[Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Loup Espiègle
Condensat
Condensat
Messages : 786
Inscription : 19 janv. 2006, 15:54
Localisation : S-E

Re: Exxon : crépuscule d'un empire ?

Message par Loup Espiègle » 21 févr. 2008, 22:17

Islapet a écrit :Il m'a semblé lire que les compagnies pétrolières rachetaient de plus en plus leurs propres action (plutôt que d'investir en exploration?). Je ne comprends pas très bien le sens de la démarche, quelqu'un peut m'expliquer siouplaît?
Mon interprétation : les réserves de brut des majors diminuent (raisons physiques ou géopolitiques), et ces entreprises rachètent leurs actions pour diminuer le nombre d'actions sur le marché, parce que ces actions achetées ne pourront être vendues par des investisseurs affolés (s'il s'avère que leurs réserves sont effectivement plus basses qu'annoncées). Elles ont les sous pour le faire en ce moment.

Islapet
Kérogène
Kérogène
Messages : 92
Inscription : 12 déc. 2007, 16:11
Localisation : Allemagne

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par Islapet » 21 févr. 2008, 22:59

@Loup espiègle: thanks, apparemment ton avis est partagé; peut-être leçons tirées de la déconfiture de Shell en 2004, à l'annonce de réserves plus basses... est-ce que ces braves gens ne s'apprêtent pas doucement à fermer boutique (rubrique "préparez mon sous-marin de poche")?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 05 mars 2008, 20:37

Exxon Mobil va investir 125 milliards sur cinq ans

La première compagnie pétrolière mondiale prévoit d'augmenter de 20% ses investissements cette année. D'ici à 2010, Exxon Mobil doit participer au lancement de 19 projets pétroliers et gaziers majeurs.


Exxon Mobil voit grand. La première compagnie pétrolière mondiale, qui a enregistré l'an dernier le plus gros profit jamais réalisé par une entreprise américaine, a annoncé mercredi qu'elle allait investir 125 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Rien que sur l'année 2008, Exxon Mobil va augmenter de 20% ses dépenses dans l'exploration, le raffinage et la construction d'usines, à 25 milliards de dollars. Une accélération liée au calendrier: Exxon va participer au lancement de 19 projets pétroliers et gaziers majeurs dans les trois ans à venir, qui pourraient à terme augmenter sa production globale de 725.000 barils par jour, dont 12 doivent entrer en production dès cette année.

Au cours de la réunion annuelle avec les analystes financiers, le directeur général d'Exxon Mobil, Rex Tillerson, a reconnu que la hausse des coûts d'extraction du pétrole et du gaz contribuerait aussi à cet accroissement des investissements. Selon une étude du cabinet spécialisé Cambridge Energy Research, ces coûts auraient quasiment doublé depuis 2000. De son côté, Royal Dutch Shell a prévu d'investir 24 à 25 milliards de dollars dans de nouveaux projets cette année, contre 22 milliards pour BP.

Pour autant, les analystes considèrent toujours qu'Exxon ne renouvelle pas assez ses réserves. L'an dernier, la compagnie américaine n'a remplacé que 76% de sa production pétrolière, le plus bas niveau depuis trois ans, alors qu'un taux de 100% est considéré comme nécessaire pour assurer sa croissance. Exxon s'est notamment heurté à l'Etat vénézuélien qui a saisi l'un de ses importants projets. L'action Exxon Mobil, qui oscillait entre le rouge et le vert en début de séance, gagne 0,8% à la mi-séance à Wall Street.

latribune.fr

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 21 mars 2008, 20:14

Une information de poids face aux libéraux qui disent qu' avec le cout croissant du pétrole cela permet d' acceder à de nouvelles ressources : Exxon qui est la plus grosse compagine pétroliére non étatique, malgré 25 milliards de $ d' investisement en 2008 (pour 21 milliards de $ en 2007), ne s' attend pas à une augmentation de sa production. Ils vont tout juste rester "flat" (à production constante) au moins jusqu' en 2012.
Why Exxon Won't Produce More

Even with prices at the pump near all-time highs, ExxonMobil isn't projecting increased oil production. Here's why


Oil fell nearly $5, to $104 per barrel, Mar. 19, on news of a government report showing slackening demand. Not long ago, a $5 drop would have been an astonishing plunge that shook the trading establishment. These days? Nah, that's just the ho-hum daily volatility in the oil market. But how is it that crude can still trade above $100 a barrel, three times what it sold for at the start of the decade, despite a very wobbly economy?

If you want to understand that, it helps to listen in to ExxonMobil's (XOM) presentation to analysts in New York City in early March. Halfway through the three-hour meeting, Exxon management flashed a chart that showed the company's worldwide oil production staying flat through 2012.
La suite dans businessweek :
http://www.businessweek.com/bwdaily/dnf ... 269345.htm


Et qui c' est qui se gave avec les profits de EXXON? Les actionnaires, bien entendu !

36 milliards de $ de EXXON ont été versés aux actionnaire ou consacré aux rachats d' actions. (Le rachat d' action permettant de soutenir le cours, ce qui est favorable aux actionnaires. TOTAL fait ca aussi :-D ) :
Could Exxon spend more and generate more growth? Probably. Even with its increased capital spending, the company still spent 70% more on dividends and stock buybacks last year ($36 billion ) than it did reinvesting in its business.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 11 avr. 2008, 15:51

ExxonMobil: contrat d'exploration en Hongrie.

(CercleFinance.com) - Esso Exploration International Ltd a signé un accord avec la société Falcon Oil and Gas Ltd et sa filiale TXM Exploration and Production LLC, pour évaluer le potentiel en hydrocarbures d'une licence de production dans la zone de Mako, dans le sud-est de la Hongrie.

La filiale de la compagnie pétrolière américaine ExxonMobil mènera un travail de tests dans une zone sous contrat de 184 300 acres, recouvrant les trois quart de la licence en question. La major est opératrice dans la zone sous contrat et en détient un intérêt de 67%, TXM en possédant les 33% restants.

ExxonMobil investira 75 millions de dollars dans ce travail initial, qui doit commencer cette année. L'accord inclut des options pour de nouveaux programmes de développements après la phase initiale.

Bouroram^
75 millions de dollars juste pour commencer !
On est bien dans l' aprés pétrole bon marché.

Qu' il est loin le temps de Titusville ou avec un millier de dollars quelques pioches et madriers on lancait un puit aux USA. :-D

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 02 mai 2008, 20:27

Les résultats trimestriels de EXXON sont arrivés.

profits trimestriels en hausse à 11 milliard de $ MAIS production encore en baisse

Dans le Houston chronicle : http://www.chron.com/disp/story.mpl/bus ... 47962.html
Lower oil production is the real story

Eleven billion dollars is not enough.

That, at first blush, seemed to explain how Exxon Mobil Corp. could earn that much money in three months and still see its stock fall 4 percent.

Wall Street expected more, and so did Exxon Mobil investors. At a time of record oil prices, America's biggest oil company reported an earnings increase that was the smallest among its peers.

The profit is what captures everyone's attention, but there's a bigger concern hidden amid the numbers of Exxon Mobil's earnings.

The company's worldwide oil production fell 10 percent, to just under 2.5 million barrels a day.

Some of the decline came from Exxon Mobil's dispute over the seizure of assets by the Venezuelan government, but even excluding those assets, the company's production declined. Overall production, including natural gas, fell 3 percent.

While Exxon Mobil boosted production from fields in West Africa and the North Sea, the gains weren't enough to offset declines from aging oil fields, the company said.

The company blamed the decline in part on its contracts with oil-producing countries, which allow those countries to claim a larger share of oil volumes as prices rise. In other words, the higher prices go, the less oil Exxon Mobil gets.

As those countries benefit from higher prices, living standards rise and, as I mentioned last week, their own demand for oil increases. That, in turn, means less oil for companies such as Exxon Mobil over the long term.

......

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 05 mai 2008, 18:48

Les analystes ne se font pas avoir par Exxon. Malgré le profit en hausse, l' action chute car les analystes ont bien integré la chute de production de Exxon.
Malgré les denegation de Exxon concernant le "peak oil". :-D
Why Exxon Still Denies Peak Oil

One beauty of British mystery writers like Conan Doyle and early Le Carre is their use of deductive reasoning to relate odd facts and explain reality. Matt Simmons used the same powers to help us understand why major oil companies deny Peak Oil and why they finance groups like Cambridge Energy Research Associates that go around sewing doubt in the public’s mind about Peak Oil (although, as recently reported, their scheme has failed).

The reason, as Matt told us in Twilight in the Desert, is that the production sharing agreements between the major oil companies and various countries where they produce oil mean that as the price of oil rises, the share of production going to the major oil company declines. Thus, in accordance with their contracts, the oil company’s production shows a decrease even though its revenues increase.

Oil companies don’t like this because Wall Street analysts, in their wisdom, become discouraged by declining production. It causes the analysts to downgrade the stocks, which causes the stock prices to fall. Executives get a lot of their compensation (often most of their compensation) via stock options that are issued every year and sold every year by the executives when the stock price rises. So falling production levels caused by higher oil prices causes the executives’ compensation to fall. Ouch. That’s real money.

Executives, especially Exxon executives, have thought for some time that they could keep oil prices under control by pretending that Peak Oil is a left-wing myth. Or that it won’t happen until we’re all dead. Most executives (other than Exxon’s) have stopped that foolishness by now.

Yesterday, Exxon reported a “plunge” in oil production - in the words of The Financial Times. Revenues and cash flow, mind you, were pretty damn good (see transcript). But the stock was downgraded by analysts because their oil production declined and the stock price was down by more than $3.
http://seekingalpha.com/article/75461-w ... urce=yahoo

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 29 mai 2008, 20:49

Les héritiers de Rockefeller demandent à Exxon d'en finir avec son refus des "énergies vertes"

LE MONDE | 29.05.08

ExxonMobil se comporte maintenant comme un dinosaure. ExxonMobilosaurus Rex doit disparaître !" Le conflit entre le PDG d'ExxonMobil, Rex W. Tillerson, et une coalition d'actionnaires hostiles à sa politique du "tout-pétrole" a éclaté lors de l'assemblée générale du groupe pétrolier, mercredi 28 mai à Dallas (Texas). Et pas n'importe lesquels, puisque la fronde écologiste était menée par de grands fonds de pension et, plus symboliquement, par des héritiers de John D. Rockefeller, le fondateur de la Standard Oil Co (1870), devenue ExxonMobil.

Les plus activistes n'ont pas réussi à tuer le dinosaure, et les modérés ont échoué sur deux fronts. Ils réclamaient la séparation des fonctions de président et de directeur général, aujourd'hui cumulées par M. Tillerson. Le premier poste aurait été occupé par une personnalité indépendante, comme chez Shell et BP, permettant de mieux prendre en compte les enjeux de demain. Leur proposition a recueilli 39,5 % des voix.


"MÉFIANCE ET INDIFFÉRENCE"


Ils n'ont pas eu plus de succès sur les énergies "vertes". M. Tillerson a répété le credo maison, qui était celui de son prédécesseur Lee R. Raymond : "Continuer de faire notre possible pour apporter du pétrole et du gaz naturel est notre coeur de métier. C'est ce que nous avons fait pendant cent vingt-cinq ans. Nous n'allons pas abandonner cela quand nous savons qu'il s'agit d'un besoin de la société pour l'avenir." Il est vrai que les actionnaires n'ont pas eu à se plaindre de cette politique, puisque, pour 1 000 dollars investis en 1987, ils possèdent aujourd'hui 19 000 dollars.

Partageant les critiques de certains élus du Congrès, 19 investisseurs institutionnels représentant 1,72 % du capital, mais aussi des écologistes, des églises et des trésoriers d'Etats, ont réclamé à ExxonMobil plus d'investissements dans les énergies renouvelables et les technologies réduisant les émissions de CO2. M. Tillerson et le conseil d'administration sont, selon eux, obnubilés par les résultats immédiats, qui ont atteint 40 milliards de dollars en 2007 (25 milliards d'euros). Là encore, ils les invitent à suivre l'exemple de Shell et BP, qui ont pris le virage du solaire, de la biomasse et de l'éolien depuis des années.

"Exxon a toujours nourri une culture de la méfiance et de l'indifférence à l'égard des nombreux sujets de préoccupation de long terme de ses actionnaires", regrettait un gestionnaire des actifs du fonds de pension de la ville de New York à la veille de la réunion de Dallas. "Au lieu de traîner des pieds, renchérissait un collègue du puissant fonds de retraite californien Calpers, il ferait mieux de prendre la tête de ceux qui apportent des solutions au problème du réchauffement climatique." Par souci écologique autant qu'économique, puisque l'investissement dans le développement durable s'avère rentable, remarquaient d'autres actionnaires.

Ils ont donc demandé à ExxonMobil - sans succès - de prendre plusieurs engagements : baisse des émissions de CO2 (raffineries), programme pour compter parmi les leaders des technologies assurant l'indépendance énergétique des Etats-Unis, développement des énergies renouvelables, création d'une task force pour étudier les retombées du changement climatique sur les pays pauvres. Cette résolution soutenue par Neva Rockefeller Goodwin, arrière-petite-fille du magnat du pétrole, a recueilli 10,4 % des voix.

M. Tillerson a rappelé qu' ExxonMobil avait investi 2 milliards de dollars depuis 2002 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et qu'il continuera à le faire. Des ONG ont regretté qu'il n'ait jamais dit combien le groupe - première capitalisation boursière mondiale - a dépensé dans son lobbying visant à nier la responsabilité des pétroliers dans le réchauffement climatique.

Jean-Michel Bezat

Avatar de l’utilisateur
MadMax
Modérateur
Modérateur
Messages : 2990
Inscription : 12 août 2005, 08:58
Localisation : Dans un cul-de-sac gazier

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par MadMax » 13 juin 2008, 01:03

ExxonMobil va mettre en vente 1/5ème de son réseau de stations-service aux USA :


ExxonMobil to sell 2,220 gas stations

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 31 juil. 2008, 20:14

ExxonMobil frôle les 12 milliards de dollars de bénéfice

Porté par les prix records du pétrole, ExxonMobil a engrangé au deuxième trimestre le bénéfice courant le plus élevé jamais dégagé par une firme américaine, frôlant les 12 milliards de dollars, mais ce résultat n'a pas contenté les marchés qui espéraient mieux encore.

Le premier groupe pétrolier américain a fait état jeudi d'un bénéfice net de 11,68 milliards de dollars, en hausse de 14% sur un an.

ExxonMobil a même atteint 11,97 milliards de dollars en excluant une provision de 290 millions de dollars liée à sa condamnation à 510 millions de dommages et intérêts pour la marée noire du pétrolier Exxon Valdez en Alaska.

Ce nouveau record pour le groupe est pourtant en deçà des prévisions de Wall Street. Rapporté par action, le bénéfice (BPA) a atteint 2,27 dollars hors exceptionnels, là où le marché tablait sur 2,52 dollars.

Le plus gros groupe mondial par la capitalisation boursière, devant PetroChina et Gazprom, est également en dessous des attentes en termes de chiffre d'affaires, avec 138,07 milliards de dollars, représentant certes un bond de 40% sur un an mais sous les 144,39 milliards envisagés par le marché.

Ces résultats étaient sanctionnés à la Bourse de New York. L'action ExxonMobil perdait 2,93% à 81,92 dollars vers 16H15 GMT.

"ExxonMobil a certes accru ses bénéfices, mais il a déçu le marché car l'impact des niveaux record du brut a été mitigé par des marges amaigries dans la raffinerie, par des coûts d'exploitation plus élevés et par des volumes de production moins importants", a résumé Ryan McShane, analyste du site financier Briefing.com.

La direction du groupe a invoqué les mêmes raisons pour justifier ces résultats. Ella toutefois rappelé avoir redistribué 10,1 milliards de dollars à ses actionnaires au cours du trimestre.

La direction d'ExxonMobil a aussi insisté sur la hausse de ses investissements dans toutes ses activités "afin de pouvoir répondre à la demande mondiale en pétrole, en gaz naturel et en produits transformés". Les investissements pour les projets d'exploration ont ainsi augmenté de 38%, à 7 milliards de dollars.

Si ExxonMobil a largement bénéficié des cours records de l'or noir pour ses activités amont, il en a souffert dans l'aval - raffinage et chimie - où il a beaucoup perdu en rentabilité.

L'amont (exploration, production) a ainsi réalisé la quasi-totalité du bénéfice net, avec 10,01 milliards de dollars, en hausse de 71%.

En revanche, le bénéfice du raffinage a été réduit de plus de moitié, à 1,5 milliard de dollars, et celui dans la chimie a reculé de 32%, à 687 millions de dollars.

Le marché a été aussi déçu par la baisse de 8% des volumes produits.

"5% de cette baisse est liée au Venezuela (d'où Exxon est sorti suite à la nationalisation des champs pétroliers, ndlr), et 3% résulte de l'arrivée à maturité des champs pétroliers existants et de moindres découvertes", a souligné M. McShane.

Reste que ce bénéfice net record pour le groupe "a de quoi éveiller les protestations des politiciens et des consommateurs face aux prix de l'essence", notait encore cet analyste.

Dans la foulée des résultats d'ExxonMobil, le candidat démocrate à la Maison Blanche Barack Obama s'est dit "scandalisé" et a appelé "à la création d'une économie américaine de l'énergie basée sur des investissements dans les énergies alternatives (...), qui mettront un terme une bonne fois pour toutes à la tyrannie des groupes pétroliers".

Le sénateur de l'Illinois a par ailleurs fustigé son rival républicain John McCain, à qui il reproche d'avoir proposé une ristourne fiscale de 1,2 milliard de dollars pour Exxon, après avoir perçu "plus d'un million de dollars des groupes pétroliers pour sa campagne le mois dernier".
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=5744291

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 03 nov. 2008, 19:24

aprés les 12 milliards de dollars de bénéfice du 2ieme trimestre, ExxonMobi bat son record ce 3ieme trimestre :
Etats-Unis: ExxonMobil bat un nouveau record de bénéfices

Le groupe pétrolier ExxonMobil a une nouvelle fois battu son record de l'entreprise américaine la plus prospère, affichant jeudi un bénéfice net frôlant les 15 milliards de dollars au troisième trimestre, malgré la tempête boursière et le passage des ouragans dans le Golfe du Mexique.

La première capitalisation boursière des Etats-Unis a profité pleinement des records de l'or noir, montés à plus de 147 dollars le 11 juillet: malgré le reflux des cours depuis cette date, ExxonMobil a vu son bénéfice net flamber de 58% à 14,83 milliards de dollars sur les trois mois de juillet à septembre.

Même en excluant un gain exceptionnel, Exxon affiche un bénéfice de 13,38 milliards, battant son précédent record de 11,68 milliards, qui remontait pas plus tard que le deuxième trimestre.

Le groupe d'Irving (Texas, sud des Etats-Unis) a largement dépassé les attentes. Le bénéfice par action (BPA), mesure de référence chez les analystes, représente 2,59 dollars hors exceptionnels, contre 2,39 dollars attendus par le marché. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 137,73 milliards, en hausse de 34% et contre 131,38 milliards envisagés par les analystes.

La direction a attribué ces performances à plusieurs éléments, énumérant en conférence téléphonique "la qualité de son modèle économique", "sa discipline", "la qualité de son portefeuille d'actifs", "la solidité de ses performances opérationnelles" et "le souci d'être toujours plus efficace".

Concernant les ouragans qui ont endommagé les installations pétrolières de plusieurs entreprises dans le Golfe du Mexique cet été, ExxonMobil "a réagi très vite et efficacement", en important notamment aux Etats-Unis du carburant de ses raffineries à l'étranger, a expliqué le PDG Rex Tillerson.

Désormais, "la plupart de nos installations sont de nouveau opérationnelles ou sur le point de l'être", a assuré le groupe.

Malgré les perturbations rencontrées par ses installations du Golfe du Mexique, l'activité "aval" (raffinage) affiche un bond de 50% du bénéfice net. L'amont (exploration, production) a connu également un record, avec un bénéfice net accru de 48%, en dépit d'une baisse de 8% des volumes produits. Seule la branche chimie a souffert, avec un bénéfice en recul de 19%.

Ces éléments n'ont pas ébloui le marché, qui parie sur un reflux durable des cours du brut. L'action perdait 4,01% à 71,66 dollars vers 16H15 GMT, alors que les cours de l'or noir reculaient de 3% environ à New York.

Ces résultats "ne sont en aucune manière une surprise", lâchait Paul Ausick, du site 24/7 Wall Street. "Le groupe a profité des prix records du brut et des produits raffinés. Mais si les prix restent à leurs niveaux actuels, les résultats du 4e trimestre s'annoncent sensiblement différents".

Un point de vue partagé par les analystes du site Briefing. "Bien que les consommateurs et les politiciens risquent d'être choqués par les bénéfices colossaux d'Exxon en pleine débâcle économique, le groupe a devant lui des vents de face puissants: les cours du pétrole ont reculé de 54% depuis (leurs records de) juillet et (sa) production de brut est en recul, ce qui veut dire de moindres revenus et bénéfices pour les trimestres à venir".

Le groupe ne s'est pas étendu sur l'impact de la baisse des cours de l'or noir sur ses comptes, indiquant seulement qu'il ferait un point sur ses performances 2009 lors de sa prochaine réunion d'analystes en mars.

Il a toutefois reconnu qu'il ne sera probablement pas en mesure de rééditer ses performances financières au dernier trimestre.

"Les réparations et les moindres volumes produits (...) liés aux ouragans devraient réduire les bénéfices du quatrième trimestre de l'ordre de 500 millions de dollars", a admis Exxon, qui s'attend à "une baisse des volumes de production dans l'amont du même ordre que la baisse de 24.000 barils/jour au troisième trimestre".
http://www.lepoint.fr/actualites-econom ... 6/0/287146

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 30 janv. 2009, 20:57

Profits pharaoniques records pour ExxonMobil en 2008 :

Le groupe pétrolier américain ExxonMobil a dégagé en 2008 les profits les plus élevés jamais réalisés par une entreprise cotée dans le monde, en dépit d'un fort ralentissement en fin d'année.

ExxonMobil a réalisé un bénéfice net de 45,2 milliards de dollars, en hausse de 11% sur celui de 2007, qui constituait déjà un record, selon un communiqué publié vendredi par la plus grosse société américaine.

C'est l'équivalent de toute la richesse produite en un an par le Liban et ses quatre millions d'habitants...

Le chiffre d'affaires du groupe a lui aussi atteint un nouveau sommet, en progressant de 18% à 477,35 milliards de dollars.

Ces performances sont largement supérieures aux attentes des analystes, ce que le PDG Rex Tillerson a expliqué par la grande solidité financière du groupe et sa rigueur en matière d'investissements.

Objet de critiques récurrentes de la part de responsables politiques et d'associations de consommateurs pour ses bénéfices jugés indécents, Exxon a souligné avoir reversé plus de 40 milliards à ses actionnaires l'an passé, ce qui traduit une augmentation de 12% par rapport à 2007.

Le groupe a aussi augmenté de 25%, à 26 milliards de dollars, ses investissements dans la recherche de nouveaux gisements.

Son dauphin Chevron a fait état quelques heures plus tard d'un bénéfice en hausse de 28% en 2008, à 23,9 milliards de dollars.

2008 a été l'année de tous les records pour l'or noir: le seuil symbolique des 100 dollars a été franchi en début d'année, pour frôler les 150 dollars en juillet. Depuis, les cours ont chuté de manière vertigineuse, l'or noir ayant perdu aujourd'hui 70% de sa valeur par rapport à son pic.

Sur fond d'intensification de la crise en seconde partie d'année, la demande mondiale en pétrole a reculé l'an passé pour la première fois en 25 ans.

Les performances solides des deux géants pétroliers américains reflètent des modèles économiques similaires, axés sur des coûts bas. Ils ont pu bénéficier à plein de l'envolée des cours du brut pendant la première année de l'année. La plongée des cours du brut en fin d'année leur a permis de redresser leurs marges dans la raffinage et la distribution.

Leurs amples liquidités leur ont aussi permis de traverser les récentes turbulence sans problèmes, là où certains de leurs concurrents ont du réduire leurs budgets.

Mais le quatrième trimestre a sonné la fin de la période de vaches grasses, tant pour ExxonMobil que pour Chevron.

ExxonMobil a vu son bénéfice net chuter de 33% à 7,82 milliards de dollars. Chez Chevron, le bénéfice est ressorti globalement stable, à 4,90 milliards, mais seulement grâce à un gain exceptionnel de 600 millions.

Et les perspectives pessimistes pour l'économie mondiale en 2009 font s'interroger les analystes sur la capacité de ces géants à enchaîner de nouveaux records. Selon l'Agence internationale de l'énergie, la consommation d'or noir devrait se contracter de 0,6% cette année.

Pour Jon Ogg, du site 24Wallst, les résultats trimestriels d'Exxon, bien que supérieurs aux attentes du marché, sont des performances "de façade".

Interrogée par les analystes sur ses performances en 2009, la direction d'ExxonMobil s'est simplement dite "confiante" dans sa capacité à "livrer des résultats supérieurs" sur la durée à l'ensemble de l'industrie.
http://www.boursorama.com/infos/actuali ... 402cb84dd1

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 16 févr. 2009, 19:49

ExxonMobil : 1,5 Md bep de réserves prouvées en plus en 2008.

CercleFinance.com le 16/02/2009

ExxonMobil déclare avoir augmenté ses réserves prouvées de 1,5 milliard de barils équivalent pétrole (bep) en 2008, représentant 103% de la production au cours de l'année passée.

Hors impact des actifs vendus, ce ratio ressort même à 110%. Les ventes d'actifs ont en effet entraîné un retrait de 100 millions de bep des réserves du groupe en 2008.

Le géant pétrolier américain précise que les réserves supplémentaires issues d'un projet de sable bitumeux au Canada représentent à elles seules 1,1 milliard de bep. D'autres contributions proviennent des Etats-Unis, de Norvège, du Nigéria, de l'Angola et d'Australie.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 60037
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: La compagnie ExxonMobil

Message par energy_isere » 06 mars 2009, 20:46

Exxon Mobil prévoit d'investir 25 milliards par an

(src : Exxon Mobil)

Exxon Mobil annonce aujourd’hui vouloir réaliser des projets d’investissement à des niveaux records (entre 25 et 30 milliards de dollars par an sur les cinq prochaines années) pour répondre à la croissance de la demande mondiale en énergie prévue sur le long terme.
"L’économie mondiale est actuellement en récession, mais chez ExxonMobil nous concentrons notre attention sur le long terme", a déclaré Rex Tillerson, le président-directeur général, à l’occasion d’un briefing annuel à l’intention des analystes en investissements à la Bourse de New York.

"La solide situation financière d’ExxonMobil, que lui confèrent un portefeuille commercial robuste et son approche prudente de la gestion des risques et des investissements, permet à la société de mettre sur pied des projets pétroliers et gaziers, d’accroître sa production de produits raffinés à valeur plus élevée et à faire progresser les activités de son segment produits chimiques."

M. Tillerson a évoqué les principales réalisations d’ExxonMobil en 2008 et les projets pour l’avenir dans les grandes lignes. En voici les plus marquants :

- La production a débuté dans huit importants projets en 2008, qui une fois la production de pointe atteinte devraient ajouter l’équivalent net de 260 000 barils par jour à la production de la société. Neuf autres gros projets devraient entrer en production en 2009, qui une fois la production de pointe atteinte devraient ajouter l’équivalent net de 485 000 barils par jour supplémentaires à la production.

- La société a remplacé plus de 100 % de la production grâce aux additions aux réserves prouvées en 2008 et la superficie nette d’exploration a été augmentée d’environ 40 % depuis 2003.

- En ce qui concerne les activités en aval, la société va investir plus d'1 milliard de dollars dans des projets de diesel à plus faible teneur en soufre dans trois raffineries aux États-Unis et en Europe. Une fois achevés en 2010, ces projets permettront une augmentation de la production de diesel à plus faible teneur en soufre de 140 000 barils par jour.

- Dans le segment produits chimiques, la société a accéléré la construction sur des projets pétrochimiques à l’échelle mondiale en Chine et à Singapour. Elle continue également à investir dans la croissance d’activités de spécialité, notamment dans une nouvelle usine en Corée du Sud où sera fabriqué du film séparateur pour batteries à l’ion-lithium afin de répondre à la croissance prévue de la demande, y compris des batteries destinées aux véhicules hybrides et électriques.

- La performance supérieure à la normale d’ExxonMobil s’est poursuivi, avec un rendement du capital moyen engagé en 2008 de 34 %, un rendement bien plus élevé que celui de son concurrent le plus proche.

Enerzine

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4175
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: [Acteurs] La compagnie ExxonMobil

Message par nemo » 07 mars 2009, 11:03

- La production a débuté dans huit importants projets en 2008, qui une fois la production de pointe atteinte devraient ajouter l’équivalent net de 260 000 barils par jour à la production de la société. Neuf autres gros projets devraient entrer en production en 2009, qui une fois la production de pointe atteinte devraient ajouter l’équivalent net de 485 000 barils par jour supplémentaires à la production.
On nous dis de combien la production va augmenter, mais pas de combien les autres champs vont diminuer la leur.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre