupe a découvertes au cours des dernières années, et confirme sa stratégie de création de valeur dans le secteur Exploration & Production.

Le Groupe Maurel & Prom se dote ainsi de moyens financiers importants et accélérera son programme d’exploration sur l’ensemble de son domaine minier présent et futur, notamment en Colombie, au Congo, au Gabon, en Sicile, en Syrie et en Tanzanie.

Enerzine 23 Fev 2007

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Message par energy_isere » 04 oct. 2007, 10:49

Ca marche pas à tous les coups :

Maurel & Prom: abandonne le forage du puits Doungou-1.

(Cercle Finance) - Maurel & Prom a indiqué que le puits Doungou-1 au Congo, situé sur le permis d'exploration de La Noumbi a été abandonné. Ce puits est le premier puits foré sur le permis de La Noumbi. Ce forage est réalisé par Maurel & Prom (49%), en association avec Afren (14%) et Burren (37%). Le forage de Doungou a débuté le 13 août 2007 et a atteint la profondeur finale de 2 602 m.

Des traces d'huile et de gaz ont été mises en évidence. Cependant, la faible perméabilité rendant le réservoir de faible qualité, le puits a été terminé et abandonné. Des études faites sur Doungou permettront de déterminer des zones à forer en 2008.

source : easybourse

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 18 juin 2009, 12:53

MAUREL ET PROM s'intéresse à l'énergie verte :

AOF le 18/06/2009

Maurel & Prom a obtenu de Greenext Energy Europe une exclusivité d'un mois pour décider de la prise de licence d'un procédé reposant sur l'hydrolyse enzymatique de la cellulose du bois, en France et dans les pays dans lesquels Maurel & Prom est présent. "Ce projet innovant porte sur la production d'éthanol cellulosique (2ème génération). Cette technique présente des bilans GES (Gaz à effet de Serre), énergétique et économique très favorables au prix actuel du pétrole", a expliqué la compagnie d'exploration-production.

Une fois mis en oeuvre, ce procédé représentera un saut technologique qui permettra l'arrivée sur le marché d'un carburant "vert" à un prix compétitif avec celui des ressources fossiles, a ajouté Maurel & Prom.

Sans entrer en concurrence avec les cultures agricoles traditionnelles, il utilise non seulement les sous produits du bois mais aussi les autres plantes grossières (paille, herbe à éléphant, ...).


Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 07 mars 2013, 19:35

Hausse des réserves de Maurel&Prom

07 Mars 2013

Maurel & Prom a annoncé aujourd'hui une hausse de 7% de ses réserves prouvées et probables de pétrole au 1er janvier 2013 par rapport au 1er janvier 2012.

Celles-ci s'élèvent à 198 millions de barils, la révision à la hausse des réserves du groupe au Gabon ayant plus que compensé celle, à la baisse, du champ colombien de Sabanero.

Les réserves sont un élément clé de la valorisation du groupe pétrolier indépendant, qui fait régulièrement l'objet de rumeurs de rachat.


http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/0 ... elprom.php

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re:

Message par energy_isere » 31 mars 2013, 13:00

Maurel et Prom: le baril de rumeurs se tarit

Le gisement de rumeurs sur l’avenir de Maurel et Prom est-il en train de se tarir?
Jean-François Henin a beau déployer tous ses talents – et ils sont nombreux – pour entretenir un certain flou artistique sur l’éventualité d’un rachat de sa société par une compagnie pétrolière plus grosse, cela finit par laisser de marbre les investisseurs.
.................

http://lauer.blog.lemonde.fr/2013/03/30 ... e-rumeurs/

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 20 juil. 2013, 14:16

Maurel et Prom va chercher du pétrole et du gaz au Québec

PARIS 19 Juillet 2013

La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, son ancienne filiale MPI (ex-Maurel et Prom Nigeria) et la compagnie canadienne Pétrolia se sont associées pour chercher du pétrole et du gaz en Gaspésie dans le sud-est du Québec, ont-elles annoncé vendredi.

Le périmètre concerne 13 permis recouvrant au total 1.892 kilomètres carrés de cette zone située sur la rive sud du Saint Laurent, indiquent les trois sociétés dans un communiqué commun.

Les objectifs recherchés se situent dans des réservoirs de nature non conventionnelle, sans pour autant exclure la présence de dépôts classiques, précisent-elles.

La nature non conventionnelle (terme qui recouvre notamment les gaz et pétrole de schiste) de ces réservoirs n'est pas précisée.

En vertu de l'accord signé, Pétrolia sera l'opérateur initial et détiendra 50% d'un accord de partenariat à parité. Les 50% restants se répartissent aux deux-tiers chez MPI et un tiers pour Maurel et Prom, via un véhicule commun d'investissement baptisé Saint-Aubin Energie.

Au cours des prochains mois, les équipes techniques de Pétrolia et de Maurel & Prom consacreront leurs efforts à l'élaboration d'un programme d'exploration volontaire, indiquent les compagnies, sans plus de détails quant au calendrier.

Au total, Pétrolia a des intérêts dans des permis recouvrant 14.000 kilomètres carrés au Québec, principalement dans la péninsule gaspésienne et sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du Saint-Laurent, des droits très prometteurs selon la société.

http://www.romandie.com/news/n/_Maurel_ ... 131824.asp

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 23 janv. 2014, 21:39

Maurel et Prom: le chiffre d'affaires en hausse de 21% en 2013

PARIS 23 Janv 2014

La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a annoncé jeudi un chiffre d'affaires 2013 en hausse de 21% en 2013, la hausse de sa production au Gabon ayant plus que compensé un léger recul du prix du baril vendu.

L'an passé, Maurel et Prom a réalisé un chiffre d'affaires de 572,6 millions d'euros, avec une production vendue en hausse de 26% à 19.580 barils par jour, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Sur l'ensemble de l'année, Maurel et Prom profite de la remontée de sa production au Gabon, son seul pays de production après la vente d'un petit champ en Colombie et l'indépendance de MPI, son ancienne filiale au Nigeria.

La production au Gabon avait été perturbée en 2012 par des incidents géologiques, mais la remontée de la production l'an passé a tiré les résultats.

Cette hausse des revenus intervient malgré une légère baisse des prix du pétrole en 2013 par rapport à 2012, passés en moyenne de 110,6 dollars à 106,8 dollars.

La progression du chiffre d'affaires est toutefois moindre que celle affichée par la compagnie sur les neuf premiers mois de l'année, du fait de l'arrêt durant 60 jours au quatrième trimestre, à la demande du groupe Total, d'un oléoduc d'évacuation en maintenance, précise le groupe.

Avec une croissance de 21%, Maurel et Prom manque d'ailleurs l'objectif annuel de 25 à 30% qu'il s'était fixé début 2013.

Fin décembre, la production brute (dont Maurel & Prom prend environ 80%) était de 29.000 barils par jour, selon la compagnie.

Elle s'est fixe un objectif de 35.000 barils/jour à fin 2014 au Gabon, avec un plateau qui serait atteint en 2015.

Si elle ne produit actuellement du pétrole que dans un pays, Maurel et Prom produit aussi un peu de gaz en Tanzanie.

Les négociations avec les autorités tanzaniennes se poursuivent sur la base d'un contrat de fourniture de 80 millions de pieds cube pour une phase de commercialisation début 2015, précise le groupe.

Par ailleurs, Maurel et Prom cherche du pétrole, directement ou via des partenaires, au Canada, en Colombie, au Pérou, au Mozambique, en Namibie, en Tanzanie, au Gabon et en Birmanie.


http://www.romandie.com/news/n/_Maurel_ ... 141844.asp

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 24 févr. 2014, 14:51

Maurel & Prom: nouveau permis au Gabon.

Cercle Finance Le 24/02/2014

Maurel & Prom annonce que la République Gabonaise a décidé d`octroyer un nouveau permis dénommé 'Ezanga' en substitution du permis 'Omoueyi' afin de répondre aux nouveaux objectifs de développement du secteur pétrolier.

Ce permis s`étend sur une surface d`environ 6.100 km2 reprenant en bonne partie les coordonnées de l`ancien permis d`Omoueyi.

Le contrat d`exploration et partage de production correspondant comporte deux périodes d`exploration et réattribue à Maurel & Prom Gabon les cinq autorisations exclusives d`exploitation existantes pour une période de 20 ans, et éventuellement 20 ans supplémentaires si les conditions économiques le permettent.

Après une première période de 10 ans, certaines clauses du contrat peuvent être amodiées si l`évolution des conditions générales de l`environnement économique mondial l`exige.

La République Gabonaise voit sa participation aux bénéfices de l`exploitation des ressources pétrolières rééquilibrée en sa faveur, principalement à travers une participation portée de 15 à 20% sur le permis d`exploitation et à une augmentation de la redevance minière proportionnelle.


http://www.bfmtv.com/economie/maurel-an ... 18804.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 49566
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 26 mars 2015, 12:15

Maurel & Prom : résultats en forte baisse en 2014

26 mars 2015

Le bénéfice net 2014 de la compagnie pétrolière chute de 79% sous l’effet de la baisse du pétrole et de l’abandon de projets.
Maurel & Prom a publié jeudi des résultats en forte baisse au titre de 2014 et annoncé une forte réduction de son budget d’exploration, fixé à 44 millions d’euros pour 2015 contre 118 millions en 2014.


La compagnie pétrolière a précisé dans un communiqué que l’enveloppe allouée à l’exploration répondait « aux travaux obligatoires à effectuer sur certains permis afin de les conserver ainsi qu’aux travaux engagés dans le but de valoriser le domaine minier, notamment au Gabon, à la suite des récentes découvertes ».

Le PDG Jean-François Hénin a en outre souligné que le groupe souhaitait « préserver sa santé financière pour mieux tirer parti des opportunités de croissance externe qu’un environnement dégradé de l’industrie pétrolière pourrait offrir ».

Maurel & Prom a enregistré au titre de 2014 un résultat net part du groupe de 13,2 millions d’euros (-79%), un résultat opérationnel de 140,6 millions (-58%), un excédent brut d’exploitation de 351,9 millions (-17%) et un chiffre d’affaires -- déjà publié -- de 550 millions (-4%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 99,8 millions d’euros et un résultat opérationnel de 267 millions.

Maurel & Prom a en outre confirmé que son résultat social étant négatif de 140,6 millions d’euros, il n’envisageait pas de dividende au titre de 2014.

http://www.lesechos.fr/industrie-servic ... 105640.php

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités