[Acteurs] IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12419
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par GillesH38 » 19 févr. 2008, 08:58

C'est quand même rigolo, cette proximité entre Aerobar et Environnement 2100 ! outre le même style et le même vocabulaire (PO/RC, peakniks, VPO), ils se mettent mutuellement en lien dans leurs blogs

http://environnement2100.hautetfort.com/

http://aerobarfilms.over-blog.com/articles-blog.html

comme disait Bernard Shaw : les pièces de Shakespeare n'ont effectivement pas été écrite par Shakespeare, mais par un illustre inconnu... qui d'ailleurs curieusement s'appelait aussi Shakespeare ! :mrgreen:
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8019
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par kercoz » 19 févr. 2008, 09:38

@Gilles .
Je ne devrais pas m'en mèler , mais ta stratégie n'est pas bonne .
Machiavel (et Goffman!)te diraient qu'il faut toujours s'arranger pour qu'un adversaire ne perde pas "la face" . Ce qui apparait comme noblesse est en realité essentiel a la survie . Se faire respecter par la crainte transforme nos amis en ennemis .
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6385
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par rico » 19 févr. 2008, 09:52

Moi même pas peur de gilles.

Avatar de l’utilisateur
Saratoga Elensar
Condensat
Condensat
Messages : 542
Inscription : 06 nov. 2007, 19:37

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par Saratoga Elensar » 19 févr. 2008, 11:57

Passage intéressant sur l'offre de la lettre de l'IFP
D’après les estimations réalisées à l’IFP, l’offre de pétrole devrait croître de 1,64 Mb/j/an (million de barils par jour chaque année) entre 2007 et 2012, ce qui porte les capacités de production mondiales à 93,6 Mb/j cette année-là. Ces estimations ont été réalisées sur la base
des projets annoncés à fin 2007 et en considérant qu’aucun retard de développement n’aura lieu, c’est à dire qu’aucun phénomène d’ordre économique, politique ou même technique n’interfère, ce qui est une vision optimiste. Ce chiffre de 93,6 Mb/j en 2012 est donc à considérer comme un niveau maximal.

Cette progression de la production devrait provenir à 90 % de l’OPEP, en effet la capacité de production de l’Organisation devrait augmenter de 19,5 % soit 7,3 Mb/j sous l’impulsion majoritaire de l’Arabie Saoudite, du Nigeria et de l’Angola. Tous les pays de l’OPEP voient leur production progresser sur la période 2007-2012 à l’exception de l’Algérie (-120 kb/j) et de l’Indonésie (-89 kb/j). Hors OPEP, l’accroissement des capacités de production devrait être de 800 kb/j soit 1,7 % entre 2007 et 2012. Cette hausse est portée majoritairement par le Kazakhstan, les bitumes canadiens, l’Azerbaïdjan ainsi que l’offshore profond du Brésil et du golfe du Mexique.

Deux changements de périmètre de l’OPEP ont eu lieu en 2007 : l’Angola a rejoint l’Organisation en début d’année et l’Équateur a fait de même fin novembre. L’Angola est un des pays qui affiche la plus forte progression de capacités de production entre 2006 et
2012 avec +1,1 Mb/j. L’OPEP gagne 2 % de part de marché en 2007 du fait de l’adhésion de l’Angola et 0,7 % sur 2008 avec celle de l’Équateur. En tenant compte des croissances de capacités prévues en 2012, la part de marché de l’Organisation devrait être de 48,2 %.

Le Moyen-Orient affiche une croissance des capacités de production sur 2007-2012 de 17 % soit +4,6 Mb/j et plus de la moitié de la progression mondiale. L’Arabie Saoudite devrait augmenter ses capacités de 2,37 Mb/j pour passer à 14,5 Mb/j en 2010 (LGN inclus) comme le prévoit Saudi Aramco.

Au Qatar, les capacités devraient croître de 870 kb/j, grâce notamment aux condensats et LGN (Liquides de gaz naturel) associés au développement de North Dome. L’Iran doit faire face à des champs producteurs matures et à des retards dans les principaux projets de développement prévus (Azadegan, Agha Jari...). La NIOC (compagnie nationale
iranienne) table sur l’application intensive de méthodes de récupération assistée essentiellement l’injection de gaz pour maintenir le niveau de production du pays, mais les besoins en gaz pour la réinjection dans les champs d’huile augmentent plus vite que la production de gaz. Le pays va devoir procéder à des arbitrages (consommation interne, exportation, réinjection), autant d’éléments qui laissent perplexe quant à la croissance des capacités de production de pétrole du pays.
Quelq'un a vu la Saudi Aramco parler de 14,5 mbj de capacités de production pour 2010 ?
another world is not only possible, she is on her way, on a quiet day i can hear her breathing

Avatar de l’utilisateur
GillesH38
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 12419
Inscription : 10 sept. 2005, 17:07
Localisation : Berceau de la Houille Blanche !
Contact :

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par GillesH38 » 19 févr. 2008, 12:11

kercoz a écrit :@Gilles .
Je ne devrais pas m'en mèler , mais ta stratégie n'est pas bonne .
Machiavel (et Goffman!)te diraient qu'il faut toujours s'arranger pour qu'un adversaire ne perde pas "la face" . Ce qui apparait comme noblesse est en realité essentiel a la survie . Se faire respecter par la crainte transforme nos amis en ennemis .
je n'ai pas d'adversaire et je ne vois pas qui perd la face , kercoz ;-). Je remarque juste qu'ils paraissent proches, mais comme ça apparait publiquement sur le net, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à le dire (et puis ça n'a rien de condamnable en soi ! ) . Qu'ils soient copains, frères jumeaux, ou même identiques, je m'en fiche et ce n'est pas mon problème. Moi ce qui m'interesse, c'est le débat de fond. Je suis en désaccord avec certaines de leurs assertions communes (ou parfois je ne comprends même pas ce qu'ils calculent), je le dis et je dis pourquoi, c'est tout !

sinon la lettre de l'IFP est effectivement intéressante, et en ligne avec les déclarations alarmistes de Fatih Birol il me semble....
- Je suis Charlie - "I do not see any harm in people making money if it leads to a lower carbon society " R.K. Pachauri, président du GIEC, interview du 6 mai 2008 à Emirates Business.

Avatar de l’utilisateur
kercoz
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 8019
Inscription : 18 nov. 2007, 21:46
Localisation : SUD GIRONDE GRAVE DE GRAVE

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par kercoz » 19 févr. 2008, 13:57

@ gilles
""Je remarque juste qu'ils paraissent proches, mais comme ça apparait publiquement sur le net, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à le dire (et puis ça n'a rien de condamnable en soi ! )"""

Rien de condamnable , en effet .
Je trouve juste qu'il est dommage , pour nous , béotiens , qu'ES soit obligé de monter un site pour s'exprimer . Aussi chiant soit il avec son EGO hypertrophiés et sa phobie des "babas a cheveux longs" (qui le merdent !) , il a des choses a dire et des infos pertinentes . Comme toi tu as les clefs pour déplomber ce qui est manipulé , le débat avait de l'interet .
Je suppose qu'on y peut rien . Ne vois ds ma démarche nulle attaque , juste des propos "de comptoir"
Entre 2 certitudes , il faut toujours choisir la moindre .

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54545
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par energy_isere » 17 avr. 2008, 20:25

l' IFP a sorti ses documents de synthése PANORAMA 2008

(pour le 2007, voir le post de Tiennel, ici : http://forums.oleocene.org/viewtopic.ph ... 40#p105040 )


la page d' acceuil :
http://www.ifp.fr/information-publicati ... orama-2008
Panorama 2008

Chaque année, un dossier de notes de synthèse, rédigées par des experts de l'IFP, complète les interventions du Colloque Panorama.

Les sujets abordés dans les notes de synthèse en 2008 sont les suivants :


Activités et marchés en exploration-production

Raffinage

Tendances à court terme de l'industrie gazière

L'offre et la demande pétrolières http://www.ifp.fr/content/download/5841 ... ières.pdf

Charbon : ressources, réserves et production

Le charbon en Chine : état des lieux et perspectives

Le charbon en Inde : état des lieux et perspectives

La liquéfaction du charbon : où en est-on aujourd'hui ?

CBM : bilan et perspectives

Les technologies du charbon propre - Captage et stockage géologique du CO2

Les unités pilotes de biocarburants de deuxième génération dans le monde

Bali : un accord de principe pour des négociations post-Kyoto mais pas d'objectif de réduction !

Perspectives des évolutions réglementaires au-delà d'Euro 4 pour les véhicules légers et utilitaires légers (Euro 5, Euro 5+, Euro 6)

Chaque sujet à un pdf à telecharger.

Avatar de l’utilisateur
Aerobar
Modérateur
Modérateur
Messages : 1125
Inscription : 15 mai 2005, 15:31
Localisation : Paris
Contact :

Re: IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par Aerobar » 17 avr. 2008, 22:41

Des études gratuites ! Quels gâcheurs de métier ceux-là...

Bon, elles valent quand même le détour, j'en avais dit deux mots là : Institut Français du Plateau

Image
Nous sommes tous voués à devenir ennuyeux.
Paul Valéry, Autres Rhumbs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54545
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

[Chiffres] Ça descend !

Message par energy_isere » 17 juil. 2008, 01:34

GlobalWarmingFR a écrit : Pour comparaison, il y a pas si longtemps:

Image
GlobalWarmingFR, tu aurais pas le lien de la presentation complete ?

GlobalWarmingFR
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 13 mai 2008, 20:18

Re: [Chiffres] Ça descend !

Message par GlobalWarmingFR » 17 juil. 2008, 01:43

energy_isere a écrit :GlobalWarmingFR, tu aurais pas le lien de la presentation complete ?
Si bien sûr ;) : http://storage02.brainsonic.com/custome ... index.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54545
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Chiffres] Ça descend !

Message par energy_isere » 17 juil. 2008, 20:39

GlobalWarmingFR a écrit :
energy_isere a écrit :GlobalWarmingFR, tu aurais pas le lien de la presentation complete ?
Si bien sûr ;) : http://storage02.brainsonic.com/custome ... index.html
? ca marche pas :-(

GlobalWarmingFR
Goudron
Goudron
Messages : 178
Inscription : 13 mai 2008, 20:18

Re: [Acteurs] IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par GlobalWarmingFR » 17 juil. 2008, 21:21

Tu as installé flash 9 ? ( http://www.adobe.com/fr/products/flashplayer/ )

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54545
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par energy_isere » 02 mars 2009, 19:51

Panorama 2009
"Défis et enjeux pour les transports de demain"


Chaque année, un dossier de notes de synthèse, rédigées par des experts de l'IFP, complète les interventions du Colloque Panorama .

Les sujets abordés dans les notes de synthèse en 2009 sont les suivants :


Téléchargement Activités et marchés en exploration-production (PDF - 1 Mo)

Raffinage (PDF - 790 Ko)

Perspectives de l'industrie gazière (PDF - 260 Ko)

L'offre et la demande de pétrole (PDF - 885 Ko)

Les énergies pour le transport : avantages et inconvénients (PDF - 900 Ko)

La mobilité des passagers, évolutions et enjeux (PDF - 585 Ko)

Les émissions de gaz à effet de serre des transports (PDF - 720 Ko)

Aéronautique et carburants alternatifs (PDF - 280 Ko)

Les technologies bas CO2 des véhicules routiers (PDF - 600 Ko)

L'électrification du transport routier (PDF - 1.6 Mo)

http://www.ifp.fr/information-publicati ... orama-2009

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 54545
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: [Acteurs] IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par energy_isere » 08 oct. 2009, 18:46

Interview de Jean Pierre Favennec, Directeur expert de l'Institut Français du Pétrole (IFP), dans l' Expansion :
Pour Jean Pierre Favennec, Directeur expert de l'Institut Français du Pétrole (IFP), le monde doit non seulement investir massivement dans la production de pétrole mais également développer de nouveaux modèles économiques.

Craignez-vous une nouvelle flambée des prix du pétrole lorsque la reprise se confirmera ?

Les risques d'un nouveau choc pétrolier sont en effet bien réels. Avant la crise et l'entrée en récession d'une bonne partie de la planète, le marché était tout juste équilibré, ce qui signifiait que l'offre parvenait tout juste à satisfaire la demande. Or la crise de financements, l'effondrement des prix et la récession ont poussé les compagnies pétrolières à annuler certains projets d'investissements. D'autres ont été repoussés le temps que les compagnies renégocient avec les sociétés de service ou d'ingénierie des tarifs nettement en baisse. Le résultat, c'est que la baisse des projets d'investissement pourrait atteindre peut être 30% cette année. Cela signifie que lorsque la demande va repartir, le marché pétrolier va buter sur des contraintes de production.

Avant la crise, la production mondiale de pétrole était de l'ordre de 85 millions de barils par jour (Mb/j) . Or, si les réserves de pétrole sont encore très importantes, il est probable que la production ne dépassera pas beaucoup 95 ou 100 Mb/j, essentiellement pour des raisons politiques : les grands pays producteurs où les réserves sont concentrées n'ont pas intérêt à accroître massivement leurs capacités de production, même si, jusqu'à présent, ils ont fait en sorte que le marché mondial soit bien approvisionné. Des perspectives d'accroissement de la production existent aussi du côté des liquides associés au gaz naturel et des pétroles "non conventionnels" (sables asphaltiques du Canada et pétrole extra lourd du Venezuela) mais leur production n'est pas du même ordre de grandeur que celle du pétrole conventionnel. La reprise économique – si elle se confirme - devrait entraîner de nouvelles tensions sur les prix. Les grands fonds d'investissement vont également alimenter cette hausse en prenant des positions spéculatives. Nous allons entrer durablement dans un monde de pétrole – et de façon plus globale d'énergie – très cher.

Vous avez l'air de douter du potentiel de développement de ces nouveaux pétroles ?

Il y a une petite équation qui fait froid dans le dos. Si on n'investit pas massivement d'ici 20 ans, la production de pétrole conventionnel va tomber à un niveau faible car les gisements s'épuisent rapidement et il faut non seulement construire des capacités nouvelles pour faire face à l'accroissement de la demande mais construire des capacités pour remplacer celles des gisements qui s'épuisent. Ce sont des capacités équivalant à plusieurs dizaines de millions de barils par jour qu'il faudra construire, disons, dans les 20 prochaines années! Les pétroles non conventionnels n'ont pas ce potentiel. A l'horizon de 5 à 10 ans, dans le meilleur des cas, la production des sables du Canada pourrait atteindre 3 à 4 millions de barils par jour. Celle issue des huiles du Venezuela 2 à 3 millions de b/j. On voit bien que ce ne sera pas suffisant pour faire face aux besoins

On rêve beaucoup des réserves de pétrole renfermées dans les sols glacés de l'Arctique. Qu'en pensez-vous ?

Il y aurait – et je parle au conditionnel - entre 50 et 100 milliards de barils sous l'Arctique. Contrairement à ce que l'on peut penser, ce n'est pas un eldorado et encore moins la nouvelle Arabie Saoudite. C'est une petite mer du Nord ! Même en tenant compte du potentiel de développement de cette région du monde, le compte n'y est toujours pas. En imaginant que d'ici 20 ans, la Chine parvienne à avoir le taux d'équipement en voiture de l'Occident, elle consommerait alors l'équivalent de la production actuelle de pétrole. C'est tellement énorme que çà en devient stupide ! Il va donc falloir trouver des solutions et développer de nouveaux modèles économiques. Ce qui veut dire énormément d'économies d'énergies et un changement profond de comportement pour, nous, consommateurs occidentaux. On peut imaginer que l'utilisation du pétrole soit strictement réservé aux transports (soit environ la moitié des utilisations actuelles), ce qui permettait de repousser dans le temps le problème.
source : http://www.lexpansion.com/economie/actu ... 02707.html

Avatar de l’utilisateur
Superdiesel
Kérogène
Kérogène
Messages : 36
Inscription : 11 déc. 2008, 20:32

Re: [Acteurs] IFP ( Institut Francais du Pétrole )

Message par Superdiesel » 11 oct. 2009, 11:55

On peut imaginer que l'utilisation du pétrole soit strictement réservé aux transports (soit environ la moitié des utilisations actuelles), ce qui permettait de repousser dans le temps le problème.
On devrait plutôt réserver le pétrole pour fabriquer des biens en matière plastique durable.

Répondre