[Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1752
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tita » 22 mars 2019, 10:30

Excellente analyse. Comme quoi, ma vision que l'EIA se base sur des tendances passées pour projeter la production future ne tient pas entièrement la route.

L'EIA a fortement réduit ses perspectives sur la production de l'OPEP, avec une production à 30.5 Mb/j jusqu'en 2020, alors qu'on tournait à 32 Mb/j. Ces dernières années, la croissance de la production hors OPEP s'est concentrée essentiellement dans 3 pays, les USA la Russie et le Canada. Comme l'eia ne projette pas assez d'augmentation de la part de ces pays pour répondre à l'augmentation de la demande projetée et à la baisse projetée de l'OPEP, elle se trouve forcée de projeter une augmentation qui n'est pas dans la tendance de ces dernières années.

Dans l'analyse, cette augmentation vient des pays suivants: Brésil, Norvège, Oman, Quatar et Australie. La tendance de ces dernières années était à la stagnation, et là on parle d'une augmentation de 1.5 Mb/j dans les deux prochaines années. Ce n'est pas basé sur du vent... Le Brésil développe depuis longtemps un découverte faite en 2010, qui peine à vraiment décoller. Pour les autres je ne sais pas trop... Je n'ai pas l'impression qu'ils aient tellement de potentiel sur le court terme, c'est plutôt quelques découvertes qui doivent être développées.

Ce qui sera intéressant, c'est de comparer avec le STEO dans une année.

Avatar de l’utilisateur
CP3
Gaz naturel
Gaz naturel
Messages : 910
Inscription : 21 janv. 2007, 20:03
Localisation : Vaucluse
Contact :

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par CP3 » 22 mars 2019, 20:54

Malgrès les perspectives plutot béâtes que laisse entrevoir les médias , de nombreux signes s' accumulent faisant penser qu' un déclin historique de la production pourrait s' amorcer dans les 12 à 24 mois qui arrivent .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62256
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par energy_isere » 12 avr. 2019, 02:07

Pétrole: l'AIE reconnaît que la demande mondiale risque d'être plus faible que prévu

AFP parue le 11 avr. 2019

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a maintenu jeudi ses prévisions de progression de la demande en pétrole, malgré le ralentissement de la croissance économique mais a reconnu qu'elle risquait d'être plus faible qu'attendu.

Ses estimations de hausse de la demande ont été confirmées à 1,3 million de barils par jour (Mb/j) et 1,4 Mb/j pour 2018 et 2019 respectivement, indique-t-elle dans son rapport mensuel sur le pétrole.

La demande mondiale devrait ainsi passer le cap symbolique des 100 Mb/j cette année, avec une prévision à 100,6 Mb/j après 99,2 Mb/j l'an dernier.

"Nous maintenons notre prévision de 1,4 Mb/j (en 2019) mais nous reconnaissons qu'il y a des signaux contradictoires sur la santé de l'économie mondiale et des vues divergences sur le niveau probable des cours du pétrole", indique l'agence parisienne, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique.

L'AIE admet toutefois que "les risques sont aujourd'hui à la baisse". Le contexte économique est en effet moins porteur pour la demande, avec une croissance mondiale qui ralentit et des prévisions du Fonds monétaire international (FMI) qui viennent d'être abaissées pour cette année.

"Clairement, des prix du pétrole à 70 dollars le baril pour le Brent sont moins confortables pour les consommateurs qu'ils ne l'étaient au début de l'année", souligne aussi l'agence. Des prix plus élevés ont tendance à peser sur le demande.

Cette progression récente des cours fait suite à la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, notamment la Russie, de limiter volontairement leur production. L'OPEP a pompé 534 000 barils par jour de moins en mars, une chute spectaculaire causée par la forte discipline de l'Arabie saoudite et les déboires du Venezuela, selon un rapport publié mercredi par le cartel.

L'AIE rappelle que l'Iran est aussi soumis à des sanctions américaines et qu'une certaine incertitude règne désormais en Libye, affectée actuellement par des combats entre les forces de Khalifa Haftar et celles du gouvernement d'union nationale basé à Tripoli.

L'AIE est en général surtout prompte à souligner tous ces risques qui pèsent sur l'offre d'or noir. Mais même si "ces derniers mois, la résilience de la demande a reçu moins d'attention que les vicissitudes de la production, mais elle est aussi très importante", écrit-elle.
https://www.connaissancedesenergies.org ... evu-190411

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1752
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tita » 12 avr. 2019, 09:42

energy_isere a écrit :
12 avr. 2019, 02:07
Pétrole: l'AIE reconnaît que la demande mondiale risque d'être plus faible que prévu
Ce sont les données de l'AIE, Agence Internationale de l'Energie (IEA en anglais), pas de l'eia (Energy Information Agency).

Ouaip... les acronymes.

Pour l'eia, l'augmentation de la consommation 2017-2018 est passée de la prévision de +1.72Mb/j en juillet à +1.5Mb/j dans le dernier STEO... Et la moyenne 2018 est juste en-dessous des 100Mb/j, à 99.98 Mb/j. Pour 2018-2019, l'eia prévoit +1.4 Mb/j.

Bref, Les variations sont similaires... Mais les deux agences ne comptabilisent pas la production totale de la même manière (99.2 Mb/j pour l'AIE, 99.98Mb/j pour l'eia). Cependant, les deux agences prévoient désormais que la consommation annuelle va passer le cap des 100Mb/j en 2019...

tuefeli
Goudron
Goudron
Messages : 102
Inscription : 03 déc. 2007, 17:06

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tuefeli » 12 avr. 2019, 23:59

CP3 a écrit :
22 mars 2019, 20:54
Malgrès les perspectives plutot béâtes que laisse entrevoir les médias , de nombreux signes s' accumulent faisant penser qu' un déclin historique de la production pourrait s' amorcer dans les 12 à 24 mois qui arrivent .
?
Ca semble léger comme commentaire.. des signes d'un déclin? Quels signes? Et sortis de quel chapeau?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62256
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par energy_isere » 07 mai 2019, 20:09

L'EIA relève ses prévisions pour la production américaine de pétrole

REUTERS•07/05/2019

La production américaine de pétrole brut devrait augmenter de 1,49 million de barils par jour (bpj) en 2019 pour atteindre une moyenne de 12,45 millions de bpj, a annoncé mardi l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

L'agence tablait précédemment sur une hausse de 1,43 million de bpj.

Pour 2020, elle anticipe une augmentation de 930.000 bpj à 13,38 millions, une prévision là aussi révisée à la hausse.

Si ces prévisions se réalisent, la production américaine devrait atteindre le seuil des 13 millions de bpj au quatrième trimestre 2019.

Avec le bond du pétrole de schiste, les Etats-Unis ont supplanté l'Arabie saoudite et la Russie pour devenir le premier producteur mondial de brut.

"D'après les prévisions de mai, l'EIA s'attend toujours à ce que les Etats-Unis commencent à exporter davantage de pétrole qu'ils n'en importent à partir du quatrième trimestre et cela devrait se poursuivre dans un avenir prévisible", a déclaré Linda Capuano, prévisionniste de l'EIA, dans un courriel.

"Cette évolution faisant du pays un exportateur net de pétrole serait une première pour les Etats-Unis depuis 1948", a-t-elle ajouté.

L'EIA voit la demande pétrolière américaine augmenter de 250.000 bpj à 20,70 millions cette année, au lieu de la hausse de 360.000 précédemment estimée. Pour 2020, elle anticipe une hausse de 280.000 à 20,98 millions.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 778cb831d9

alain2908
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 370
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par alain2908 » 08 mai 2019, 06:43

Ils consomment 20 % de la production mondiale avec moins de 5% de la population... :-|

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1752
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tita » 08 mai 2019, 09:38

L'EIA relève ses prévisions pour la production américaine de pétrole
Ce qui peut sembler contradictoire, c'est que les premiers mois de l'année ont tendance à être révisés à la baisse tandis que les derniers mois de l'année sont révisés à la hausse. Et ceci alors que le décompte des forages stagne. Désormais, la production de décembre 2019 est prévue à 13.16 Mb/j, alors que ce n'était que 12.63 Mb/j en mars.

Mais il faut tenir compte de l'ouverture des pipeline vers la fin de l'année, qui va probablement inciter à compléter des puits déjà forés. Du coup, ce ne serait pas étonnant d'observer une hausse de la production. Mais ça me semble quand même bien optimiste.

Reste que j'ai plusieurs fois parlé d'optimisme dans les prévisions de l'eia par le passé, alors qu'elles étaient finalement en-dessous de la réalité.

Avatar de l’utilisateur
Raminagrobis
Modérateur
Modérateur
Messages : 5199
Inscription : 17 août 2006, 18:05
Localisation : Tours, Lille parfois

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par Raminagrobis » 15 mai 2019, 14:53

Toujours moins.

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1752
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tita » 16 mai 2019, 10:00

@Raminagrobis
Petite confusion entre l'eia et l'AIE...

Sinon, dans le dernier rapport hebdomadaire de l'eia, on peut piocher un truc intéressant. Les prévisions de l'eia dans le dernier STEO, pour mai, étaient à 12.42 Mb/j. Fin avril, les estimations hebdomadaires étaient à 12.3 Mb/j... Donc, ça restait cohérent. Sauf qu'entretemps, les estimations hebdomadaires sont passées à 12.1 Mb/j.

Bref, l'eia est en train de corriger ses prédictions à la baisse.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62256
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par energy_isere » 12 juin 2019, 23:49

L'EIA abaisse sa prévision de demande mondiale de pétrole

REUTERS | LE 12/06 2019 New York

L'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a réduit sa prévision de croissance de la demande mondiale de pétrole pour cette année et la prochaine, dans son rapport mensuel publié mardi.


L'EIA anticipe une hausse de la demande de 1,22 million de barils par jour (bpj) cette année, soit 160.000 bpj de moins que dans ses précédentes prévisions.

La projection pour 2020 est quant à elle ajustée à 1,42 million de bpj, soit une révision en baisse de 110.000.

L'EIA s'attend par ailleurs à une augmentation de 1,36 million de bpj de la production américaine cette année, à 12,32 millions de bpj - une prévision inférieure de 140.000 bpj à celle du rapport mensuel de mai.

La prévision pour la hausse de la production en 2020 est relevée d'un millier de bpj à 94.000.

Malgré le ralentissement de la croissance, l'EIA s'attend à ce que la production américaine de pétrole atteigne de nouveaux records en 2019 et 2020 pour culminer à 13,5 millions de bpj d'ici la fin 2020, a déclaré Linda Capuano, prévisionniste de l'agence fédérale, après la publication du rapport.

Le boom du pétrole du schiste a propulsé les Etats-Unis au rang de premier producteur mondial devant la Russie et l'Arabie saoudite.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 54961.html

Avatar de l’utilisateur
hyperion
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1786
Inscription : 18 juin 2005, 19:36
Localisation : herault

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par hyperion » 13 juin 2019, 12:41

baisse de la demande, augmentation des biocarburants ,carosses electrique; toxicité directe de plus en plus avéré entrainant des zones de non consommation de plus en plus large. la surproduction est vraiment la donnée fondamentale d'après pic.

le danger est bien la guerre pour faire remonter le prix et tenter des fausse impressions de pénurie. et pas du tout la guerre pour se disputer le poison...
cf tanker attaqué ce jour
les fake med,des tartuffes en moins atttachant car chassent en meute , mentent : ex :homeo
un esprit scientifique comprend que tous les jugements de valeur viennent de l'extérieur.rien ne lui appartient.voir la différence rien d'autre que voir

tita
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 1752
Inscription : 07 juin 2005, 11:22
Localisation : Franches-Montagnes (Suisse)

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par tita » 14 juin 2019, 07:20

J'avais regardé la production US dans les STEO en fonction de chaque rapport pour les 5 premiers mois de l'année. J'ai mis à jour avec le dernier rapport:

___________jan_____feb_____mar______avr______mai
steo_JAN___11.86___11.92____12.00____12.06____12.10
steo_FEB___12.02___12.14____12.29____12.38____12.44
steo_MAR___11.92___11.88____12.13___12.24_____12.33
steo_APR___11.87___11.75____12.08____12.27____12.39
steo_MAI___11.87____11.68___12.01____12.19____12.42
steo_JUIN___11.86___11.66____11.90____12.10____12.17

L'eia a assez fortement diminué ses estimations. Paradoxalement, les inventaires pétroliers semblent avoir fortement augmentés en mai. Si ça ne vient pas de la production, c'est que c'est la demande qui est plus faible. Mais les données des deux derniers mois restent des estimations.

alain2908
Brut lourd
Brut lourd
Messages : 370
Inscription : 13 nov. 2005, 09:58

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par alain2908 » 14 juin 2019, 10:48

difficile à interpréter, à ce stade.
j'ai l'impression qu'on est sur un ajustement de la prod à une demande moins dynamique qu'attendue.
Ce dont on ne pourrait que se réjouir.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 62256
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Chiffres] Surveillons les prédictions de l'EIA (agence US)

Message par energy_isere » 25 sept. 2019, 23:27

L'EIA à publié le International Energy Outlook 2019 with projections to 2050, EIA, septembre 2019.
La consommation mondiale d’énergie pourrait quasiment augmenter de moitié d’ici 2050

parue le 25 septembre 2019

L’EIA américaine (Energy Information Administration) a publié le 24 septembre son International Energy Outlook(1) dans lequel elle présente ses prévisions énergétiques mondiales d’ici à 2050.

Une hausse de 70% de la demande dans les pays en voie de développement

Selon le scénario de référence de l’EIA, la consommation mondiale d’énergie primaire pourrait augmenter de 46,9% entre 2018 et 2050. Plus de la moitié de cette demande supplémentaire pourrait provenir des pays asiatiques en voie de développement (hors OCDE(2)) : la consommation énergétique de ce « groupe incluant la Chine et l’Inde » pourrait doubler d’ici le milieu du XXIe siècle selon l’EIA.

La hausse très forte de la demande envisagée dans l'ensemble des pays « hors OCDE » (+ 70% entre 2018 et 2050) s'explique par « une forte croissance économique, un accès accru à l’énergie et une croissance démographique rapide ». Dans les pays de l’OCDE, la consommation mondiale d’énergie pourrait toutefois également croître d’ici le milieu du siècle (+ 15%), cette hausse étant bien plus modérée que dans les pays en voie de développement en raison de « la plus faible croissance économique et démographique et des progrès en matière d’efficacité énergétique ».

Le vecteur électrique occupera une place importante dans la hausse de la consommation mondiale d'énergie, notamment dans le secteur résidentiel des pays en voie de développement (avec la hausse de la population et l’amélioration des conditions de vie). La production d'électricité - injectée sur les réseaux - pourrait ainsi croître au niveau mondial de 79% entre 2018 et 2050 (+ 2,3% par an en moyenne dans les pays hors OCDE, + 1% par an dans les pays de l’OCDE) selon le scénario de référence de l'EIA.

Toutes les sources d’énergie davantage consommées en 2050

Selon le scénario de référence de l’EIA, la demande mondiale va augmenter pour toutes les sources d’énergie, y compris fossiles (même si les énergies renouvelables devraient connaître la plus forte croissance sur la période). En 2050, les énergies fossiles pourraient encore compter pour 69% de la consommation mondiale d'énergie primaire, contre 80% en 2018 d'après les estimations de l'EIA.

Le charbon, fréquemment montré du doigt pour les fortes émissions de CO2 associées à sa combustion, pourrait voir sa consommation mondiale « décliner jusqu’à la décennie 2030 » (avec une transition vers le gaz et les énergies renouvelables dans le secteur électrique). Dans les années 2040, l’EIA estime toutefois que la consommation de charbon pourrait à nouveau augmenter pour satisfaire les besoins industriels mais aussi de production d'électricité dans les pays asiatiques hors Chine.

Selon l’EIA, les émissions mondiales de CO2 relatives à l’énergie pourraient ainsi augmenter de 0,6% par an en moyenne entre 2018 et 2050 (contre + 1,8% en moyenne entre 1990 et 2018), bien loin des ambitions affichées pour lutter contre le réchauffement climatique. Si les progrès d’efficacité énergétique et le remplacement partiel du charbon par des filières moins carbonées pourrait avoir un effet positif à court terme, l’EIA souligne le fort impact sur ces émissions de la croissance démographique et économique à plus long terme.

Image

https://www.connaissancedesenergies.org ... 050-190925

Répondre