Fuite de méthane massive en Californie

Toute l'acualité, discutée à la lumière de la déplétion des réserves d'hydrocarbures.

Modérateurs : Rod, Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Fuite de méthane massive en Californie

Message par energy_isere » 31 déc. 2015, 20:09

États-Unis. Californie : une catastrophique fuite de gaz identifiée

États-Unis Ouest France le 31/12/2015

Depuis deux mois, une colossale fuite de méthane rend malades de nombreux habitants de Californie. Elle vient d'être identifiée. Plus de 4 600 foyers doivent être relogés.

Entre 44 et 58 tonnes de méthane par heure.
Voilà ce qui s’échappe, depuis le 23 octobre, d’un puits sous-terrain de gaz naturel sur le site d’Aliso Canyon, un ancien gisement de pétrole situé à une cinquantaine de kilomètres de Los Angeles, en Californie.

Deux mois après la découverte de cette fuite de gaz massive à Porter Ranch, la société de distribution Southern California Gas Co (Socal Gas), qui vient enfin d'en identifier la source, va pouvoir commencer à maîtriser ce qui s’apparente à une vraie catastrophe écologique.

75 000 tonnes de gaz déjà libérées

Socal Gas a annoncé le forage d'un second puits parallèle visant à détourner les émissions de gaz vers un réservoir naturel situé à 2 400 mètres de profondeur. Des travaux délicats qui devraient commencer début 2016 et durer… de trois à quatre mois.

Il sera plus que temps : la fuite, qui, selon l'organisation américaine Environmental Defense Fund, a libéré près de 75 000 tonnes de méthane dans l'atmosphère, a rendu malades de nombreux habitants de la région.

Image

Car si la compagnie de gaz assure que les émanations de méthane ne sont pas dangereuses pour la santé (ce qui est vrai tant que les concentrations ne sont pas trop importantes), celles de l'additif utilisé pour identifier les fuites inodores de méthane sont désagréables, voire nocives. Plusieurs riverains se sont plaints de nausées, de maux de tête et de saignements de nez.

« L'équivalent de 7 millions de voitures par jour pendant un an »

Au total, 2 164 foyers ont été relogés aux frais de Socal Gas après une mobilisation générale des habitants de la région. Quelque 2 600 autres attendent leur tour.

L'organisation américaine Environmental Defense Fund (EDF), qui estime la quantité déversée en temps réel, évalue l'impact climatique de la fuite à « la conduite de 7 millions de voitures par jour pendant un an ».

Sa vidéo, réalisée grâce à une caméra thermique (voir ci-dessous), a permis de filmer les émanations de méthane, invisibles à l'œil nu. Elle confirme que cette colossale fuite de gaz représente l’une des plus grandes catastrophes écologiques depuis la fuite de pétrole de la plateforme Deepwater Horizon de la compagnie BP dans le golfe du Mexique, en 2010

Image


http://www.ouest-france.fr/monde/etats- ... ee-3949425

La région de Los Angeles polluée par une fuite de gaz massive

Le Monde.fr | 29.12.2015

.............

Selon Socal Gas, il faudra encore trois à quatre mois pour neutraliser totalement cet incident industriel majeur.

La compagnie doit en effet forer un puits parallèle à celui qui fuit pour y dévier le gaz vers un réservoir naturel à 2 400 mètres sous terre, une opération longue et complexe. Le puits défectueux sera alors bouché et condamné. Le forage d’un second puits de dégagement, qui devrait démarrer en janvier et durer trois à quatre mois, devrait permettre d’injecter des liquides dans le puits défectueux, selon Socal Gas.
.............

http://www.lemonde.fr/pollution/article ... 52666.html

L'Agence fédérale de l'aviation civile américaine a elle pris la précaution d'interdire le trafic aérien au-dessus de la zone concernée

http://www.ladepeche.fr/article/2015/12 ... ssive.html

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 04 janv. 2016, 18:39

Etats-Unis. Sur le site d’Aliso Canyon le méthane fuit encore

Courrier International le 04/01/2016

La fuite de gaz qui touche la région de Los Angeles depuis octobre 2015 pourrait prendre des mois à être neutralisée.

Repérée le 23 octobre par un employé de la compagnie Southern California Gas (SoCalGas), la fuite de méthane qui s’échappe d’un puits de forage de gaz naturel sur l’ancien site pétrolier d’Aliso Canyon, à une cinquantaine de kilomètres de Los Angeles, n’a toujours pas été jugulée. Et elle ne devrait pas l’être avant au moins deux mois, selon le site de Fox News qui relaie une information de l’agence Associated Press.

“Les émanations se déversent sur la population de Porter Ranch et des milliers de résidents ont dû être déplacés dans des logements temporaires”, souligne le Los Angeles Times, qui explique que la dynamique particulière de la fuite rend les travaux de réparation complexes et lents.

Puits de secours

Après avoir tenté en vain de colmater la fuite en injectant dans le puits incriminé une mixture à base de boue, de saumure, de bentonite et de chlorure de potassium, la société “SoCalGas a décidé de forer deux puits de secours”, développe le quotidien californien. “L’inconvénient, c’est que le forage va prendre des mois”, poursuit-il.

D’autant que le forage du premier puits ne devrait pas commencer avant le 20 janvier, une fois la préparation du site achevée. “Le second puits ne sera foré que dans le cas où le premier manquerait sa cible ou qu’il se montrerait incapable de dispenser suffisamment de saumure et de boue pour arrêter la fuite”, détaille le LA Times.


Avec plus de 77 000 tonnes de gaz déversées depuis octobre, selon l’Environmental Defense Fund qui affiche un décompte en direct, cette fuite représente un désastre “sans précécent”, comme le qualifie le site Mashable. Et les polémiques vont bon train : “Selon les avocats, SoCalGas aurait pu empêcher la fuite avec des mesures de sécurité appropriées”, écrit le Los Angeles Daily News pour démarrer l’année.

http://www.courrierinternational.com/ar ... uit-encore

Avatar de l’utilisateur
rico
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 6575
Inscription : 21 sept. 2005, 15:00
Localisation : 92

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par rico » 07 janv. 2016, 14:36

Gigantesque fuite de gaz en Californie: les experts parlent d'une "véritable catastrophe", une "crise chaotique"

"L'équivalent de 3/4 des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an"

"C’est comme si on brûlait 3,15 milliards de litres d’essence, et ça représente aussi la même pollution que produiraient en un jour 4,5 millions de voitures."

:shock: :shock: :shock:
http://www.rtl.be/info/monde/internatio ... 84273.aspx

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7559
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par mobar » 07 janv. 2016, 15:26

rico a écrit :
"C’est comme si on brûlait 3,15 milliards de litres d’essence, et ça représente aussi la même pollution que produiraient en un jour 4,5 millions de voitures."

:shock: :shock: :shock:
http://www.rtl.be/info/monde/internatio ... 84273.aspx


Y aurait pas une petite erreur de calcul?
En divisant 3.15 milliards de litres d'essence (carburant propre qui ne libère normalement que du CO2 et de la vapeur d'eau, sauf peut être avec des Audi :-" ) par 4.5 millions de véhicules, on arrive à 700 l/véhicule.jour (29 litres/heure 24/24)

faudrait creuser un peu!
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2016, 15:34

le lien que j' ai donné plus haut dit : 77 000 tonnes de gaz déversées depuis octobre.

si je prends 3 mois soit 90 jours ca fait 855 tonnes de CH4 par jour, qui a le pouvoir d' effet de serre bien plus élevé que de CO2.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2016, 15:55

Californie : état d'urgence après une fuite de méthane massive

Par latribune.fr 07/01/2016

La fuite a été détectée dans un puits gazier de Southern California Gas Company (SoCalGas). Plusieurs milliers de résidents ont du être relogés et l'impact environnemental de l'incident pourrait être dévastateur.

Selon les experts, on est devant une catastrophe écologique majeure. Une fuite de méthane massive autour de Los Angeles, qui a forcé des milliers de résidents de la zone à évacuer, a poussé le gouverneur de Californie à déclarer l'Etat d'urgence, mercredi 6 janvier.

Cette promulgation permet de mobiliser l'ensemble des agences gouvernementales de l'Etat pour venir en aide à la population des environs de Porter Ranch, une banlieue de Los Angeles où un puits de méthane fuit depuis déjà plusieurs mois. Dans un communiqué, le gouverneur Jerry Brown a assuré:


"Toutes les agences gouvernementales vont utiliser leur personnel, équipement et infrastructures pour assurer une réponse continue et complète face à cet incident".

Entre 30.000 et 58.000 kilogrammes par heure de méthane dans l'air

Jerry Brown précise avoir rencontré les habitants de Porter Ranch lundi, dont certains ont souffert de nausées, saignements de nez et maux de tête à cause de la fuite de méthane et notamment d'additifs nauséabonds destinés à signaler les fuites. Plusieurs milliers de résidents ont été relogés par la compagnie de distribution gazière Socal Gas et plusieurs milliers d'autres ont demandé à l'être.

Kristine Lloyd, porte-parole de Southern California Gas Company (SoCalGas), a déclaré que tout était mis en oeuvre pour réparer la fuite, qui selon les autorités dégage entre 30.000 et 58.000 kilogrammes par heure de méthane dans l'air. La fuite, à plus de 2.400 mètres de profondeur dans un puits gazier, a été détectée le 23 octobre par des employés de Socal Gas.

Le méthane beaucoup plus puissant que le CO2

Même si les autorités affirment que la fuite depuis le site d'Aliso Canyon ne pose pas de danger sérieux pour la santé des riverains, l'impact environnemental pourrait être dévastateur. L'autorité de la qualité de l'air en Californie (California Air Resources Board) estime qu'elle est si massive qu'elle augmente la production de gaz à effet de serre pour toute la Côte de 25%. David Clegern, porte-parole de l'agence gouvernementale, a précisé:


"Nous ne pourrons évaluer son impact que lorsque la fuite sera définitivement arrêtée et que nous bénéficierons de chiffres".

Pour Stephanie Pincetl, professeure de sciences environnementales à l'université UCLA, interrogée par l'AFP, la fuite est "incomparable, catastrophique", car c'est du méthane, un gaz à effet de serre "80 fois plus puissant que le Co2 à l'échelle de 20 ans, et qui agit beaucoup plus rapidement".

C'est "l'équivalent de 3/4 des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an", souligne-elle.

L'incident de Porter Ranch "montre la vulnérabilité" d'infrastructure datées, estime Stephanie Pincetl.


http://www.latribune.fr/economie/intern ... 40848.html

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7559
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par mobar » 07 janv. 2016, 16:02

energy_isere a écrit :le lien que j' ai donné plus haut dit : 77 000 tonnes de gaz déversées depuis octobre.

si je prends 3 mois soit 90 jours ca fait 855 tonnes de CH4 par jour, qui a le pouvoir de 20 fois plus de CO2.


Qui n'est pas toxique rappelons le!

Ce qui peut poser problème avec une fuite de gisement de gaz ce sont plutôt l'H2S (mortel à quelques %), les mercaptants, le COS ... qui eux peuvent tuer s'ils sont inhalés au dela de concentration significatives

Le méthane peut causer des problèmes de sécurité mais n'est pas toxique n'ont plus une fois dilué dans l'atmosphère

Et la surenchère continue, on est maintenant à 7 millions de véhicules équivalent
http://www.motherjones.com/environment/ ... thane-leak
Dernière modification par mobar le 07 janv. 2016, 16:24, modifié 1 fois.
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

emmort
Brut léger
Brut léger
Messages : 434
Inscription : 25 févr. 2009, 21:48
Localisation : Ans (Belgique)

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par emmort » 07 janv. 2016, 16:24

mobar a écrit :Qui n'est pas toxique rappelons le!



A condition de ne pas fumer en l'ingérant :-D

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7559
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par mobar » 07 janv. 2016, 16:28

emmort a écrit :
mobar a écrit :Qui n'est pas toxique rappelons le!



A condition de ne pas fumer en l'ingérant :-D


Aux concentrations présentes dans l'air à quelques kilomètres de la fuite, il n'y a pas de risque et surtout pas de risque de toxicité due au méthane

Le diable se cache dans les détails

Toute cette propagande fleur bon l'amateurisme des catastrophistes
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
mobar
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 7559
Inscription : 02 mai 2006, 12:10
Localisation : Essonne

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par mobar » 07 janv. 2016, 16:38

energy_isere a écrit :le lien que j' ai donné plus haut dit : 77 000 tonnes de gaz déversées depuis octobre.

si je prends 3 mois soit 90 jours ca fait 855 tonnes de CH4 par jour, qui a le pouvoir d' effet de serre bien plus élevé que de CO2.

Le danger principal d'une fuite de méthane vient du risque d'explosion, ou des gaz toxiques contenus dans le gaz de gisement (H2S, COS, BTX ...) ou le gaz délivré aux réseaux de distribution (mercaptans).

Les pertes sont, elles aussi, assez facilement évaluables avec un prix du méthane qui ne sera pas vendu, bientot 80 000 tonnes métriques à 200$/t, ça payerait les cigarette pour un moment

Le danger liè à un hypothètique impact "effet de serre" qui plus est, en bord de mer, ne sera jamais significatif pour être mesuré, mais à voir les réactions que cela entraine on peut assez précisément évaluer le niveau d'endoctrinement des fidèles :-"
"C'est quand il n'y a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien" Sénèque
https://youtu.be/0pK01iKwb1U

Avatar de l’utilisateur
sherpa421
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 2581
Inscription : 28 mars 2012, 16:22

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par sherpa421 » 07 janv. 2016, 17:36

mobar a écrit :Aux concentrations présentes dans l'air à quelques kilomètres de la fuite, il n'y a pas de risque et surtout pas de risque de toxicité due au méthane

Dans l'article initialement posté : a écrit :Car si la compagnie de gaz assure que les émanations de méthane ne sont pas dangereuses pour la santé (ce qui est vrai tant que les concentrations ne sont pas trop importantes), celles de l'additif utilisé pour identifier les fuites inodores de méthane sont désagréables, voire nocives.
La guerre tue.
Moi, j'aime pas le foot.

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2016, 19:36

Pourquoi est ce que ca n' a pas encore pris feu vers la zone de dégazage du CH4 ?

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2016, 20:12

La fuite de gaz en Californie racontée par les médias américains

Par Astrid Gouzik - Usine Nouvelle le 07 janvier

A la fin du mois d'octobre, une fuite de méthane a été décelée sur un puits situé dans la banlieue de Los Angeles. Les habitants du quartier ont été contraints de quitter leurs logements, ils souffraient de nausées, de maux de têtes et de saignements de nez. L'Usine Nouvelle a fait le tour des médias américains pour mieux comprendre ce qui s'est passé sur le site d'Aliso Canyon, géré par SoCal Gas, en Californie.

Image

C'est un désastre environnemental. Et la plus importante fuite de gaz naturel jamais enregistrée, mettant en péril la santé des habitants du quatier de Porter Ranch, dans la banlieue de Los Angeles.


Cette fuite apparue sur un puits exploité par la société SoCal Gas a provoqué l'évacuation de milliers de résidents. Et presque trois mois après la découverte de cette fuite, les scientifiques et les ingénieurs n'ont toujours pas trouvé le moyen de stopper l'hémorragie.

L'Usine Nouvelle a compilé les articles permettant de comprendre ce qui s'est passé à Porter Ranch et les conséquences que cet incident a pu avoir sur les habitants, leur santé, la vie économique et universitaire de la région.

LA Weekly raconte comment, le 23 octobre dernier, en fin d'après-midi, des employés de la société SoCal Gas ont remarqué une fuite dans le sol, près du puits SS-25. Comme c'est la fin de la journée, ils décident alors de revenir le lendemain pour réparer cette fuite.

Mais le jour suivant, malgré leurs efforts, le méthane continue de fuir jusque vers Porter Ranch, un quartier aisé au nord de la vallée de San Fernando. Les clients ont alors commencé à se plaindre de l'odeur.

Selon le Los Angeles Times, une valve de sécurité aurait permis de fermer le puits pour stopper la fuite. Mais selon un responsable de SoCal Gas, celle-ci aurait été retirée en 1979. De la négligence de la part de l'énergéticien ? C'est ce que soutient également le Los Angeles Daily News qui révèle que la société avait été mise au courant en 2014 que les tuyaux étaient rouillés et que la situation s'aggravait.

Un constat fait également par une ingénieure qui avait travaillé sur le site d'Alisa Canyon. Elle témoigne dans LA Weekly : "C'est une belle installation,. Tout est brillant. Ils ont de grandes routes et des pipelines bien balisés. Tout est peint. Mais juste en dessous de la surface, tout est abîmé.

Selon Mashable, cette fuite répandrait l'équivalent de "huit ou neuf centrales au charbon" de méthane dans l'air californien. De quoi affoler les habitants des environs qui ont été contraints de quitter leurs logements.

Les élèves de deux écoles de Porter Ranch ont dû être répartis sur d'autres sites. Les absences répétées des élèves et des enseignants, souffrant de maux de tête et de vomissements, ont accéléré cette décision.

Suffisant pour motiver une rencontre entre les habitants inquiets et la célèbre Erin Brockovich, militante pour l'environnement, connue pour avoir révélé une affaire de pollution des eaux potables à Hinkley et inspiré un film avec Julia Roberts. ABC rapporte les différents conseils donnés par l''adjointe juridique. "Tenez un journal des odeurs que vous sentez. Si vous vous sentez mal, notez les symptômes. Gardez toutes les factures des médicaments que vous achetez et ne signez rien sans en avoir préalablement parlé à un avocat."

CNN indique aussi que la FAA (Federal aviation administration) a imposé des restrictions concernant le survol de la zone touchée.

Face à cette situation inextricable, ce mercredi 6 janvier, le gouverneur de Californie a déclaré l'Etat d'urgence mercredi autour de Los Angeles. Trois ou quatre mois seront encore nécessaires pour neutraliser la fuite.


http://www.usinenouvelle.com/article/la ... ns.N372335

Avatar de l’utilisateur
energy_isere
Modérateur
Modérateur
Messages : 50200
Inscription : 24 avr. 2005, 21:26
Localisation : Les JO de 68, c'était la
Contact :

Re: Accidents dus au pétrole et Gaz / Actualité

Message par energy_isere » 07 janv. 2016, 20:15

Ce n'est donc pas un gisement de Gaz, mais un réservoir géologique.
C'est pourquoi le Gaz est odorisé.

Trois points essentiels pour comprendre la fuite massive de méthane en Californie

Par Ludovic Dupin - Usine Nouvelle le 07 janvier 2016

• D’où vient la fuite ?

La fuite provient d’un puits du site de stockage souterrain d’Aliso Canyon opéré par la Southern California Gas Company, filiale de Sempra Energy. Il s’agit du plus grand stockage géologique de l’Ouest des Etats-Unis. Il est capable d’accueillir 2,3 milliards de mètres cubes de gaz.

Il alimente la grande ville de Los Angeles pour les centrales à gaz locales et les usages domestiques. Pour accéder au stockage situé à 2500 mètres de profondeur, l’opérateur emploie 115 puits d’injection et de pompage. La fuite est située à environ 1000 mètres de profondeur sur un puits qui a été mis en service en 1954.

La France possède également de tels sites de stockage. L’Hexagone en compte une quinzaine sur tout le territoire, situés entre 400 et 1400 mètres de profondeur. Ils retiennent 25,8 milliards de mètres cubes de gaz. Le plus ancien date de 1956.


• Pourquoi le méthane pose problème ?

Le gaz qui fuit est du méthane. Il est sans danger pour la santé humaine. Mais certaines personnes sont sensibles aux additifs ajoutés pour l’odoriser (le méthane est naturellement inodore). Cela a provoqué des nausées, des maux de tête et des saignements de nez.

Le méthane est également hautement inflammable dans des conditions de pression spécifiques. Aussi 2500 personnes ont été évacuées autour du site.

Le problème le plus délicat est son impact environnemental. Le méthane est un gaz à effet de serre 80 fois plus puissant que le CO2 et reste dans l’atmosphère pendant douze années environ avant de disparaitre.

Depuis octobre, 72 000 tonnes de méthane ont été rejetées dans l’atmosphère, ce qui représente l’équivalent de 25 % de l’ensemble des rejets de CO2 de la Californie pendant un an. Or la fuite n’est pas finie. Elle pourrait durer encore plusieurs mois.


• Comment stopper la fuite ?

Après l’identification du puits fautif, Southern California Gas Company a engagé, début décembre, une opération de forage pour creuser un puits qui va rejoindre la base du puits coupable et le boucher à l’aide de fluides et de boues (voir infographie ci-dessous). Mais c’est une opération longue et délicate. Le forage ne doit pas abimer un autre puits.

Il faut régulèrent descendre des sondes pour vérifier la position du forage par rapports aux autres tube métallique, ce qui ralentit considérablement les opérations puisque. Le 5 janvier, le forage de secours a atteint 1600 mètres de profondeur, lui reste donc encore près de 800 mètres à parcourir. Le puits de secours sera opérationnel entre fin février et fin mars annonce l’opérateur. Pour plus de sûreté, le creusement d’un second puits de secours sera engagé fin janvier.

Image

http://www.usinenouvelle.com/article/tr ... ie.N372362

Tout ceci rappelle grandement la catastrophe de Deepwater Horizon ou il avait aussi fallu créer un forage de secours pour venir boucher ......

nemo
Hydrogène
Hydrogène
Messages : 4107
Inscription : 11 oct. 2005, 03:46
Localisation : Limoges

Re: Fuite de méthane massive en Californie

Message par nemo » 07 janv. 2016, 22:36

Tout ceci rappelle grandement la catastrophe de Deepwater Horizon ou il avait aussi fallu créer un forage de secours pour venir boucher ......
Ouaip et ça n'a rien d'une coincidence.
"Tu connaîtras la vérité et la vérité te rendra libre"
Saint Jean 8, 32

"N'est pas musulman celui dont le voisin doit craindre la nuisance"
Prophète Mohamed

"Dans le spectacle la vérité est un moment du mensonge"
Debord

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités