[Acteurs] Le secteur parapétrolier

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 27 janv. 2018, 20:03

Le secteur parapétrolier voit le bout du tunnel

AFP parue le 26 janv. 2018

Après trois années de vaches maigres, les entreprises du secteur parapétrolier commencent enfin à entrevoir une reprise et se montrent plus optimistes pour 2018 à la faveur de la remontée des cours.

"On sort d'un cycle bas qui a été le plus long dans notre industrie puisqu'on a connu trois années consécutives de baisse des dépenses d'exploration des compagnies pétrolières", explique un acteur du secteur des géosciences, spécialisé dans l'évaluation des ressources en hydrocarbures du sous-sol. "Il y a une espèce d'inertie mais c'est vrai qu'on est au début d'une phase de redémarrage", ajoute cet acteur, qui préfère rester anonyme.

Signe de la crise traversée, parmi les 50 plus grosses entreprises de services pétroliers, près de 300 000 personnes, soit 35% des effectifs, ont perdu leur emploi entre 2014 et avril 2017, selon le cabinet Rystad Energy. Ces entreprises fournissent des services et des équipements divers - études sismiques, forages, construction de plateformes... - à leurs clientes, les compagnies pétrolières et gazières.

Ces dernières avaient massivement taillé dans leurs dépenses et réduit leurs investissements, abandonnant au passage de gros projets, lorsque les cours ont commencé à plonger à l'été 2014, mettant ainsi le secteur parapétrolier dans son ensemble sous pression. Mais la conjoncture s'est depuis nettement améliorée: même si les cours sont loin de leurs sommets historiques, le baril du Brent de la mer du Nord a récemment passé la barre des 70 dollars.

Du coup, les compagnies pétrolières, qui se sont restructurées pour être rentables avec des cours à 50 dollars ou moins, ont de nouveau de l'argent à dépenser pour des nouveaux projets. Et après des années de sous-investissement, le secteur commence à bénéficier d'un effet de rattrapage.

"Les compagnies pétrolières se sentent plus en confiance et ont la volonté de dépoussiérer des projets et de se remettre au travail", remarque Kurt Hallead, analyste chez RBC Capital Markets. "La changement vraiment clair, ce sont les perspectives plus positives sur l'activité en dehors des États-Unis: au Moyen-Orient, dans la mer du Nord et en Argentine", ajoute-t-il.

Embauches

C'est en tout cas ce que soulignent des grands noms du secteur, qui viennent de publier leurs résultats. Le leader mondial des services parapétroliers, Schlumberger, a quelque peu réduit sa perte l'an dernier mais s'est surtout montré beaucoup plus optimiste pour 2018, lorsqu'il a présenté ses résultats annuels vendredi dernier.

C'est en tout cas ce que soulignent des grands noms du secteur, qui viennent de publier leurs résultats. Le leader mondial des services parapétroliers, Schlumberger, a quelque peu réduit sa perte l'an dernier mais s'est surtout montré beaucoup plus optimiste pour 2018, lorsqu'il a présenté ses résultats annuels vendredi dernier.

"Nous nous attendons à ce que 2018 soit une année de poursuite d'une forte croissance en Amérique du Nord" et à l'international, "nous comptons sur une croissance dans toutes les régions, pour la première fois depuis 2014", a dit Paal Kibsgaard, le PDG de la multinationale d'origine française, aujourd'hui basée au Texas.

Un autre géant du secteur, l'américain Halliburton, a indiqué lundi avoir nettement réduit sa perte nette l'an dernier et a même dégagé un bénéfice opérationnel au quatrième trimestre. "2017 a été une année dynamique pour le secteur du pétrole et du gaz et a marqué un pas supplémentaire dans le redressement de l'industrie", a expliqué son PDG, Jeff Miller.

"Je suis optimiste par rapport à ce que je vois en 2018", a-t-il avancé. "Les prix des matières premières soutiennent la hausse de l'activité en Amérique du Nord et je suis encouragé par la croissance de l'activité et des discussions positives que nous avons avec nos clients internationaux."

Signe que l'optimisme est de retour, l'emploi est même en train de repartir: "les recrutements augmentent résolument en Amérique du nord et vont commencer à progresser en 2018 dans l'activité offshore (en mer)", indique Audun Martinsen, analyste chez Rystad Energy. "En Norvège, des entreprises comme Aker Solutions se sont mises à embaucher de nouveau", souligne l'expert, basé dans le royaume scandinave.

"Le secteur a porté un fardeau significatif pendant le creux d'activité, en écrasant ses coûts, mais les entreprises sont maintenant en train de reconstruire leurs équipes et leurs ressources pour soutenir le renouveau de l'activité", abonde Leslie Beyer, la présidente de la Petroleum Equipment & Services Association (PESA) américaine.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nel-180126

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 09 févr. 2018, 18:40

Allseas veut un navire encore plus gros que le « Pioneering Spirit »

Publié le 09/02/2018 lemarin.fr

Déjà détenteur du plus grand navire au monde d’installation et démantèlement de plateformes et de pose de pipelines, le Pioneering Spirit, Allseas veut se doter d’un bâtiment du même type encore plus grand.

Image
À l’heure actuelle, le « Pioneering Spirit » est le plus grand navire d’installation et démantèlement au monde. (Photo : Allseas)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ing-spirit

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 09 févr. 2018, 18:47

Vidéo. Une plateforme Shell transformée en récif artificiel

Publié le 09/02/2018 lemarin.fr

La fondation métallique (jacket) de la plateforme Cougar de Shell, qui vient d’être démantelée dans le golfe du Mexique, est réutilisée pour en faire un récif artificiel.

La compagnie pétrolière a fait don de ce jacket au programme de récifs artificiels de l’État américain de Louisiane, a-t-elle fait savoir le 8 février. Elle a en outre versé 619 000 dollars au département de la pêche et de la vie sauvage de Louisiane pour permettre à l’avenir la surveillance et la maintenance du nouveau récif.

Après enlèvement par un navire de levage lourd des parties supérieures et du pont de la plateforme, le jacket de 105 mètres de haut et 3 000 tonnes a été remorqué sur 80 km jusqu’à son nouveau site, qui offrira un lieu d’accueil à de nombreuses espèces marines et des activités récréatives aux plongeurs et pêcheurs.

Installée en 1981 sur le bloc South Timbalier 300, la plateforme Cougar a extrait plus de 31 millions de barils équivalent pétrole d’hydrocarbures en près de 20 ans. C’était l’une des dernières installations à jambes fixes de Shell dans le golfe du Mexique. Au cours de la dernière décennie, la compagnie avait déjà démantelé trois de ses plus anciennes plateformes de la région : Brazos A-19, South Timbalier 301 et Eugene Island 331 A.

Image
Le jacket de la plateforme Cougar de Shell a été remorqué sur 80 km, par un navire de levage lourd, jusqu’à son nouveau site, où il va devenir un récif artificiel. (Photo : Shell)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... artificiel

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 14 févr. 2018, 19:06

FPSO : quatorze commandes attendues en 2018-2019 au niveau mondial

Publié le 14/02/2018 lemarin.fr

Sept contrats EPC (ingénierie, approvisionnement, construction) pourraient être attribués pour des FPSO à travers le monde en 2018, puis sept autres en 2019, estime SBM Offshore dans son scénario de base.

Image
Seuils de rentabilité moyens des projets en eaux profondes, en dollars par baril.

Image
Segmentation de la flotte de SBM Offshore en fonction des profondeurs d'eau.
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... au-mondial

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 18 févr. 2018, 13:29

Bourbon se prépare à deux nouvelles années compliquées

13 fev 2018

Le spécialiste des services maritimes à l’offshore pétrolier a présenté sa stratégie pour faire face à un environnement durablement déprimé. Des ventes de navires, une réorganisation et une modernisation de ses bateaux sont au programme. Bourbon a aussi annoncé une lourde perte nette pour 2017.[/b]

«Nous subissons la pire crise qu’ait connu ce marché (…) et notre modèle n’est plus adapté». Gaël Bodénès, directeur général délégué de Bourbon, fait un bilan sans concession de la situation dans laquelle se trouve son entreprise.

Spécialisé dans les services maritimes à l’industrie pétrolière, son groupe subit en effet de plein fouet l’effondrement des investissements pétroliers depuis la chute du prix de l’or noir, sur 2014 et 2015.

Les surcapacités dans le premier métier de Bourbon (logistique, support, transport d’équipements) sont criantes, avec 30% de la flotte mondiale de navires «logistiques» mis à l’arrêt.

Gaël Bodénès estime toutefois que le point bas a été touché et que les activités repartent lentement. Mais, même dans ce contexte de légère reprise, les importantes surcapacités devraient bloquer toutes hausses de prix, nécessaires pour retrouver une «situation pérenne».
http://www.lerevenu.com/bourse/valeurs- ... ompliquees

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 17 mars 2018, 12:35

En 2017, le fournisseur de services pétroliers, Bourbon a doublé ses pertes par rapport à 2016

Agence Ecofin 15 mars 2018

L’entreprise française de fournitures de services maritimes à l’industrie pétrolière, Bourbon a annoncé, au terme de l’année 2017, avoir comme en 2016, enregistré des pertes.

Ces pertes sont passées de 279,6 millions d’euros en 2016 à 576,3 millions d'euros en 2017. C’est le double des mauvais résultats enregistrés l’année précédente.

La société cotée sur Euronext Paris, a aussi annoncé que des négociations ont été engagées avec ses créanciers car elle est actuellement dans l'incapacité de respecter différents covenants et discuter avec ses créanciers, qui pourraient théoriquement exiger un remboursement anticipé des prêts.

Par ailleurs, selon les perspectives du marché, Bourbon s’attend à une reprise de son marché en 2019.

En Afrique, Bourbon est très présente au Gabon. Dans le pays de l’OPEP, elle a conclu, en 2014, une JV avec la société nationale des hydrocarbures Gabon Oil Company qui interviendra dans la fourniture de services pétroliers sur les projets de développement en offshore.
https://www.agenceecofin.com/compagnies ... ort-a-2016

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 21 avr. 2018, 13:15

Schlumberger: le bénéfice bondit, l'activité tirée par les États-Unis

AFP parue le 20 avr. 2018

Le groupe de services pétroliers Schlumberger a annoncé un bond de ses bénéfices au premier trimestre, avec une activité en hausse en Amérique du Nord, soutenue par l'extraction des hydrocarbures de schiste.

Son bénéfice net a progressé de 88% à 525 millions de dollars sur les trois mois achevés au 31 mars, par rapport à la même période de 2017. Le bénéfice par action a pour sa part progressé de 20 cents à 38 cents, a indiqué le groupe franco-américain, qui développe des technologies destinées au forage de puits pétroliers et à la construction de puits et plates-formes.

Le chiffre d'affaires a pris 14% à 7,829 milliards grâce à un bond de 52% de l'activité en Amérique du Nord, qui a plus que compensé un déclin dans le reste du monde. Avec le rebond des cours du pétrole, la production de gaz de schiste a en effet fortement progressé aux Etats-Unis.

Le secteur dans son ensemble a connu des années difficiles à la suite de la plongée des cours du brut à partir de l'été 2014. Les grands groupe pétroliers avaient réagi en taillant dans leurs dépenses et en abandonnant certains projets. Le PDG de Schlumberger, Paal Kibsgaard, rappelle ainsi qu'il y a eu "trois années consécutives de sous-investissement dramatique dans les dépenses mondiales d'exploration et production".

"Il devient de plus en plus probable que le secteur soit confronté à des difficultés de production croissantes sur l'année qui vient et une augmentation significative des investissements mondiaux dans l'exploration-production sera nécessaire pour minimiser le déficit qui s'annonce", estime-t-il. "Nous restons optimistes sur les perspectives de croissance durable dans notre activité mondiale en 2018 et jusqu'en 2019", ajoute-il toutefois.
https://www.connaissancedesenergies.org ... nis-180420

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 30 avr. 2018, 20:21

USA/Energie: Marathon Petroleum se renforce avec une acquisition majeure
Le groupe énergétique américain Marathon Petroleum a annoncé lundi racheter son compatriote Andeavor, fabricant de pipelines et acteur important dans le secteur de la raffinerie, pour plus de 23 milliards de dollars.


30 avril 2018

La transaction s'effectuera en actions et en numéraire, pour 23,3 milliards de dollars, Marathon proposant 152,27 dollars par titre Andeavor. La prime est d'environ 24%, comparé au cours de clôture d'Andeavor vendredi soir à Wall Street.


Elle valorise toutefois la cible à 35,6 milliards de dollars une fois rajoutée la dette, ajoute Marathon.

Les actionnaires de Marathon détiendront 66% de la nouvelle entreprise et ceux d'Andeavor 34%.

Ce mariage va créer un géant américain de la raffinerie avec des capacités de traitement d'un peu plus de 3 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit 15% de la demande de brut américaine.

Marathon était déjà le premier raffineur aux Etats-Unis avec sept raffineries aux capacités importantes, notamment dans le Midwest. Andeavor dispose pour sa part de huit sites situés sur la cote ouest.

"La transaction allie deux entreprises fortes et complémentaires afin de créer un leader américain du raffinage, du marketing et du +midstream+ (stockage et transport d'hydrocarbures, NDLR) tout en construisant une plateforme en bonne position sur le long terme pour créer de la croissance et de la valeur pour les actionnaires", a souligné Gary Heminger, le PDG de Marathon.

L'opération, qui a déjà été approuvée par les conseils d'administration respectifs des deux sociétés, doit encore recevoir le feu vert des autorités de la concurrence.

A Wall Street, le titre Andeavor bondissait de 19,21% à 145,89 dollars vers 11H45 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance. L'action Marathon ne s'échangeait pas encore.
https://www.romandie.com/news/USA-Energ ... 913452.rom

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 16 mai 2018, 20:26

Offshore : record de levage sur le projet Egina de Total

Publié le 16/05/2018 lemarin.fr

ALE, chargé de l’intégration des modules du FPSO Egina de Total, a battu le record du plus lourd levage réalisé avec une grue à terre utilisant une flèche, a-t-il annoncé.

Image
Le spécialiste du levage lourd ALE, basé au Royaume-Uni, a installé six modules du FPSO destiné au projet nigérian Egina de Total. (Photo : ALE)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... a-de-total

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 04 juin 2018, 19:40

Le Pioneering Spirit qui avait repassé le Bosphore le 2 mai, ne chome pas :
Offshore : record de levage pour le « Pioneering Spirit » sur Johan Sverdrup

le 04/06/2018 lemarin.fr

Le Pioneering Spirit d’Allseas a installé le samedi 2 juin les parties supérieures (topsides) de la plate-forme de forage du projet Johan Sverdrup, en mer du Nord norvégienne.

Image
Les topsides de la plate-forme de forage de Johan Sverdrup en été installées en seulement trois heures par le « Pioneering Spirit ». (Photos : Equinor)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -sur-johan

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 11 juin 2018, 19:40

Sevan marine cède une part importante de ses activités à Sembcorp

Publié le 11/06/2018

Le groupe naval singapourien Sembcorp marine a conclu un accord avec le norvégien Sevan marine en vue d’acquérir l’essentiel de ses activités pour 28 millions de dollars, ont annoncé les deux compagnies.

Image
Spécialisée dans le design et l’ingénierie d’unités offshore, Sevan marine est à l’origine du concept de plateformes cylindriques. (Photo : Sevan marine)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -activites

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 18 juin 2018, 18:17

Forage : Transocean envoie au rebut une nouvelle série de rigs

Publié le 18/06/2018 lemarin.fr

Transocean a décidé d’envoyer à la casse quatre de ses plus anciens rigs de forage, a-t-elle annoncé.

Image
Le « Deepwater Discovery », qui était à l'arrêt, fait partie des quatre rigs que Transocean vient de décider d'envoyer à la casse. (Photo : Vladimiras Beliajevas/oilrig-photos.com)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... ie-de-rigs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 25 juin 2018, 19:21

Hyundai met sous cloche sa construction à l’offshore

Publié le 22/06/2018

Bien moins placé sur l’offshore que ses compatriotes Samsung et Daewoo, Hyundai heavy industries a décidé de suspendre toutes ses activités de construction dans l’offshore pétrolier et gazier dans son chantier d’Ulsan à compter d’août.

Image
Hyundai ne fait que prendre acte de l’assèchement total de la construction pour l’offshore pétrolier et gazier, à commencer par les navires de forage. (Photo : DR)
http://www.lemarin.fr/secteurs-activite ... -loffshore

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 26 juin 2018, 17:25

General electric (GE) annonce qu'il va sortir du capital de Baker Hughes. Actuellement GE détient 62,5% du capital de Baker Hughes.
Baker Hughes à réalisé un chiffre d'affaires de 17,23 milliards de dollars en 2017.

https://www.usinenouvelle.com/article/g ... es.N712069

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 63932
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] Le secteur parapétrolier

Message par energy_isere » 03 juil. 2018, 14:05

Seadrill sort de la procédure de faillite

OSLO (Reuters) 03 juillet 2018

Seadrill, spécialiste norvégien des forages pétroliers en mer, a annoncé lundi avoir achevé avec succès sa restructuration et être sorti de la procédure américaine sur les faillites dans laquelle il s’était placé en septembre.


Pour réduire son endettement, gonflé par de nombreuses acquisitions de plates-formes avant le retournement du marché pétrolier en 2014, Seadrill a obtenu de ses banques un report des échéances de remboursement pour un total de 5,7 milliards de dollars (4,9 milliards d’euros) de prêts et a converti en actions environ 2,4 milliards de dollars d’obligations non garanties et un milliard de dollars d’obligations destinées à des plates-formes récemment construites.

Il a aussi effectué une levée de fonds de plus d’un milliard de dollars.

“Nous sommes heureux de sortir du chapitre 11 (de la loi américaine sur les faillites) et d’aller de l’avant avec des fondations solides sur le plan financier sur lesquelles nous allons continuer de croître et de développer nos activités”, a dit John Fredriksen, qui reste le principal actionnaire et le président du groupe, cité dans un communiqué.

Seadrill sort de cette procédure avec environ 2,1 milliards de dollars de liquidités et 2,3 milliards de dollars de commandes à honorer. La première échéance de remboursement de créance n’est pas avant 2022.
https://fr.reuters.com/article/business ... S2JV-OFRBS

Répondre