Maurel & Prom

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 28 août 2015, 17:56

Face à la baisse du pétrole, Maurel et Prom entame son processus de consolidation

Par Ludovic Dupin - Usine Nouvelle le 28 août 2015, à

Le pétrolier français Maurel et Prom vient d’acquérir son ancienne filiale MPI. Un point de départ pour le président de la société, qui envisage d’autres fusions rapidement.

"Avec un baril à 100 dollars, les rapprochements étaient difficiles car tout le monde pouvait vivre. Aujourd’hui, l’augmentation de taille, qui permet de consolider les bilans, est indispensable. Toutes les barrières psychologiques sont levées", explique Jean-François Hénin, président de Maurel et Prom. En guise d’illustration, le pétrolier français indépendant vient d’annoncer l’absorption de son ancienne filiale nigérienne MPI, dont il s’était séparé en 2010.

Avec cette opération, Maurel et Prom a pour but de créer "un acteur de premier plan parmi les juniors pétrolières et un leader en Afrique sub-saharienne", affirme son président. Cette fusion est faite à un moment où les deux groupes souffrent de la baisse des prix du pétrole. Maurel et Prom accuse une perte de 32,8 millions d’euros au premier semestre. Et face à des perspective pessimistes sur l’évolution des cours du baril, Jean-François Hénin lance : "Dans les deux ans à venir, la priorité ne va pas être l’exploration-production, cela va être de créer un acteur indépendant de taille suffisante pour survivre."

Acquisitions à venir

Comprendre : l’acquisition de MPI n’est que le début de l’histoire. "Bien sûr que nous réfléchissons à d’autres rapprochements, comme tous les acteurs du secteurs. Le schéma est de regrouper des acteurs de même taille pour créer une entité qui fera plusieurs fois la valeur de Maurel et Prom. Dans la conjoncture actuelle, des sociétés vont aller mal, c’est une opportunité d’investir à bas prix dans des situations de détresse", explique Jean-François Hénin.

Cette phase de consolidation du secteur pétrolier risque de s’accélérer au cours du second semestre 2015. Le 26 août, le géant parapétrolier américain Schlumberger annonçait l’acquisition de son compatriote Cameron pour 14,8 milliards de dollars.
http://www.usinenouvelle.com/article/fa ... on.N346585

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 01 août 2016, 14:43

Le pétrolier Maurel et Prom va passer sous pavillon indonésien

Par AFP , publié le 01/08/2016

Maurel et Prom est en passe de concrétiser son souhait de longue date de convoler: la compagnie nationale pétrolière indonésienne Pertamina va devenir son principal actionnaire en rachetant une participation de près de 25%, avant le lancement envisagé d'une offre publique d'achat sur la totalité de son capital.

ertamina va racheter la part de 24,53% détenue par Pacifico, la société du président de Maurel et Prom, Jean-François Hénin, au prix de 4,20 euros par action, ce qui valorise le groupe français à au moins 822 millions d'euros, contre 556,7 millions vendredi à la clôture de la Bourse de Paris.

Ce montant est assorti d'un complément de 0,5 euro par action qui sera payé si, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, le prix du baril de Brent dépasse 65 dollars durant l'ensemble des jours de cotation sur une période de 90 jours calendaires consécutifs.

"A l'issue de la réalisation de l'opération et sous réserve d'une recommandation positive du conseil d'administration de Maurel et Prom, Pertamina s'est engagée à déposer, aux mêmes conditions, une offre publique volontaire portant sur l'ensemble des titres de Maurel et Prom", a indiqué l'entreprise indonésienne dans un communiqué commun avec Pacifico.

........................
Détenu à 38% par des actionnaires individuels et à 28% par des institutionnels à fin janvier, Maurel et Prom n'a jamais fait secret de son désir de convoler pour assurer sa compétitivité et participer à une concentration qu'elle juge "inéluctable" dans le secteur pétrolier.

Ce souhait, répété à l'envi ces dernières années, est devenu d'autant plus prégnant que le marché pétrolier s'est dégradé avec une dégringolade des cours de l'or noir sous la pression d'une offre excédentaire.

La faiblesse des prix pèse d'ailleurs sur les résultats de la compagnie française, qui a basculé dans le rouge en 2015 et a abandonné son activité d'exploration jusqu'à des temps meilleurs.
.......................
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 17633.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Re:

Message par energy_isere » 17 mars 2018, 13:22

Maurel et Prom repasse dans le vert en 2017 et relance les forages

AFP parue le 09 mars 2018

La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a annoncé vendredi être repassée dans le vert l'an dernier, profitant de la remontée des cours du brut, qui lui permet de relancer ses forages cette année.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 7 millions d'euros contre une perte de 50 millions en 2016. "L'environnement économique favorable sur 2017 pour l'industrie pétrolière, caractérisé par une reprise du cours du brut, a eu un effet positif sur les comptes", note Maurel et Prom dans un communiqué.

Le prix de vente moyen du baril a ainsi atteint 53 dollars l'an dernier après 42,7 dollars en 2016. Cela lui a permis de voir son chiffre d'affaires progresser de 12% à 355 millions d'euros, malgré une baisse de la production au Gabon.

Cette année, Maurel & Prom va justement "concentrer ses efforts sur la montée en puissance de la production au Gabon grâce au déploiement de son programme de développement suspendu pendant près de trois ans en raison de la chute des prix du pétrole".

Cela doit se traduire par un programme de forage de développement dès le premier semestre. Toujours au Gabon, le groupe va aussi forer des premiers puits d'exploration sur les permis de Kari et de Nyanga-Mayombé au deuxième semestre.

Maurel et Prom est passée l'an dernier sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina. "Nous disposons aujourd'hui des leviers financiers et stratégiques pour enclencher la croissance future de Maurel & Prom, le redémarrage en 2018 de nos programmes de forage de développement et d'exploration en étant une première illustration", a commenté son directeur général Michel Hochard, cité dans un communiqué.
https://www.connaissancedesenergies.org ... ges-180309

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54522
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Maurel & Prom

Message par energy_isere » 04 août 2018, 10:19

Maurel et Prom repasse dans le vert au 1er semestre

AFP le 03 août 2018

La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a renoué avec les bénéfices au premier semestre, profitant de la remontée des cours du brut malgré un recul de sa production au Gabon.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 20 millions d'euros contre une perte de 56 millions sur la période équivalente de 2017. Son excédent brut d'exploitation a bondi de 27% à 99 millions d'euros.

Ces résultats s'inscrivent "dans un environnement économique plus favorable", a relevé le directeur général Michel Hochard, cité dans un communiqué.

La production au Gabon, le principal pays d'activité de la société, a pourtant reculé de 13% en raison d'une "limitation de l'évacuation des volumes" de pétrole dans un pipeline d'export.

Mais cela a été plus que compensé par la hausse des cours du brut. La valeur moyenne du pétrole produit au Gabon au premier semestre était ainsi 36% plus élevée qu'un an auparavant.

"Au cours du second semestre, nous allons concentrer nos efforts sur la réalisation de notre programme de forages au Gabon et nos perspectives de croissance organiques et externes", a indiqué Michel Hochard.

Maurel et Prom, passé l'an dernier sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a en effet décidé de reprendre cette année ses activités de forage interrompues depuis trois ans.
https://www.connaissancedesenergies.org ... tre-180803

Répondre